Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On ne peut penser à être acceptable aux yeux des autres avant de l’être pour nous-mêmes.» MALCOLM X

Perkoa : L’Union européenne et le Maroc aux côtés du Burkina Faso pour sauver les 8 mineurs

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Mines, mineurs, miniers, énergie • • dimanche 8 mai 2022 à 06h53min
Perkoa : L’Union européenne et le Maroc aux côtés du Burkina Faso pour sauver les 8 mineurs

Les opérations de sauvetage des mineurs bloqués dans les sous-sols de Perkoa continuent sous la supervision des ministres Jean Alphonse SOME en charge des Mines et carrières et Bassolma BAZIE de la Fonction publique, du travail et de la protection sociale. Ils ont dirigé le samedi 7 mai 2022 à Réo dans le Sanguié la réunion quotidienne du comité provincial de la gestion de la crise. Ils se sont ensuite déportés sur le site de la mine pour constater de visu l’évolution des travaux de pompage des eaux d’inondation.

« Il y a des avancées significatives dans les travaux de recherche des mineurs coincés dans les sous-sols de la mine de zinc » a affirmé d’emblée le Directeur général de la mine de Perkoa Hein FREY devant la délégation gouvernementale. La chambre de refuge où pourraient se trouver les huit (8) mineurs est à une profondeur de 580 mètres, a relevé monsieur FREY.

La vidange des eaux est à un niveau de 550 mètres à la date du 7 mai 2022, ont affirmé les techniciens commis à la tâche de pompage des eaux.
L’évacuation des eaux est passée à une vitesse supérieure grâce à l’installation de deux pompes supplémentaires plus performantes. Ces appareils en provenance du Ghana étaient très attendus.

« Aucun effort n’est de trop » souligne le ministre des mines et des carrières Jean Alphonse SOME. Il a en outre annoncé l’arrivée dans les prochaines heures d’autres appareils de pompage venant d’Afrique du Sud. En plus de ces actions, l’Union européenne et le Maroc proposent d’appuyer le Burkina Faso dans cette opération de sauvetage des huit mineurs de Perkoa. Le gouvernement burkinabè a déjà transmis à ses partenaires la liste des besoins notamment en matériels techniques et en ressources humaines. Toute chose qui pourrait sans doute accélérer les opérations de recherche des travailleurs coincés dans la mine.

Aussi, faut-il noter, les visites des ministres Issaka SOURWERMA des Affaires religieuses et coutumières, Jean Alphonse SOME des Mines et carrières et Bassolma BAZIE de la Fonction publique, du travail et de la protection sociale chez les chefs coutumiers de Perkoa, Sandié et Réo. Cette démarche fait suit à la pleine implication de ces dignitaires de la tradition dans la préservation de la paix et de la cohésion sociale.

Les parents des victimes par la voix de leur représentant Antoine BAMA espèrent que tous les moyens seront réunis pour sauver les mineurs.

Le Service d’Information du Gouvernement

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Mine de Perkoa : Après l’atteinte de la chambre de refuge, c’est l’insoutenable attente
Exploitation minière : Houndé Gold opération pris à partie par les orpailleurs
Mine de Perkoa : "La chambre de refuge n’est pas inondée", selon les sapeurs-pompiers
Mine de Perkoa : La chambre de refuge serait inondée
Drame de Perkoa : « Il reste dix mètres de profondeur pour atteindre la chambre de refuge où nous espérons retrouver les huit mineurs », Lionel Bilgo
Burkina - Mine de Perkoa : « 21 jours après le drame, les villageois semblent perdre espoir »
Perkoa : Les sauveteurs non loin de la chambre de refuge
Perkoa : L’Union européenne et le Maroc aux côtés du Burkina Faso pour sauver les 8 mineurs
Perkoa / Burkina : Une commission d’enquête pour faire la lumière sur le drame de la mine de zinc
Promotion de l’emploi des jeunes : « Sprint », le nouveau programme de stages de Bissa Gold pour les étudiants
Contenu local en matière de mines : Les membres de l’Alliance des fournisseurs des biens et services miniers (ABSM) se mettent au diapason de la nouvelle réglementation
Mines, géologie et carrières au Burkina : Un Conseil national pour concilier les intérêts des investisseurs, des communautés locales et de l’Etat
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés