Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’œil qui a connu le malheur et qui n’a pas crevé, connaitra certainement le bonheur.» Proverbe Africain

Dori (Sahel) : L’ONG Plan international dresse le bilan de son projet de lutte contre les violences basées sur le genre

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • dimanche 26 juin 2022 à 13h47min
Dori (Sahel) : L’ONG Plan international dresse le bilan de son projet de lutte contre les violences basées sur le genre

Plan international a organisé, le 23 juin 2022 à Dori, un atelier-bilan de son projet « Tous contre les violences basées sur le genre au Burkina Faso, nous y gagnerons ». Le projet qui a duré 18 mois a été financé par la Coopération belge au développement, par l’intermédiaire de Plan Belgique.

Le projet a été exécuté par Plan international Burkina et l’Association pour le développement communautaire et de la Promotion des droits de l’enfant (ADC/PDE).

Le bilan a été jugé satisfaisant au vu des résultats engrangés sur le terrain, selon les acteurs. A entendre le coordonnateur du projet, Saïdou Kiendrebéogo, des formations ont été organisées au profit de bénéficiaires, des fonds octroyés aux ménages pour des activités génératrices de revenus, des formations organisées sur la gestion des menstrues et du matériel offert aux formations sanitaires et aux services sociaux.

Saïdou Kiendrebéogo, coordonnateur du projet.

Les cas de Violences basées sur le genre (VBG) sont assez élevés dans la région du Sahel, selon Saïdou Kiendrebéogo. Il note que 94 survivantes de VBG et plus de 1 000 appels demandant une intervention ont été enregistrés. « Sur le terrain, il y a eu beaucoup d’actions que nous avons menées. Des espaces au nombre douze ont été aménagés à usage des filles et des femmes dans les six communes d’intervention du projet. Nous avons touché plus de 9 000 femmes à travers ces espaces. Nous avons mis également en place des comités de feedback et de gestion de plaintes. Nous avons apporté un appui à 350 femmes pour leur autonomie économique. Cinquante autres femmes ont bénéficié du cash de 100 000 francs CFA chacune et 100 000 francs également pour les kits. Les services techniques qui nous accompagnent sont également bénéficiaires de renforcement de capacités et de matériel. Je peux dire que le bilan est satisfaisant », a détaillé Saïdou Kiendrebéogo, qui n’a pas manqué de remercier tous les partenaires qui ont contribué à la mise en œuvre réussie de ce projet.

Hamadou Tiendrébéogo, porte-parole des bénéficiaires.

En vue de préparer l’après-projet, des conseils ont été prodigués aux bénéficiaires pour la pérennisation des activités. Selon le porte-parole des bénéficiaires, Hamadou Tiendrébéogo, les femmes recueillent aujourd’hui le fruit de l’intervention du projet.

La zone d’intervention du projet est aujourd’hui touchée par l’insécurité. Le besoin humanitaire est très croissant car ces zones abritent le plus grand nombre de déplacés internes, ce qui fait que le risque de violences basées sur le genre est assez élevé.

Daoula Bagnon
Correspondant Dori

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Gestion des risques sociaux : 48h de dialogue entre les partenaires sectoriels et les acteurs de terrain
Lutte contre la cécité au Burkina : Du matériel roulant et des équipements médico-techniques pour renforcer les structures ophtalmologiques
Société burkinabè des fibres textiles : Fidèle Ilboudo désormais installé dans ses fonctions de président du Conseil d’administration
Caisse nationale de sécurité sociale : Le directeur général rend visite aux retraités
Dédougou : Des personnes déplacées internes crient famine
Promotion de l’emploi des jeunes au Burkina : Le plan stratégique de développement 2023-2027 de l’ANPE en cours de validation
Syndicats : L’Unité d’action syndicale dénonce les velléités de remise en cause des acquis des travailleurs
Bobo-Dioulasso : Le projet Archipelago forme 105 apprenants sur les métiers de la mangue
Burkina/Don de sang dans la région du Centre-est : Une assise nationale pour promouvoir l’adhésion de la population
Identification unique de base au Burkina : Vers l’adoption d’un avant-projet de loi
Vie de la rédaction : Zéliya Tamboura, responsable du Centre d’information des Nations Unies, au siège de Lefaso.net
Ligne électrique Ouaga-Sapouy : Des chauves-souris à l’origine de coupures de courant, selon la Sonabel
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés