Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’œil qui a connu le malheur et qui n’a pas crevé, connaitra certainement le bonheur.» Proverbe Africain

10e anniversaire de l’Ordre des ingénieurs en génie civil : Cim Métal SA aux côtés des professionnels du BTP pour des ouvrages de qualité

Accueil > Actualités > Société • • vendredi 24 juin 2022 à 22h25min
10e anniversaire de l’Ordre des ingénieurs en génie civil : Cim Métal SA aux côtés des professionnels du BTP pour des ouvrages de qualité

« Choisir le fer de Cim Métal, c’est s’assurer de la provenance du produit, donc de sa qualité ». C’est ce que recommande la responsable qualité et marketing de Cim Métal SA, Wendpouiré Ouédraogo, à l’occasion du dixième anniversaire de l’Ordre des ingénieurs en génie civil du Burkina Faso, célébré du 23 au 25 juin 2022 à Ouagadougou. Sponsor officiel de cet évènement, Cim Métal se veut un partenaire des acteurs du BTP aux fins de délivrer aux populations des infrastructures durables.

Face à la mauvaise qualité de fers qui pullulent sur le marché, Cim Métal SA présente aux professionnels du génie civil, tout comme aux particuliers, ses produits normalisés. Cela, pour contribuer à mettre un terme aux constructions de bâtiments qui finissent par s’écrouler à l’instar de nombreux édifices au Burkina Faso. C’est ainsi qu’il s’est avéré utile pour Cim Métal d’accompagner l’Ordre des ingénieurs en génie civil du Burkina Faso (OIGC-BF).

« L’Ordre représente pour nous ceux-là même qui sont les garants des ouvrages du Bâtiment et travaux publics (BTP). En ce sens qu’ils ont les qualifications requises pour déceler les failles d’une construction mais surtout les compétences pour sortir de terre des infrastructures de qualité. D’où notre volonté de les soutenir pour mettre en lumière leur savoir-faire aux bénéfices des populations », a affirmé Wendpouiré Ouédraogo, responsable qualité et marketing de Cim Métal SA.

« Comme l’a dit le président de l’Ordre dans son intervention, l’ingénieur doit être responsable de ce qu’il produit comme ouvrage », a rappelé Wendpouiré Ouédraogo

À l’entendre, bien avant l’arrivée de Cim Métal sur le marché burkinabè, il n’existait que du fer de nuance FeE 400. Aujourd’hui, grâce à sa fonderie, l’usine fournit aux ingénieurs du FeE 500 en plus du FeE 400. Des catégories de fer qui jouent un rôle prépondérant dans la résistance des ouvrages, selon Mlle Ouédraogo.

Ainsi, choisir le fer de Cim Métal pour elle, c’est s’assurer de la provenance du produit. Car la plupart de ceux importés au Burkina Faso ne font point l’objet d’essais chimiques au plan local pour en vérifier la qualité. Un préalable bien respecté au niveau de Cim Métal pour examiner la composition chimique de l’acier avant de le mettre sur le marché. « Nous disposons à cet effet de deux laboratoires de contrôle », a-t-elle précisé.

« Nous invitons les professionnels du génie civil à prendre le soin de vérifier la conformité de leurs produits en allant au-delà du coût pour exiger des fiches techniques », interpelle Mlle Ouédraogo

Des matériaux normalisés pour satisfaire la clientèle

Faisant l’objet d’analyse via le Spectromax, les métaux Cim Métal sont des produits de garantie, a indiqué sa responsable qualité et marketing. Toute chose qui lui a permis d’acquérir les certifications de l’Organisation internationale de normalisation ISO 9001 : 2015 normes de contrôle qualité et ISO 14001 : 2015 normes de management environnemental.

« L’acier est constitué d’environ 31 composants chimiques, mais seuls onze sont essentiels. Ce que nous aurons l’opportunité d’expliquer pendant ces journées de commémoration du dixième anniversaire de l’OIGC-BF », a souligné Mlle Ouédraogo.

La dynamique équipe de Cim Métal SA au dixième anniversaire de l’OIGC-BF

Une initiative à laquelle s’est adonnée l’industrie de métallurgie pour partager son ingénierie à travers des workshops, des conférences et bien d’autres cadres qui réunissent aussi bien des professionnels que des étudiants.

Première industrie de fabrication d’acier au Burkina Faso

Notons que Cim Métal SA est la première et seule usine de fabrication d’acier du Burkina Faso disposant d’une fonderie. Filiale de Cim Métal Group et de MMD Steel, elle est spécialisée dans la métallurgie. Depuis sa création en 2014, elle produit des armatures en acier TMT de qualité empreintes de la marque “CIM METAL TMT”.
Le processus de fabrication des matériaux Cim Métal SA se base sur l’application de la technologie et méthode novatrice qu’est le système Thermo mécanic traited. L’usine est forte d’une équipe adéquatement formée, pétrie d’une riche expérience forgée par plusieurs années de pratique dans ce domaine avec pour mission de mettre à la disposition de sa clientèle, des produits d’une qualité exceptionnelle, respectant les normes.

Le fer à béton de Cim Métal SA

Ces matériaux sont le fer à béton de diamètre 6 à 32 mm, le fil de fer recuit, le fer d’attache. Mais aussi des produits à la demande, pour satisfaire les besoins spécifiques des clients. Les matériaux Cim Métal SA sont utilisés pour construire des infrastructures résidentielles, commerciales, industrielles et civiles.

Cim Métal SA ne se contente pas de seulement mettre ses produits à la disposition de sa clientèle, mais l’accompagne également dans toutes ses livraisons à travers son équipe expérimentée et dévouée. Elle assure, de ce fait, les acheminements nationaux et internationaux, tant pour l’approvisionnement en matières premières que pour la livraison de produits finis.

Cim Métal SA est présente dans plusieurs pays de la sous-région, notamment au Mali, au Sénégal, en RDC Congo, en Angola, Niger et au Burundi.

Hamed NANEMA
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Gestion des risques sociaux : 48h de dialogue entre les partenaires sectoriels et les acteurs de terrain
Lutte contre la cécité au Burkina : Du matériel roulant et des équipements médico-techniques pour renforcer les structures ophtalmologiques
Société burkinabè des fibres textiles : Fidèle Ilboudo désormais installé dans ses fonctions de président du Conseil d’administration
Caisse nationale de sécurité sociale : Le directeur général rend visite aux retraités
Dédougou : Des personnes déplacées internes crient famine
Promotion de l’emploi des jeunes au Burkina : Le plan stratégique de développement 2023-2027 de l’ANPE en cours de validation
Syndicats : L’Unité d’action syndicale dénonce les velléités de remise en cause des acquis des travailleurs
Bobo-Dioulasso : Le projet Archipelago forme 105 apprenants sur les métiers de la mangue
Burkina/Don de sang dans la région du Centre-est : Une assise nationale pour promouvoir l’adhésion de la population
Identification unique de base au Burkina : Vers l’adoption d’un avant-projet de loi
Vie de la rédaction : Zéliya Tamboura, responsable du Centre d’information des Nations Unies, au siège de Lefaso.net
Ligne électrique Ouaga-Sapouy : Des chauves-souris à l’origine de coupures de courant, selon la Sonabel
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés