Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ce n’est pas parce qu’un crâne est chauve qu’il n’a pas de poux.» Proverbe Africain

Burkina : Le ministère de la Famille interpelle les organisateurs de "Miss bim-bim"

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 12 mai 2022 à 10h20min
Burkina : Le ministère de la Famille interpelle les organisateurs de

Dans un communiqué en date du mercredi 11 mai 2022, le ministère du Genre et de la famille a interpellé les organisateurs du concours dénommé « Miss Bim-Bim ».

Selon les initiateurs, c’est une "compétition de beauté" qui consiste à mettre en valeur le postérieur de la femme. Alors qu’il est annoncé pour se tenir, ce concours est jugé comme portant atteinte à l’image la femme.

Le ministère dit d’ailleurs avoir été interpellé par plusieurs organisations et citoyens sur le « caractère obscène » du concours pour la femme et en raison du contexte national défavorable, marqué par une crise sécuritaire et humanitaire etc.

En 2016, le ministère avait interpellé les organisateurs sur cet aspect du concours.

Ces derniers avaient promis de le recadrer.

Lefaso.net


Vos commentaires

  • Le 12 mai à 12:45, par Mogo En réponse à : Burkina : Le ministère de la Famille interpelle les organisateurs de "Miss bim-bim"

    L’autorité doit sévir face à de telles déviances. Le pays est actuellement dans une situation délicate où tous les jours il y’a des inquiétudes sur le devenir. Des FDS et VDP sacrifient leurs vies pour ce pays. Des populations civiles sont tuées ou maltraitées. Des écoles sont fermées. Des élèves sont dans la rue. De nombreuses populations ont fui leurs localités. Des populations de certaines localités vivent dans l’angoisse permanente. Avec tout ça, il y’a des gens dans ce pays qui osent imaginer organiser de tels événements. Le ministère doit être ferme et interdire purement et simplement cette manifestation et tous les autres similaires. Un peu de décence quand même

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 13:44, par KingBaabu En réponse à : Burkina : Le ministère de la Famille interpelle les organisateurs de "Miss bim-bim"

    Dans un pays sans gouvernance visible tout est permis. Au moins sous Roch on avait purement et simplement interdit ce concours. Ici il semble qu’on est en train de negocier. Triste…

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 14:24, par Fasovision En réponse à : Burkina : Le ministère de la Famille interpelle les organisateurs de "Miss bim-bim"

    C’est à croire qu’il y en a qui se sont créés leur bulle paradisiaque à eux dans ce même pays, pourtant endeuillé, semaine après semaine ! Fort curieusement, eux, n’en ont cure ! Ils en sont encore et toujours à des distractions tous azimuts, agitant leurs fantasmes jusqu’à aller agresser la conscience de la cité !

    De telles dérives n’ont rien à voir avec une quelconque promotion de notre culture. Et que dire du timing choisi, qui révèle clairement un déphasage inquiétant entre l’état d’esprit des initiateurs de cette frasque et notre société dans sa marche ?
    Vite, à mettre sous l’autorité et la rigueur de la loi, cette inconvenance éhontée.

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 14:54, par Mafoi En réponse à : Burkina : Le ministère de la Famille interpelle les organisateurs de "Miss bim-bim"

    Pourtant ce sont ces mêmes miss bim-bim et surtout ces miss burkina et autres filles dévergondées que vous allez les retrouver à Dubaï pour des pratiques obscènes appelées "porty porta" moyennant 50 000€ voire plus et qui défrayent maintenant la chronique sur la toile.Vrai ou faux,il semblerait que des filles burkinabé s’adonnent à ces pratiques et c’est indigne pour des êtres humains qui viennent/qui appartiennent au pays des hommes intègres de capitaine Thomas Sankara.Je suis tout simplement dégouté.Donc miss burkina et autre miss bim-bim,les autorités militaires qui sont en place doivent les interdire si elles veulent se donner une once de crédibilité

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 15:13, par Substance Grise En réponse à : Burkina : Le ministère de la Famille interpelle les organisateurs de "Miss bim-bim"

    Je suis d’accord avec vous
    Quelles sont nos priorités dans ce pays ?
    Compatissons nous sincèrement à la souffrance des autres traumatisés et martyrisés sur un même territoire ?
    Cette démocratie à l’anarchie depuis 40 ans nous enfonce dans le trou .
    Seule la manière révolutionnaire pourra redonner l’espoir
    NB : la révolution ne veut pas dire faire du mal nécessairement aux populations mais obliger tout le monde à aller dans le sens d’un développement général de tout le pays au lieu de laisser des prédateurs et manipulateurs brimer les droits élémentaires aux masses populaires
    C’est pour ça on parle de révolution industrielle,éducative,sanitaire,agricole et autres

    Répondre à ce message

    • Le 14 mai à 10:40, par jan jan En réponse à : Burkina : Le ministère de la Famille interpelle les organisateurs de "Miss bim-bim"

      @Substance grise, c’est la Révolution du 4 août 1983 qui a ouvert la boîte de Pandore de toutes les dérives que nous avons vécu et que nous vivons toujours dans ce pays, la morale a "foutue" le camp depuis ce jour fatidique pour ce pays. Avec la révolution, on a dit bonjour aux exécutions sommaires des gens, aux enlèvements de personnes sans traces, jusqu’à aujourd’hui, il y a des familles qui n’ont plus de nouvelles de leurs gens, au népotisme éhonté, aux détournements scandaleux des deniers publics, aux bâtiments étatiques qui s’écroulent un mois après réception, ....etc, vraiment si cette révolution n’avait pas existé dans ce pays, c’était beaucoup mieux.

      Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 15:43, par tapsoaba_yassiki En réponse à : Burkina : Le ministère de la Famille interpelle les organisateurs de "Miss bim-bim"

    La ministre est jalouse , si la nature ne l’ ’a pas pourvu de bim-bim. ce n’est pas la faute des organisateurs . dans ce Burkina on trouve toujours un ministre qui a le temps pour de telle observation farfelue ???

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 15:54, par Abob En réponse à : Burkina : Le ministère de la Famille interpelle les organisateurs de "Miss bim-bim"

    Je suis absolument d’accord avec toi Mogo ! Et puis est-ce qu’il faut encourager nos femmes et nos filles à avoir des morphologies avec des postérieurs disproportionnés comme sur cette affiche, réduisant la femme à un objet sexuel à regarder comme une bête de foire et vouée au plaisir visuel et sexuel de l’homme et de ses pulsions animales ???
    Et pour satisfaire de tels fantasmes malsains, on fait fie de la situation difficile de guerre contre le terrorisme dans laquelle se trouve notre pays actuellement et que Mogo a bien décrit tout simplement parce que certains n’ont que ce genre de dépravation à vendre pour se remplir les poches sans vergogne et sans respect pour le corps de la femme encore moins pour le pays. Sans pudeur, ils vous diront que c’est ce qui correspond soit disant à la femme africaine. Depuis quand la femme africaine doit être disproportionnée comme ça pour être belle ? Alors, nos filles qui n’ont rien compris, au lieu de se réaliser par leur courage, leur intelligence et leur bonne moralité, multiplient les moyens douteux de se grossir les fesses, les seins et que sais-je encore au détriment de leur équilibre physique et de leur santé. Nos autorités attendent quoi pour mettre fin à de telles dérives ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 15:55, par Il faut interdire toutes les organisations de Miss En réponse à : Burkina : Le ministère de la Famille interpelle les organisateurs de "Miss bim-bim"

    Si on veut être juste avec tous les organisateurs et organisatrices, il va falloir interdire toutes les organisations de Miss au Faso. Mais accepter celles de Miss université, Miss taille fine ou autre Miss et venir interdire celle de Miss Bim-Bim, il y a problème. Aussi, est ce que celles qui sont concernées se plaingnent de l’organisation de leur Miss ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 16:55, par Sam aly. En réponse à : Burkina : Le ministère de la Famille interpelle les organisateurs de "Miss bim-bim"

    C’est pas serieux. Que dieu donne la force au ministère
    D’interdire ses genres d’activitées qui devalorisent les femmes
    Penser a vos mamans et autres femmes qui ont
    Fuient les zones attaquées pour se refugier.
    D’ailleur a l’heure actuelle a entendre ce qui ce passe
    A bubai ou elles semblent êtres au rang d’animal
    Doit leur faire rougir de colère. Abas les charognars affairs.
    La patrie ou la mort nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 09:45, par Stalinsky En réponse à : Burkina : Le ministère de la Famille interpelle les organisateurs de "Miss bim-bim"

    Il faut cesser d’être hypocrites. Il y a des concours de Miss de maigrichonnes organisés ici et ensuite Miss Pug-Bedré. Personne n’est mort par la suite. Est ce la dénomination "Bim-Bim" qui ne plait pas ? La Côte d’Ivoire organise Miss Awoulaba et ça du succès. Je pense que ceux qui se plaignent surtout sont des Djihadistes qui veulent instaurer la Charia au Burkina. Dieu a fabriquer les femmes Africaines en "S" et nous devons au contraire montrer qu’elles sont plus belles que les femmes des autres continents qui sont des femmes en"1" avec des fesses plates. Moi en tout cas j’aime les africaines Bim-Bim et en forme Coca-cola.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 09:54, par kwiliga En réponse à : Burkina : Le ministère de la Famille interpelle les organisateurs de "Miss bim-bim"

    Faut-il interdire ou éduquer ?
    Pourquoi ne pas réaliser un reportage sur le public qui va fréquenter ces endroits, mettons-les en lumière qu’ils puissent nous expliquer les aspects culturels et traditionnels qui les attirent.
    Et après, si chacun s’assume...

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 11:22, par leuk En réponse à : Burkina : Le ministère de la Famille interpelle les organisateurs de "Miss bim-bim"

    IL faudrait recadrer les choses selon le contexte .Est ce une motion pour sauvegarder la pudeur (cf la tenue dénudée des défilés) là on fait appel aux institutions chargées des moeurs pour juger et appliquer la loi ou faut il lutter contre les manifestations ludiques et autres réjouissances populaires au vue du contexte sécuritaire ? Juste des pistes de réflexions.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 11:53, par Dibi En réponse à : Burkina : Le ministère de la Famille interpelle les organisateurs de "Miss bim-bim"

    De tels acteurs dits culturels, non seulement contribuent à salir et dégrader l’image de la Femme africaine et Burkinabè qui n’aurait rien dans la tête, mais reste simplement réduite à une paire de Fesses et quelques Trous pour Prédateurs sexuels.
    Pour le respect et la défense de la cause de la Femme Africaine, ce type de manifestations dégradantes à l’Image de la Femme doit être interdite et punies d’amendes !
    Voilà où nous mène la culture marchande néocoloniale : la Prostitution sur laquelle certains segments de la bourgeoisie compradore pourrie font leur beurre !
    Na an lara, an sara !
    La patrie ou la mort !

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 18:18, par One punch burkinbilaman En réponse à : Burkina : Le ministère de la Famille interpelle les organisateurs de "Miss bim-bim"

    Si on doit interdire les miss bim bim, qu’on interdise les miss burkina et de la même toute compétition de beauté. Ce sont sont les mêmes critères déguisés autrement, des passage en maillot de bain etc. Pendant qu’on y est aussi on devrait pas voiler les femmes qui ont de gros bim bim, ou demander le voile intégrale pour toutes les femmes ? Il faut de la cohérence d’action. Et surtout s’occuper du terrorisme. Y en a qui gèrent les bim bim au calme chez eux autour de champagne et de caviar, et ils veulent empêcher les autres ne serait ce que de regarder en se jouant aux moralisateurs...

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 22:56, par Patriote En réponse à : Burkina : Le ministère de la Famille interpelle les organisateurs de "Miss bim-bim"

    Je trouve ça rigolo et hypocrite. Depuis fort longtemps les concours de miss ne serve pas a grand chose. Juste des mascarades pour affichez des femmes dénudés. On observe des filles défiler en sous vêtement sous prétexte de beauté. Personne ne parle (miss birkina, miss yenenga...) même miss université au lieu d’évaluer la miss université en fonction de son niveau intellectuel préfère affichez les formes des filles. Donc les femmes rondes n’ont pas le droit de défiler en petite tenu ?? Je ne soutient en aucun cas miss bim bim ou autre mais commencé d’abord par recadrer les autres concours qui servent de point de repérage a tous les vieux Per.....

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Vie de la rédaction : Zéliya Tamboura, responsable du Centre d’information des Nations Unies, au siège de Lefaso.net
Ligne électrique Ouaga-Sapouy : Des chauves-souris à l’origine de coupures de courant
Entrepreneuriat au Burkina : 60 jeunes formés par la société minière de Sanbrado
Sécurité routière au Burkina : Les autorités sensibilisent les populations au port du casque
Commune de Ouagadougou : Le Mogho Naaba Baongo invite la délégation spéciale à privilégier l’intérêt collectif
Entrepreneuriat agricole à Gaoua : L’étudiant Adama Palé expérimente une superficie de 4 hectares
Don de sang au Burkina : « Le sang est gratuit pour tous… », rappelle Dr Alice Kiba Koumaré, DG du Centre national de transfusion sanguine
Burkina Faso : Plus de 85% des victimes d’accidents de la circulation routière ont des traumatismes crâniens graves
Banditisme en milieu urbain : Trois malfrats dans les mailles de la police nationale de Ouahigouya
Promotion sportive et éducative au Burkina : Des pensionnaires de l’Académie football club du Sig-Nonghin reçoivent des kits scolaires
Enfance en difficultés : Hugues Fabrice Zango fait ambassadeur de bonne volonté de l’Unicef
Circulation routière au Burkina : Ouagadougou, capitale des paradoxes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés