Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les graines de gombo ne se cachent jamais dans la sauce.» Proverbe Africain

Lutte contre le terrorisme : Création d’une brigade de veille et de défense patriotique

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • lundi 20 juin 2022 à 22h42min
Lutte contre le terrorisme : Création d’une brigade de veille et de défense patriotique

A l’issue du Conseil supérieur de Défense nationale tenu ce 20 juin 2022, l’armée a pris deux décisions majeures afin de lutter plus efficacement contre le terrorisme.

La première consiste en la création d’une brigade de veille et de défense patriotique (BVDP) rassemblant tous les Volontaires pour la défense de la patrie (VDP).

Cette brigade aura pour missions, selon le lieutenant-colonel Yves Didier Bamouni, commandant du commandement des opérations du théâtre national, la coordination de la défense civile, la défense de certaines parties du territoire et la contribution au renseignement.

La deuxième décision porte sur la création de deux zones d’intérêts militaires à l’Est et au Sahel. Ainsi, un délai sera accordé aux populations pour quitter et cesser de mener des activités dans ces zones, afin que des opérations militaires y soient menées.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 21 juin à 00:10, par IDE En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Une brigade de veille et de défense patriotique créée

    Eh Dieu Roch a envoyé les VDP à l’abattoir et sans tirer les leçons de ce désastre Sandaogo invente un MACHIN qui va encore endeuiller nos campagnes. Il faut peut-être relancer une conscription massive pour recruter former et équiper une centaine de milliers d’hommes pour mailler le pays avec des troupes mobiles dans des formations flexibles pour rompre avec l’organisation sclérosée et figée de l’armée actuelle. C’est l’ARMEE elle même qu’il faut réformer. Les militaires seuls ne pourront jamais trouver des solutions pour être suffisamment mobiles et flexibles pour contrecarrer les terroristes. Il faut trouver des gens intelligents et imaginatifs pour refonder notre armée.

    Répondre à ce message

    • Le 21 juin à 09:40, par Verité En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Une brigade de veille et de défense patriotique créée

      Tout le temps entrain de critiquer et chercher à saboter ce que d’autres burkinabè essayent de faire. Si c’est un MACHIN, qu’est ce que vous vous proposer en lieu et place. Rien n’est jamais bien ou bon à votre goût. Essayons et croyons voir si ça ne va pas marcher ......................

      Répondre à ce message

    • Le 22 juin à 05:14, par Sidpassata Veritas En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Une brigade de veille et de défense patriotique créée

      @IDE toi et tous ceux qui n’ont rien d’autre à dire que des critiques systématiques des militaires qui se battent à mort pour sauver le Burkina, vous faites le travail des ennemis de notre nation. Je fais partie des citoyens qui pensent que notre camps c’est celui des militaires du Burkina, qu’ils soient bons ou mauvais et je ne serai jamais d’accord avec ceux veulent pousser des citoyens à avoir des sentiments contre les militaires. Ces gens qui versent leur sang pour notre pays, je les aime car ce sont mes vrais freres de sang. Ils sont courageux et ceux qui ne savent que les critiquer sont des lâches qui font la honte de notre nation. Vive nos freres combattants de la liberté et abats les apatrides et les lâches.

      Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 00:29, par Nos Bons Officiers sont tous Morts En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Une brigade de veille et de défense patriotique créée

    Vous, la, si vous aimez ce pays, la, il faut mouiller le maillot pour proteger les populations que vous abandonner a la merci des terroristes. Montrer- nous que vous n’ avez pas ete formes par l’ argent des contribuables de l’ un des pays les plus pauvres de la planetes pour jouir seulement des rentes des Restaurateurs. Damiba est venu pour s’ enrichir. Lui - meme il le sait.
    Le peuple n’ est pas content et il gronde en silence pour le moment. N’ attendez pas il va sortire dans la rue. Ca sera trop tard car nous les burkinabe, on connait pas se facher un peu. Si vous ne pouvez pas aller a l’ offensive, ne croyez pas que vous pouvez nous bagabaga avec des simagrees de ce genre. Ko creation de vos BVDP et autres VDP. C’ est pas les sigles qui vont nous redonner notre territoire. C’ est maintenant que je sens qu’ on n’a plus des vrais militaires comme Cdt Moumouni Ouedraogo, Cptn Thomas Sankara, Lt-Colonel Nezien Badembie Pierre Claver, Cdt Bonde Bagnanmou, Cdt Guebre Fidele, Cl. Some Yorian, Cl. Didier Tiendrebeogo, Cdt Ahmade Sawadogo, Lt Daniel Kere, Sous-Lt Elysee Sanogo, Ss-Lt Ky Betoa, SS- Lt Traore Jonas, Cpt Sayogo, Adjt- Chef Kabore, Adjt- Chef Zeba.
    Tous ont ete tues. Certains, vis- avis, d’ autres leur mort a ete maquille en accident mais on est otus dans ce pays, la. On se connait.
    Nos bons officiers, ceux qui pouvaient mourir pour ce pays sont tous morts. Il reste un un seulement. C’ est pourquoi ils ecoutent les criminels oreilles rouges pour laisser tuer les populations. Si la russie n’ est pas notre solution, la france est encore pire car c’ est elle qui arme les diyadiss au Sahel pour nous voler nos ressources.
    C’ est Bernard Henri Levy qui est le commis qui fournit les armes aux diyadiss au nom de la france. Un etat souverain et pour acheter des armes, il faut l’ accord de la france ? Pourqupoi elle va accepter tout en sachant que c’ est elle qui arme les teroristes ? Quelqu’ un dit qu’ il vous aide et quand on regarde, rien avance, est-ce qu’ il est le seul ? Diversifier les partenariats si vous voulez qu’ on vous prend au serieux. La france sait qu’ on sait mais elle n’ a pas honte parce que si elle nous laisse, plus de nucleaire, sa Secu Sociale budgetivore, elle paie comment avec les familles immigrees noires et magrebines avec plus de 9 enfants et il faut verser 300 euros par enfant ?

    Répondre à ce message

    • Le 21 juin à 10:19, par Yako En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Une brigade de veille et de défense patriotique créée

      Heureusement qu’une partie du butin va aux familles nombreuses des Burkinabe de France. Donc on peut dire que la France n’est pas si mauvaise comme vous voulez la présenter d’autant plus que c’est avec ces gombos que les Burkinabe de France entretiennent les Burkinabe de l’intérieur.Quelle confusion ! Mon frère laissez tranquillos la France affutons nos armes et combattons l’ennemi si non que la France ceci la France celà n’est ni un argument moins encore une solution.Yako

      Répondre à ce message

    • Le 21 juin à 12:55, par MyMy En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Une brigade de veille et de défense patriotique créée

      - @Nos Bons Officiers sont tous Morts : Vous mélangez les choux et les chèvres. Le résultat n’est pas bon. Trop parler, ce n’est pas nécessairement bien parler.

      1./Cdt Moumouni Ouedraogo (RIP) : Sur instructions et assistance de colonisateur français, il est assassiné par un voltaïque (lors d’un saut en parachute) qui voulait être le plus haut gradé de notre "Armée nationale" en formation ; et partant, devenir le futur chef de l’Etat. A qui la faute ?

      2./Cptn Thomas Sankara (RIP) : Assassiné par des B.bê manipulés par le colonisateur (faux-décolonisateur) français. Aujourd’hui encore, des zones d’ombres restent. Le procès à Ouaga.2000 est une comédie. Les vrais responsables sont libres comme l’air. A qui la faute ?

      3./Lt-Colonel Nezien Badembie Pierre Claver, Cdt Bonde Bagnanmou, Cdt Guebre Fidele, Cl. Some Yorian, Cl. Didier Tiendrebeogo, Cdt Ahmade Sawadogo (RIP.) : Ils font partie intégrante de ceux qui garantissaient les intérêts même criminels, du colonisateur français. Quels sont leurs faits d’armes ? A qui la faute ?

      4./Lt Daniel Kere, Sous-Lt Elysee Sanogo, Ss-Lt Ky Betoa, SS- Lt Traore Jonas, Cpt Sayogo, Adjt- Chef Kabore, Adjt- Chef Zeba. (RIP.) : Ces gars étaient vraiment des "couillus", des durs, des vrais. Ils aiment le metier des armes. Mais... :
      Tous assassinés par leurs ex-camarades de l’ex-EMP=futurPMK=futureECR, les Ss-lieutenants Al... B...n, Ga... S...é, Ga... Lé....d, ..., à Koudougou et Bobo-Dioulasso. (Un des assassins viendra même hypocritement pleurer comme un saint, et rejeter tous les péchés sur autrui, pendant le pseudo-procès relatif à la tragédie du 15.Oct.1987.)
      Le QG de ceux qui ordonnaient et cordonnaient ces massacres fratricides était basé dans un camp militaire du colonisateur à Bouaké en Côte d’Ivoire. A qui la faute ?

      - Je suis d’accord avec vous, que nos soldats n’ont plus la "gnak". Mais, à qui la faute ?
      Notre dite armée depuis les années 1960 (excepté la période révolutionnaire sankariste) est plus un "Ascenseur social" qu’une vraie armée. En d’autres termes, NOUS N’AVIONS (et n’avons pas actuellement) AUCUNE ARMÉE DE METIER POUR DÉFENDRE NOTRE PAYS. (Ce qui ne signifie pas que nous n’avons pas des tonnes et des tonnes d’hommes courageux dans les Rangs. Non.) C’EST DE CE CONSTAT QU’EST LÉGALEMENT ET LÉGITIMEMENT Né LE RSP. (Détruit ou pas..., nous voyons tous les conséquences actuellement. Et nous payerons tous le prix.)

      - NOUS SOMMES PIÉGÉS DEPUIS PLUS DE 50 ANS. (NOUS NOUS RENDONS COMPTE AUJOURD’HUI, CAR LES FACTEURS DE DVP SONT GRIPPES ENTIÈREMENT. SEULS CEUX (les B.bê patriotes) QUI COMPRENNENT ET CONNAISSENT, APPORTERONT LES SOLUTIONS. LE RESTE, C’EST DU BRUIT. Tout cela à été expliqué à qui de droit dès 1989 ; et dès 2017. En 1989, le message a été reçu 5/5. En 2017, le message a été méprisé et rejeté : Les conséquences sont devant nous. Et la suite risque d’être pire... ; car par ailleurs, les terroristes reçoivent des renforts et des équipements depuis avril-mai 2022 en réponse au 24.Janvier.2022. En attendant, à quoi sert cette "merde" dite PMK-de-Kamboinssin ? Qui ne comprend pas ici aussi ?)

      DAMIBA ET SON REGIME, MOINS QUE M. ROCH KABORE ET SON REGIME, NE COMPRENNENT PAS CE QUI SE PASSE. Sur cette "fourmilière", ils ne savent pas danser. ILS NE PEUVENT DONC FAIRE UN VRAI DIAGNOSTIC DE LA SITUATION. SANS DIAGNOSTIC, Où TROUVER LA BONNE RÉPONSE AU MAL ?

      - NB : Dans un Environnement en turbulence, pourquoi prendre un "Gros commerçant de village" pour en faire un 1er ministre, au prétexte qu’il est "le parent de l’autre-là", et donc aussi "bon manager" ? (Se chatouiller et rire seul, ce n’est pas être un artiste. M. Roch Kaboré le médite aujourd’hui. Perso..., je souhaite qu’il soit fusillé ; tout comme 99,99% des gars de son régime à malheurs.) C’est dès cet instant que j’ai personnellement compris et admis que le régime Damiba allait dans le mauvais sens.

      - Courage à nos FDS-VDP. Courage au régime Damiba, si nouveaux choix positifs il y a.

      Répondre à ce message

      • Le 21 juin à 20:29, par @MyMy En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Une brigade de veille et de défense patriotique créée

        MyMy, quand on montre la lune a l’ idiot, il regarde le doigt. Tu p[rofites d’ un travail bien fouille de notre armee pour faire une paraphrase de ce qui a ete dit de notre armee. Quel a ete ton apport ? Les Nezien, les Yorian, les Bagnamoun, ils sont des soldats, des vrais de leur temps. Ils etaient tres courageux qu’elque soient leur bord politique et c’ est leur droit aussi. On a vu ce que les p[seudo revolutionnaires ont fait a part Sankara qui etait e seuil revolutionnaire. On a vu comment des soit- disant revolutaionnaires nommes a la douane on vokle. On a vul comment des yolgos d’ argent circulaient et disparaissaient avant la DPL. Tu crois que tu connais l’ histoire de ce pays plus que qui ?Merde a la fin !!!

        Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 00:43, par Pinocchio Gouverne-et-Ment En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Une brigade de veille et de défense patriotique créée

    Est- ce que on peut dire que vos mesures la meme valent des mesurettes ? un non - evenement.Vous voulez continuer a enfumer le peuple ? qui vous croit encore ?

    Répondre à ce message

    • Le 22 juin à 12:43, par Sidpassata Veritas En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Une brigade de veille et de défense patriotique créée

      Les citoyens conscients et patriotes savent que notre pays est menacé dans son existence même. Alors nous devons être vigilants sur quelques points essentiels de la guerre que nous sommes obligée de mener pour sauver notre pays.
      - 1. Il faut être conscient et faire attention parce que la gue4e se fait aussi sur le terrain de la communication. C’est la guerre des nerfs, chaque camp faisant tout pour faire peur au camps ennemi pour démoraliser hommes et ses troupes de combattants. C’est évident pour nous citoyens que notre seul camp est celui de notre armée et que le camp de notre armée c’est celui des populations que les terroristes harcèlent. Personne ne peut démontrer ou nous convaincre du contraire de cette évidence.

      - 2. En conséquence, puisque la guerre n’est pas un jeu ou une question de débat politicien entre majorité et opposition, tous ceux qui s’opposent ouvertement dans les médias avec des propos négatifs contre tout choix stratégique de notre armée nationale, font le jeu de nos ennemis qui veulent nous démoraliser et paralyser nos forces de défense et de sécurité. Nous sommes donc en droit de les considérer au moins comme des complices des terroristes. Il ne faut pas être naïfs, les terroristes iennent sur nos forums de discussion pour faire la guerre des nerfs par des propos qui vont pousser les citoyens à s’opposer naïvement à l’armée. Mais en temps de guerre, si votre naïveté doit mettre le pays en danger ne soyez pas étonné qu’en l’on vous traite en ennemi et ensuite ne venez pas nous parler de démocratie, de liberté individuelle. Non vos droits et liberté sont limités aux conditions d’ordre public et de sécurité nationale.
      - 3. Des ennemis se cachent parmi nous avec leurs complices et voilà que l’armée propose des solutions pour éviter que les populations de notre pays soient des proies faciles sur lesquelles on tire comme sur des canards. C’est un pas dans la bonne direction et ça fait peur à nos ennemis et leurs complices. Il est bon que l’armée tente des solutions qui vont faire en sorte que les populations qui étaient simplement victimes deviennent de plus en plus de proies dangereuses pour leurs prédateurs. Je peux garantir que toutes les victimes dans ce pays ne rêvent que de ça : avoir des moyens de rendre des coups sévères à l’ennemi qui nous fait tant de mal gratuitement. Il nous faut encourager l’armée aider maintenant tous les patriotes à se mobiliser pour la défense nationale organisée. Il faut que les presque deux millions de déplacés internes deviennent une armée de combattants et non uniquement une masse de victimes à traîner partout, à nourrir et à soigner dans une vie misérable. Tout le monde peut participer à cette résistance nationale de la même manière que dans une insurrection nationale. Un certain Général Diendieré et le RSP l’on appris à leurs dépens. Rien ne peut contre tout un peuple dressé qui dit ‹‹NON››.

      BURKINABÉ, DIGNES FILS DE NOS ANCÊTRES, ARRETONS D’ETRE NEGATIFS DANS NOS PROPOS. LA PATRIE NOUS APPELLE ! RIEN NI PERSONNE NE PEUT NOUS IMPOSER SA VOLONTÉ SI NOUS SOMMES TOUS DEBOUT POUR LA PATRIE, DANS NOS PAROLES COMME DANS NOS ACTES. L’ADJI YORO, NOUS A DONNÉ UN EXEMPLE INOUBLIABLE DE CETTE BRAVOURE PATRIOTIQUE. D’AUTRES BURKINABÉ AVANT LUI ONT ÉTÉ DES EXEMPLES. À NOTRE TOUR D’ÉTRE SOLIDAIRES DANS LE COMBAT AUX COTÉS DE NOS FDS.

      Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 01:25, par Zach En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Une brigade de veille et de défense patriotique créée

    Voila, c’est dit et c’est ca. Les FDS disent qu’il nous faut l’union sacree nationale. Ca, c’est la realite ! Il nous faut cette union pour notre perenite. Apres, on s’asseoira et on discutera parce-que le Burkina sera toujours la !!! Voyez !? Le Rwanda a vu pire, mais le Rwanda est toujours la et plus shiny.

    Que beaucoup d’entre nous puissent tourner dos a l’argent, juste quelque temps... Tout le monde en gagnera ! A ceux qui sont corrompus, arretez d’etre corrompus.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 04:19, par Ho Seigneur En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Une brigade de veille et de défense patriotique créée

    Le plan machiavelique de la France prend forme avec Damiba qui mouille son maillot pour l’occident. L’Afrique sans les Africains , vider les zone immensement riche du Burkina pour laisser place libre aux Multi-natiinales pour exploiter nos ressources. Seigneur protege nous Damiba a vendu le Burkina. Seigneur entend nos crie libere nous.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 06:30, par Mafoi En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Création d’une brigade de veille et de défense patriotique

    BVDP=BCP et donc rien de nouveau sous le soleil.Concernant la 2ème mesure,là aussi je ne sais pas où vous voulez en venir car en chassant la population,ces bandits ne sont pas aussi stupides pour rester,ils vont fuir aussi.Donc si c’est pour aller vous battre contre du vent,c’est pas la peine de gaspiller votre énergie

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 07:04, par hum En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Création d’une brigade de veille et de défense patriotique

    @internaute nos bons officiers sont morts

    RIP aux valeureux défunts officiers dont vous citez les noms

    Parmi les vivants il ya le capitaine Blaise Compaoré qui était réputé être un bon militaire et Gilbert Djienguéré réputé pour le renseignement

    Répondre à ce message

    • Le 21 juin à 20:33, par @hum En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Création d’une brigade de veille et de défense patriotique

      Je le repete meme a toi le sourd. Nos bons officiers sont tous morts. Si quelqu’ un vit et il s’ appelle Blaise c’ est qu’ il s’ appelle Blaise Kouacou. Donc c’ est n officier felon donc un officier mauvais. S’ il s’ appelle Djendjenre, c’ est que c’ est un officier felon puisqu’ il est en prison et on lui a retirer sa decoration de la france. pour qui ils ont tous travaille leur vie. Des maudiats comme ca comme toi meme !

      Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 07:14, par HUG En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Création d’une brigade de veille et de défense patriotique

    Ça commence à venir.Un militaire, un gendarme, un policier ...ne doit pas fuir ou abandonner les positions suite à des harcellement, des rumeurs d attaque.Cela constitue une faute professionnelle très grave.Chaque corps de métier à des risques Courage aux FDS et VDP loyaux qui au prix de leur vie essaie de nous protéger.Que DIEU vous protège.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 08:11, par Juste En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Création d’une brigade de veille et de défense patriotique

    Est ce que le FANTOME n’est pas déjà dans la maison ? Beaucoup de nos grandes villes sont en ce moment infestées de terroristes qui n’attendent que le signal. Comment vous allez faire pour ces villes ? Les terroristes ont en ce mement migrés vers les villes en se fourrant dans les PDI. Vous avez assez trainé avec vos partages de postes à Ouaga et autres intrigues entre vous ; vous risquez de ne plus avoir quelqu’un qui vous croit en ce moment.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 08:22, par Abdoulaye En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Création d’une brigade de veille et de défense patriotique

    Cessez de tourner en rond et render le pays sa souveraineté en occupant notre espace aérien loué a barkhane sinon on risque l Irak .. équipé l armée de matériels Russes ou Turque et arrêter ce trains de Bolloré qui traverse le Sahel.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 08:28, par caca En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Création d’une brigade de veille et de défense patriotique

    Bonjour Vieux Ka !
    Caca est de retour, après deux semaines au Faso. J’espère que tes vacances se passent en bonne santé.
    J’ai eu des honneurs mérités à l’aéroport de Ouagadougou en arrivant comme au retour. Cependant, j’ai eu du mal en concevant l’idée des attaques terroristes dans notre pays. Bien que le mal soit une réalité, il y a quand une exagération de part et d’autre qui vend le pays à sa destruction. En me rendant au centre Nord où je suis natif, j’ai quitté Ouagadougou sans aucun contrôle à la sortie de la ville et j’ai choqué le retour également. Nous sommes rentrés à Ouagadougou de la même manière comme à l’allée.
    Les militaires sont sur la bonne voie, malgré des multiples attaques sanglantes.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 08:38, par shalom En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Création d’une brigade de veille et de défense patriotique

    Quand j’ai vu ces 4 membres de nos FDS debout à côté de la journaliste au journal télévisé de 20 h, j’ai pensé à un nouveau coup d’Etat. Est-ce qu’on avait besoin de ce ’théâtre’ pour accoucher de 2 mesures qui suscitent déjà la polémique ? Par contre, le porte-parole du groupe a révélé certaines choses qu’on soupçonnait déjà : à plusieurs reprises, nos FDS ont refusé de combattre, fuyant et laissant armes, munitions et équipements (véhicules, motos etc.) à l’ennemi qui s’est renforcé petit à petit. En réalité, les terroristes et nos FDS n’ont pas le même rapport à la mort. Les terroristes prétendent qu’en mourant au combat, ils iront directement au paradis. Nos FDS ne sont pas toujours prêts à mourir pour la patrie. En plus de cela, la cohésion entre les FDS (armée et gendarmerie) n’est pas des plus parfaite. Une des clés pour gagner cette guerre asymétrique, c’est la refondation de notre armée.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 08:48, par Wahyi En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Création d’une brigade de veille et de défense patriotique

    Je les reconnais ; tous des anciens du RSP de Blaise. autan dire que nous sommes cuit.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 09:22, par Passakziri En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Création d’une brigade de veille et de défense patriotique

    Pour une fois que nous semblons sentir qu’il y aura du mouvement, je pense que nous allons être optimistes. Tout ce que je peux dire c’est Corage à nos forces engagées. Si la rigueur annoncée est effective, nous n’assisterons plus aux attaques sans réaction de l’armée qui n’est pourtant souvent pas loin. Nous ne perdons pas à élucider les circonstances de la non reaction des militaires basés à Dori pendant les attaques de Seytenga. L’argument de routes minées ne tient pas. Ce qu’il nous faudrait savoir, c#est quand est-ce que le commandemant a eu l’information concernant les attaques et quelles sont les mésures engagées ; Si par hasard l’ordre n’a pas été donné de descendre sur Seytenga alors ce commandemant doit être sanctionné. Si des soldats ont refusé d exécuter un quelconque ordre, la rigueur doit également sévir. En tous cas, il faut que la donne change, moi je reste confiant après les mésures annoncées si elles sont effectives.

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 09:36, par pataamleukre En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Création d’une brigade de veille et de défense patriotique

    Pour quoi de jeunes soldat désertent ?
    C’est la question que devrait se poser la hiérarchie militaire.
    Au lieu de diversifier nos partenariats pour pouvoir acheter le matériel nécessaire au combat ,on s’entête de manière incompréhensible .
    Même le manque de soutien de la part des population est dû à cet ’entêtement.
    Nous avons des "hommes d’honneur sans armes " pour paraphraser le commandant de la Gendarmerie Nationale ;
    Il faut reconnaitre que c’est difficile voire suicidaire de vouloir combattre dans ces conditions.
    Soumettez vous à la volonté populaire si vous voulez réussir.
    Attention à la colère contenue des masses populaires !

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 09:38, par Fat24 En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Création d’une brigade de veille et de défense patriotique

    N’est-il pas temps de lancer le slogan suivant : "CHACUN DÉFEND SON VILLAGE ?". Et vous verrez que la donne va changer. Car les villageois vont s’organiser de sorte que même l’entrée de chaque village sera contrôlée par eux. Et chaque commune du Burkina, je me dis a eu un de ses fils qui est, ou qui fût, FDS. Ces derniers seront des formateurs auprès de ses villageois et appui conseils également. Du coup, chacun de nous tapis en ville pour raison de service ou autres, apportera sa pierre pour la sauvegarde de son village en termes de moyens logistiques, financiers, etc.
    Et vous verrez en ce moment, que des opérateurs économiques seront obligés si ce n’est pas les villageois qui les font appel, de mettre la main à la patte en termes d’aide (matériels, vivres, etc.). Sinon, jusqu’à présent, beaucoup n’ont pas encore pris la mesure de l’insécurité, jusqu’au jour, où elle arrive dans sa zone ou village.
    Au Vietnam, l’armée américaine fut défaite non pas par les armes, mais par l’adhésion de tout le peuple à la lutte. Et un peuple engagé et déterminé est dix fois plus redoutable qu’une armée classique.
    Va t-on toujours s’asseoir et voir débarquer des terroristes dans un village, choisir les hommes, abattre, créer le désarroi, et qu’on crie et attende le soutien d’un État qui se cherche pratiquement à tous les niveaux ?
    Au niveau de la région de l’ouest, il est plus que temps qu’un poste de gendarmerie soit créée et fonctionnelle dans la ville de Pâ, (déjà qu’il y a eu attaque à 10km, Fouzan), un véritable carrefour stratégique à tous les niveaux, ignoré depuis.
    Aussi, il faut armer la BAC, BRIGADE ANTI-CRIMINALITE pour que des patrouilles de jour comme de nuit soient faites sur les grands axes routiers du pays. La BAC est une entité très efficace mais sous exploitée, car limitée aux villes.
    Enfin, n’est-il pas temps que les FDS opèrent en tenue civile et non en tenue militaire dans les zones à fort risque terroriste ? On pourrait ainsi mieux surprendre l’ennemi et ces FDS en civil seront en même temps des agents secrets, des agents de renseignements et ils se reconnaitront entre eux à travers le mot de passe militaire.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 09:57, par Kladjou En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Création d’une brigade de veille et de défense patriotique

    Je trouve cette option pas mauvaise à défaut d’armer les civiles dans ces zones truffées de terroristes. L’algérie avait opter dans de telles zones non pas de déplacer les populations mais de les armer après une formation sommaire. Ce sont des centaines de cargaisons d’armes qui avaient été déversées dans ces villages avec quelques cadres militaires pour encadrer les jeunes et cela avait contraint le GIA a reculer et réduire les massacres de masse. Bien que le GIA ait par la suite opté pour les enlèvements et assassinats ciblés cela n’a pas découragé les populations.. Mais aussi l’armée avait raillé de la carte certaines localités truffées de terroristes c’est pourquoi il ya eu plus de 200 000 morts en 10 ans
    Il, n’ya pas de manuel éprouvé pour lutter contre les terroristes, c’est le terrain qui commande la stratégie.
    Les experts en critiques facile en longueur de journée ne proposent rien ou sont plutôt experts en dénigrement sur les réseaux sociaux. Certains n’ont même jamais tenue une arme et se sont eux qui sont experts dans la critique facile. Ils oublient que cette guerre est une course de fonds. Le Mali qui a pris une autre option en l’espace de deux mois a enregistré dans les Régions de Mopti, Ségou et Menaca près de 1000 morts sous les yeux de la RUSSIE que de nombreux internautes présentent comme l’ultime solution et appellent de leurs voeux ici avec à la clé, une ardoise de 50 millions de dollars US de dette à devoir à Wagner.
    De grâce laisser les burkinabé construire leur stratégie

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 12:31, par Alexio En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Création d’une brigade de veille et de défense patriotique

    Intriduisons le service militaire pour la jeunesse burkinabe a partir de 18ans. pour la defence de la patrie. Et partant de cette iniative allummera la flamme patriotique de chacun.

    L INTRODUCTION DE LA NOTION NATION CHEZ LES JEUNES UNE BOUSSOLE POUR LENROLER A CETTE MISSION PATRIOTIQUE.

    On ne peut pas batir une nation sans une dicipline militaire rigoureuse et responsable de chacun de cette jeunesse avide de jouer son role.

    L INITIATIVE EST PRESSANTE.

    Avec ses reseaux sosiaux qui abrutissent cette masse de la jeunesse gerant de notre avenir commun en la detournant de ses vraies realites societales.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 12:36, par Barou En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Création d’une brigade de veille et de défense patriotique

    VOUS N AVEZ RIEN DIT D ABORD. ON IRA A UNE REVOLUTION
    VOUS VOULEZ COPIER UN MODEL OCCIDENT DANS UN PAYS QUI N A RIEN EN COMMIN AVEC L OCCIDENT.
    SANS LES IDEO DE LA REVOLUTION DU CNR LE PAYS SERA TOUJOURS ENDEUILÉ.
    SI NON CEQUE VOUS ANNONCEZ N EST PAS NOUVEAU AU BURKINA.
    UNE CHOSE EST SURE SOUS LE CNR CE FILM QUI PASSE BURKINA N ALLAIT JAMAIS ARRIVER

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 15:07, par Ka En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Création d’une brigade de veille et de défense patriotique

    ’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’A’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’’ l’internaute caca : Bon retour dans ton pays d’adoption. Je profite encore des ombres des cocotiers et le doux sable de la Cote avec mamie. Cette année j’ai remarqué qu’ici en Cote, Lefaso.net est très visité par des internautes chevronnés : Il suffit de les voir avec leurs portables discutant des analyses venants de notre pays du Mali et le Niger. Beaucoup sont des fils de nos parents immigrés très longtemps dans ce pays.

    Avec mes cicatrices d’un vrais mossi, beaucoup ne se gênent pas de me poser des questions pertinentes, d’autres me font prouver qu’avec des pseudos ils sont sur le forum de Lefaso.net. Oui pour les internautes de la Cote, leur pays ne peut se passer de la France, et beaucoup disent que même si quelques internautes veulent que le Burkina se tourne vers la Russie ils se trompent, car le Mali ne sait pas dans quel merdier il ‘est fourré, car, la Russie est là avec quelques armes pour sucer les richesses du pauvre pays, et ce n’est pas pour les aider a éradiquer les terroristes : La preuve est que ces derniers jours des villages Malien a ne citer que Dialassagou, Dianweli, Deguessagou, ont été attaqués avec plus de 130 morts sans que les russes n’ont pas pu empêcher les terroristes de tuer comme au Burkina. D’autres disent que le Burkina avec la Cote, la France, sont très liés et Damiba reste aussi qu’un valet.

    Oui caca, avant nos vacances, mamie et moi ont fait le trajet Ouaga Tougri pour voir une famille sans avoir aucun contrôle militaire. Pour te dire que ce manque de contrôle est notre malheur. Ici en Cote qui n’est pas très touché par le terrorisme, les contrôles militaires sont partout à travers le pays. Ce matin j’ai compté trois contrôles militaires en 15 km pour arriver au centre de la capitale.

    caca : Malgré nos différences, continuons avec nos contributions pour faire avancer le pays. J’ai remarqué aussi que nos internautes sont connus ici en cote, et tu fais partie d’après ce que j’ai entendu des pseudos cités par les internautes du quartier ou nous passons nos vacances. Ils regrettent que Kôrô Yamyélé n’est plus là comme leur internaute ‘’’Forestier de Layou qui a déserter Lebanco.net.

    Répondre à ce message

    • Le 21 juin à 17:00, par caca En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Création d’une brigade de veille et de défense patriotique

      Vieux Ka, merci bien !
      Tu as bien dit. Bonne vacances dans ce pays frère ! C’est vrai, le Burkina ne peut pas se débrasser de la France, car il y va de notre intérêt. Malgré notre situation préoccupante, les burkinabé transitent facilement par Paris pour les USA ou ailleurs. La France et le Burkina est une autre histoire que je n’a jamais compris la profondeur de cette relation. La France a peu d’intérêt dans notre pays et pourtant toutes ses ONG travaillent au Burkina. Les politiques français évitent de critiquer notre pays comme ils aiment le faire avec d’autres pays. C’est plutôt des ignorants qui pensent que la France est pour quelque chose. En plus ceux qui tuent au Burkina sont bien des jeunes révoltés de ces localités avec e désir égoïste de l’argent facile. Mais leur entreprise est vouée à l’échec car c’est une activité qui ne pourra pas aller trop loin et prospérer.
      Bien à toi et bon séjour !

      Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 17:31, par Sidpawalemde Sebgo En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Création d’une brigade de veille et de défense patriotique

    Hum... Norbert Zongo disait que quand le régime de Blaise Compaoré ne pouvait pas ou ne voulait pas affronter un problème, il créait une "commission" ou autre structure, de préférence lourde, pour soit disant se charger de la question.

    Il y avait toutes les chances que les futurs débats ne portent plus sur le problème initial, mais sur les "difficultés d’opérationnalisation" de ladite structure. Et le tour est joué, on n’en parlera plus avant longtemps !

    Sauf que les morts quotidiennes, ça ne peut pas se masquer aussi facilement. Que les soldats soit systématiquement en sous effectif, ou qu’ils fuient le combat, c’est pas la création de nouvelles "structures"qui peut résoudre ça !

    Encore que j’avoue que même si c’est moi, si tu bois ton champagne à Ouaga et puis tu m’envoie en sous effectif et sous équipé aller mourir "cadeau", je ne serais pas motivé. Pourquoi serai-je plus "patriote" que mes chefs ?

    Concernant les mesures elles -mêmes, il y a problème :

    1°) On peut supposer que mettre les VDP sous un commandement unique cache (mal) la volonté d’envoyer les VDP de Tensila aller combattre à Pama, surtout quand les "hommes forts" en uniforme refusent d’y aller.

    Cela ne peut pas prospérer malgré leur bravoure. S’ils ont été recruté selon une base locale, cela avait un sens, celui de leur donner l’avantage de la connaissance du terrain et des personnes, facilitant le renseignement et le combat.

    Si le VDP est dépaysé, il devient un simple combattant mal formé et mal armé qui ne pourra pas faire la différence mais juste servir de chair à canon sacrifiée.

    2°) Cette histoire de donner un ultimatum aux populations pour vider les lieux là, on l’a dit, c’est un déplacement forcé de population, donc peut être un crime de guerre.
    Mais bien plus, il s’agit de céder deux régions, soit de 15 à 20% du territoire aux djihadistes, pour ensuite prétendre le reconquérir morceau par morceau (!?!) On a du mal à saisir la logique d’une telle démarche, à part bien sur la volonté de bombarder aveuglément une zone, c’est tellement plus facile.

    Mais ne nous y trompons pas, les terroristes non seulement vont s’installer et piéger les zones de façon à rendre couteux en vies humaines la reconquête, mais une partie va suivre les civils et essaimer dans le reste du territoire. Cette stratégie a peu de chances de succès.

    Il est à noter d’ailleurs qu’elle avait été proposée par un certain député Abdoulaye Mossé, et avait provoqué les moqueries des mêmes hauts gradés qui veulent l’appliquer aujourd’hui. Bizarre...

    Pour ma part, je reste convaincu que l’argument sécuritaire n’était qu’un prétexte pour prendre le pouvoir, et que les actions posées depuis lors ont divisé le peuple et les FDS de sorte que la confiance n’existe plus. Même les bilans de l’armée sont devenus l’objet de suspicion et de doute, tellement ils ont mal géré et communiqué depuis.

    Maintenant comment ont fait ? Je suggère de reporter la bagarre pour le pouvoir d’état, de revenir dans les règles constitutionnelles d’avant coup d’état (pas l’idéal, mais le seul qui ait une quelconque légitimité constitutionnelle, légale et démocratique) et d’en appeler à l’insurrection populaire et à l’union nationale pour sortir de cette situation.

    Car ne nous y trompons pas : Quelle que soit la carence de Roch Kaboré ou de Paul Damiba, il n’est quand même pas normal que 4 personnes sur deux motos puissent vider une localité, ni que dix personnes puissent passer de maison en maison égorger plus de cent personnes sans avoir eux même des pertes, ne serait-ce que du seul fait de l’instinct de survie ?
    Nous devons nous mêmes, tous, nous réveiller...

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 18:43, par IDE En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Création d’une brigade de veille et de défense patriotique

    Internaute VÉRITÉ je pense que votre pseudo est très mal choisi. Je ne me contente pas de critiquer. A la place du MACHIN je propose la CONSCRIPTION. Peut être que vous ne comprenez pas ? Je propose de recruter au moins 100000 jeunes qu’on va former, équiper pour augmenter les effectifs de l’armée burkinabé au lieu de faux-semblants. L’objectif sera de mailler le territoire avec des militaires qui acceptent les risques de la guerre. Ceux que nous avons pour la plupart sont venus dans l’armée pour la solde. Ceux ci qui seront des VOLONTAIRES viendront en connaissance de cause pour se BATTRE et même MOURIR pour la PATRIE. Relis mon post

    Répondre à ce message

    • Le 21 juin à 20:59, par @IDE En réponse à : Lutte contre le terrorisme : Création d’une brigade de veille et de défense patriotique

      T’ en fais meme pas. Tu n’as aucune obligation constitutionnelle a proposer. On a pas dit de ne pas critiquer la bonne gouvernance si on a rien a proposez. A ou on a dit que de proposez apres avoir critique ? Ils ont des centaines de conseillers pour ca. Les gens caches dans le MPSR, la, ils ont payer illegalement la pour quoi meme ? D’ ailleurs meme, ils ont ete formes pour quoi ? Ko ecole de guerre ecole de guerre, pourtant Ladji Yoro a fait 1000 fois mieux.

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Dédougou : Des personnes déplacées internes crient famine
Bobo-Dioulasso : Le projet Archipelago forme 105 apprenants sur les métiers de la mangue
Burkina/Don de sang dans la région du Centre-est : Une assise nationale pour promouvoir l’adhésion de la population
Promotion de l’emploi des jeunes au Burkina : Le plan stratégique de développement 2023-2027 de l’ANPE en cours de validation
Sud-ouest : Le 3e plan d’action national pour un gouvernement ouvert expliqué aux parties prenantes
Identification unique de base au Burkina : Vers l’adoption d’un avant-projet de loi
Vie de la rédaction : Zéliya Tamboura, responsable du Centre d’information des Nations Unies, au siège de Lefaso.net
Ligne électrique Ouaga-Sapouy : Des chauves-souris à l’origine de coupures de courant, selon la Sonabel
Entrepreneuriat au Burkina : 60 jeunes formés par la société minière de Sanbrado
Sécurité routière au Burkina : Les autorités sensibilisent les populations au port du casque
Commune de Ouagadougou : Le Mogho Naaba Baongo invite la délégation spéciale à privilégier l’intérêt collectif
Entrepreneuriat agricole à Gaoua : L’étudiant Adama Palé expérimente une superficie de 4 hectares
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés