Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le soleil qui brille n’ignore pas un village parce qu’il est petit. » Proverbe Africain

Politique : Démissionnaire de l’UPC, Rabi Yaméogo dépose ses valises au PPS

Accueil > Actualités > Politique • • dimanche 22 mai 2022 à 16h49min
Politique : Démissionnaire de l’UPC, Rabi Yaméogo dépose ses valises au PPS

L’ancien secrétaire général national et ex-porte-parole de l’Union pour le progrès et changement (UPC), Rabi Yaméogo, adhère officiellement au Parti panafricain pour le salut (PPS).

L’annonce a été faite sur son profil Facebook, le samedi 21 mai 2022. « A l’occasion, j’ai adhéré officiellement au PPS et m’engage à relever les défis immédiats et futurs », a-t-il déclaré.
L’occasion évoquée est la démission des 34 membres du bureau de la sous section UPC et des 18 anciens conseillers municipaux, qui ont adhéré officiellement au PPS, lors d’une rencontre solennelle, dans la commune de Kando (province du Kourittenga).

« Cette rencontre solennelle a vu la participation de plusieurs militants des Partis politiques de la commune (MPP, NTD, CDP, ADF/RDA) », a indiqué Rabi Yaméogo, secrétaire général national et ex-porte-parole du parti.

En rappel, dans une lettre policée, en date du mardi 26 avril 2022 et adressée au président du parti, le désormais ex-secrétaire général de l’UPC, Rabi Yaméogo, a déclaré : « Je ne quitte pas la scène politique, je vais observer un temps de réflexion ». C’était une occasion pour lui de revisiter sa décennie de vie passée au sein de ce parti.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 22 mai à 19:05, par zoegnandé En réponse à : Politique : Rabi Yaméogo dépose ses valises au PPS

    Je ne sais pas à quoi rime ce cinéma ? Attention parce que ce sera la honte au moment des résultats.
    D’abord tout ceux qui savent, savent que le PPS est un choix par défaut pour rabi.
    Le samedi avant de démissionner, Rabi est allé voir l’ex ministre Béchir, pour se mettre à sa disposition disant qu’il a entendu que ce dernier allait lancer un parti.
    Béchir lui aurait dit, à lui et à ceux qui l’accompagnaient, que sa démarche se situait plutôt dans le cadre de la refondation du MPP. Du reste, la décision de Béchir d’accepter un emploi dans leCabinet de l’ancien premier ministre Tony Blair semble indiquer qu’il a mis en berne ses ambitions de créer un parti.Donc première déception pour Rabi.
    Ensuite, Rabi a attendu en vain le fameux parti que l’ex ministre Smaila Ouédraogo devait lancer.avec, dit on , le soutien de Nassa et de kadafi. Dans cette affaire, il était en compagnie de l’ex maire de l’arrondissement 3, Rainatou Sawadogo, dont il serait très, très, très proche.
    C’est donc parce que le projet de Smaila tarde, ou est annulé, que Rabi s’est résolu à aller taper à la porte du PPS ; lui qui disait se donner un temps de réflexion..
    C’est ce qu’on appelle un homme perdu
    De sources bien informées au sein du PPS, Rabi avait demandé à être accueilli en grande pompe au siège du parti à Ouaga, vu son rang, étant donné qu’il a quitté un grand parti où il était SGN. Mossé Aboulaye était d’accord, mais les autres membres de la direction du PPS on refusé, en estimant que Mr Rabi n’est pas supérieur aux autres membres qui n’ont pas été accueillis avec un cérémonial spécial.
    Ensuite Rabi a exigé que la direction du PPS dans le Kouritenga lui soit accordée, ce qui a encore été refusé puisque un point focal du PPS a été déjà désigné dans la province. C’est un ex maire MPP.
    C’est tout cela qui amène Rabi à se contenter d’une petite cérémonie dans sa commune de Kando sans même la présence du point focal PPS de la province.
    C’est ce qu’on appelle se faire acheter à vil prix !.
    Pour le reste, pour tous ceux qui connaissent la géopolitique du Kouritenga, un ressortissant de Kando, avant dernière commune de la province en termes de population, n’a aucune chance d’être député devant Koupéla et Pouytenga, les deux poumons de la province.
    sans compter que la province, qui est celle du président, a actuellement deux ministres en exercice qui lorgnent sur la députation.
    Donc je crains fort que Rabi ne soit obligé de se contenter d"un simple poste de maire, et encore, alors qu’il vise en fait la députation. C’est ce qu’on appelle lacher la proie pour l’ombre.
    Le titre de SGN de Rabi lui donne une importance qu’il n’a pas sen réalité. Le PPS se rendra vite compte u’il n’a aucun poids politique au Kouritenga. C’est d’ailleurspor cela qu’il a tenté de s’implanter au Kadiogo où il a été sévèrement battu par Nathanaël Ouédraogo (actuel Président du Modem) lors des élections pour la désignation du SG de la sous section du Kadiogo.
    Le PPS l’apprendra à ses dépends. Mais comme on dit, quand on ne s’approche pas de la tortue, on ne sait pas qu’elle sent mauvais.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 05:49, par HUG En réponse à : Politique : Rabi Yaméogo dépose ses valises au PPS

    Les politiciens du ventre ont le vent en poupe au Burkina.Ce qui est dommage.Sans vergogne car la majorité chantait en choeur pour Blaise compaoré. Après la fuite de Blaise compaoré ils ont migré a grande vitesse qu mpp.Après avoir succès le mpp qui n avait pas de vision. Après la chute du mpp ils sont encore se repositionner au PPS espérant le manjoir .Se regardent ils dans la glace ? Moi je dit non car sans vergogne.ils deviennent malade d une maladie se remplir les poches vite vite.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 15:18, par NONGMA En réponse à : Politique : Démissionnaire de l’UPC, Rabi Yaméogo dépose ses valises au PPS

    C’est a cause de ça moi je ne fais pas confiance aux politiciens. Chacun cherche à remplir son ventre. Dommage

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 21:29, par Dibi En réponse à : Politique : Démissionnaire de l’UPC, Rabi Yaméogo dépose ses valises au PPS

    C’est à cela qu’on reconnait l’endocolon incompétent et sans vision hormis celle de ses intérêts privés personnels ; le type de pourriture politique qui nomadise entre des formations politiques de même type !
    Na an lara, an sara !

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 08:35, par Alexio En réponse à : Politique : Démissionnaire de l’UPC, Rabi Yaméogo dépose ses valises au PPS

    Quelle aleniation culturelle. On se voit en pays arabe. Avec ses tenues vestimentaires de nos femmes.

    C est tres marquant.

    Nog grands parents n etaient pas des Chiites ou des Sunnites. Se deboussoler de telle matiere flagrante ne fais que nous plonger dans l obscurantisme religieux. On peut adopter une religion sans se denaturer sa culture profonde.

    Seule l africain renie sa culture pour embrasser la culture des autres qui les liguent au second rang de l echelle.

    Chaque peuple a sa religion. Les decouvertes antroplogiques ont approuvees que l Afrique est le berceau de toute humanite.

    Donc la conclusion, le premier contact de Dieu avec l homme sur la terre etait un homme noir.

    L Egypte ancien des Pharaons noirs est une preuve a cette hypothese. La religion etait basee sur la MAAT et ses 4e lois aui se resument en justice et verite. Inspirer par les falsicateurs de la bible chretienne.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 15:12, par jeunedame seret En réponse à : Politique : Démissionnaire de l’UPC, Rabi Yaméogo dépose ses valises au PPS

    Nos politiciens ne savent que traiter avec le voile et l’illettrisme pour précipiter leurs élections sans aucun mérite. C’est pour ça que le terrorisme est en bas entretenu par des responsables de l’armée et du pouvoir. Drôle du Faso ! Rabi Yaméogo, pourquoi cette errance ? Encore pour le plat ? Huum.. talibet ou garibou légal.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Transition au Burkina : « Nul ne peut se prévaloir du monopole de l’avenir de notre peuple », prévient l’ex-APMP
Burkina : Le Premier ministre évoque une éventuelle réduction de la période de la Transition
Burkina : L’ex majorité présidentielle déplore d’avoir été exclue des discussions sur l’agenda électoral
Paix et réconciliation nationale : Le Président du Faso échange avec les leaders religieux
Burkina/Politique : Une alliance de partis rejette l’agenda électoral qui fixe les élections à février 2025
Burkina Faso : Les futures élections vont se tenir en février 2025
Crise au sein du CDP : « Pour nous direction politique, la fin de la recréation a sonné », affirme Achille Tapsoba
Burkina/Politique : Eddie Komboïgo convoque son bureau politique le 2 juillet 2022
Commune de Bobo-Dioulasso : Les membres de la délégation spéciale installés
Centre-ouest : Les femmes du CDP plus que jamais déterminées à conduire Eddie Komboïgo à Kosyam
Insécurité au Burkina : Roch Kaboré et Paul-Henri Damiba doivent « forcément répondre des crimes devant les populations », exige le PDP/PS
Détention de Roch Kaboré : Une marche-meeting le 2 juillet prochain à Koudougou, pour exiger sa libération
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés