Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’œil qui a connu le malheur et qui n’a pas crevé, connaitra certainement le bonheur.» Proverbe Africain

Crise humanitaire au Burkina : Le Comité international de la Croix-Rouge ouvre une sous-délégation à Dori

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • dimanche 26 juin 2022 à 13h44min
Crise humanitaire au Burkina : Le Comité international de la Croix-Rouge ouvre une sous-délégation à Dori

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a organisé, le 23 juin 2022 à Dori, chef-lieu de la région du Sahel, une rencontre avec les journalistes. Il s’est agi d’évoquer les actions de l’organisation humanitaire pour faire face à la crise que connaît le Burkina, mais aussi d’annoncer l’ouverture de la sous-délégation du CICR à Dori.

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a désormais une sous-délégation à Dori. Profitant de l’ouverture de ses nouveaux locaux dans le chef-lieu de la région du Sahel, l’organisation humanitaire a animé un point de presse le 23 juin. Le chef de la délégation du CICR au Burkina, Laurent Saugy, a voulu ainsi informer l’opinion nationale et internationale de l’implantation de sa structure à Dori, pour être plus proche des populations affectées par la crise sécuritaire et humanitaire.

Dans sa déclaration liminaire, Laurent Saugy a d’abord exprimé la solidarité du CICR envers toutes les personnes affectées par les situations de violence au Burkina Faso. Il n’a pas manqué d’évoquer l’attaque de Seytenga, qui a fait 86 victimes selon les chiffres officiels, et occasionné le déplacement de milliers de personnes à Dori. « Il n’y a pas de mots pour qualifier ou pour traduire cette tragédie qui frappe la population de Seytenga », s’est indigné le chef de délégation. Selon lui, la région du Sahel ne cesse d’être meurtrie de façon outrageante.

Parlant de la situation nationale, Laurent Saugy a déclaré que le Burkina Faso est confronté aujourd’hui à l’une des crises humanitaires les plus difficiles de son histoire. Face à cette situation, le CICR, au regard de son mandat et de son mode opératoire, s’efforce, selon Laurent Saugy, d’apporter des réponses afin de soulager les populations dans l’urgence et dans le long terme.

Le chef de la délégation du CICR au Burkina, Laurent Saugy (au milieu).

A l’en croire, l’intervention du CICR est basée sur des principes fondamentaux : l’humanité, l’impartialité, la neutralité, l’indépendance, l’unité, l’universalité et le volontariat. L’unité inclut la proximité, le dialogue, l’écoute et le partage. Des moments de confidences privilégiés permettent au CICR d’adapter les réponses aux besoins de la population.

Se prononçant sur l’ouverture de la sous-délégation du CICR à Dori, le conférencier dira que c’est une page importante de l’histoire qui s’ouvre. A l’entendre, à travers cette présence permanente, le CICR se veut plus proche des populations affectées et a l’ambition de renforcer ses activités humanitaires dans la région du Sahel. Laurent Saugy a également rappelé qu’en plus de Dori, le CICR a des sous-délégations à Fada N’Gourma, Ouahigouya et Djibo.

Le CICR mène déjà des activités sur le terrain dans la région du Sahel. Tout dernièrement, avec la tragédie de Seytenga, l’organisation humanitaire a appuyé les structures sanitaires de Dori avec une tonne et demie de médicaments et d’autres articles médicaux, pour prendre en charge les blessés.

Laurent Saugy a par ailleurs indiqué que le CICR travaille de concert avec la Croix-Rouge burkinabè. Dans le cadre de cette collaboration, le CICR a offert un siège à la Croix-Rouge locale, au quartier Wendou de Dori. Le chef de la délégation du CICR est convaincu que ce siège permettra à la Croix-Rouge d’être plus autonome dans la protection des personnes vulnérables.

Daoula Bagnon
Correspondant/Dori

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Dédougou : Des personnes déplacées internes crient famine
Promotion de l’emploi des jeunes au Burkina : Le plan stratégique de développement 2023-2027 de l’ANPE en cours de validation
Syndicats : L’Unité d’action syndicale dénonce les velléités de remise en cause des acquis des travailleurs
Bobo-Dioulasso : Le projet Archipelago forme 105 apprenants sur les métiers de la mangue
Burkina/Don de sang dans la région du Centre-est : Une assise nationale pour promouvoir l’adhésion de la population
Identification unique de base au Burkina : Vers l’adoption d’un avant-projet de loi
Vie de la rédaction : Zéliya Tamboura, responsable du Centre d’information des Nations Unies, au siège de Lefaso.net
Ligne électrique Ouaga-Sapouy : Des chauves-souris à l’origine de coupures de courant, selon la Sonabel
Entrepreneuriat au Burkina : 60 jeunes formés par la société minière de Sanbrado
Sécurité routière au Burkina : Les autorités sensibilisent les populations au port du casque
Commune de Ouagadougou : Le Mogho Naaba Baongo invite la délégation spéciale à privilégier l’intérêt collectif
Entrepreneuriat agricole à Gaoua : L’étudiant Adama Palé expérimente une superficie de 4 hectares
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés