Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est seulement avec astuce qu’on parvient à chasser une mouche, non en agissant rapidement.» Proverbe Africain

Lutte antiacridienne : La FAO offre du matériel à hauteur de 167 millions de FCFA au ministère en charge de l’agriculture

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • lundi 27 juin 2022 à 22h16min
Lutte antiacridienne : La FAO offre du matériel à hauteur de 167 millions de FCFA au ministère en charge de l’agriculture

La cérémonie de remise officielle d’équipements de lutte antiacridienne au ministère de l’Agriculture, des ressources animales et halieutiques (MARAH) a eu lieu ce lundi 27 juin 2022, au sein du ministère.

L’agriculture burkinabè est constamment exposée à l’action des nuisibles des cultures, dont le criquet pèlerin, réduisant les performances des exploitations agricoles, affectant négativement la sécurité alimentaire et nutritionnelle de la population.

Pour faire face à cette situation, le ministère en charge de l’agriculture assure une surveillance phytosanitaire permanente et une lutte soutenue contre les ravageurs des cultures.

C’est également dans cette même lancée de lutte que l’Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), avec les partenaires tels que le Royaume Uni et la Corée du Sud ont décidé d’accompagner le ministère à travers ce don.

Le don à hauteur de 167 millions de francs CFA est constitué d’équipements pour la communication, la navigation et la surveillance ; d’un véhicule double cabine ; de matériel informatique ; de matériel pour des observations scientifiques ; de matériel de campement ainsi que de matériel de protection

D’un coût global de 167 millions de francs CFA, le don est constitué d’équipements pour la communication, la navigation et la surveillance ; d’un véhicule double cabine ; de matériel informatique ; de matériel pour des observations scientifiques ; de matériel de campement ainsi que de matériel de protection.

« Avec l’appui de la FAO, notre département a élaboré un plan de réponse antiacridienne qui intègre un appui pour le renforcement des capacités techniques et opérationnelles des services compétents pour gérer opérationnellement la réponse. Ce matériel va nous servir pour cette campagne agricole qui s’annonce parce qu’il faut anticiper. Les matériels de laboratoire permettront par exemple de faire des recherches et d’anticiper afin que ces attaques de criquets pèlerins et de ravageurs de façon générale ne nous surprennent pas », a expliqué le ministre en charge de l’agriculture, Delwendé Innocent Kiba.

Pour le représentant de la FAO au Burkina, Dauda Sau, l’appui en équipements remis témoigne une fois de plus de l’accompagnement constant de son institution aux actions quotidiennes du ministère pour l’amélioration de la quantité et de la qualité de la production agrosylvopastorale.

« Ce matériel va nous servir à anticiper cette campagne agricole qui s’annonce », ministre en charge de l’agriculture, Delwendé Innocent Kiba

« En ce qui concerne la FAO, je puis vous assurer de sa disponibilité à poursuivre le plaidoyer auprès de ses partenaires, pour obtenir des ressources nécessaires à la consolidation de ces acquis. Je demeure convaincu qu’avec le soutien du gouvernement, nous aurons toujours une oreille attentive du côté de nos partenaires financiers », a indiqué le représentant de la FAO au Burkina.

Le ministre pour clore ses propos a réaffirmé sa disponibilité à accompagner les productrices et producteurs par la mise à disposition des moyens de production et l’appui-conseil agricole permanent pour l’amélioration de la production et de la productivité agricoles et une sécurité alimentaire et nutritionnelle durable.

Hanifa Koussoubé
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 28 juin à 15:21, par Passakziri En réponse à : Lutte antiacridienne : La FAO offre du matériel à hauteur de 167 millions de FCFA au ministère en charge de l’agriculture

    A priori, je ne suis pas contre les dons, seulement j’ai l’impression que certains dons tendent à nous ridiculiser ou à juste faire de la publicité.
    Voila toute la FAO qui vient offrir du matériel au ministère de l agriculture du Burkina Faso à hauteur de 167 millions de FCA, soit
    255 000 Euros. A quoi s’attend la FAO avec 255 000 Euros de dons au ministère de l’agriculture de tout un pays ? A´contribuer à l’autosuffisance alimentaire ? à la mecanisation agricole ? je ne comprend pas bien. Il est temps que toutes les instutions et les les pays qui prétendent nous aider respectent un peu les gens. les images pour dire qu’on a fait un don ne soulagent que ceux qui figurent sur les photos, mais ne visent pas vraiment notre developpement.
    Pourtant on ce ne sont pas les moyens financiers qui manquent pour accompagner quand on le veut. On voit que pour l’ukraine les bourses ne sont jamais trop légères.

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 28 juin à 16:44, par Association de développement En réponse à : Lutte antiacridienne : La FAO offre du matériel à hauteur de 167 millions de FCFA au ministère en charge de l’agriculture

    A quand notre souveraineté. Toujours des dons. Pour moins de 200 millions on ’’est incapable d’investir et on prône la liberté. Pourtant on gaspille de l’argent pour des grosses voitures, des meubles de bureau qui pourrissent dans des magasins, des ateliers bidons...

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Société : « La gestion des conséquences de l’insécurité est plus difficile et plus problématique que l’anticipation, la prévention » (Sanoussa Gansonré, CESEPAD, expert en police de proximité)
Burkina/Drame de Perkoa : Deux responsables de la société déposés à la maison d’arrêt de Koudougou
Sécurité urbaine au Burkina : Vers la mise en place d’une « Police de nuit » dans la ville de Ouagadougou
Burkina/Education : La coopération française prend en charge la scolarité d’Erwin Poussi
Conflits fonciers au Burkina : Les agents des services agro-sylvo pastoraux de l’Est renforcent leurs capacités
Bobo-Dioulasso : Des acteurs renforcent leurs capacités sur l’utilisation de l’outil de planification et de budgétisation « Onehealth »
Inondations récurrentes à Dakar : Victor Sondo se penche sur l’assainissement pluvial de Yeumbeul nord, pour sa thèse de doctorat
Université de Ouahigouya : Un incident de mine fait un blessé
Association destin en main : La coordination régionale des Cascades installée
Université de Ouahigouya : La salle de reprographie partie en fumée
Plainte des parents des victimes de l’inondation de la mine de Perkoa : Le jugement prévu pour le 24 août 2022
Pèlerinage à Yagma : « Nous devons abattre les murs de haine et construire des ponts de compréhension », cardinal Philippe Ouédraogo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés