Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Culture et coopération : Les rideaux sont tombés sur la Semaine européenne du cinéma

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • lundi 13 juin 2022 à 10h00min
Culture et coopération : Les rideaux sont tombés sur la Semaine européenne du cinéma

La délégation de l’Union européenne au Burkina Faso a donné le clap de fin de la Semaine européenne du cinéma. C’était le samedi 11 juin 2022, à l’institut français de Ouagadougou. Durant le festival, dix films européens ont été projetés.

Environ 800 cinéphiles ont effectué le déplacement au CENASA, à l’Institut français et au Goethe-Institut pendant le festival. C’est le long métrage du réalisateur Yohan Manca, « Mes frères et moi », qui a mis fin au festival qui a débuté le 2 juin 2022. Ce film dramatique gravite autour de Nour, un adolescent dont la vie familiale est peu reluisante. Son père est décédé et sa mère est dans le coma depuis plusieurs années.

« Mes frères et moi » est sorti en 2021.

Nour vit dans un quartier populaire avec ses trois frères. Il est un enfant turbulent, jusqu’au jour où il fait la rencontre qui va changer sa vie. Sarah, une professeure de chants lyriques, lui permet de dévoiler son talent. Il se découvre une passion pour la chanson classique. Malgré les péripéties, Nour se dévoue à cet art, qui représente en quelque sorte une échappatoire à sa vie familiale difficile.

« Mes frères et moi » a été applaudi par de nombreuses les critiques cinématographiques en Europe. Il rassemble à la fois la culture magrébine, française et italienne. Le film a été proposé par l’ambassade de France.

Wolfram Vetter a remercié le comité d’organisation du festival.

Pour l’ambassadeur de l’Union européenne au Burkina, Wolfram Vetter, le bilan de l’édition 2022 est satisfaisant. Il a noté qu’il y a eu plus d’enthousiasme par rapport aux années antérieures. « C’est l’occasion pour nous de faire connaître l’Europe et le partenariat Afrique-Europe, par et pour la culture. Ce festival européen se veut un cadre d’échanges et de découverte. C’est une occasion donnée à chacun de voyager à travers l’Afrique, l’Europe et le monde, confortablement installé dans une salle de cinéma », s’est-il exprimé. Il a dit vouloir que pour les prochaines éditions, il y ait plus d’engouement chez les populations autour de ce festival. Wolfram Vetter a confié que le film projeté à cette clôture donne un message d’espoir.

Emmanuel Ropoubam a suggéré qu’il y ait plus de communication pour les prochaines éditions.

Emmanuel Ropoubam a été l’un de festivaliers à cette édition. Réalisateur de profession, il a félicité la tenue d’un tel festival. Il a affirmé qu’il s’agit d’une fenêtre ouverte sur le cinéma du monde. « Cette fenêtre est ouverte grâce aux efforts de l’Union européenne. Cela permet aux cinéphiles et aux cinéastes d’aller à la rencontre d’autres univers cinématographiques à travers le monde », a-t-il dit.

En rappel, la Semaine européenne du cinéma a lieu chaque année au Burkina Faso. C’est l’un des programmes de l’Union européenne pour la célébration du 9-Mai, journée de l’Europe.

SB
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Consommation des produits locaux au Burkina : Le ministre du commerce visite le restaurant « Mam Sank »
Prix Prosper Kompaoré au Burkina : Cinq Burkinabè et un Béninois lauréats
Artisanat : L’art africain à la rencontre du public de New York
Semaine nationale de la culture (SNC 2022) : Le comité national d’organisation de la 20e édition officiellement installé
Rencontre littéraire à Ouagadougou : « La culture peut sauver une nation en crise », croit Roukiata Ouédraogo
Radio Kawral de Dori : Une compétition de slam et de culture générale pour occuper sainement les jeunes vacanciers
Semaine de la critique du cinéma de Ouagadougou (SECRICO) : 17 films analysés lors de cette 6e édition
Musique : Pour ses 30 ans de carrière, Ella Nikiema prévoit un grand concert
Musique : La 5e édition des Rencontres musicales africaines (REMA) en préparation
Marché international du cinéma et de l’audiovisuel africains 2023 : Les inscriptions sont ouvertes, elles se font entièrement en ligne
Culture : La PCBF et la FENATHEB se donnent la main
Semaine nationale de la culture : Christiane Marie Sanon, nouvelle secrétaire technique
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés