Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les graines de gombo ne se cachent jamais dans la sauce.» Proverbe Africain

Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • dimanche 19 juin 2022 à 22h12min
Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

« La communauté musulmane face au défi de la sécurité et de la cohésion sociale ». C’est sous ce thème que la Communauté musulmane du Burkina Faso (CMBF) a animé un panel dans la soirée de ce samedi 18 juin 2022 à Ouagadougou. Cette communication entre dans le cadre de l’installation officielle du président du bureau exécutif national de la CMBF, qui coïncide également avec les 60 ans de la communauté.

Le panel a été co-animé par des leaders religieux de la Côte d’Ivoire, du Burkina, du Mali et du Sénégal.

Imam Mahmoud Dicko, président de la Fondation de la paix et la sécurité pour le Sahel, figure influente malienne très connue ces dernières années, a (de ce fait) retenu plus l’attention du public de cette salle du Conseil burkinabè des chargeurs.
Invité à développer le sous-thème "islam et Insécurité", l’ancien président du Haut Conseil islamique malien (HCIM, 2008-2019), va tout de suite relever qu’il n’y a aucun lien entre les deux.

« L’islam n’a aucun rapport avec l’insécurité. (...). Il y a un problème d’insécurité, qui a besoin d’être diagnostiqué, d’être analysé et d’être vu », recadre-t-il avant de rappeler que l’« islam est paix ».

Imam Dicko souligne ensuite que tous les problèmes d’insécurité trouvent leurs sources dans la mauvaise gouvernance, un déficit de gouvernance accumulé, qui fait que le citoyen ne se retrouve pas dans l’Etat.

« Il faut regarder les choses et apporter les solutions adéquates. Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables. (...). Pour moi, il y a manque de sincérité, qui fait que nous vivons ce que nous vivons », scrute le leader religieux, pour qui, il ne s’agit nullement de justifier les actes d’insécurité, mais plutôt d’expliquer.

« On n’a pas besoin de demander l’avis de quelqu’un pour discuter avec nos propres enfants, pour savoir pourquoi ils se dressent contre leurs propres pays. Est-ce pour une religion, est-ce pour d’autres revendications ? », aborde imam Dicko.

Le ton du panel a été donné par Pr Issa Cissé, islamologue et enseignant à l’université Pr Joseph Ki-Zerbo. Sa communication a porté sur les "bilan et perspectives de la Communauté musulmane du Burkina Faso". Un sujet qui lui a permis de présenter l’évolution de l’islam au Burkina et les moments et événements qui ont impacté son existence.

Cheikhoul Aima Ousmane Diakité de la Côte d’Ivoire a partagé "l’expérience et l’organisation de la communauté musulmane" de son pays tandis que l’invité du Sénégal a, lui, planché sur « islam et cohésion sociale » dans le pays de la Teranga.


O.L.

Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

  • Le 18 juin à 23:03, par West En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

    ```enfants sont devenus des monstres incontrôlables``
    Poser la question c’est comme y répondre :
    Corruption chronique des élites, Pauvreté Abjecte, manque d’opportunités, horizons bloqués et bouchés, désespoirs et j’en passe !

    Répondre à ce message

    • Le 19 juin à 06:53, par Mafoi En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

      Bonjour @West.Je veux bien te croire mais dans le même temps,je connais des pays qui sont plus mal gouvernés que le Burkina Faso et pourtant ils ne subissent pas ce nous vivons actuellement.Pourquoi ?Alors dire qu’il n’y a pas de lien entre l’islam et ces barbares,c’est nous prendre pour des nez percés d’autant que certains sont financés par des pays tels que l’arabie saoudite,le quatar.Aussi j’ai beau cherché des Pierre,Paul ou Jacques dans la liste de ces gangsters recherchés,je n’en vois guère.Donc qu’on ne vient pas nous enfumer avec des paroles mielleuses

      Répondre à ce message

      • Le 19 juin à 21:32, par Peuple insurgé En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

        @Mafoi, Je pense que le Burkina est le pays le plus pauvre des pays les plus mal gouvernés. Ne regarder pas seulement les élections qui sont régulièrement organisés et les V8 qui circulent dans Ouagadougou. Savez-vous que à ce jour, dans toute la province du Yagha il n’y a qu’un seul barrage, celui de Nyapsi, construit par erreur à proximité de la province de la Gnagna ? Je dis par erreur car semble-t-il que l’État avait prévu le construire dans la Gnagna, mais en recherchant l’endroit idéal sur le cours d’eau, les techniciens de sont retrouvés au Yagha sans se rendre compte... Alors sans infrastructures le développement est difficile, et aujourd’hui la province du Yagha est submergée par les terroristes.

        Répondre à ce message

        • Le 20 juin à 06:19, par Mafoi En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

          @Peuple insurgé,je m’associe à ton indignation mais est ce que cela justifie t’il qu’on se lève pour aller massacrer des êtres humains qui sont aussi les premiers à subir les effets,les conséquences de cette mal gouvernance ?Bon sang,si tel est leur combat,pourquoi ces drogués,ces voyous,ces criminels,ces barbares ne s’attaquent pas directement aux acteurs,aux auteurs de cette mal gouvernance à savoir nos dirigeants pourris au lieu de s’en prendre à de pauvres innocents ?C’est dire que tu es H S

          Répondre à ce message

        • Le 20 juin à 09:16, par kwiliga En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

          Hum, n’y-a-t ’il aucun lien entre islam et terrorisme ?
          Groupement Région Attentats Tués Blessé Otages
          Taliban Afghanistan, Pakist 4.675 19.537 20.796 4.559
          État islamique entier monde 5.665 32.280 33.312 21.963
          Boko Haram Afr de l’Ouest, Afr Centrale 1.634 16.108 7.575 2.828
          Al-Shabaab Afrique de l’Est 1.619 4.594 4.172 2.011
          Maoists Inde, Népal 1.102 541 518 904
          New People’s Army Philippines 822 436 440 621
          Kurdistan Workers’ Party Asie, Europe 599 530 1.627 253
          Al-Qaida entier monde 550 1.627 2.319 320
          Communist Party of India - Maoist Inde 393 400 291 369
          Houthi extremists Yémen, Arabie saoudite 372 532 788 246
          Revolutionary Armed Forces of Colombia Colombie, Panama 288 125 422 51
          Donetsk People’s Republic Ukraine 259 821 584 166
          Abu Sayyaf Philippines, Malaisie 240 111 253 303
          Fulani extremists Afrique de l’Ouest, Afrique Centrale 223 1.135 184 65
          National Liberation Army of Colombia Colombie 208 119 188 131
          Janjaweed Soudan 203 256 249 213
          Bangsamoro Islamic Freedom Movement Philippines 200 131 375 58
          Al-Nusrah Front Asie Antérieure 195 1.781 1.298 704
          Allied Democratic Forces Congo (Rép. démocr.), Ouganda 144 910 243 182
          Baloch Liberation Front Pakistan 109 126 123 142
          Baloch Liberation Army Pakistan 80 130 198 55
          United Baloch Army Pakistan 73 139 435 49
          Anti-Balaka Militia Centrafrique, Cameroun 70 720 282 1.058
          Lashkar-e-Taiba Inde, Afghanistan 70 174 323 17
          Lashkar-e-Jhangvi Pakistan, Afghanistan 69 704 1.436 343
          Sudan People’s Liberation Movement in Opposition Soudan du Sud, Ouganda 67 1.093 622 226
          Lord’s Resistance Army Afrique Centrale, Afrique du Nord 87 49 14 720
          Ansar al-Sharia Afrique du Nord, Asie du Sud 65 131 214 6
          Free Syrian Army Asie Antérieure 53 141 204 6
          Democratic Front for the Liberation of Rwanda Congo (Rép. démocr.), Rwanda 51 119 92 170
          Arakan Rohingya Salvation Army Myanmar 45 142 2 102
          Ansar Bayt al-Maqdis Égypte, Israël 50 94 395 20
          Lashkar-e-Islam Pakistan, Inde 52 130 176 158
          Sudan People’s Liberation Movement - North Soudan 32 242 156 15
          Seleka Centrafrique, Cameroun 32 363 80 141
          Haftar Militia Libye 25 101 220 3
          Jaysh al-Islam Syrie 24 144 147 0
          Hay’at Tahrir al-Sham Syrie, Liban 24 186 77 6
          Muslim extremists entier monde 115 174 347 21
          Kamwina Nsapu Militia Congo (Rép. démocr.) 19 181 14 61
          Free Papua Movement Indonésie 15 26 14 1.304
          Jundallah Pakistan, Afghanistan 14 213 336 0
          Jihadi-inspired extremists entier monde 56 208 739 11
          Kurdistan Freedom Hawks Turquie 11 137 445 0
          Al-Mua’qi’oon Biddam Brigade Afrique de l’Ouest, Afrique du Nord 9 115 45 1.055
          Hezbollah Asie Antérieure 12 16 17 801
          Union for Peace in Central Africa Centrafrique 6 223 36 2
          Kata’ib Hezbollah Irak 3 49 600 1.527
          Anti-Government extremists USA, Chili 3 59 852 0
          Ansar al-Din Front Syrie 2 206 0 57
          Ben, une fois qu’on a sorti deux ou trois communistes en Inde, Asie du sud est, colombie et Chili, plus évidemment les indépendantistes du Dombas, il ne nous reste quasiment que des musulmans !!!
          Il faut quand même accepter de regarder la vérité en face.

          Répondre à ce message

          • Le 20 juin à 16:32, par Yako En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

            @Kwiliga,je partage en partie votre écrit sauf sa conclusion trop simpliste si vous permettez.En effet, ces différents groupuscules que vous citez en Asie et en Afrique ne peuvent pas être associés automatiquement à l’islam bien que l’islam soit utilisé comme élément fédérateur pour le besoin de la cause.Exemple comment associer hezbollah aux rebelles du front islamiste moro philippins ? Revenons au Burkina Faso à mon avis l’état n’a pas été suffisamment vigilant dans la planification des politiques publiques notamment dans son aspect éducatif il suffit de jeter un coup d’œil sur les écoles merdersas un véritable système éducatif parallèle qui inculque aux enfants le savoir religieux ce qui n’est pas mauvais sauf qu’il n’abouti ni à un métier ni à une quelconque compétence permettant de competir sur un même pieds d’égalité avec d’autres jeunes de la même génération qui ont eu eux l’opportunité d’être scolarisés dans le système officiel (école) ne parlons pas des petits garibous dont le sort n’intéresse personne sauf quelques bienfaiteurs occidentaux ! Je conclue en disant que le problème est là il faut être réaliste de deux chose l’une soit l’état introduit l’éducation religieuse à l’école et cela a un coût soit il améliore le contenu de ces systèmes éducatifs parallèle en fournissant le personnel enseignant surtout pour le cycle primaire c’est la seule façon de donner espoir à ces centaines de milliers d’enfants.En français facile ça s’appelle prendre le taureau par les cornes. Yako

            Répondre à ce message

    • Le 19 juin à 10:38, par Timbila En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

      Vous résume à en quelques mots tous les maux dont souffre ce pays. Quand on occupé un piste de responsabilité au Burkina Faso, on gère comme le champ de son papa. L’intégrité à fou tu le camp. Et au moment où les personnes avisés tirent la sonnette d’alarme, vous mêmes les responsables dits religieux ne disent rien de peur de contredire l’autorité du moment. Vous applaudissez tous ceux qui arrivent au pouvoir même s’ils ont ôté des vies humaines que vous dites sacrées pour y accéder. Lorsque qu’ on vous demande de modérer le discours religieux, vous vous levez pour Dieu comme si Dieu ne peut pas se défendre. Le mal de l’Afrique ce sont ces religieux venues nous diviser.

      Répondre à ce message

  • Le 18 juin à 23:24, par TANGA En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

    Corruption, vol, détournements, faux et usage de faux, enseignement religieux sans formation à un métier.
    Voilà pourquoi nos enfants ont pu êtres amenés à rejoindre les crapules !

    Répondre à ce message

    • Le 21 juin à 01:18, par Sidpassata Veritas En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

      Je ne suis pas d’accord quand on veut jeter toute la responsabilité sur le dos des autorités politiques. Les politiciens ont leurs responsabilités, mais les autres leaders religieux, associatifs, coutumiers et les citoyens lambda ont aussi leurs responsabilités. La faillite de l’éducation et de la transmission des valeurs d’une génération à l’autre est une responsabilité partagée par tous. L’erreur des solutions de facilités et des succès sans efforts est une attitude généralisée. Mais tout nos problèmes n’ont qu’une seule source : le mépris de la vérité. Tant qu’on ne sera pas capable de se dire les vérité qui déplaisent, nous nebpourrons pas nommer le mal qui nous ronge. Ce qui veut dire que diagnostic juste ne sera pas posé et le bon traitement ne sera pas trouvé. Comment comprendre ce qui nous arrive et le traiter sérieusement si on nie pudiquement qu’il n’y a aucun lien entre islam et la vague djihadiste. Il faut au moins chercher à comprendre pourquoi ceux qui ont pris des armes, ces ‹‹monstres incontrôlables›› comme le dit l’imam se réclame de l’islam et de quel islam ? Pourquoi pensent-ils qu’ils doivent défendre cet islam là ? Contre qui ou contre quel menace ? Ensuite il faut aussi se poser la question ’’ à qui profite le crime’’ surtout contre les innocents qui, déjà sont engagés dans une lutte pour la survie. Seule la lumière de la vérité permettra aux vrais religieux de protéger leur culte contre les parasites qui se cache sous son couvert pour leurs activités inavouables.
      Nous n’avons jamais de débat de societe. Nos chaines de télévisions et de radiodiffusion sont plus des instruments de distraction que d’information, d’échanges sérieux et de cultures. Nous ne connaissons que très vaguement nos langues maternelles, nos cultures d’origines et ce qui fonde notre vivre-ensemble.

      Répondre à ce message

  • Le 18 juin à 23:30, par Bigbale En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

    On est plus aux questions mais aux réponses : la recherche du raccourci pour s’enrichir parmi les jeunes, exploitation éhontée de certains leaders religieux (notamment d’une certaine communauté) pour les transfotransformer en bêtes humaines prêtes à tuer leurs frères au nom d’une certaine religion et d’un Dieu qu’ils osenr appeler Allah comme si c’est le même Allah qui les envoie tuer ses créatures qu’il aime tant en leur donnant gratuitement la vie. C’est ce djihadisme barbare qui est la cause principale des ces violences. Disons-nous la vérité : est-ce nos parents qui nous ont montré la route de la mosquée qui étaient de mauvais croyants, aussi ignorants sur l’islam ? Certains de ces mêmes ancêtres musulmans n’ont-ils pas fait le pèlerinage à la Mecque à pieds ? Ont-ils appelé à tuer quelqu’un à cause de l’islam ? Non ! Alors disons-le clairement. C’est aussi la malhonnêteté de certains leaders religieux qui nous ont conduit à cette situation. Un certain imam Dicko de l’autre côté de la frontière s’est tue parce que Assimilé Goita et ses concitoyens ont fini par découvrir son jeu qui n’est autre que l’islam politique, obscurantiste et belliqueux. Rien ni personne ne pourra transformer tous les citoyens du monde en chrétiens ou en musulmans ou en bouddhistes ou autres !

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 00:18, par Dibi En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

    Question de l’Imam Dicko : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables » ?
    En bon Religieux, c’est peut-être le Destin ou le Grand Dieux des Saints dit Allah !
    Mais Dicko est plus qu’un spirituel-religieux voué à Dieu !
    Il est, après tout et en dernier ressort, un leader politico-religieux qui sait quelle position il tient, dans la classe politique néocoloniale malienne, depuis les années 1990 à nos jours ; et où la crise sociale et sécuritaire s’est approfondie dans toute la zone sahélienne.
    Au regard de ce contexte, le jeu complexe des différents acteurs politiques (civils et militaires), géopolitiques (France-OTAN-Maghreb-Monarchies salafistes orientales) et politico-religieux (où Dicko est un acteur principal au Mali), le jeux complexe des différents acteurs dis-je, détermine éminemment l’évolution des Etats sahéliens, celle de leurs structures sociales, politiques et culturelles ; toutes choses qui affectent toutes les jeunesses de l’ère sahélienne et ouest-africaine.
    Pour le dire clairement et autrement, toutes nos jeunesses sont aujourd’hui, de leur temps et non des monstres ! Comme tente de le faire croire, de façon malhonnête, obscurantiste, de mauvaise foi et bien réactionnaire, notre Imam Dicko.
    Ou alors, il fait allusion à ceux qu’il manipule, depuis ses salons ou depuis sa Mosquée de quartier à Bamako !
    Oui, depuis les années 1990, l’Imam Dicko, a toujours été très entouré par d’importantes franges oisives de jeunes maliens débilités religieusement par l’éminence politico-religieuse qu’a toujours été Mamoud Dicko, depuis son retour d’Arabie Saoudite !
    Sandaogo Damiba, Boly Yéro du compradorat local et autres Souréma des affaires religieuses, coutumières et féodales à Ouagadougou, peuvent entendre de telles sornettes rétrogrades sur nos jeunes, prétendus devenus "des monstres", mais pas nous !
    Parce que justement des gens comme Mahmoud Dicko au Mali loin d’être une solution aux problème de l’Etat et de la société malienne, restent un des facteurs importants de la crise sécuritaire et politique qui déstabilise le pays. Et sa sortie à Ouaga, dans l’autre néocolonie qu’est le Burkina-Faso, tenu par un officier opportuniste françafricain, doit être perçue comme une alerte à surveiller par l’ensemble des forces de progrès anti-impérialistes et anti-néocoloniales ouest-africaines, au Mali comme au Burkina-Faso !
    Na an lara, an sara !
    La patrie ou la mort !

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 00:40, par Dibi En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

    Question de l’Imam Dicko : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables » ?
    En bon Religieux, c’est peut-être le Destin ou le Grand Dieux des Saints dit Allah !
    Mais Dicko est plus qu’un spirituel-religieux voué à Dieu !
    Il est, après tout et en dernier ressort, un leader politico-religieux qui sait quelle position il tient, dans la classe politique néocoloniale malienne, depuis les années 1990 à nos jours ; et où la crise sociale et sécuritaire s’est approfondie dans toute la zone sahélienne.
    Au regard de ce contexte, le jeu complexe des différents acteurs politiques (civils et militaires), géopolitiques (France-OTAN-Maghreb-Monarchies salafistes orientales) et politico-religieux (où Dicko est un acteur principal au Mali), le jeux complexe des différents acteurs dis-je, détermine éminemment l’évolution des Etats sahéliens, celle de leurs structures sociales, politiques et culturelles ; toutes choses qui affectent toutes les jeunesses de l’ère sahélienne et ouest-africaine et dont le nom est :
    Néocolonialisme, Etat failli, Ongisé, corruption, népotisme ethno-clanique, déculturation obscurantiste, débilitation intellectuelle, néolibéralisme managérial prédateur, privatisateur-mafieux, caporalisation de classe compradore, semi-féodale et faiblesse chronique des courants démocratiques révolutionnaires authentiques.
    Pour le dire clairement et autrement, toutes nos jeunesses sont aujourd’hui, de leur temps et de ce temps et non des monstres ! Comme tente de le faire croire, de façon malhonnête, obscurantiste, de mauvaise foi et bien réactionnaire, notre Imam Dicko.
    Ou alors, il fait allusion à ceux qu’il manipule, depuis ses salons ou depuis sa Mosquée de quartier à Bamako !
    Oui, depuis les années 1990, l’Imam Dicko, a toujours été très entouré par d’importantes franges oisives de jeunes maliens débilités religieusement par l’éminence politico-religieuse qu’a toujours été Mamoud Dicko, depuis son retour d’Arabie Saoudite !
    Sandaogo Damiba, Boly Yéro du compradorat local et autres Issaka Sourwéma des affaires religieuses, coutumières et féodales à Ouagadougou, peuvent entendre de telles sornettes rétrogrades sur nos jeunes, prétendus devenus "des monstres", mais pas nous !
    Parce que justement des gens comme Mahmoud Dicko au Mali loin d’être une solution aux problèmes de l’Etat et de la société malienne, restent un des facteurs importants de la crise sécuritaire et politique qui déstabilise le pays. Et sa sortie à Ouaga, dans l’autre néocolonie qu’est le Burkina-Faso, tenu par un officier opportuniste françafricain, doit être perçue comme une alerte à surveiller par l’ensemble des forces de progrès anti-impérialistes et anti-néocoloniales ouest-africaines, au Mali comme au Burkina-Faso !
    Na an lara, an sara !
    La patrie ou la mort !

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 03:15, par Barou En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

    MERCI WEST
    C EST ÇA MEME J APPELERAI TERRORISME AU BURKINA.
    C EST TOUT SOIGNER CE QUE WEST BIEN DE CITER C EST METTRE FIN AU TERRORISME.
    C EST SIMPLE PAS 1 MICRACLE ON A PAS BESOIN DE SAVANTS POUR TROUVER UNE SOLUTION A ÇA

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 05:48, par SOME En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

    Les choses se précisent :cet imam dicko dévoile son vrai visage. Comme on disait sous la révolution au Burkina certains chantent la révolution sans vouloir la révolution ; ce sont ceux-là qui tombent du train de la révolution quand elle prend de la vitesse. Après ses déclarations de caméléon équilibriste, la clarification est en train de se faire et il ne peut plus se cacher. Le peuple malien est un peuple conscient et responsable et à l’instar de ce peuple les peuples africains se démarquent de ces pourritures comme l’imam dicko, valet local de l’impérialisme. Certains sont en retard sur l’évolution de l’Histoire et passeront sous le rouleau compresseur de l’Histoire. Sans état d’âme
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 07:17, par Oumarou En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

    Une autre manière de poser correctement la question serait de demander :
    1° Quelle est l’identité religieuse des enfants qui tuent leurs frères et soeurs , civils comme militaires ?
    2° Au nom de quelle religion prétendent-ils faire la guerre ?
    2° Quelle éducation ont-ils reçu dans leurs familles et dans leurs communautés religieuses ?
    3° La pauvreté matérielle propre à nos pays d’Afrique comme à ceux de l’Amérique latine justifie-t-il les comportements de nos enfants ?
    4° Peut-on se permettre de mettre tout ce qui nous arrive uniquement sur les épaules des dirigeants politiques et des représentants de l’Etat ?
    5° Le déni de réalité est la meilleure façon de contourner le problème de l’islamisme et des autres formes de terrorisme. Kadafi l’avait bien compris lorsqu’il a cherché à contrer l’avancée des "frères musulmans" en soutenant la propagation des confréries soufies. Mais il faudrait encore faire autre chose.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 07:57, par C’est pas clair En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

    « L’islam n’a aucun rapport avec l’insécurité...
    l’islam est paix. ».
    Mais que disent les textes de l’islam ? Ou soit, c’est vous qui les interpréter mal à vos fidèles, je pense. Si ces jeunes abandonnent leur foi islamique, quel sera le résultat face à l’insécurité ?
    Les alibis ne vont rien résoudre dans cette affaire.

    "...tous les problèmes d’insécurité trouvent leurs sources dans la mauvaise gouvernance, un déficit de gouvernance accumulé, qui fait que le citoyen ne se retrouve pas dans l’Etat."

    Ok, c’est une évidence, Or ce sont uniquement les croyants de l’islam qui s’adonnent à ce phénomène et non les autres citoyens bien que tous subissent la mauvaise gouvernance. Comment expliquer cela ???
    Il y a quelque chose qui cloche quelque part Mr l’imam.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 08:18, par Bereba En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

    Comment ca il n’y a aucun lien ? Il y a bel et bien un lien. Comme l’Imam Dicko l’a affirmé, oui les parents ne peuvent plus parler à leurs enfants , tout simplement parce que certains enfants ont été delaissés dans la rue dans la mendicité religieuse comme seul issue de subsistance.
    C’est normal que ces enfants (les talibets), fonciérement blessés, abandonnés et affamés par leurs parents, humiliés et rejetés par la population, non instruits , non formés, c’est normal que ces enfants deviennent des monstres destructeurs et insensibles comme le prédisait Norbert Zongo.

    Je suis profondement surpris que la question des talibets n’est pas été discutée par ces eminents imams alors que beaucoup de choses s’expliquent par cela : l’integrisme religieux, le manque d’éducation et d’autorité parentale, le chomâge garanti après la rue, le désir de vengeance. Il fallait en debattre pour trouver des reponses à ce probleme structurel des mendiants crées par la religion musulmane.

    Je ne dis pas que c’est l’unique raison du terrorisme ambiant mais c’est une des sources du mal, c’est un conditionnement d’une jeunesse desorientée, delaissée, appauvrie et tout indiquée pour grossir les rangs des groupes armés sur l’autel du gain et de.la recherche du travail.

    Et si on revoyait tous ensemble le probleme des talibets pour les generations futures.
    PENSONS Y !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 08:53, par Obliviator ! En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

    Si chacun de nous pouvait donner une réponse à la question pourquoi nous sommes si méchants envers nos propres frères et sœurs, alors nous comprendrons que c’est logique et normal qu’ils se retournent contre nous s’ils refusent d’être des victimes. Si chacun ne se remet pas sérieusement en question (Chaque action dans la nature obéit à une loi : il n’y a pas de cause sans effet) alors on ne s’en sortira plus jamais.

    .

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 08:57, par Kinzhal En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

    Lui-même Mahamadou Dicko fait partie de ceux (wahabites)qui ont savamment transformé nos enfants en monstres.
    M Dicko n’a jamais condamné la destruction des mausolées de Tombouctou, sa sortie récente contre les autorités de la transition, a clairement montré que cet homme déteste tout ce qui n’est lui.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 09:55, par Taonsa le chasseur En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

    Nos enfants deviennent des monstres parceque nous sommes nous mêmes devenus des monstres.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 10:49, par Substance Grise En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

    Certains qui sont assis ici et qui sont dans la gestion de ce pays depuis près de 40 ans en changeant toujours d’habit ont les réponses à vos questions
    Ils sont responsables de tout ce mal à cause de leur mal gouvernance
    Le pire est qu’ils ne sont pas prêts à reconnaître humblement leurs erreurs mais continuent à se régler les comptes même si le pays va disparaître.
    Mais sachez que le minimum de dignes fils et filles de ce pays trouveront une solution pour que le pays continue d’exister car vous avez tous échoué

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 11:09, par Made En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

    West, tout les fleaux que tu cite existent aussi dans les autres pays et non uniquement là ou il ya le terrorisme. Pourquoi tu te demande pas pourquoi c’est uniquement au nom d’une seule religion que les terroristes agissent ? Pourquoi les groupes terroristes et l’extremisme violent sont uniquement islamistes. Les bonnes questions, les gens ont tellement honte qu’ils refusent de se les poser. Alors par quel miracle trouver les bonnes reponses ? Lorsque vous "ponder" des enfants au hasard et qui grandissent dans les rues à mendier sans savoir ce qu’est un amour paternel et maternelle, comment peut-il avoir pitié d’une vie quelconque ? Posez-vous les bonnes questions.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 12:15, par MyMy En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

    - Je ne suis pas totalement en phase avec l’imam Mahmoud Dicko. Vraisemblablement en effet, il est de bonne foi. Mais ses connaissances en "histoire de la religion islamique" me mettent mal à l’aise.

    Le Pr Issa Cissé, en sa qualité d’enseignant (et chercheur ?), devrait nécessairement rebondir la-dessus, et apporter ce qui manque. Pourtant..., on reste sur sa soif.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 12:27, par jeunedame seret En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

    « pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables. » ? Parce que dès les enfances, ils ne sont pas logés, éduqués et nourris par leurs propres parents. Mais par les voisins, amis et passants.

    Répondre à ce message

    • Le 20 juin à 10:27, par Mafoi En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

      @jeunedame seret,j’adore lire tes posts parce que tu dis vrai et de façon décalée.Malheureusement cette fois-ci,tu as tapé poteau et je m’en tiendrai à un seul exemple ou alors à te poser une seule question pour faire bref.Ainsi donc @jeunedame seret,peux-tu me donner le niveau d’étude de ces mécréants qui sont allés exploser les 2 tours jumelles aux USA causant plus de 3000 morts sans oublier les centaines de milliers de traumatisés ?Minimum ils avaient bac+5 et ne sont sûrement pas des marginaux et pourtant ils sont allés se faire exploser dans des bâtiments tuant ainsi des milliers de morts au nom d’une certaine religion.C’est la triste réalité mais comme d’habitude,nous préférons jouer aux hypocrites

      Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 14:35, par Sidbala En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

    Je vais profiter de cette tribune pour émettre un voeu qui s’il est pris en compte peut résoudre cette situation. Mon voeu est que le Président cherche à rencontrer les 1ers responsables terroristes pour leur demander mano a mano, quel est le PROBLÈME. Que veulent-ils pour arrêter leurs attaques Quoi qu’on dise, en situation de guerre un ennemi mérite respect. Et s’il se sait respecter, il est ouvert à des solutions de paix.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 14:51, par Nafik En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

    "" Invité à développer le sous-thème "islam et Insécurité", l’ancien président du Haut Conseil islamique malien (HCIM, 2008-2019), va tout de suite relever qu’il n’y a aucun lien entre les deux.""

    Je n’en doute pas. Cependant, du point de vue religieux de mon humble avis :
    L’intoxication des gens, jeunes et moins jeunes par certains préceptes et certains dogmes religieux d’un autre âge qui encouragent très souvent, ouvertement ou insidieusement à la tuerie de ceux qui ne pensent pas et/ou qui ne croient pas comme soi au nom d’un dieu qui s’il existe, n’est dans tous les cas jamais descendu sur terre demander à quiconque de tuer en son nom.
    La religion est l’opium du peuple dit-on, surtout pour nous africains qui avons délaissé nos valeurs intrinsèques et nos croyances religieuses endogènes pour des religions importées. Cela n’est pas à négliger dans l’analyse des causes du délitement de notre société en proie à la violence :

    "" savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables ""

    Même si cet article concerne l’islam, les leaders religieux de toutes les religions importées et imposées à nous africains, pourraient soigner leurs discours et leurs enseignements et surtout ne pas toujours vouloir se voiler la face en se contentant de tenir les mêmes discours arrangés du genre ""nous, on veut la paix"", ""dans notre religion, on aime la paix"" ou encore « islam est paix » comme stipulé plus haut, qui sont en contradiction avec des préceptes religieux souvent enseignés. Cela ne sert strictement à rien dans la lutte contre le terrorisme.
    Il faudrait plutôt accepter de dire les choses clairement et agir concrètement par des discours et des enseignements ""propres"" et en phase avec l’époque actuelle pour désintoxiquer le mental et les croyances des adeptes et des croyants mais les leaders religieux doivent accepter de se remettent en question et de soigner leur vision et leur enseignement de la religion. Il faudra passer par là forcément.
    Par Ex, mettre fin au système qui consiste à envoyer des enfants affamés mendier pour le compte des maîtres coraniques, c’est un véritable réservoir pour les recruteurs de terroristes. On le sait tous.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 15:39, par Le Républicain En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

    Mal gouvernance, déficit de gouvernance cumulé, héï !
    il y a bien un lien entre l’islam et l’insécurité dans la sous région car ce sont principalement des jeunes de cette religion qui sont recrutés par les groupes terroristes. Même l’histoire avant l’arrivée des colons Français prouve ce lien. Si je ne me trompe pas, c’est Hamadou Cheikou du Macina et Tall Omar depuis la Guinée qui furent les premiers à déclencher de guerres pour soumettre ceux qui ne pratiquaient pas leur religion.
    Aujourd’hui, avec des soutiens internes et externes à nos pays, certains veulent politiquement prendre le contrôle par la violence de pays entiers.
    les problèmes de gouvernance brandis comme prétextes ne concernent pas seulement les gens de quelques provinces.
    De toutes les façons, on sait quand commence une guerre, mais on ne sait jamais comment et quand ça finira.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 15:45, par lepaysvamal En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

    Pour moi c’est la mauvaise pratique de l’islam doublée par la politique inconsciente de nos politiciens qui nous ont mis là où nous sommes.
    Après la chute du sanguinaire Baise COMPAORÉ, le CDP a juré faire échouer par tous les moyens le pouvoir de Roch. La suite on le connait, dès l’installation de Roch des attaques terroristes. Les terroristes ont profité de cette fracture pour s’installer durablement. Sous Blaise la corruption, les exécutions extrajudiciaires, le népotisme, clanisme etc, existaient mais aucun enfant n’a pris une arme contre ses frères.
    À un moment donné, Roch convaincu que seule l’union pourra nous aider, a appelé à l’union sacrée autour de l’armée. La suite on la connait. Certains politiciens ont botté à la touche cet appel.
    Notre malheur actuel est que nous sommes majoritairement islamisés, nous avons une armée divisée par la politique et les intérêts égoïstes, des politiciens inconscients égoïstes et revenchards.
    À mon avis on doit dissoudre tous les partis politiques et réécrire une nouvelle règle sociale.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 15:52, par Negblanc En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

    A bien analyser le discours de Mr Dicko, on va finir par conclure que AlQaïda et Etat islamique sont des organisation chrétiennes, boudistes ou animistes...! Soyez plus courageux, quand l’Algérie a connu le GIA ils ne disaient pas cela.

    Répondre à ce message

  • Le 19 juin à 17:25, par Manakounou En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

    Si je comprends bien, dans le partage de l’Afrique entre occidentaux les pays arabes n’ont pas été conviés ! Par conséquent, ils ont œuvré, depuis ce jour, à réclamer et à s’emparer de leur part autrement ! Aujourd’hui, c’est ce à quoi nous sommes confrontés ! La politique africaine actuelle, les religions etc, sont tous, sans exception biaisés pour ce fin ! Ce sont des outils et pions placés ! L’échiquier n’est autre que l’Afrique. Le plus grand ennemis et danger que ce monde puisse connaître est l’ignorance ! Longtemps ignorant, pour longtemps esclave ! Pourtant, ce sont ces pions et outils cités plus haut qui sont garants de notre éducation, de tout notre espérance, hélas ! Qu’avons nous fait, au delà de celles imposées, de nos valeurs culturelles Propre a chaque ethnie, a chaque famille ?

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin à 07:07, par Bakson En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

    Moi personnellement je croix que c’est ajouter le mal au mal , vous n’aviez pas d’oreilles sourdes non plus les yeux fermés, que le gouvernement vous copie la listes des personnes recherchées vous remettre et vous rappeler des noms des groupes terroristes et dijadisses vous verrez que tout est soutient a l’islam pourquoi nier cela, les corps habillés nos jamais trouvé une bible au lieu et sur les terroristes abattu et pourtant ils en trouvent en maxi des corans mr Dicko que justifie cela ?ouvrez les yeux ouvrez vos yeux car la religion est mal enseigné par des gens mal enseigné.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin à 07:26, par SwiMoi En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

    Cet Imam Dicko Cherche les raisons de l’incendie pendant que la maison brûle, il faut nous aider à éteindre l’incendie et quand elle sera maîtrisée nous chercherons les causes aggravantes (déjà connues ) pour éviter dans le futur que cela n’ arrive de nouveau.
    Ces soit disant monstres incontrôlables n’ont aucune raison valable de tuer des civils et de les chasser de leurs terres aggravant la miséré et affamant des villages.
    Tous ces imams devront être envoyés dans les zones d’insécurités pour presser la bonne parole et ramener la paix dans notre cher Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin à 07:28, par Gérard En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

    Mr Dicko. Ce sont vos fidèles djihadistes qui tuent les gens au nom de votre religion et leur unique exigence est que le Burkina soit islamisé, point barre. Ils n’ont aucune revendication politique comme vous le criez haut et fort. Très franchement, moi j’ai horreur de l’hypocrisie. Ce panel est un fiasco et c’est pas du tout sérieux.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin à 08:25, par imam En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

    Bonjour mon frère
    sachant raison gardée afin de proposer des solutions constructives, quand tu parles de Paul ou Pierre en stigmatisant une religion .
    sache OTAN a bombardé la Lybie et liberé des monstres qui contaminé les jeunes de la sous région en l’occurrence les populations du Sahel et du Nord.
    Quand vous parliez des financements arabes, avez vous des preuves.
    A ce que je sache les pays musulman ne fabrique pas d’armes.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin à 08:28, par Wendmi En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

    Islam est paix dixit Dicko d’ailleurs comme toutes les "religions". Mais les acteurs religieux, que font-ils pour que cette paix règne. De boko haram, en passant par AL Qaïda, le JNIM, etc... tous ces mouvements agissent sous le couvert de l’islam.
    Est-ce qu’il n’est pas temps pour nous africains de réellement penser un Islam de paix. Est-ce que nous devons continuer à laisser nos enfants errer dans les rues au nom d’un prétendu enseignement religieux ? Est-ce que nous devons continuer à former des jeunes dans des écoles confessionnelles dont le contenu des enseignements ne leur permet guère une insertion socio-professionnelle ? (source de frustration identitaire) Est-ce que nous devons continuer à subir les diktats de certains "illuminés" qui n’ont rien compris de la religion islamique ? Je salue au passage le travail remarquable et formidable du CERFI qui œuvre inlassablement pour un islam des temps présents au Burkina sans en ôter son essence.
    Il est temps que nous prenions nos responsabilités en tant qu’africains pour nous assumer face à la question religieuse qui est entrain de semer les germes de notre profonde division.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin à 08:59, par Lumière En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

    « Pour moi, il y a manque de sincérité, qui fait que nous vivons ce que nous vivons »...
    Vous avez tout dit avec cette phrase ! Malheureusement, vous devenez pratiquement un des porte-parole de ce manque de sincérité !

    - Manque de sincérité dans la manière de poser le problème :
    Si "l’Islam n’a aucun rapport avec l’insécurité", pourquoi il n’y a aucun Pierre, Paul ou Jean parmi les assaillants ?...

    - Manque de sincérité face aux questions qui dérangent :
    "Est-ce pour une religion, est-ce pour d’autres revendications ?" A ce jour, les assaillants n’ont eut à présenter que des revendications d’ordre religieux. Cette vérité peut déranger, mais on ne peut pas cacher le soleil avec la main !...

    - Manque de sincérité face à la réalité du terrain :
    Si "tous les problèmes d’insécurité trouvent leurs sources dans la mauvaise gouvernance", pourquoi s’en prendre aux populations déjà victimes de la même mauvaise gouvernance ? Pourquoi d’ailleurs ce sont exclusivement les victimes musulmanes de la mauvaise gouvernance qui y réagissent de cette façon si incontrolée ?

    - Et j’en laisse...

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin à 09:11, par Sougri En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

    Belle question de l’imam DICKO. Cependant, il faut regarder la réalité en face. Il est indéniable qu’il y a des textes dans les écrits islamiques qui invitent à combattre par tous les moyens, même par la neutralisation (terme maintenant consacré) toute personne refusant l’islam. Il suffit de prendre au sérieux ces textes et on devient terroriste.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin à 09:23, par jagger En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

    je me demande si nous ne sommes pas entrain de courir dans le sac, ces enfants devenus des monstres ne fabriquent pas d’armes et n’ étaient pas non plus en Libye alors comment s’arment-ils ? appelons les choses par leur nom : c’est des mercenaires ! je ne pense pas qu’ils peuvent semer la terreur les mains nues !

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin à 10:05, par le fou En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

    L’Afrique, et surtout les pays les plus pauvres sont un terreau favorables pour les nouveaux colons de se partager les richesses du sous sol(or, pétrole etc,,) Exactement comme au moment de la colonisation , la religion constitue un canal fertile à travers les aides de plusieurs ordres et de discours d’idéologie qui poussent des groupes constitués à semer la désolation. Faudrait attaquer le mal à la racine : que nos pays mettent l’accent sur leurs propres forces en développant un schéma endogène, revoir un nouveau système politique qui n’est pas forcement celui de la sociale démocratie, car après la conférence de la Baule ce fut la débâcle avec la création de tous ces partis politiques qui ne font que s’entredéchirer et enfoncer le pays dans la boue.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin à 10:49, par boubacar zangre En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

    l’africain fait 6 enfants par femme en moyenne au faso , la plupart n’ont meme pas de quoi manger ! ou voulez vous que ces enfants finisSENT, ? soit ils vont mendier soit ils vont mal finir dans la déliquance car ils vont etre livré a eux meme , homme nest jamais a la maison femme travaille plus que l’homme alors comment et par qui enfant va etre éduqué ? ici bcp trop de parents font des enfants pour les envoyer travailler et gagner plus ! mais est ce vraiment le role d’un enfant de travailler ? un enfant doit etre aimé , chéri , occupé par des activités , découvrir le monde apprendre des valeurs .... sans cela pas de futur meilleur possible. faire un enfant c pas juste coucher et attendre accouchement quand je vois tous ces enfants a ouaga ds les rues j’ai honte ^pour les parents . c’est eux qu’on devrait envoyer en prison.!! car c’est a cause d’eux que demain ces memes enfants viendront nous tirer dessus !

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin à 13:59, par Bob En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

    Au Burkina plus de 65% de la population est de confession musulmane et c’est 80% ou plus de la population des pays du G5 Sahel qui le sont, donc statistiquement il est normal que la majorité des terroristes soient musulman, comme d’ailleurs la majorité des commerçants ou des élèves. Maintenant vouloir faire une relation mécanique entre terroristes et islam est porteur de GRANDS DANGERS. D’abord la majorité des victimes sont musulmanes ! Je suis convaincu que 99,9% des victimes de SEYTENGA étaient des musulmans. Donc l’appartenance religieuse n’est pas DÉTERMINANTE. N’ajoutons pas la peste au choléra qui nous assaille déjà. Le problème c’est la gouvernance hasardeuse, la corruption, l’injustice, l’ignorance, l’égoïsme et la domination NÉOCOLONIALE qui nous impose la DEMON-CRATIE, une pâle imitation de la Démocratie . Sans lutte contre la corruption, la mauvaise gouvernance, l’injustice et la pauvreté point de salut. L’imam DIcko fait partie du problème comme tous les dirigeants politiques, économiques, religieux et coutumiers de nos pays qui dînent la nuit avec le DIABLE et font des prêches et sermons enflammés le jour. Nos enfants sont devenus ce que des parents irresponsables, égoïstes et méchants ont voulu qu’ils soient. Sans rédemption pas de pardon.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin à 14:00, par warzat En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

    En dehors des constats de tous : corruption, vols, détournements dans les projets de développement dans le sahel et le nord (routes, forages d’eau, assainissement, constructions diverses.....) qui ont contribué au manque de débouchés pour la jeunesse, le fait majeur est la faillite ou la complicité des adultes dans l’éducation de cette même jeunesse. En effet, il y a tellement de sagesse dans la culture des populations du sahel et du nord que si elle avait été inculquée à la jeunesse, il serait rare qu’une personne à travers une quelconque idéologie importée puisse convaincre cette jeunesse. En exemple : ’’l’enfant aux mains propres mange dans le plat des anciens’’, ’’quand la justice tarde à venir, c’est qu’elle est allée au loin chercher un bâton flexible pour mieux châtier le coupable’’, ’’ le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt, ’’ on ne peut pas attraper deux queux de bœuf en même temps. Tout ça a pour origine les cultures des populations du sahel et du nord selon mon peu de lecture et d’éducation.
    En Europe et notamment en Allemagne, en Espagne et en France, ceux qui ont commis des actes de terrorisme, qui ont purgé leur peine de prison témoignent en disant ceci ;’’ si c’était à refaire je ne le referais pas, parce que ce que nous voulions s’est réalisé en si peu de temps, qu’il aurait suffi que nous patientions un peu. Nous avons perdu les belles années de notre jeunesse. La patience, tout vient à point nommé à celui qui sait attendre. Quand à la justice, celle divine, on constate déjà ses effets car la plupart des responsables voleurs, corrompus ont une progéniture de drogués, de maladies bizarres incurables...... En toute fraternité.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin à 14:09, par epi En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

    Qu’est ce qui nous surprend ? Nous les africains et les Burkinabè en particulier, nous avons abandonné nos religions africaines, nos fétiches. Nous avons abandonné les voies tracées par nos ancêtres, nous avons honte même de nos traditions et fétiches. Nous avons embrassé la religion des autres et on nous manipule aujourd’hui à souhait. Les autres ont remplacé » notre logiciel. du coup on nous fait balancer de gauche à droite tout le temps.
    Le terrorisme ne va pas finir facilement car ceux qui peuvent combattre l’obscurantisme refusent de reconnaitre la connexion entre l ’ Islam et les actes barbares.
    AL Qaida, IGSS, ou GSIM ont été créés par féticheurs ? L’Imam DICKO arrête de divertir les gens, on est courant de vous maintenant. Les musulmans refusent de condamner les actes barbares et pourtant les terroristes se réclament de l’Islam.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin à 14:43, par Lumière En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

    Internaute N°34 ’Bob’ : Vous dites que "statistiquement il est normal que la majorité des terroristes soient musulman". De quelle religion serait l’autre partie qui n’est pas musulmane selon vous ?... Des chrétiens ? Des bouddhistes ou quoi d’autre ?...

    Arrêtons de vouloir cacher le soleil avec la main ! La totalité des terroristes sont d’obédience musulmane. Qu’on nous disent qu’ils sont des fondamentalistes égarés, je n’en disconvient pas. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’ils n’hésitent pas à tuer leurs propres coreligionnaires. Mais ce n’est pas parce que la majorité des victimes sont Burkinabè par exemple qu’on va en déduire que les terroristes qui nous attaquent ne sont pas nos propres frères Burkinabè !

    Ce qui est sûr et certain, tant qu’on refusera de pointer du doigt où se trouve réellement les erreurs qui nous ont conduits dans cette situation (mauvais enseignements et mauvaises interprétations de l’islam), les solutions seront toujours fausses, inadaptées et inefficaces !

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin à 18:29, par Sacksida En réponse à : Insécurité : « Il faut se poser la question de savoir pourquoi nos propres enfants sont devenus des monstres incontrôlables », invite imam Dicko

    Internaute 34 Bob, vous avez tout dit en quelques mots et des gens cherchent des Alibis qui ne tiennent pas la route ; que ceux qui tendent a accuser l’Islam uniquement lisent le CORAN en Francais et egalement le livre : La BIBLE, le CORAN et la Science afin de comprendre la Problematique qui est posee a nos Pays. Ces jeunes drogues qui se font enrolles dans les Mouvement Terroristes sont en majorite incultes en ISLAM et le font par necessite Economique et sociale continuelle pour survivre. Je crois que si la Revolution Democratique et Populaire d’Aout 83, avait pu prospere, il est clair le Burkina Faso ne serait pas dans cette situation economique, sociale et d’insecurite. Le Terrorisme est un Deals pour le Neocolonialisme et l’imperialisme Occidental. C’est seulement cela la Verite incontournable. Salut

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Syndicats : L’Unité d’action syndicale dénonce les velléités de remise en cause des acquis des travailleurs
Dédougou : Des personnes déplacées internes crient famine
Bobo-Dioulasso : Le projet Archipelago forme 105 apprenants sur les métiers de la mangue
Burkina/Don de sang dans la région du Centre-est : Une assise nationale pour promouvoir l’adhésion de la population
Promotion de l’emploi des jeunes au Burkina : Le plan stratégique de développement 2023-2027 de l’ANPE en cours de validation
Sud-ouest : Le 3e plan d’action national pour un gouvernement ouvert expliqué aux parties prenantes
Identification unique de base au Burkina : Vers l’adoption d’un avant-projet de loi
Vie de la rédaction : Zéliya Tamboura, responsable du Centre d’information des Nations Unies, au siège de Lefaso.net
Ligne électrique Ouaga-Sapouy : Des chauves-souris à l’origine de coupures de courant, selon la Sonabel
Entrepreneuriat au Burkina : 60 jeunes formés par la société minière de Sanbrado
Sécurité routière au Burkina : Les autorités sensibilisent les populations au port du casque
Commune de Ouagadougou : Le Mogho Naaba Baongo invite la délégation spéciale à privilégier l’intérêt collectif
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés