Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La grandeur d’un métier est avant tout d’unir les hommes ; il n’est qu’un luxe véritable et c’est celui des relations humaines.» Antoine De Saint-Exupéry

Centre-nord : Un projet sur les pratiques endogènes de réconciliation, comme mode de gouvernance pour les Burkinabè, lancé à Kaya

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • vendredi 13 mai 2022 à 19h37min
Centre-nord : Un projet sur les pratiques endogènes de réconciliation, comme mode de gouvernance pour les Burkinabè, lancé à Kaya

L’Institut des sciences des sociétés (INSS) du Centre national de recherche scientifique et technologique (CNRST) et ses partenaires ont organisé un atelier de lancement du projet de recherche-développement sur « les pratiques endogènes de réconciliation dans la région du Centre-nord comme mode de gouvernance pour les Burkinabè. », le mercredi 11 mai 2022 à Kaya. La cérémonie était présidée par Laurent Kontogom, représentant le gouverneur de la région du Centre-nord.

La situation sécuritaire au Burkina, avec son corollaire de dommages, a provoqué une détérioration du tissu social mettant, à mal le vivre-ensemble, la paix et la cohésion sociale.

Vue des participants

C’est dans ce contexte, que l’Institut des sciences des sociétés (INSS) du Centre national de recherche scientifique et technologique (CNRST) et trois (3) partenaires, l’ONG EDUCO, l’Association pour la promotion de la diversité culturelle du Centre-nord (APDC-CN) et le Centre pour la gouvernance démocratique (CGD) ont obtenu un appui financier du Fonds national de la recherche et de l’innovation pour le développement (FONRID) pour exécuter un projet de recherche dans la région du Centre-nord.

Photo de famille

Intitulé « Les pratiques endogènes de réconciliation dans la région du Centre-nord comme mode de gouvernance pour les Burkinabè », le projet veut contribuer à la mise en place d’un mode de gouvernance basé sur les mécanismes endogènes de réconciliation dans les communes de Boussouma, Boala, Tikaré.

Dr Sien So Sabine Léa Somé, coordonnatrice du projet

« Ce projet veut s’appuyer sur les exemples de bonnes pratiques endogènes de réconciliation pour trouver une meilleure stratégie de promotion de la cohésion sociale dans le cadre de la bonne gouvernance » a expliqué Dr Sien So Sabine Léa SOME, coordonnatrice du projet et chercheur à l’INSS. Revenant à l’objectif de l’atelier, elle dira qu’il vise à informer toutes les parties prenantes (leaders d’opinion, traditionnels, religieux, …), du projet sur les objectifs et les résultats attendus, afin de solliciter leur engagement pour l’atteinte desdits résultats. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Tibgouda Samuel SAWADOGO
Lefaso.net/Kaya

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Prévention des risques de catastrophes au Burkina : Un atelier pour renforcer les capacités des acteurs
Burkina : La Banque commerciale du Burkina et l’université Norbert Zongo unis par un protocole d’accord
Union nationale des supporters des Etalons : Le président Ousséni Tougouma offre une carte de président d’honneur au directeur général de la BCB
Confédération des institutions financières d’Afrique de l’Ouest : Des résultats appréciables obtenus au titre de l’exercice 2021
Sitarail : En moyenne 18 000 consultations médicales sont assurées chaque année
« Résidence surveillée » de Roch Kaboré : « Ce gouvernement en manque de vision portera toute la responsabilité des conséquences qui en découleront » (appel de Bobo-Dioulasso)
Insécurité alimentaire au Burkina : Environ 3,5 millions de personnes auront besoin d’assistance d’ici à août 2022
Le métier de chargé de mission en ressources humaines avec Marc Ouedraogo
Burkina : La direction générale des douanes fait son auto-critique sur la question de l’intégrité
Paix au Sahel : Les Conférences épiscopales régionales d’Afrique de l’Ouest appellent à des actions concrètes
« Opération Mana-Mana » : Les supporters des Etalons apportent des coups de balais aux rues de Pissy
Ouagadougou : Le grand séminaire saint Pierre-saint Paul de Kossoghin célèbre son jubilé d’argent
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés