Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On ne tombe pas dans un piège les yeux ouverts.» Ferdinand Oyono

Burkina : Les ressortissants du village de Lèna mobilisés pour écrire son histoire

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 27 juin 2022 à 15h55min
Burkina : Les ressortissants du village de Lèna  mobilisés pour écrire son histoire

Les fils et filles du village de Lèna ont procédé au lancement du ‘’Projet d’écriture de l’histoire de Lèna’’ le samedi 25 juin 2022 à Lèna, département et commune rurale de la province du Houet, dans la région des Hauts-Bassins. Le projet est mis en œuvre par un comité de coordination.

Lèna, chef-lieu de la commune rurale du département dudit village a été le premier village de la zone à bénéficier de l’implantation d’une école primaire créée par les prêtres en 1948. Des cadres, soucieux de connaître l’histoire de Lèna leur village, avaient entrepris des enquêtes auprès de quelques anciens dans les années 70 et 80.

Comme le souligne Nia Léopold Millogo, coordonnateur du ‘’Projet d’écriture de l’histoire de Lèna’’, le samedi 25 juin 2022 à Lèna est et restera un jour mémorable pour la coordination en ce sens qu’il marque officiellement le début du projet d’écriture de l’histoire du village.

Cette idée est partie dit-il, du constat qu’il n y a aucun écrit véritable sur l’histoire de Lèna en dehors du mémoire de maîtrise de Jean Blaise Millogo, résidant présentement en France, et de l’écrit de Feu Ibrahim Ouédraogo de l’INADES Formation.

Un notable de Lèna

Ce ‘’Projet d’écriture de l’histoire de Lèna’’, a pour objectifs, à court terme, de disponibiliser un document consensuel contenant l’histoire du village de Lèna pouvant servir de base ou de matière première aux éventuels chercheurs, étudiants ou autres pour l’approfondissement de tel ou tel aspect de l’histoire du village.
Il s’agira, dans un second temps, de rendre disponible un musée villageois contenant les objets ayant servi aux populations des différentes périodes de l’histoire du village de Lèna.

Ainsi, plusieurs démarches ont été entreprises, à savoir les rencontres quasi quotidiennes des membres de la coordination, une rencontre avec les différents chefs de famille, la recherche de partenaires…

Vue des autorités de Lèna

La démarche d’écriture n’est ni classique ni académique, comme l’indique le coordonnateur. Cette méthode d’écriture pourra être considérée à son avis « comme une forme ‘’d’écriture populaire’’ de l’histoire dont les historiens peuvent ou doivent désormais tenir compte ».

Chaque famille écrira son histoire grâce aux points focaux désignés. Ces informations seront recueillies auprès de notables et personnes ressources pouvant fournir des compléments d’informations en cas de versions contradictoires.

Le document final sera constitué de quatre parties : L’histoire des familles du village qui permettra à chaque famille de connaître son origine et son évolution jusqu’à nos jours ; les faits historiques ayant marqué l’histoire de Lèna ; la culture du village qui fera ressortir les us et les coutumes, les fétiches, les médicaments et autres pratiques ancestrales.

Nia Léopold Millogo, coordonnateur du ‘’Projet d’écriture de l’histoire de Lèna’’

Enfin, le musée qui sera construit à Kourouma (un des quartiers de Lèna) conservera les objets ayant marqué la vie des différentes populations des différentes périodes de la vie des Lénayiens.

Un monument sera également érigé à Kouroumassa (1er quartier de Lèna) en la mémoire de Yiolmènin le premier habitant de Lèna.

L’historien, Dr Doti Bruno Sanou, rappelle l’importance de connaître son histoire en ces termes : « Notre monde va mal aujourd’hui du fait que les peuples ne savent plus se référer à leur histoire et parce que les historiens, eux-mêmes, ont opté pour cette histoire des vainqueurs et des vaincus, des autochtones et des étrangers. Pour cela, il faut réexaminer notre passé afin d’y retrouver les matériaux nécessaires à la construction de ce monde ».

Dr Doti Bruno Sanou, historien

Pour le préfet du département de Lèna, Rahmatoul Aisha Zoromé/Kindo assurant l’expédition des affaires courantes, ce projet permettra de renforcer les liens de fraternité et de cohésion qui œuvreront à un meilleur développement du village de Lèna. Elle estime que ce projet, qui est une première, suscitera sans doute un grand intérêt d’autres localités de la commune de Lèna pour suivre leur expérience.

Le lancement a instantanément été suivi d’une séance d’information-formation.

Le coordonnateur du ‘’Projet d’écriture de l’histoire de Lèna’’, Nia Léopold Millogo, a rappelé aux participants que tout ce qu’ils récolteront comme informations constitueront le socle du document consensuel.

Préfet du département de Lèna, Rahmatoul Aisha Zoromé/Kindo

Il prévient par ailleurs que le succès ou l’échec de ce projet dépend de tous. Aussi, il met en garde ceux qui fourniront sciemment des informations erronées sur leurs familles. Ils en répondront devant Dieu, les ancêtres et les générations à venir, prévient-il.

Le comité devrait se réunir dans six mois pour évaluer l’avancée du projet. Lèna est constitué de trois quartiers à savoir Kouroumassa, Kourouma et Sankoba.

Haoua Touré
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 28 juin à 11:04, par some célestin En réponse à : Burkina : Les ressortissants du village de Lèna mobilisés pour écrire son histoire

    mes chers voisins de Lena felicitations pour votre initiative si louable Il donne a nous autres l’exemple de ce que nous aurions du ou devons faire. Je me rappelle des parents qui parlaient des contacts et missions aupres de nos voisins bobo surtout avant les saisons des grandes chasses. ils nous parlaient du bon exemple de cohabitation avec les bobossiri comme on les appelle.
    bonjour aux grands freres leopold, samuel,

    Somé celestin

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin à 07:45, par Raymond DUSSAP En réponse à : Burkina : Les ressortissants du village de Lèna mobilisés pour écrire son histoire

    Ancien professeur au petit séminaire de Nasso et ayant eu comme élève le Docteur Doti Bruno SANOU, j’ai gardé toujours un bon souvenir de Lena pour avoir emmené des élèves de Nasso un week-end à Léna, invité par le Père Blanc De BAILLENCOURT. Une fête était organisée et le soir un feu d’artifice avait été tiré. Nous avions dormi à la belle étoile et le Père de BAILLENCOURT m’avait expliqué le ciel étoilé et les planètes… Que de bons souvenirs il y a 53 ans que je n’ai pas oublié ainsi que les familles MILLOGO.!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Affaire Thomas Sankara : « Ce sont les gens que nous vilipendions qui nous sont venus en aide, faisons donc attention … », signe Mousbila Sankara au sujet du pardon de Blaise Compaoré
Burkina/Santé : Les responsables du ministère de la Santé outillés à la planification sensible au genre
Communications électroniques au Burkina : Les pratiques et les préoccupations à la loupe des acteurs
Santé publique : Le Burkina se dote des plans d’urgence pour ses frontières
Burkina/humanitaire : Titao, il faut parer au plus pressé !
Cosmétique au Burkina : « Ajaderm skincare by nature », la marque qui veut lutter contre la dépigmentation
Action humanitaire : 3TV et Wat FM lancent l’opération « Coup de cœur pour les PDI »
Journée internationale de la femme africaine : Des associations et des jeunes filles échangent sur le leadership féminin
Saison pluvieuse : Quelques consignes à observer pour éviter les risques liés à la foudre
Traite d’êtres humains au Burkina : Plus d’un millier de présumées victimes enregistrées, selon le ministère du Genre
Boucle du Mouhoun : La nouvelle secrétaire générale de la région a pris fonction
Fada N’Gourma : Un homme et son fils meurent par noyade
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés