Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Burkina/Fiscalité : Daouda Kirakoya, un homme de terrain nommé à la tête de la Direction générale des impôts

Accueil > Actualités > Portraits • LEFASO.NET • jeudi 5 mai 2022 à 22h45min
Burkina/Fiscalité : Daouda Kirakoya, un homme de terrain nommé à la tête de la Direction générale des impôts

Le conseil des ministres du 20 avril 2022 a propulsé Daouda Kirakoya à la tête de la Direction générale des impôts. Le nouveau directeur général a été installé dans ses fonctions le jeudi 28 avril à Ouagadougou. Inspecteur des impôts, c’est un homme qui possède plusieurs cordes à son arc.

S’il était dans l’armée, on l’aurait baptisé « officier sac-à-dos », du sobriquet de ces cadres de l’armée issus des rangs et qui, progressivement, à force de travail et d’abnégation, gravissent les échelons pour se retrouver au sein du cercle restreint des officiers.

Daouda Kirakoya, a en effet été admis à l’Ecole nationale des régies financières en 1994 pour le cycle C, option fiscalité. C’est le cycle élémentaire et pour l’intégrer, il faut le BEPC. Il décroche par la suite le diplôme du cycle B (intermédiaire) en 2001, avant de réintégrer l’école en 2006 pour en ressortir deux ans plus tard avec un diplôme du cycle A (inspecteur). C’est donc un fin connaisseur des rouages de l’administration fiscale qui prend les commandes de la direction générale des impôts au moment où le pays, fortement ébranlé par une double crise sécuritaires et sanitaire, a besoin de fonds pour y faire face.

Aucun souci pour ce solide quadra natif de Rimassa (région du Nord), qui cumule à la fois un profil de manager, de fiscaliste et de juriste. Des compétences qui lui ont permis de gravir les échelons tout au long de sa carrière depuis son intégration à la Fonction publique en 1996. Son expérience et sa maîtrise de l’administration fiscale l’ont positionné successivement à la tête de plusieurs services et directions. C’est ainsi qu’il occupe le poste de chef d’équipe de vérification à la Brigade n°4 du Centre de 2008 à 2012.

A cause du travail abattu, Daouda Kirakoya se verra confier beaucoup plus de responsabilités : il est désigné pour être le directeur provincial des impôts en plus de la casquette de receveur des impôts, des domaines et de la publicité foncière de la province du Kourwéogo de 2012 à 2014.

Ses preuves faites à ce niveau, l’homme est mandaté plus tard pour tenir les rênes du service d’assiette des directions du centre des impôts Ouaga VI puis Ouaga I de 2014 à 2018.

En vue de bénéficier des fruits de ce baobab désormais solidement implanté dans l’administration fiscale qu’il est, la Fonction publique sollicite l’expertise de M. Kirakoya pour la formation de ses confrères. Ce qui le conduit à occuper la fonction de chargé de formation au service des ressources humaines de 2018 à 2019.

Cette progression exponentielle de la carrière de cet homme en qui les qualités ne font guère défaut, va l’emmener à piloter la direction des moyennes entreprises du Centre III de 2019 à février 2022. Et comme l’on pouvait s’y attendre au regard de son brillant parcours, M. Kirakoya est désormais le patron de la Direction générale des impôts.

De toute évidence, l’ensemble de ces promotions acquises aujourd’hui par Daouda Kirakoya ne sont pas le fruit d’un hasard. L’intéressé a dû travailler d’arrache-pied pour obtenir les qualifications qui l’ont propulsé à ce stade tout au long de son cursus.

Ainsi de 1994 à 2021, donc, c’est tout un paquet de compétences qu’obtient M. Kirakoya dans les domaines du management, du droit et de la fiscalité. S’il a pu décrocher son diplôme de cycle A à l’École nationale des régies financières après ceux des cycles C et B, c’est parce qu’entre temps, il a d’abord épaissi son palmarès d’une licence et d’une maîtrise en sciences juridiques, option droit des affaires, entre 2001 et 2005.

À cela s’ajoute, la validation de son master 2 en management des projets à l’université Senghor d’Alexandrie, en collaboration avec l’université Ouaga 2 de 2013 à 2014. Sans oublier des attestations comme celle en leadership, management et communication dans le domaine de l’art oratoire et leadership, Club Toastmasters qu’il a engrangé.

Son franc parler, sa rigueur au travail, son dévouement et son audace, l’ont prédestiné à présider les conseils d’administration de la Mutuelle des travailleurs du fisc (MUTRAF), de l’Union des mutuelles de l’économie et des finances publiques (UMEFP) sans compter le Club Toastmasters de la direction générale des impôts Ouaga Lumière. Il est l’un des militants du Syndicat national des agents des impôts et des domaines (SNAID) où il occupait la fonction de secrétaire général adjoint.

Pédagogue, Daouda Kirakoya enseigne la fiscalité des entreprises dans des établissements d’enseignement supérieur. Il a fourni en outre, ses services d’appui conseil à des institutions comme la Chambre du commerce du Burkina Faso et la direction générale des impôts du Mali.

A son actif, on peut citer la production de son mémoire du cycle A de l’ENAREF intitulé « La problématique des dépenses fiscales au Burkina Faso » de même que celui du master 2 formulé « La stratégie de recouvrement forcé des créances fiscales au Burkina Faso ».

Marié et père de famille, M. Kirakoya succède à l’ex directeur général des impôts, Moumouni Lougué, admis à faire valoir ses droits à la retraite en début février 2022.

Hamed NANEMA (avec DTS)
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Ibrahim Traoré : Un ancien Casque bleu au chevet du Burkina
Burkina : Kadiogo Régina, la Yennenga de la coiffure et de l’esthétique
Burkina : Yves Kafando, le "gabelou" de l’Assemblée législative de transition
Dr Ousmane Bougouma : Un spécialiste du droit privé au service de l’ALT
Promotion immobilière : Anatole Sandwidi de Freedom Real Estate Immobilier distingué à Yamoussoukro
Assemblée législative de transition : Dr Arouna Louré, « le révolté »
De la communication à la Coiffure/Esthétique : Maria Tagnan a transformé l’essai
Photographie : Harouna Marané et l’art de témoigner avec l’objectif
Professeure Fatoumata Badini/Kinda : La sociologue qui voulait être institutrice ou infirmière
École nationale d’administration et de magistrature : Un chercheur et homme de culture nommé directeur général
Burkina Faso : Pr Jean-François Kobiané, un partisan d’une éducation de qualité à la tête de l’université Joseph Ki-Zerbo
Portrait d’un lauréat du concours de polytechnique : Erwin Poussi, ancien du PMK, fait briller l’étoile du Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés