Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le soleil qui brille n’ignore pas un village parce qu’il est petit. » Proverbe Africain

Burkina : Projecteurs sur l’« assurance climatique indicielle » en faveur des petits exploitants agricoles

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • mardi 24 mai 2022 à 19h00min
 Burkina : Projecteurs sur l’« assurance climatique indicielle » en faveur des petits exploitants agricoles

Le Burkina Faso fait, depuis fin novembre 2021 (et ce, pour cinq ans), l’expérience de l’« assurance climatique indicielle » pour les petits exploitants agricoles. Cette innovation vise à offrir des perspectives d’outils financiers de lutte contre les changements climatiques par le renforcement de la résilience des petits agriculteurs, notamment les plus vulnérables, tels que les femmes et les jeunes. Pour cette phase-pilote, trois localités sont retenues à travers deux régions, les communes de Safané et Tchériba dans la région de la Boucle du Mouhoun et Dori dans la région du Sahel. C’est pour une appropriation de cette innovation par les acteurs que, le Projet promotion d’une assurance climatique indicielle pour les petits exploitants agricoles au Burkina Faso (PPACI-BF) a outillé une vingtaine de journalistes sur l’initiative. C’était les 5 et 6 mai 2022 à Ziniaré (chef-lieu de la région du Plateau-central).

Le projet Promotion d’une assurance climatique indicielle pour les petits exploitants agricoles du Burkina Faso (PPACI-BF), a, pendant deux jours, permis aux journalistes de cerner les contours de cette innovation qui, dit-on, connaît déjà un succès au Sénégal auprès des exploitants agricoles.

Les journalistes sont venus de plusieurs localités et de toutes les catégories de presse.

L’ « assurance climatique indicielle » vise à renforcer la résilience des petits agriculteurs, y compris les plus vulnérables, les femmes par exemples, face aux méfaits du changement climatique (inondations, sécheresse). Il s’agit donc, par-là, d’offrir aux acteurs, la possibilité de bénéficier d’une assurance climatique indicielle pour leurs cultures. Ce qui permet de couvrir les risques, au-delà des garanties de revenus, de développer les filières agricoles par leur sécurisation par l’intervention des banques et institutions financières.

Le coordonnateur du PPACI-BF, Luc Kafando.

Les producteurs vont également bénéficier de financements pour mener des activités génératrices de revenus (AGR), telles que les cultures de contre-saison ou de l’embouche bovine, des dons de matériel, de l’appui technique.
L’assurance indicielle se veut donc un outil efficient et efficace pour garantir la stabilisation des revenus des paysans et, partant, pour réduire la pauvreté.

Le cérémonial d’ouverture a été présidé par le secrétaire permanent du Conseil national pour le développement durable, Somanegré Nana (milieu).

Le projet-pilote, dont le choix porte sur des zones agro-climatiques différentes, touche 20 000 ménages, qui bénéficient ainsi de mesures d’accompagnement pour assurer leurs champs de maïs, mil, niébé, sorgho, sésame (selon la spécificité des localités).

Le chargé de communication du PPACI-BF, Dimitri Ouédraogo, a insisté sur l’importance de cette initiative pour l’agriculture burkinabè.

« L’assurance s’inscrit dans la durabilité. Elle permet aux agriculteurs de se relever après une forte sécheresse ou des inondations et d’en finir avec les appuis ponctuels qui consiste en des dons de vivre », précise le coordonnateur du projet, Sibila Luc Kafando.

Lancé le 30 novembre 2021, le PPACI est financé par le Fonds mondial pour l’environnement, le Programme des nations-unies pour le développement et l’Etat burkinabè. Les résultats tirés de cette étape-pilote permettront de faire une mise à l’échelle.

Les journalistes sont venus de plusieurs localités et de toutes les catégories de presse.

*********************************************************************

Lire aussi Petits exploitants agricoles au Burkina : Lancement officiel d’un projet de promotion d’une assurance climatique.

*********************************************************************

O.L
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Gratuité des soins de santé au Burkina : 3,4% des bénéficiaires affirment avoir payé pour des services
Boucle du Mouhoun : Lancement de la phase II du projet « Lutte contre les MGF, la promotion de la santé sexuelle et reproductive »
Caisse nationale d’assurance maladie universelle : Soumaïla Gamsonré prend les commandes de la direction générale
Burkina Faso : Une population extrêmement jeune et majoritairement féminine
Assurance au Burkina : La GA ouvre une agence à Borgo (Ouagadougou)
Association Action pour un monde meilleur : Pour le leadership des femmes et des jeunes filles handicapées
Modernisation de l’administration : Le ministre de la fonction publique, Bassolma Bazié, sollicite l’engagement de tous
Agriculture : Des semences améliorées pour des ménages vulnérables et des équipements pour les acteurs du mécanisme d’assistance de proximité de Nanoro
Baccalauréat 2022 au Burkina : 182 candidats admis sur 541 dans deux jurys du centre du lycée municipal Bambata de Ouagadougou
Burkina : Un nouveau projet pour promouvoir la gouvernance inclusive et résiliente
Programme population au Burkina : L’ISSP tient un atelier de dissémination après quatre ans d’études
Ministère de la Santé : Deux documents stratégiques en cours de validation
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés