Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ce n’est pas parce qu’un crâne est chauve qu’il n’a pas de poux.» Proverbe Africain

Opération Mana-mana : Le Premier ministre se réjouit de la mobilisation à Koudougou

Accueil > Actualités > Politique • Communiqué de presse • samedi 25 juin 2022 à 16h11min
Opération Mana-mana : Le Premier ministre se réjouit de la mobilisation à Koudougou

Le Premier ministre, Albert Ouédraogo, s’est rendu ce samedi 25 juin 2022 dans la matinée, à Koudougou, pour encourager la population, dans le cadre l’opération "Mana-Mana". Pour le chef du gouvernement, au-delà de la question de la salubrité, cette opération montre que nous pouvons mobiliser et rassembler les populations, autour d’une cause commune, et cela est important dans ce contexte d’insécurité.

C’est peu après 7 heures du matin que le Premier ministre est arrivé dans le chef-lieu de la région du Centre-ouest. Avec le gouverneur de la région et deux membres du gouvernement, Albert Ouédraogo va racler les premières ordures de la ville, non loin de la Préfecture. Sur ce site, attendait déjà une centaine d’ouvriers, citoyens de la propreté. Il a salué cette mobilisation, surtout celle de la jeunesse. Dès cette étape, le chef du gouvernement a expliqué tout le sens de cette opération, qui est une initiative du ministère en charge de la Jeunesse, et qui remet au goût du jour, un mot d’ordre du temps de la Révolution des années 1980.

« Si nous pouvons nous retrouver ensemble pour collecter, rassembler, ramasser, évacuer les ordures physiques, il n’y a pas de raison que nous ne puissions pas nous retrouver pour collecter, rassembler et évacuer nos ordures morales », a dit Albert Ouédraogo. Pour le Premier ministre, au-delà donc des questions d’assainissement du cadre de vie, il est important que les gens puissent se retrouver et faire quelque chose ensemble. Cela peut renforcer la cohésion dans le contexte d’insécurité que connait notre pays.

Sur le deuxième site de nettoyage dans la ville de Koudougou situé en face de la cité universitaire Fasotex, Albert Ouédraogo a encore rappelé son message et félicité les étudiants, pour leur forte mobilisation et leur engagement pour la salubrité publique. Sur ce site jonché d’ordures diverses, le Chef du Gouvernement a invité les étudiants à la tâche. Il fallait assainir cet espace pratiquement contiguë à la cité universitaire, afin de permettre aux étudiants, de vivre dans un environnement sain.

De retour à Ouagadougou, le chef du gouvernement a marqué un arrêt à Boulmiougou, lorsqu’il a constaté une forte mobilisation pour l’opération Mana-mana. C’est le syndicat des tenanciers et promoteurs de débits de boissons qui a sonné le rassemblement de leurs membres, pour prendre d’assaut la route nationale N°1 et débarrasser les ordures le long de la voie. Albert a félicité et encouragé les initiateurs et tous ceux qui ont adhéré. Il les a invités à garder le cap, pour l’amélioration de notre cadre de vie.

DCRP/Primature

Vos commentaires

  • Le 25 juin à 19:36, par Ed51 En réponse à : Opération Mana-mana : Le Premier ministre se réjouit de la mobilisation à Koudougou

    Et ne pas oublier de bien se laver les mains avec du savon pour éviter de se contaminer. Des gants seraient utiles.

    Répondre à ce message

  • Le 25 juin à 19:52, par Regardez-le En réponse à : Opération Mana-mana : Le Premier ministre se réjouit de la mobilisation à Koudougou

    Moderateur vous avez scensurer beaucoup de me postes avez vous recu des instruction de Sandaogo ?

    Il faut laisser ces operations de charme d’abord. Securisez le pays d’abord et avant tout ensuite nous ferons le netoyage man man. Ca n’est pas pour ca que votre gouvernement ni votre president qui a fait "sont coup d’etat". Ne faites pas comme si nous etions dans une situation normale. A Seytenga on vient de tuer 200 de nos parentd mais on ne vous a pas point vu, Mr. le premier ministre avec une brouette pleine de nouriture pour reconforter les familles. Au contraire Damiba est aller faire du m’as tu vu avec mon helico, avec ses garde du coprs et du parole bouche labas. Les deplacés internes ne mangent pas les paroles. En plus Sandaogo ajoute a la douleur des deplacés une souffrance supplementaire car ils devrons se saigner pour liberer leur villages au profit des multinationales occidentale a leur propre frais. Triple perte pour les deplacées ; perte de leurs parents, perte de leurs terres, perte de leur economies pour se relocaliser a la demande de Damiba pour satisfaire son deal avec les occidentaux.
    Alors arretez ca et occupez vous ce ce pour quoi vous etes là.

    Répondre à ce message

    • Le 27 juin à 11:02, par kwiliga En réponse à : Opération Mana-mana : Le Premier ministre se réjouit de la mobilisation à Koudougou

      Bonjour Regardez-le
      Heu désolé, mais je n’ai pas compris le propos suivant : "En plus Sandaogo ajoute a la douleur des deplacés une souffrance supplementaire car ils devrons se saigner pour liberer leur villages au profit des multinationales occidentale a leur propre frais."
      Pourriez-vous être assez aimable pour expliciter et argumenter votre intervention, peut-être en nous dévoilant des plans d’actions secrets dont les simples citoyens comme moi ne seraient pas informés.

      Répondre à ce message

  • Le 25 juin à 20:10, par Manegrebzanga En réponse à : Opération Mana-mana : Le Premier ministre se réjouit de la mobilisation à Koudougou

    La patience du courageux peuple du Burkina Faso à une limite et il ne faudra pas en abuser. Notre objectif actuel est la sécurité à travers la sécurisation de toutes kes régions du pays, le retour des déplacés dans leur localités et la prise de mesures sociales pour leur accompagnement. Le reste suivra. Le peuple observe et attend le fruit des promesses faites à la prise du pouvoir par la junte militaire.
    La patrie ou la mort nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 26 juin à 15:13, par Sonhe En réponse à : Opération Mana-mana : Le Premier ministre se réjouit de la mobilisation à Koudougou

    Moi je verrais des actions plutôt exemplaires à l endroit des victimes des attaques. Par un week end de geste de solidarité nationale dans toutes les provinces. On ouvre des guichets dans les structures bancaires kiosque ambulant et autres et les volontaires passent pour des gestes, si petits soient ils. Le bilan au soir sera important.
    les montants recueillis sont affectés à chaque ménage victime par région.
    il faut créer un nouvel environnement pour ces déplacés. Ça c’est un geste fort. La salubrité ! Ce n’est pas forcément une priorité qui nécessite un engouement au plus haut niveau. Le peuple est actuellement meurtri ! Beaucoup de veuves et d orphelins. Beaucoup de nouveaux pauvres suite aux déménagements ! Ça c’est capital

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina /Politique : Le Front patriotique demande la destitution du député Mohamed Koumsongo après les troubles du 4 août 2022
39e anniversaire de la révolution burkinabè : Le mouvement ‘’ Endogène’’ invite le peuple à recourir aux valeurs patriotiques de la révolution
62e anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso : Message du président du Faso
Conduite de la Transition : Le Président du Faso échange avec des représentantes de structures de femmes des 13 régions
Situation nationale : La « Mobilisation des intelligences pour le Faso » rejette la demande de pardon de l’ex président Blaise Compaoré
Burkina : Un Front patriotique est lancé pour « oeuvrer sans délai pour une transition politique légitime et souveraine »
Burkina Faso : L’ALT définit le rôle du Conseil d’orientation et de suivi de la transition.
Rumeurs sur l’enterrement des restes de Sankara et compagnons : L’UNIR/MPS prendra ses responsabilités si ...
Burkina : L’UNIR/MPS en congrès extraordinaire, transition oblige !
Montée des couleurs à la Primature : Pas de vacances pour le Premier ministre en août
Burkina : Le mouvement BUTS appelle à la mobilisation pour un « recadrage » de la transition
Café politique de l’ARGA : La première édition se penche sur la place des ethnies dans la crise sécuritaire au Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés