Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Protection de l’environnement au Burkina Faso : Bolloré transport Logistics Burkina Faso veut jouer sa partition

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET • samedi 25 juin 2022 à 13h30min
Protection de l’environnement au Burkina Faso :  Bolloré transport Logistics Burkina Faso veut jouer sa partition

Le Groupe Bolloré au Burkina Faso a marqué le jeudi 9 juin 2022, une halte pour commémorer en différé, la journée internationale de l’environnement. Représenté par tous les services, le personnel du groupe était au Terminal de conteneurs du Burkina (TRCB) pour une journée de nettoyage.

Le temps presse. La nature est en état d’urgence. Il faut donc agir. Cela y va de la survie de l’humanité. Pour maintenir le réchauffement de la planète en dessous de 1,5 °C au cours de ce siècle, il faut réduire de moitié les émissions annuelles de gaz à effet de serre d’ici à 2030. Si rien n’est fait, au cours de la décennie, les déchets plastiques déversés dans la nature et dans les écosystèmes aquatiques tripleront d’ici à 2040 selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Le site de TRCB a été choisi pour la journée de salubrité

C’est conscient de cela que Bolloré Transport & Logistics Burkina Faso compte jouer sa partition. Il a marqué un arrêt ce jeudi 9 juin 2022, pour commémorer en différé la journée internationale de l’environnement à travers une journée de salubrité. Le site de TRCB a été choisi pour une journée de salubrité. Munis de râteaux, de pelles, de sachets à ordures, le personnel s’est mobilisé pour rendre ce site propre. « Nous sommes là pour une œuvre forte de sens », dira le responsable-Qualité-Hygiène-Sécurité-Environnement de Bolloré Transport & Logistics Burkina Faso au Burkina Faso, Abdoulaye Ouattara. A l’en croire, chaque service et département sont représentés pour poser cet acte « fort de sens » qui, a-t-il précisé, sera pérennisé.

Le responsable Qualité-Hygiène-Sécurité-Environnement de Bolloré Transport & Logistics Burkina Faso, Abdoulaye Ouattara, a indiqué que cette activité sera pérenne

« Nous voulons que chaque personne soit un pilote pour veiller à la sauvegarde de notre environnement. Cet acte de ramassage d’ordures que nous avons initié ce jour, concerne tous les collaborateurs sans distinction. C’est une première activité forte, les années à venir nous penserons à d’autres activités notamment le reboisement », a informé M. Ouattara. Il a terminé non sans lancer un appel à tout un chacun : « cet engagement concerne tout le monde. Il faut dépasser les discours et aller aux actions. Les comportements doivent changer. Cela y va de notre survie ».

Pour le délégué du personnel Serge Ali Sandwidi, cette activité est noble

Serge Ali Sandwidi, délégué du personnel Bolloré. Il est là au nom du personnel en cette journée « dédiée à la sauvegarde de l’environnement » pour procéder au nettoyage du site. Faut-il le rappeler, conduite par le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) et organisée chaque année le 5 juin depuis 1973, la Journée mondiale de l’environnement est la plus grande plateforme mondiale de sensibilisation du public à l’environnement et est célébrée par des millions de personnes à travers le monde. Cette année, c’est la Suède qui l’accueille.

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Environnement au Burkina : Le volet national du « Portefeuille thématique climat Sahel » officiellement lancé
Protection de la biodiversité au Burkina : Le projet BIODEV tient un dialogue pour des engagements volontaires des acteurs dans la filière or
L’Afrique et le changement climatique : Une conversation avec le sénateur américain John Kerry en prélude à la COP27
Investissement privé au Burkina Faso : Des acteurs à la recherche de solutions structurantes
Le rafraîchissement passif et la démarche de conception bioclimatique comme stratégies d’adaptation des bâtiments aux enjeux du changement climatique au Burkina Faso
Burkina/Direction générale des eaux et forêts : Prise de commandement du colonel Barnabé Kaboré
Reboisement au Burkina : L’Institut polytechnique Shalom plante 600 arbres à Boula
Burkina/Environnement : Wendkuni Bank international reboise à Kombissiri
Burkina/ Environnement : 450 plants mis en terre par la police nationale
Burkina/Environnement : Environ 247 145 hectares de forêt perdus chaque année
Lutte contre la déforestation au Burkina : Le BUMIGEB met en terre des centaines d’arbres
Reboisement au Burkina : La « Ville Nouvelle de Yennenga » bénéficie encore de 200 plants
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés