Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’œil qui a connu le malheur et qui n’a pas crevé, connaitra certainement le bonheur.» Proverbe Africain

Conseil supérieur de la défense nationale : L’amélioration de la situation sécuritaire en ligne de mire

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • lundi 20 juin 2022 à 22h41min
Conseil supérieur de la défense nationale : L’amélioration de la situation sécuritaire en ligne de mire

(Ouagadougou, 20 juin 2022). Le Président du Faso, le Lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo DAMIBA, Chef suprême des Forces armées nationales, a réuni ce lundi matin, le Conseil supérieur de la défense nationale (CSDN) autour de la situation sécuritaire, toujours préoccupante dans notre pays, en dépit des efforts déployés par les Forces de défense et de sécurité sur le terrain de la lutte contre le terrorisme.

A cet effet, cette session du CSDN convoquée par le Chef de l’État va passer en revue la situation de la menace terroriste dans notre pays afin de mieux réorienter les réponses idoines sur le terrain pour plus de résultats dans les opérations de sécurisation et de reconquête du territoire national.

Pour ce faire, la rencontre du CSDN va, à l’aune du bilan de la mise en œuvre des orientations et instructions adoptées lors de la session du 15 avril 2022, faire des propositions d’actions fortes dont le déroulement va sans doute contribuer à l’amélioration de la situation sécuritaire au Burkina Faso.

A cette occasion, le Chef suprême des Forces armées nationales va décliner de nouvelles orientations à la hiérarchie militaire pour une optimisation des actions des différentes unités combattantes sur le terrain.

Direction de la communication de la Présidence du Faso

Vos commentaires

  • Le 20 juin à 12:54, par Barou En réponse à : Conseil supérieur de la défense nationale : L’amélioration de la situation sécuritaire en ligne de mire

    PAYS DE FESPACO
    J appelerai toujours ces rencontres CINEMA 🎥
    TANT QU IL N AURA ACTIONS POUR ACCOMPAGNER CES COMEDIES RIEN NEVA CHANGER..
    C EST SE REGROUPER PARLER GROS QUON SAIT FAIRE TANT DISQUE LA POPULATION EST ENTRAINT DE PAYER LE PRIX.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin à 14:17, par TANGA En réponse à : Conseil supérieur de la défense nationale : L’amélioration de la situation sécuritaire en ligne de mire

    Face à la situation de notre pays, je propose que l’on utilise tous les moyens que le pays a.
    - Que toute famille qui peut fasse des gâteaux etc. pour nos frères et enfants au combat et aux déplacés ; cela diminuera la charge pour l’alimentation de l’armée.
    - Que des fouilles et contrôles d’identité se fassent dans les rues et même dans les cours et cela de façon inopinée.
    - Qu’un concours soit lancé pour récolter des trouvailles de tout genre qui pourrons aider nos militaires sur le terrain (drone, autre système de détection diurne et nocturne etc.)
    - Que tout engin devant allé hors des agglomérations (pour convoi, combat et autre soit muni d’un GPS afin de le détecter dès qu’il est pris (vous trouverez le moyen de cacher le gps).
    - Que chaque agglomération soit muni de minimum un ballon en hauteur ou autre avec caméra nocturne et diurne pour détecter les individus suspects, les arrivées de terroristes.
    - Tous les hommes de tenue aillent au combat laissant la formation des recrues aux retraités. Tous les hommes de tenue, même ceux au pouvoir (on a entendu parler des prouesse de JET LI au front).
    - Le pouvoir pourra être tenu par un civil choisi tel que ROCK MARC CHRISTIAN KABORE, MELEGUE, ROSINE COULIBALY, Maître SANKARA, APOLLINAIRE SOUNGALO, GILBERT DIENDIERE, SARAN SEREME ou Moi même (Je ne vous décevrez pas).
    Note : Si on a pas confiance à celui que l’on place à la tête du pays, on maintient sa famille loin genre garantie du travail bien fait. Si il ne veut pas, alors il laissera.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin à 21:46, par Dedegueba Sanon En réponse à : Conseil supérieur de la défense nationale : L’amélioration de la situation sécuritaire en ligne de mire

    Rien à attendre d’un tel conseil de défense loin de théâtre des opérations. Imposture de imposture, ce pouvoir d’imposteurs ne nous sauvera pas des terroristes.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 10:14, par Le fou En réponse à : Conseil supérieur de la défense nationale : L’amélioration de la situation sécuritaire en ligne de mire

    Allez chercher les moyens avec la RUISSIE !!!. Un point un trait. Vous avez des hommes compétents ; accompagnez les avec des moyens de nouvelles générations et vous verrez. Comme solution je vous sollicite d’aller à l’offensive en utilisant les moyens de renseignement très efficaces pour ne pas tomber dans les embuscades. Surtout les moyens aériens. Il faut tout faire pour qu’une citerne ne disparait plus ; sinon les gens pensent que vous ou d’autres personnes jouent double jeu dans ce pays.
    Le sang a trop coulé.
    BONNE CHANCE A VOUS ET QUE DIEU PROTEGE LE BURKINA FASO.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 10:36, par YARO En réponse à : Conseil supérieur de la défense nationale : L’amélioration de la situation sécuritaire en ligne de mire

    Ainsi la réunion précédente a eu lieu le 15 avril et déjà il faut une autre réunion seulement 2 mois après ? C’est parce qu’il n’y a pas de VISION pour développer une STRATÉGIE sur le long terme. Cela veut dire qu’on est toujours dans la RÉACTION donc sur la DÉFENSIVE. Bientôt on parlera de défendre un BURKINA UTILE qui peu à peu se résumera à Ouaga et Bobo. Le Conseil s’est réveillé de sa torpeur à cause de Seytanga. Mieux même les soit disant mesures de fermeté font rire. En situation de guerre toute fuite, abandon de position et désertions est passible du conseil de guerre et du peloton d’exécution. Mais au Faso on s’expose seulement à des poursuites administratives et pénales. Pathétique, on continuera à enregistrer des DISPARUS qu’on retrouve miraculeusement à 50 km de l’attaque 2 jours plus tard. Il faut peut-être les entraîner pour les prochains Marathon.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 10:37, par YARO En réponse à : Conseil supérieur de la défense nationale : L’amélioration de la situation sécuritaire en ligne de mire

    Ainsi la réunion précédente a eu lieu le 15 avril et déjà il faut une autre réunion seulement 2 mois après ? C’est parce qu’il n’y a pas de VISION pour développer une STRATÉGIE sur le long terme. Cela veut dire qu’on est toujours dans la RÉACTION donc sur la DÉFENSIVE. Bientôt on parlera de défendre un BURKINA UTILE qui peu à peu se résumera à Ouaga et Bobo. Le Conseil s’est réveillé de sa torpeur à cause de Seytanga. Mieux même les soit disant mesures de fermeté font rire. En situation de guerre toute fuite, abandon de position et désertions est passible du conseil de guerre et du peloton d’exécution. Mais au Faso on s’expose seulement à des poursuites administratives et pénales. Pathétique, on continuera à enregistrer des DISPARUS qu’on retrouve miraculeusement à 50 km de l’attaque 2 jours plus tard. Il faut peut-être les entraîner pour les prochains Marathon.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Réconciliation au Burkina : « Des terroristes satisfaits du message du président du Faso », affirme le ministre Yéro Boly
Lutte contre l’insécurité au Burkina : Bientôt une « Journée nationale de refus du terrorisme »
Sécurité au Burkina : Bientôt l’opérationnalisation du ‘’Plan de résilience et de stabilisation de l’axe Ouaga-Kaya-Dori’’
Lutte antiterroriste au Burkina : Vers la création de formations militaires dans certaines provinces pour garantir la quiétude des populations
Insécurité dans le Nord du Burkina : Dix morts dans une attaque dans le département de Seguenega (officiel)
Burkina : Quinze militaires morts dans un double incident à l’engin explosif improvisé
Insécurité au Burkina/Kaya : Blaise Bargo relâché après 5 mois de captivité
Burkina : « On ne chante qu’un seul couplet de notre hymne national, une grande partie reste méconnue », regrette un contemporain de la Révolution
Allégations de "deal" avec les terroristes au Burkina : Le gouvernement dément
Attaque contre Sâ dans la Boucle du Mouhoun : Les agissements des VDP ont provoqué la furie des terroristes, selon un témoin
Boucle du Mouhoun : Près de 4 000 nouveaux déplacés internes sont arrivés à Dédougou
Lutte contre le terrorisme : Le Président du Faso galvanise les troupes à l’Est et au Centre-Est
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés