Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le soleil qui brille n’ignore pas un village parce qu’il est petit. » Proverbe Africain

Conseil supérieur de la communication : La magistrate Valérie Saouadogo remplace le conseiller démissionnaire Alexis Konkobo

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • mercredi 18 mai 2022 à 22h34min
Conseil supérieur de la communication : La magistrate Valérie Saouadogo remplace le conseiller démissionnaire Alexis Konkobo

La magistrate Wendinmi Valérie Bonkoungou / Saouadogo a été nommée conseiller au Conseil supérieur de la communication, au cours du conseil des ministres du mercredi 18 mai 2022. Elle remplace le conseiller démissionnaire Alexis Konkobo.

« J’ai remis hier mardi 17 mai 2022, ma démission du collège des conseillers du CSC à l’autorité, pour envisager d’autres perspectives ». C’est par ces mots que le journaliste Alexis Konkobo annonçait, le mercredi 18 mai, sur son compte Facebook, sa démission de son poste de conseiller au Conseil supérieur de la communication.

Quelques heures après l’annonce de cette démission, sa remplaçante est connue. Il s’agit de la magistrate Wendinmi Valérie Bonkoungou / Saouadogo. Elle a été nommée en conseil des ministres pour le compte de la présidence du Faso.

Magistrate de grade exceptionnel, Wendinmi Valérie Bonkoungou / Saouadogo a été présidente du tribunal du travail. Elle occupe actuellement, pour le compte du Syndicat burkinabè des magistrats, le poste de trésorière générale du secrétariat exécutif du Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC).

Cette nomination intervient trois semaines après celle de trois conseillers le 27 avril 2022. Il s’agit de l’ancienne directrice générale de la Radiodiffusion télévision du Burkina (RTB), Marie Danielle Bougairé/Zangreyanogo nommée pour le compte de la présidence du Faso, et deux autres conseillers : l’ancien coordonnateur du Service d’information du gouvernement (SIG), Bobar Félix Kambiré et le journaliste Mamadou Ali Compaoré. Ces deux conseillers ont été nommés pour le compte de l’Assemblée législative de Transition (ALT).

Ces trois nominations avaient été faites pour combler un vide. Me Mathias Tankoano avait démissionné de son poste de président de l’institution pour s’occuper des questions électorales de l’ex parti au pouvoir, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP). Le Dr Victor Sanou, lui a été nommé directeur exécutif du Centre d’analyse des politiques économiques et sociales (CAPES). Zoumana Wonogo, quant à lui, est décédé en mars 2021.

LeFaso.net

Vos commentaires

  • Le 19 mai à 10:42, par Bigbale En réponse à : Conseil supérieur de la communication : La magistrate Valérie Saouadogo remplace le conseiller démissionnaire Alexis Konkobo

    Un homme doit avoir des principes et je crois que Alexis KONKOBO tel qu’on le connaît, n’allait pas acxepter certaines choses car ils se connaissent bien. Mieux vaut avoir la conscience en paix et ne pas valider n’importe quoi ! L’avenir de ce pays nous dira !

    Répondre à ce message

  • Le 19 mai à 12:31, par Source A En réponse à : Conseil supérieur de la communication : La magistrate Valérie Saouadogo remplace le conseiller démissionnaire Alexis Konkobo

    Il faut bien vous renseigner sur la démission de Mr ALEXIS KONKOBO . C’est une démission pour sauver la face du gouvernement suite à l’irrégularité relevé dans la nomination de Mme BOUGAIRE au titre de la Présidence du Faso . Il fallait rattraper les choses raison pour laquelle il a été demandé à Mr KONKOBO de démissionner pour permettre d’arranger les choses ,contre une nomination ultérieure à un poste juteux . Que ceux qui ne croient pas suivent dans les jours et mois à venir et ils verront que ce qui est dit ici est vrai .
    Ce qui est certains le gâteau BURKINA FASO est entrain d’être partagé entre amis, frères ,sœurs parents à divers degrés , beaux parents etc .
    Vraiment comment peut-on s’amuser à manipuler le peuple et l’opinion nationale burkinabè jusqu’à ce point. C’est à désespérer de l’avenir de ce pays . Enfin seul Dieu pourra sauver le BURKINA de la déflagration à ce rythme

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Entrepreneuriat et TIC au Burkina : Les étudiants de ISCOM formés à concevoir et à défendre des projets innovants
AstuceTic : Voici trois outils pour créer des podcasts géniaux
Enquête sur le pluralisme de l’information dans les médias en ligne au Burkina Faso
Hackaton Smart city challenge : La première édition s’achève sur des notes d’espoir pour le futur
Région du Centre-Ouest : Les journalistes et communicateurs outillés sur la communication en temps de crise
Audiovisuel : Fin de formation en son et images pour les jeunes bénéficiaires du projet Haro
Courrier confidentiel N° 274 DISPONIBLE en ligne sur www.courrierconfidentiel.net.
Menaces de mort contre Newton Ahmed Barry : Les organisations professionnelles des médias demandent l’ouverture d’une enquête
Médias au Burkina : Des femmes journalistes partagent leurs expériences
Protection des enfants au Burkina : L’application “Kogl-kamba” voit le jour
Protection de données à caractère personnel : La Commission de l’informatique et des libertés sensibilise le personnel des banques
The U.S. Mission in Ouagadougou is seeking eligible and qualified applicants for the position of Engineer/Building Engineer Supervisor
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés