Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le soleil qui brille n’ignore pas un village parce qu’il est petit. » Proverbe Africain

Beguédo : Cinq ans de prison ferme pour onze personnes impliquées dans l’affaire des bars vandalisés

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 20 mai 2022 à 12h50min
Beguédo : Cinq ans de prison ferme pour onze personnes impliquées dans l’affaire des bars vandalisés

Selon le quotidien Sidwaya, onze personnes ont été condamnées ce 20 mai 2022 à cinq ans de prison ferme dans l’affaire des bars vandalisés à Beguédo, dans le Centre-est.

En plus de la peine de prison, chacune d’elle est sommée de payer un million de francs CFA d’amende.

Pour rappel, les faits se sont déroulés dans la nuit du 31 mars au 1er avril 2022. Des jeunes ont incendié plusieurs bars et maquis de ladite localité.

Lefaso.net
Source : Sidwaya

Vos commentaires

  • Le 20 mai à 14:45, par Mogo En réponse à : Beguédo : Cinq ans de prison ferme pour onze personnes impliquées dans l’affaire des bars vandalisés

    Il fallait une condamnation plus lourde pour ces malfrats. Mais c’est déjà pas mal pour ces individus qui pensent qu’ils sont les centres de la terre. Ce qui fait encore plus mal, c’est eux qui fréquentaient ces maquis.

    Répondre à ce message

  • Le 20 mai à 16:33, par razougou En réponse à : Beguédo : Cinq ans de prison ferme pour onze personnes impliquées dans l’affaire des bars vandalisés

    Cinq ans c’est très peu. Ce n’est pas dissuasif. Il fallait au minimum 10 ans.

    Répondre à ce message

  • Le 20 mai à 17:33, par Bernard Luther King ou le Prophète Impie En réponse à : Beguédo : Cinq ans de prison ferme pour onze personnes impliquées dans l’affaire des bars vandalisés

    - C’est bien, meme tres bien mais c’est pas encore arrivé. J’ai mal à mon Pays, j’ai mal à ma nationalité, j’ai mal à mon vivre-ensemble.
    - Voilà un Pays , une Nation, où l’on est passé maitre dans l’art des sanctions sevères à faible rendement. Nous voulons aussi des sanctions sevères à très fort rendement. On sait condamner les petits voleurs, les petits criminels mais on rechigne à agir d’autant pour la grande criminalité, la grande corruption, les grandes violations de deontologies.
    - 11 personnes mortes asphyxiées dans une cellule de 8-9m2 qui etait alors surchargé jusqu’à 30 personnes. Eh oui, selon les revelations ou compte rendu d’un Journal d’investigation, la cellule depassait à peine une cuisine interne. Même si t’as pas fait l’Ecole, tu dois savoir que ça peut pas marcher, tu dois savoir que des morts vont mourir  !. Verdict : des condamnations à des mois de sursis, des amendes <= 500 000 FCFA. Et on deverse toute la responsabilité sur l’Etat qui doit payer cher aux familles des victimes. C’est depuis quand cette brevetabilité du vivant ? On laisse des gens mourir de manière flagrante et on mise sur des dedommagements.
    - Un greffier en Chef a l’Ouest ou à coté se fait passer pour un Procureur, de plus tord l’issue d’un procès au benefice d’un justiciable moyennant un million si ma memoire est bonne. Verdict : 1 an avec sursis et 1 million d’amende.
    - A Ziniaré, même chose qui implique les pretres de la Republiques, les Gardiens du Saint des Saints.
    - D’autres et d’autres encore qui concerne precisement les Pretres de la Republique  : magistrats, greffiers, etc. Et ces pretres ou guides de la Republique fautifs continuent
    Voilà un pays, un vivre-ensembel où le probleme c’est l’intransigeance des victimes et non la sauvegerie des perpetreurs.

    A bas Dieu et vive l’Universalité d’Esprit.

    Répondre à ce message

  • Le 20 mai à 21:37, par C’est cela oui En réponse à : Beguédo : Cinq ans de prison ferme pour onze personnes impliquées dans l’affaire des bars vandalisés

    Bravo. C’est cela le droit. Personne ne doit se faire justice.
    Verdicts correcte. Quand ils sortirons du younffe s’il voient un maquis ils vont fuire.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Gratuité des soins de santé au Burkina : 3,4% des bénéficiaires affirment avoir payé pour des services
Boucle du Mouhoun : Lancement de la phase II du projet « Lutte contre les MGF, la promotion de la santé sexuelle et reproductive »
Caisse nationale d’assurance maladie universelle : Soumaïla Gamsonré prend les commandes de la direction générale
Burkina Faso : Une population extrêmement jeune et majoritairement féminine
Assurance au Burkina : La GA ouvre une agence à Borgo (Ouagadougou)
Association Action pour un monde meilleur : Pour le leadership des femmes et des jeunes filles handicapées
Modernisation de l’administration : Le ministre de la fonction publique, Bassolma Bazié, sollicite l’engagement de tous
Agriculture : Des semences améliorées pour des ménages vulnérables et des équipements pour les acteurs du mécanisme d’assistance de proximité de Nanoro
Baccalauréat 2022 au Burkina : 182 candidats admis sur 541 dans deux jurys du centre du lycée municipal Bambata de Ouagadougou
Burkina : Un nouveau projet pour promouvoir la gouvernance inclusive et résiliente
Programme population au Burkina : L’ISSP tient un atelier de dissémination après quatre ans d’études
Ministère de la Santé : Deux documents stratégiques en cours de validation
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés