Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ce n’est pas parce qu’un crâne est chauve qu’il n’a pas de poux.» Proverbe Africain

Boucle du Mouhoun : La Direction régionale du travail célèbre ses 30 ans d’existence

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • dimanche 26 juin 2022 à 13h28min
Boucle du Mouhoun : La Direction régionale du travail célèbre ses 30 ans d’existence

La cérémonie officielle de commémoration du 30e anniversaire de la Direction régionale du travail et de la protection sociale de la Boucle du Mouhoun, a eu lieu le 24 juin 2022 à Dédougou. Placée sous la présidence du gouverneur de la région, Babo Pierre Bassinga, l’activité a connu la participation d’anciens directeurs régionaux, des responsables du ministère en charge du Travail, des autorités locales, des organisations d’employeurs et de travailleurs de la région et de la population de Dédougou. Cette cérémonie a permis de faire le bilan des 30 années d’existence de la direction.

Créée le 12 février 1992, la Direction régionale en charge du travail de la Boucle du Mouhoun comptabilise, cette année 2022, trois décennies d’existence au service du monde du travail au niveau régional. Elle abrite en son sein, l’inspection du travail dont la mission est de fournir des informations et des conseils aux employeurs et aux salariés sur les dispositions légales applicables à leur situation.

C’est pour davantage se rapprocher de ses cibles et se faire mieux connaître par le grand public que la direction régionale a voulu marquer d’une pierre blanche ses 30 années de vie et d’animation du secteur du travail.

Le thème retenu pour la circonstance est « L’inspection du travail de la Boucle du Mouhoun, trente ans dans la promotion du travail décent : acquis, défis et perspectives dans un contexte de crises sécuritaire et sanitaire ».

Le gouverneur de la Boucle du Mouhoun, Babo Pierre Bassinga, président de la cérémonie.

Le gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun, Babo Pierre Bassinga, président de la cérémonie, a salué cette idée de célébrer le trentenaire de la direction régionale à travers une journée portes ouvertes. « Une telle action, à n’en point douter, contribuera à faire connaître davantage au grand public, l’inspection du travail de la région de la Boucle du Mouhoun », a-t-il indiqué. À l’en croire, cette célébration constitue un cadre d’échanges avec les acteurs du monde du travail sur les actions menées par l’inspection du travail sur la période écoulée et sur les nouveaux défis de l’administration.

Selon le directeur régional du travail et de la protection sociale de la Boucle du Mouhoun, Moussa Traoré, depuis la création de la direction régionale en charge du travail, l’institution, à travers son inspection du travail, a joué un rôle significatif dans la promotion du dialogue social et du travail décent. En effet, « durant ses 30 ans, elle a contribué au développement socio-économique de la région et, partant, du pays tout entier », a-t-il laissé entendre.

Le directeur régional en charge du travail, Moussa Traoré.

« Sur le plan social, la direction régionale, à travers l’inspection du travail, a œuvré à l’élargissement de la protection sociale à plusieurs salariés. Entre 2018 et 2021, 864 salariés non-déclarés à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) ont été décelés grâce au travail de l’inspection du travail, et le processus de régularisation est en cours. Aussi, de nombreux conflits de travail ont été réglés et des centaines de millions de francs CFA ont été versés aux travailleurs au titre de leurs droits, sans passer par une procédure judiciaire. Bien que n’étant pas une régie, l’inspection du travail, à travers ses contrôles, a pu collecter plusieurs milliards au profit du trésor public », a détaillé M. Traoré.

Le secrétaire exécutif de l’OCADES Caritas-Nouna, abbé Sébastien Sanou, recevant l’attestation de la meilleure entreprise régionale en matière de législation du travail.

Pour sa part, le représentant des organisations des travailleurs, Arouna Kindo, a affirmé que l’inspection du travail est la chose des travailleurs. Il explique qu’à l’origine, l’inspection du travail, dans sa dynamique, est un acquis de la lutte de la classe ouvrière contre l’exploitation effrénée du système capitaliste, après la révolution industrielle.

Quant au représentant des employeurs, Arémou Missioudou, il a appelé les différents acteurs du monde du travail à accompagner l’inspection du travail pour la bonne raison que c’est une institution qui veut humaniser le travail.

Le représentant des employeurs, Arémou Missioudou.

La direction régionale a, au cours de la cérémonie, décerné des attestations de reconnaissance à des organisations partenaires, à ses anciens directeurs régionaux ainsi qu’à l’OCADES Caritas-Nouna, reconnue meilleure entreprise en matière de respect de la législation du travail dans la Boucle du Mouhoun durant les trois dernières années.

Diverses activités, comme des émissions radiophoniques, des rencontres d’échanges, des campagnes de sensibilisation et des panels, sont organisées depuis le 20 juin 2022 dans le cadre de la célébration du trentenaire. Ces différentes activités, à en croire le directeur régional, visent à impulser une dynamique de modernisation de l’inspection du travail afin de relever les défis du moment.

Ypèné NEBIE
Correspondant Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Vie de la rédaction : Zéliya Tamboura, responsable du Centre d’information des Nations Unies, au siège de Lefaso.net
Ligne électrique Ouaga-Sapouy : Des chauves-souris à l’origine de coupures de courant
Entrepreneuriat au Burkina : 60 jeunes formés par la société minière de Sanbrado
Sécurité routière au Burkina : Les autorités sensibilisent les populations au port du casque
Commune de Ouagadougou : Le Mogho Naaba Baongo invite la délégation spéciale à privilégier l’intérêt collectif
Entrepreneuriat agricole à Gaoua : L’étudiant Adama Palé expérimente une superficie de 4 hectares
Don de sang au Burkina : « Le sang est gratuit pour tous… », rappelle Dr Alice Kiba Koumaré, DG du Centre national de transfusion sanguine
Burkina Faso : Plus de 85% des victimes d’accidents de la circulation routière ont des traumatismes crâniens graves
Banditisme en milieu urbain : Trois malfrats dans les mailles de la police nationale de Ouahigouya
Promotion sportive et éducative au Burkina : Des pensionnaires de l’Académie football club du Sig-Nonghin reçoivent des kits scolaires
Enfance en difficultés : Hugues Fabrice Zango fait ambassadeur de bonne volonté de l’Unicef
Circulation routière au Burkina : Ouagadougou, capitale des paradoxes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés