Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui veut faire quelque chose trouve un moyen ; Qui ne veut rien faire trouve une excuse.» Proverbe Arabe

Burkina/Passoré : Des commerçants incendient les barrières de contrôle de la gendarmerie

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 9 mai 2022 à 22h00min
Burkina/Passoré : Des commerçants incendient les barrières de contrôle de la gendarmerie

Les barrières de contrôle de la gendarmerie de Yako, province du Passoré, région du Nord, ont été incendiées dans la matinée de ce lundi 9 mai 2022 par des commerçants.

Les manifestants protestent contre l’interpellation d’un de leurs responsables par la gendarmerie.

Une source sécuritaire jointe au téléphone par Lefaso.net confirme l’information sans pouvoir donner plus de détails sur les dégâts engendrés par l’incendie.

Lefaso.net

Source : Agence d’information du Burkina

Vos commentaires

  • Le 9 mai à 15:00, par sidbénéré En réponse à : Burkina/Passoré : Des commerçants incendient les barrières de contrôle de la gendarmerie

    Ce sont les complices des terroristes qui agissent dans le noir. Ouvrons l’œil et le bon. Ce qui se passe n’est pas différent de ce qui s’est passé à Béguédo dans le Boulgou. Les fouteurs de troubles doivent être retrouvés et sanctionnés.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 16:21, par Juste En réponse à : Burkina/Passoré : Des commerçants incendient les barrières de contrôle de la gendarmerie

    La pluie vous bat et vous voua battez. Les forces de l’ordre doivent peser le pour et le contre avant toute decision en cette periode tres sensible.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 16:35, par Koutou En réponse à : Burkina/Passoré : Des commerçants incendient les barrières de contrôle de la gendarmerie

    Quel que soit ce que vous reprochez à la gendarmerie, ces actes de vandalisme caractérisés ne se justifient pas. Il y a certainement une raison qui explique cette arrestation. Si nous même nous fragilisons les autorités chargées de notre protection, de notre sécurité, comment voulez-vous que l’ennemi ne nous tue pas ? C’est tellement idiot ! Ces actes sont en eux-mêmes des actes terroristes de la part de ces commerçants, ce qui constitue une aubaine pour les terroristes qui assaillent notre cher pays. Après nous n’aurons que nos yeux pour pleurer. C’est vraiment triste et lamentable.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 20:05, par Ka En réponse à : Burkina/Passoré : Des commerçants incendient les barrières de contrôle de la gendarmerie

    Bonjour mes chers internautes de bonne foi. Qui l’aura cru que le Passoré un soutien sans condition du MPSR allait oser congédier ses gendarmes ? La situation actuelle est délicate et interpellant. C’est difficiles d’accepter ce qui nous arrive, mais les ennemis du peuple sont en train d’atteindre leur objectif : Travailler sur les psychoses des uns et des autres. Ceci me fait rappeler le début au sahel et au Nord. Damiba est incapable face a ce qu’il a créé pour accaparer le pouvoir a un président démocratiquement élu. Quoiqu’il y a, nous devrions avoir gardé la morale haute quand bien même si c’est dure. C’était prévisible, car, Damiba et sa clique ont embobiné le peuple Burkinabé, il fallait s’attendre aux attaques répétés des terroristes déguisés qu’ils connaissent et veulent maintenant négocier avec des miettes . Je plain pour le président du CDP Eddie Komboigo. Que Dieu vienne en aide au Burkina.

    Répondre à ce message

    • Le 10 mai à 05:13, par Nabayouga En réponse à : Burkina/Passoré : Des commerçants incendient les barrières de contrôle de la gendarmerie

      Internaute KA je suis tres étonné que tu dises que le mpsr est soutenu par le Passoré ; cest une affirmation sans fondement, voire légère. Venant de toi, c’est à ne plus rien comprendre. C’est vrai que Eddie Comboïgo est du Passoré, mais il est vrai aussi que maître Sankara est lui aussi de la même province tout comme Dienderé et bien d’autres anonymes. Autrement c’est bien osé de faire votre affirmation . Vous condamnez toute la province en insinuant qu’elle est un soutien du mpsr, ce pouvoir qui a déjà échoué et attend le ou le peuple burkinabè se lèvera pour lui indiquer la porte de sortie comme il l’a fait pour kouassi blaise compaoré le fuyard.

      Répondre à ce message

    • Le 10 mai à 05:13, par Nabayouga En réponse à : Burkina/Passoré : Des commerçants incendient les barrières de contrôle de la gendarmerie

      Internaute KA je suis tres étonné que tu dises que le mpsr est soutenu par le Passoré ; cest une affirmation sans fondement, voire légère. Venant de toi, c’est à ne plus rien comprendre. C’est vrai que Eddie Comboïgo est du Passoré, mais il est vrai aussi que maître Sankara est lui aussi de la même province tout comme Dienderé et bien d’autres anonymes. Autrement c’est bien osé de faire votre affirmation . Vous condamnez toute la province en insinuant qu’elle est un soutien du mpsr, ce pouvoir qui a déjà échoué et attend le ou le peuple burkinabè se lèvera pour lui indiquer la porte de sortie comme il l’a fait pour kouassi blaise compaoré le fuyard.

      Répondre à ce message

    • Le 10 mai à 05:13, par Nabayouga En réponse à : Burkina/Passoré : Des commerçants incendient les barrières de contrôle de la gendarmerie

      Internaute KA je suis tres étonné que tu dises que le mpsr est soutenu par le Passoré ; cest une affirmation sans fondement, voire légère. Venant de toi, c’est à ne plus rien comprendre. C’est vrai que Eddie Comboïgo est du Passoré, mais il est vrai aussi que maître Sankara est lui aussi de la même province tout comme Dienderé et bien d’autres anonymes. Autrement c’est bien osé de faire votre affirmation . Vous condamnez toute la province en insinuant qu’elle est un soutien du mpsr, ce pouvoir qui a déjà échoué et attend le ou le peuple burkinabè se lèvera pour lui indiquer la porte de sortie comme il l’a fait pour kouassi blaise compaoré le fuyard.

      Répondre à ce message

    • Le 10 mai à 10:36, par Yako En réponse à : Burkina/Passoré : Des commerçants incendient les barrières de contrôle de la gendarmerie

      Frère ka,l’homme des hors-sujets bonjour.Ici il s’agit d’un acte d’idiotie que ces commerçants ont commis et comme tel il est à condamner sans oui ni mais.Malheureusement la haine anti mpsr t’empêche de voir pourtant l’acte posé est clair. En fin,il faut reconnaître que la vie est faite de haut et de bas un jour le champagne coule à flot, un autre jour le simple coca cola devient un luxe.Patience donc, mets-toi au régime, qui sait après le mpp d’autres pourraient te servir le même champagne d’autrefois. Crd Yako

      Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 22:57, par epi En réponse à : Burkina/Passoré : Des commerçants incendient les barrières de contrôle de la gendarmerie

    Des commerçants qui posent de tels actes repréhensibles ? Qu’est-ce qui ne prouve pas que ces commerçants, comme un ami l’ a si bien dit, ne sont pas de mèche avec les terroristes ? Les terroristes attaquent nos hommes en tenue et à présent ce sont des " commerçants" qui les attaquent ? Si la gendarmerie décampe la localité , vous allez voir comme la terreur va s’y installer. Cela me rappelle que sous le règne de Blaise Comapaoré, des villageois ( je ne sais plus quel village) révoltés ont saccagé le commissariat de police de leur localité. Les policiers ont plié bagage et quelques mois après l’ insécurité a pris des proportions vertigineuses dans ladite localité. Au point que les vieux du même village sont venus à Waga supplier Blaise Compaoré de favoriser le retour des flics. Et Blaise Comapaoré les a fait patienter au moins une bonne dizaine années avant que la police revienne dans e village. Certains disaient qu’ ’ à cause de l insécurité aucun villageois n’ osait sortir de chez lui la nuit tombée. Donc les gens de Yako sont prévenus, certes ce n’est pas le même contexte qu’ au temps de Blaise Compaoré. mais pendant que d’autres localités demandent que l’ Etat leur envoie des brigades, vous à Yako vous brûler les installations des Fds ! Continuez..

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 04:24, par Sidpassata Veritas En réponse à : Burkina/Passoré : Des commerçants incendient les barrières de contrôle de la gendarmerie

    Ceux qui fait ça ne sont rien moins que des voyous. Leurs actes méritent des sanctions à la hauteur de leur gravité. Force doit rester à la loi. Ce sont ces séries de petites et grandegrandes impunités qui ont conduit notre pays à la ruine de l’autorité de l’état en laissant le champ libre à la corruption et à l’insécurité.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 06:55, par LE COUSIN DU VILAIN En réponse à : Burkina/Passoré : Des commerçants incendient les barrières de contrôle de la gendarmerie

    Ces commerçants sont des délinquants qu’il faut punir selon la loi car personne n’est au dessus de la loi. Les Hommes de sécurité en exercice de leur travail que certaines personnes se prennent les supermen et ne veulent pas se faire contrôler. Non le gouvernement n’est qu’à être solidaire avec les gendarmes.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 09:17, par Made En réponse à : Burkina/Passoré : Des commerçants incendient les barrières de contrôle de la gendarmerie

    Je ne suis pas tout à fait d’accord avec vous. Si quelqu’un refuse ce que moi j’ai accepté un jour à un poste de contrôle quand un pandore m’a tout simplement dit qu’il n’est pas là pour regarder des papiers, cette même scène se répliquera. Les FDS sont de simples êtres humains comme tout le monde, et non des dépositaires de toute vérité. Il ya des civils à la MACO, mais à la MACA est pleins d’assermentés. Si un FDS a ses humeurs, un civil aussi a les siens. Juste une question : a quoi sert un contrôle si celui qui n’est pas en règle doit payer et passer ? Quand à Sibeneré, à Yako la scène ne s’est pas préparé à partir d’une mosquée et dirigée par des individus perdus dans leurs foi.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 10:07, par deception En réponse à : Burkina/Passoré : Des commerçants incendient les barrières de contrôle de la gendarmerie

    Il faut l’admettre l’Etat n’existe plus dans ce pays. Qui aurait cru qu’une population puisse remettre en cause l’autorite de l’Etat de facon aussi flagrante. Surtout un corps habille.
    Nous avons failli a tous les niveaux, de la cellule familiale, dans le quartier etc.
    Si les forces sont defiees ainsi qu’en aurait-il du citoyen lamda. Aux forces de l’ordre, assumez vos responsabilites autrement, faites votre travail avec la plus grande rigueur et respect. Evitez certains copinages avec les populations, les familiarites avec les populations.
    Travaillez avec rigueur et respect.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 10:12, par le Nomade En réponse à : Burkina/Passoré : Des commerçants incendient les barrières de contrôle de la gendarmerie

    Notre cher Faso est devenu un pays de l’incivisme et de désordre. Le pouvoir doit remettre l’ordre et faire respecter la Loi et les institutions par tous les moyens. On ne peut pas construire un pays dans le désordre.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 10:25, par ollo En réponse à : Burkina/Passoré : Des commerçants incendient les barrières de contrôle de la gendarmerie

    Ce pays a résolument besoin d’un leader. Sinon, il ressemble à un troupeau sans berger

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 10:55, par Sacksida En réponse à : Burkina/Passoré : Des commerçants incendient les barrières de contrôle de la gendarmerie

    C’est clair il faut traduire ces Vendales en Justice a Yako pour des sanctions car l’on ne peut pas continuer dans l’incivisme caracterise au moment ou le Pays fait fasse au Terrorisme et Grand Banditisme desastreux. L’on n’a l’Impunite des des actions criminelles et cela est inadmissible. Salut

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 10:56, par Citoyen LAMBDA En réponse à : Burkina/Passoré : Des commerçants incendient les barrières de contrôle de la gendarmerie

    Aucune complaisance ,ni faiblesse ne doit être observée face à ce type de voyous . Franchement ,la chient lit et la défiance à l’Etat burkinabè ont assez duré maintenant au BURKINA FASO et il est choquant de voir des autorités telle ce Haut commissaire poltron caresser ces voyous dans le sens du poil . Trop c’est trop .
    Il faut non seulement enfermer ce fameux KANAZOE et acolytes sans état d’âme mais les condamner à des peines lourdes pour attentat à l’ordre public agression d’agents publics dans l’exercice de leur fonction ,atteinte à l’autorité de l’Etat . Minimum 10 ans fermes .On est où finalement dans ce pays, si un groupe d’individus peut avoir le culot d’exiger le départ de la gendarmerie d’une ville de surcroit un chef lieu de province ? Car les gendarmes qui sont à ce poste de contrôle sont bien de la brigade de YAKO non ? C’est quoi ce pays de merde que les autorités nous font voir comme ça ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 13:12, par Boubacar zangre En réponse à : Burkina/Passoré : Des commerçants incendient les barrières de contrôle de la gendarmerie

    Il y a vraiment des grands idiots dans ce pays ! Jusqu’à casser le materiel de nos propres protecteurs... quelle tristesse l’ignorance et le bêtise sont trop présents au faso il est temps d’éduquer la population et de leur expliquer comment vivre

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 22:08, par jeunedame seret En réponse à : Burkina/Passoré : Des commerçants incendient les barrières de contrôle de la gendarmerie

    Vraiment à cause de l’argent facile, ces commerçants sont capables de manger excréments ou caca des autres et se donner ainsi à un semblant Dubaï porta potty. Le malheur est qu’ils sont facilement utilisables par les terroristes. Bande d’illettrés avec boubous et bouilloires qui ne veulent pas de loi. S’ils ne reçoivent pas une sanction sévère, ils seront les premiers à inviter les terroristes à Yako. En tout, ça sent déjà des intentions et complicités.

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 09:34, par Passakziri En réponse à : Burkina/Passoré : Des commerçants incendient les barrières de contrôle de la gendarmerie

    Moi je soupconne certains comercants trafiquants de drogues d’être la vrai cause du terrorisme au sahel. Donc que la gendarmerie les matte et fouilles toutes leurs boutiques ; Vous nous en direz davantage ce qui se cache derrières les riedeaux. pleins de malhonêtes qui grouillent dans notre pays. Comment vous pouvez oser vous en prendre à la gendarmerie, notre fer de lance dans la lutte anti-terroriste ?

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 10:59, par Mninda En réponse à : Burkina/Passoré : Des commerçants incendient les barrières de contrôle de la gendarmerie

    Si ce que j’ai lu ce matin à savoir que les gendarmes ont effectivement quitté les lieux là c’est très grave . En aucun cas, sous aucun prétexte , les gendarmes ne devaient se plier même d’une seule seconde à cette injonction de ces voyous .
    Mon Colonel SOMDA EVRARD chef de la Gendarmerie , où êtes -vous pour laisser humilier ainsi la gendarmerie de notre pays ,vous le très courageux jeune officier qui jouit d’une bonne réputation dans l’opinion nationale ? Envoyez -moi un escadron de gendarmerie pour aller mater sans pitié ces délinquants et ces malfrats . Comme beaucoup l’ont déjà dit et si cette affaire était destinée à faciliter la descente des terroristes sur Yako puisque ces criminels se sont déjà signalés à BAGARE a quelques 40 KM de YAKO ? Ce n’est pas parce que on cherche la paix qu’il faut accepter n’importe quoi ,la chienlit et le désordre généralisé. Il faut tabasser ces gens , à commencer par le fameux KANAZOE et les exposer sur la place publique à YAKO avant de les remettre à la justice pour la suite .

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Situation nationale : Le Rassemblement des mains blanches propose la libération des soldats de l’ex-RSP
Dori (Sahel) : L’ONG Plan international dresse le bilan de son projet de lutte contre les violences basées sur le genre
Crise humanitaire au Burkina : Le Comité international de la Croix-Rouge ouvre une sous-délégation à Dori
An 3 de l’Appel de Manéga : Des activités socio-sportives à Pô pour renforcer la cohésion sociale
Burkina : La Générale des assurances s’installe à Saaba
Boucle du Mouhoun : La Direction régionale du travail célèbre ses 30 ans d’existence
Projet de Gestion des ressources en eau : Les résultats jugés satisfaisants par les acteurs bénéficiaires
Journée internationale des veuves : La Fondation Lucie-Kaboré-Traoré s’intéresse à leur santé
Burkina Faso : Des biens et services soumis à contrôle
Efficacité du contrôle de la commande publique : Dr Mathias Dolly propose une juridictionnalisation de l’Organe de règlement des différends (ORD)
Burkina : L’opération coup de compassion pour Seytenga lancée
Présidence du CSC : Danielle Bougaïré perd son procès contre Abdoulazize Bamogo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés