Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La grandeur d’un métier est avant tout d’unir les hommes ; il n’est qu’un luxe véritable et c’est celui des relations humaines.» Antoine De Saint-Exupéry

Société Générale Burkina Faso et African Guarantee Fund facilitent l’accès au financement des PME burkinabè

Accueil > Actualités > Economie • Communiqué de presse • jeudi 12 mai 2022 à 09h00min
Société Générale Burkina Faso et African Guarantee Fund facilitent l’accès au financement des PME burkinabè

L’African Guarantee Fund pour les Petites et Moyennes Entreprises (AGF West Africa S.A.) a accordé une ligne de garantie de portefeuille d’un montant total de 2,5 milliards de FCFA à Société Générale Burkina Faso pour accompagner les PME, l’entrepreneuriat féminin et l’économie verte au Burkina Faso. La cérémonie de signature s’est déroulée au sein de la Maison de la PME de Société Générale Burkina Faso à Ouagadougou.

Cette garantie de portefeuille est adossée au programme AFAWA Guarantee for Growth, une initiative conjointe de la BAD et de l’African Guarantee Fund qui vise à débloquer jusqu’à 3 milliards de dollars de prêts aux PME appartenant à des femmes en Afrique.

Signée par Harold COFFI, Directeur Général de Société Générale Burkina Faso et Bendjin KPEGLO, Directeur Général de AGF WEST AFRICA , cette convention permettra à Société Générale Burkina Faso, d’une part, d’accroitre davantage son engagement sur le segment des PME/PMI, en ligne avec les activités de la Maison des PME créée par la banque et, d’autre part, de promouvoir le développement de l’entrepreneuriat vert et du leadership féminin dans le milieu de l’entreprise.
Dans le cadre de la cérémonie de signature, M. Bendjin KPEGLO, Directeur Général d’AGF WEST AFRICA, a déclaré :

« L’accès limité au financement est un obstacle majeur au développement des PME africaines. L’AGF s’est engagée à améliorer l’accès des PME au financement en fournissant aux institutions financières des solutions de garantie et un appui au renforcement des capacités. Notre partenariat avec Société Générale au Burkina Faso vise à renforcer la compétitivité des entreprises, en particulier les petites et moyennes entreprises, dont celles détenues et gérées par des femmes (à travers le programme AFAWA) et celles dont l’activités va dans le sens de la protection de l’environnement. »

De son côté, M. Harold COFFI, Directeur Général de Société Générale Burkina Faso a déclaré que « Le Groupe Société Générale présent depuis 100 ans en Afrique réaffirme sa fidélité au continent et sa ferme volonté d’accompagner le développement des économies locales.

Ainsi à travers l’initiative « Grow with Africa » lancée en 2018, Société Générale entend contribuer activement au développement durable de l’Afrique autour de 4 priorités que sont : accompagner le développement des PME africaines, participer au financement des infrastructures, financer les filières agricoles et le secteur de l’énergie renouvelable et enfin favoriser l’inclusion financière en soutenant l’entreprenariat féminin notamment.

Partenaire privilégié du tissu entrepreneurial local, Société Générale Burkina Faso donne quotidiennement corps à cette ambition de financement de l’économie. Cet engagement pris aux côtés African Guarantee Fund servira à accroitre la capacité de financement des Petites et Moyennes Entreprises et favorisera la croissance économique du pays. Société Générale Burkina Faso s’inscrit pleinement dans cet axe stratégique du Groupe, avec la création de la Maison de la PME en 2019 et le renforcement de sa collaboration avec divers acteurs internationaux intervenants dans le développement des PME. Au nombre de ces acteurs, figure African Guarantee Fund (AGF West Africa SA) avec qui Société Générale Burkina Faso est fière de signer ce jour cette convention de partenariat afin de garantir un portefeuille de nouveaux crédits aux PME/PMI burkinabè. »

A PROPOS DE SOCIETE GENERALE BURKINA FASO

Société Générale Burkina Faso est une filiale d’un acteur de premier plan des services financiers en France, en Europe et dans le monde le Groupe Société Générale. S’appuyant sur un modèle diversifié de banque universelle, le Groupe Société Générale allie solidité financière et stratégie de croissance durable. Il contribue pleinement au financement des différentes économies des régions dans lesquelles il est implanté, via une offre de produits et de services innovants.

Société Générale Burkina Faso est ainsi, pour le Burkina Faso, une porte ouverte sur l’international, grâce à la reconnaissance de sa signature à travers le réseau Société Générale dans le monde entier .Elle accompagne des clients particuliers et professionnels, et entreprises en leur proposant une gamme complète et diversifiée de produits et services de financement, des moyens de paiement domestiques et internationaux, des services monétiques, des produits en ligne et les outils de cash management.

Pour de plus amples informations, prière de visiter www.societegenerale.bf

A PROPOS D’AFRICAN GUARANTEE FUND

African Guarantee Fund est une institution financière non bancaire dont l’objectif est de promouvoir le développement économique, d’accroître les créations d’emplois et de réduire la pauvreté en Afrique en fournissant aux institutions financières des solutions de garantie et un appui au renforcement des capacités, spécifiquement destinés à soutenir les PME en Afrique.

African Guarantee Fund a été créé par le gouvernement du Danemark par le biais de l’Agence Danoise de Développement International (DANIDA), le gouvernement espagnol par le biais de l’Agence Espagnole de Coopération et de Développement International (AECID) et la Banque Africaine de Développement (BAD). Les autres actionnaires sont : l’Agence Française de Développement (AFD), le Fonds Nordique de Développement (NDF), le Fonds d’Investissement pour les Pays en Développement (IFU) et la KfW Development Bank.

AGF est noté AA- par l’agence de notation Fitch Ratings.

Pour de plus amples informations, prière de visiter www.africanguaranteefund.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Entrepreneuriat digital des femmes au Burkina : 50 lauréates récompensées par le PNUD et l’AFP-PME
Burkina : Les cimentiers invitent l’Etat à protéger l’industrie du ciment de la surcapacité et les importations frauduleuses
Microfinance : 13e AG de la CODEC Ouahigouya, un bilan satisfaisant
Burkina : Le ministère de l’Économie évalue la dématérialisation de son système de gestion et de recouvrement des finances publiques
Chambre de commerce : Le siège de la Délégation consulaire régionale du Plateau central est désormais fonctionnel
Entrepreneuriat au Burkina : 109 jeunes et femmes reçoivent de l’appui pour formaliser leurs entreprises
Burkina : Le prix du litre d’huile SAVOR fixé à 1000 FCFA au consommateur
Assemblée générale des sociétés d’Etat du Burkina : Le chiffre d’affaires cumulé de 22 entreprises publiques en hausse de 19,26%
Burkina /Ecole nationale des régies financières : Les apprenants outillés sur le multilatéralisme et le financement du développement
Le Groupe SODIGAZ reçoit le soutien de la Société Financière Internationale (SFI) pour le développement de son marché énergétique
Financement de la Banque mondiale au Burkina Faso : Un bilan qui révèle des avancées
3e édition des 48 heures des Cefebistes : Des réflexions pour renforcer les secteurs énergétique et cotonnier au Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés