Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui veut faire quelque chose trouve un moyen ; Qui ne veut rien faire trouve une excuse.» Proverbe Arabe

Bourzanga/Centre-Nord : Au moins 30 terroristes abattus et 5 militaires tombés dans une attaque

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • samedi 21 mai 2022 à 13h00min
Bourzanga/Centre-Nord : Au moins 30 terroristes abattus et 5 militaires tombés dans une attaque

Dans un communiqué, l’Etat-major général des armées (EMGA) rapporte que le détachement militaire de Bourzanga, province du Bam (région du Centre-Nord) a riposté à une attaque contre sa base le samedi 21 mai 2022.

Les terroristes, qui seraient « venus en grand nombre et lourdement armés » n’ont pas pu tenir « face à la puissance de feu des éléments du détachement et à l’intervention de l’aviation », précise le communiqué.

En termes de bilan, ce sont au moins 30 terroristes abattus. Selon le service de communication de l’EMGA, « en plus de l’armement (individuel et collectif), des munitions, des motos (une trentaine) et des moyens de communication récupérés, un véhicule blindé et des pickups armés, utilisés par les terroristes pour attaquer la base ont été également saisis ».

Dans leur débandade, plusieurs terroristes, dont certains blessés, « se sont fondus aux populations civiles pour tenter d’échapper à la poursuite des militaires. Les opérations de ratissage et de sécurisation se poursuivent dans la zone », peut-on lire dans le document.

Le bilan côté de l’armée fait état de cinq militaires mortellement atteints et dix autres blessés au cours des combats.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 21 mai à 13:15, par Dibi En réponse à : Bourzanga/Centre-Nord : Au moins 30 terroristes abattus et 5 militaires tombés dans une attaque

    Communiqué Habituel, laconiquement rédigé par des incompétents.
    - On n’a pas l’heure, ni le lieu exact de l’attaque.
    - on ne sait pas, ce que sont devenus les blessés qui se sont fondus dans la population. Complice ou non ?
    Na an lara, an sara !

    Répondre à ce message

  • Le 21 mai à 13:16, par TERMINATOR En réponse à : Bourzanga/Centre-Nord : Au moins 30 terroristes abattus et 5 militaires tombés dans une attaque

    Félicitations et courage aux FDS. La patrie ou la mort nous vaincrons, il manque les photos du matériel saisi.

    Répondre à ce message

  • Le 21 mai à 13:24, par Salbre Idrissou En réponse à : Bourzanga/Centre-Nord : Au moins 30 terroristes abattus et 5 militaires tombés dans une attaque

    Nous soutenons nos forces et le peuples et nous appelons les populations concerner en collaboration avec les force de défense pour leur facilité le travail de ratissage. Dieu vous a des.

    Répondre à ce message

  • Le 21 mai à 13:33, par Mafoi En réponse à : Bourzanga/Centre-Nord : Au moins 30 terroristes abattus et 5 militaires tombés dans une attaque

    Selon le communiqué,les terroristes seraient venus en grand nombre et lourdement armés.Comment ces voyous peuvent arriver à leur destination à savoir ce détachement militaire sans que nos FDS ne soient alertés ?Ensuite ils commettent leur forfait et ensuite ils courent se fondre dans la masse.À mon avis,il y’a quelque chose qui ne va pas et en plus,tués seulement que 30 microbes alors qu’ils étaient en masse me paraît un bilan mitigé.Que nos 5 militaires reposent en paix et prompt rétablissement aux blessés

    Répondre à ce message

  • Le 21 mai à 13:35, par Burkina En réponse à : Bourzanga/Centre-Nord : Au moins 30 terroristes abattus et 5 militaires tombés dans une attaque

    C’est bon à prendre mais pourquoi toujours des ripostes ?
    Pourquoi s’asseoir et attendre tranquillement que l’ennemi qui est bien localisé vienne vous attaquer pour riposter ?
    Et si l’ennemi prenait le dessus comme à Namsigma et autres.
    L’armée burkinabè n’est toujours pas à mesure de déclencher une offensive massive contre le terrorisme ne serait-ce que sans une région ? Libérer véritablement ne serait-ce qu’une commune !
    Passez à la guerre au lieu du tâtonnement actuel qui ne fait que nourrir le terrorisme.

    Répondre à ce message

  • Le 21 mai à 13:36, par À qui la faute ? En réponse à : Bourzanga/Centre-Nord : Au moins 30 terroristes abattus et 5 militaires tombés dans une attaque

    Belle riposte,paix à l’âme de nos FDS tombés ! Mais ça veut dire que ces terroristes osent toujours l’offensive.

    Répondre à ce message

  • Le 21 mai à 16:20, par Dedegueba Sanon En réponse à : Bourzanga/Centre-Nord : Au moins 30 terroristes abattus et 5 militaires tombés dans une attaque

    Attaques /contre attaques, attaques /contre attaques, un scénario qui se reproduit depuis le début des attaques terroristes. Cela montre que le pays n’a vraiment pas les moyens d’être offensif... Avec toutes ces mines d’or et d’orpaillage ? J’en perds mon latin.
    Là où le Mali en est à traquer l’ennemi, nos troupes continuent de servir de cibles à ces terroristes. Tout cela parce que notre président est convaincu, ou s’est laissé convaincre par la France qu’on ne peut pas venir à bout des terroristes, même dans 10 ans ? Pire, comme il a été formé en France, tous nos officiers devraient se former en France ? Je n’ai jamais vu quelqu’un d’aussi conditionné francophile.

    Répondre à ce message

  • Le 21 mai à 21:14, par Fasovision En réponse à : Bourzanga/Centre-Nord : Au moins 30 terroristes abattus et 5 militaires tombés dans une attaque

    Belle victoire !!! Force et victoire à nos vaillantes Forces de défense et de Sécurité.
    Plein courage à vous dans cette dynamique de reconquête, de récupération de notre territoire des mains de ces occupants illégaux, de ces agresseurs sans loi ni foi.
    Vous y arriverez. Que Dieu veille sur vous.

    Répondre à ce message

  • Le 21 mai à 23:01, par Fasovision En réponse à : Bourzanga/Centre-Nord : Au moins 30 terroristes abattus et 5 militaires tombés dans une attaque

    Une question de citoyen, tout de même, Monsieur le CEMGA,
    Que des hommes continuent de venir, en si grand nombre et lourdement armés dans ce pays comme vous le dites, sans qu’on puisse les identifier à temps, indique clairement qu’il y a un problème de surveillance aérienne qui se pose dans cette guerre. Ça, c’est d’une part.

    D’autre part, comment se fait-il que ces gens ne soient jamais à court d’armements (dans notre si petit pays en superficie), mais au contraire, viennent toujours aussi lourdement armés, sans être vus ? D’où tiennent-ils enfin les armes ? En clair, QUI EST DONC CELUI OU QUI SONT DONC CEUX QUI LES ARMENT ET LES GUIDENT PAR LES CHEMINS DE NOS CAMPAGNES pour qu’ils viennent s’adonner ainsi à la violence sauvage contre nos populations et nos combattants ? Il y a, à n’en point douter, des choses encore pas claires dans tout cela et qui mériteraient d’être portées à la lumière. QUELLE EST DONC LA PROVENANCE DE CES PERSONNES QUI SONT EN MISSION CONCERTÉE (c’est une certitude), QUELLE EST LA SOURCE DE LEUR ARMEMENT ET MÊME DE LEURS MOYENS DE SUBSISTANCE ?

    Les différents schémas d’attaque montrent clairement qu’ils sont préparés, agissent sous commandement, et avec la connivence de personnes qui connaissent bien les techniques de la guerre. C’est une question à résoudre pour ne plus se contenter des "ripostes vigoureuses" à longueur de semaine.
    Quand on coupe la source des armes, il n’y aura plus à en redire. Mais si on joue avec ça, alors on se risque à jouer, quelque part, avec la vie de nos populations. Elles ne pourront pas s’y résoudre encore longtemps. Ou bien on fait la guerre avec tous les moyens adaptés que cela requiert, ou alors c’est autre chose qu’on décide de faire, à côté ou en plus de la guerre. Autrement dit, peut-on ajourner ou tergiverser avec les moyens de guerre, une fois que celle-ci est engagée, surtout quand on sait qu’elle ne fait qu’endeuiller, à longueur de semaine, des familles et toute la nation ?

    Par ailleurs, pourrait-on avoir un point sur les localités reprises, sécurisées ou en passe de l’être, avec la perspective que les populations déplacées puissent y retourner incessamment ?
    Car, comprenons-le, ce n’est pas la meilleure des options que de laisser ces populations passer une ou deux années hors de leurs localités.

    Enfin, où en sommes-nous avec la coopération militaire avec la France ? C’est une question essentielle dans cette guerre. Car dans le contexte sécuritaire actuel, on doit savoir qui sont ses amis (vrais) et qui sont ses ennemis pour mieux gagner la guerre.
    Aucun État souverain ne saurait laisser la question de sa défense, être soumise au bon plaisir d’un autre Etat souverain comme lui, même si ce dernier est considéré comme un partenaire traditionnel.

    Pourriez-vous, de ce fait, éclairer l’opinion sur l’état de la coopération militaire avec la France ? Il est à se demander, du reste, pourquoi cette question ne devrait pas être abordée pour que la plus grande transparence y soit portée !

    * Webmaster, s’il vous plaît, bien vouloir publier ce dernier message en lieu et place de celui envoyé précédemment. Un erreur a été corrigée dans celui-ci. Merci et bonne journée.

    Répondre à ce message

    • Le 22 mai à 04:09, par Surveiller En réponse à : Bourzanga/Centre-Nord : Au moins 30 terroristes abattus et 5 militaires tombés dans une attaque

      J’ ai ordonner a Damiba d’ ordonner aux FDS de te surveiller de pres. Toi tu dois integrer la Restauration ou bien si tu croit que tu es fort, la, tu prends les armes et tu fais ton coup d ; etat comme Damiba et tu elabores ta strategie comme tu veux. Nous n’ allons pas travailler avec les allies traditionnels qui nous ont places au pouvoir mais faut plus nous poser tes questions ambarasantes que qui donnent les armes. Les armes sont faites a Kossodo ? Regarder moi ca la ? Nous on fait ce qu’ on peut. On a meme dit a chaque village de negocier avec les terrosites. S’ ils decident de vendre le village ya pas probleme. Nous nous sommes a Kossyam pour cooordonner le reste du pays utile.
      Ce que vous etes sortis faire le 30 et 31 octobre, la, c’ est un accident de l’ histoire. On va reprendre les choses en mains et on va pas dedommager quelqu’ un ici. Si tu es fort, tu fait ton coup d’ etat et tu vas dedommager meme ta grandmere qui a perdu toutes ses dents.
      On a pas pris le pouvoir pour dedommager des gens. On a pris ca pour restaurer. Parter a Ziniare voir. On a commencer avec les animaux. Apres on va voir le cas des hommes, des deplaces. C’ est compris ?

      Répondre à ce message

  • Le 22 mai à 06:38, par HUG En réponse à : Bourzanga/Centre-Nord : Au moins 30 terroristes abattus et 5 militaires tombés dans une attaque

    Paix aux âmes des disparus. Prompt rétablissement aux blessés Courage aux familles des disparus.Merci aux militaires pour leur courage et bravoure. J ai toujours dit on ne gagnera pas cette guerre par la défensive. Vigilance aux Fds.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mai à 12:06, par Medafe En réponse à : Bourzanga/Centre-Nord : Au moins 30 terroristes abattus et 5 militaires tombés dans une attaque

    Ceci est la preuve que ces terroristes s’arme de mieux en mieux et prochainement ils ne viendront plus avec des blindés mais avec des avions de guerres.
    Que le président et toutes son armée ne prennent pas les choses en mains très vite, qu’ils s’asseyent là à rêver et à chanter victoire pour un petit truc qu’ils on réussi à faire. Ces terroristes sont déterminés et viennent en force ! Ils sentent la faiblesse du pouvoir et de l’armée, ils ont la certitude de réussir à s’emparer du pays. Faisons très attentions !
    Restons prudent !

    Répondre à ce message

  • Le 22 mai à 14:29, par Jeunedame seret En réponse à : Bourzanga/Centre-Nord : Au moins 30 terroristes abattus et 5 militaires tombés dans une attaque

    « Dans un communiqué, l’Etat-major général des armées (EMGA) rapporte que le détachement militaire de Bourzanga, province du Bam (région du Centre-Nord) a riposté à une attaque contre sa base le samedi 21 mai 2022. .... .... Dans leur débandade, plusieurs terroristes, dont certains blessés, « se sont fondus aux populations civiles pour tenter d’échapper à la poursuite des militaires. Les opérations de ratissage et de sécurisation se poursuivent dans la zone », peut-on lire dans le document. » L’attaque était contre une base ; D’où est-elle venue et avec les soins de qui ? Que faisait la base jusqu’à se faire surprendre par une attaque voyageuse ? que faisait la population civile non protégée aux alentours ? Comment une riposte a bien pu laisser échapper une telle débandade jusqu’à se cacher dans la population civile à votre insu ? Le probème de ce terrorisme est que ce sont des gens et mêmes de grands responsables qui mangent dedans. Et bonjour les scénarios.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 15:20, par Fasovision En réponse à : Bourzanga/Centre-Nord : Au moins 30 terroristes abattus et 5 militaires tombés dans une attaque

    @Surveiller,
    Bonjour, avant tout.
    😂😂😂😂, Je prends bonne note des différents points de votre argumentaire (rires). De votre mise au point on ne peut plus policée, devrais-je dire. Vous ne sauriez être plus clair😂😂😂.

    Rassurez-vous toutefois, le crime de lèse-majesté me répugne.
    En même temps, quand je vois ces millions de personnes déplacées, nos propres parents, vous-même et moi, contraints par les tristes exploits de ceux qui n’ont aucune gloire que celle qu’ils ont accrochée (illusion) au bout de leurs canons, eh bien, je préfère me risquer à importuner, un tant soit peu, le prince, en leur noms, à tous. N’est-ce pas là, une interpellation qu’appelle la cause du moment ? Qui d’autre devra venir le faire à notre place, pour ces millions de personnes, soumises, pour un temps, à la loi des armes, détenues par ces marchands de la terreur ?

    Quant à 2014, c’est la marche normale de l’histoire qu’il conviendrait alors d’appeler à la barre, pas ma personne, ici-même, retranchée sur l’île de mes espérances pour ce pays. Savez-vous, l’histoire est quelque part comme un dieu ou comme Dieu. Elle n’aime pas qu’on torde ou tronque son cours. Parfois, elle se charge elle-même de procéder à la rectification nécessaire. Ainsi, que ce soit 2014, 2015 ou avant ou après, l’histoire se poursuit et elle lutte, par le concours de bien des circonstances, cherchant toujours à rencontrer et satisfaire aux aspirations les plus profondes des peuples de la terre. Celui, brave du Burkina, n’en n’est pas exclu.
    Ceux qui comprennent cela la prennent alors comme alliée, dans ce cas. Pour les autres, elle se charge toujours de les rappeler à leur devoir premier.

    C’est pourquoi notre engagement ici, à coups de post et de commentaire, vise, avant tout, à nous allier franchement à l’histoire pour qu’elle fasse, un jour, notre bonheur partagé et notre gloire commune.

    Merci encore pour votre mise en garde, chargée de sa part bien dosée d’humour. Ça fait du bien. Surtout maintenant.
    Bonne journée.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Attaque du commissariat de police de district de Fô : Deux morts dans les rangs de la police
Lutte contre le terrorisme : « La promesse faite par le chef de l’Etat aux populations de Seytenga sera tenue », dixit le lieutenant-colonel Yves Didier Bamouni
Lutte contre le terrorisme : Les populations résidentes auront 14 jours pour quitter les zones d’intérêt militaire
Lutte contre le terrorisme au Burkina : Les radiés de 2011 réaffirment leur disponibilité à se battre pour leur pays
Lutte contre le terrorisme au Burkina : Les détails des mesures fortes prises par l’armée
Conseil supérieur de la défense nationale : L’amélioration de la situation sécuritaire en ligne de mire
Attaque de la mine de Namisiguima : Le bilan humain passe à trois morts
Opérations de sécurisation du territoire :100 terroristes neutralisés dans la Boucle du Mouhoun
Tuy/Hauts-Bassins : Le poste forestier de Founzan a été attaqué
Attaques de Seytenga : 19 299 personnes déplacées dont 193 femmes enceintes enregistrées à la date du 17 juin 2022
Seytenga succède à Solhan dans l’horreur : Le pouvoir change au Burkina, mais la réponse au terrorisme reste les journées de deuil national
Attaques au Burkina : Plus de 600 personnes trouvent refuge au Togo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés