Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Burkina : Abdoulaye Mossé, président du PPS

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • samedi 2 avril 2022 à 12h47min
Burkina : Abdoulaye Mossé, président du PPS

Fort de 80 membres-dirigeants, le Parti panafricain pour le salut (PPS) est, sans surprise, dirigé par Abdoulaye Mossé. La composition du bureau a été dévoilée sous des ovations des participants mobilisés pour la circonstance.

C’est cet organe qui est appelé à diriger les affaires du parti jusqu’au prochain congrès.

Les membres-fondateurs du PPS viennent de plus de dix partis et formations politiques, selon Abdoulaye Mossé.

Dans le nouvel organe dirigeant, on identifie plusieurs figures bien connues, à l’image du Poé Naaba (Justin Compaoré), qui a quitté l’UPC pour créer en octobre 2020, avec des dissidents, le Mouvement démocratique (MODEM), d’où il a rendu le tablier pour ce nouveau-né ; Césaire Ki qui était du Congrès pour la renaissance et le progrès (CRP) ; Idrissa Nogo, connu dans la société civile avec le Mouvement des peuples citoyens (MPC) dont il est le président ou encore l’ancien maire de Saaba Joseph Dipama.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 2 avril à 13:11, par KOBI En réponse à : Burkina : Abdoulaye Mossé, président du PPS

    Salut à tous
    Quelqu’un peut me donner le CV de Monsieur MOSSE Abdoulaye ?

    Répondre à ce message

    • Le 2 avril à 16:57, par Henriette kouassi En réponse à : Burkina : Abdoulaye Mossé, président du PPS

      Il faudrait chercher un de ses protègés ,un CDR que l’on ne rencontre plus dans les rues de Ouagadougou et de la Boucle,depuis plus d’une dizaine d’années. C’est un Parti mort né avant le congrès,si,y a pas les feuilles.

      Répondre à ce message

    • Le 3 avril à 14:11, par Sans rancune En réponse à : Burkina : Abdoulaye Mossé, président du PPS

      10. Le 29 août 2014 à 12:23, par Adama En réponse à : Rencontre des jeunes du MPP : Mohamed Traoré a démissionné seul du parti

      Hééiii, Mossé Abdoulaye !!! Ce Monsieur là perd sa crédibilité partout où il passe. Faites très attention à lui. Mossé est un ex agent communal, précisément Comptable à la Mairie central de Ouaga. Il fait parti de la vague de jeunes du CDP (ODP/MT) que Simon a positionné. Après, il y a eu disparition d’une forte somme d’argent à la Mairie, Mossé a été arrêté et conduit en prison à la MACO. Par intervention politique, il fut libéré mais son licenciement était imminent. C’est alors qu’il crée INTERPUB qui sombra et il cherche à faire du tout maintenant. A titre d’exemples : Ligue des consommateurs, Mouvement associatif (MAVO) pour mobiliser au profil de Simon afin de lui refaire la cours, T short et casquette CDP et autres courbettes auprès des autorités. Quand il a commencer à faire surface, il tenta un puche infructueux à Salif Sawadogo au niveau de la présidence de la jeunesse CDP. L’arrivée du MPP ( Mouvement des Postes Perdus) fut une aubaine pour lui où il accompli sa masturbation (son rêve) d’être président des jeunes d’un parti politique.

      Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 13:16, par Barou En réponse à : Burkina : Abdoulaye Mossé, président du PPS

    VOICI TOUT CE QUE LES AFRICAINS QUI SE FONT APPELÉ INTELECTUEL SAVEZ FAIRE.
    ON NE SERA JAMAIS SERIEUX EN AFRIQUE ET L AFRIQUE NE CHANGERA JAMAIS.
    VOICI UN PAYS EN GUERRE ET VOICI DES GENS QUI PENSENT A CREER DES PARTIS.
    CE DAMIBA LA N EST PAS DU TOUT LA SOLUTION DE CETTE SITUATION AU BURKINA IL N EST PAS DU TOUT UN HOMME DE PAROLE.
    VOICI DES BETISES QUI DEVAIT CESSER JUSQU A NOUVELLE ORDRE.
    MAIS NON IL EST LA COMME UN ROCH EN TENUE MILITAIRE FAIRE QUE RECEVOIR DES INSTITUTIONS BIDONS.
    TANT QUE L AFRIQUE NE SORTIRA PAS DE LA BETISE APPELEE DEMOCRATIE ON RESTERA TJRS OU ON EST.
    ON A AUCUNE NOTION DE COMMENT SE DEVELOPPER.
    SEUL UN PATRIOT REVOLUTIONNAIRE PEUT CHANGER UN PAYS.
    RESTEZ LA DEMOCRATIE DEMOCRATIE UNE IDIOTIE QUI NE FAIT QUE NOUS DESORGANISER AU PROFIT DE L OCCIDENT.
    MEME LES AMERICAINS FONT PAS LA DEMOCRATIE
    LES ETATS UNIS DISENT< WE ARE NOT A DEMOCRACY WE ARE A REPUBLIC>
    ALLEZ Y COMPRENDRE ÇA
    C EST UN PAYS COMME LE BURKINA QUI MANQUE DE TOUT QUI PARLE DE DEMOCRATIE.
    MONTRE MOI UN SEUL PAYS AFRICAIN QUI S EST DEVELOPPÉ DANS LA DEMOCRATIE.
    UTILISONS NOS CERVEAU

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 13:23, par Sala En réponse à : Burkina : Abdoulaye Mossé, président du PPS

    Des plaisantins seulement ! Vous avez dit PPS ? Dans tout ça là c’est le logo qui me fait rire. Pour flatter les femmes qu’avec eux, leurs conditions vont changer, juste pour atteindre leur but et après les laisser tomber comme d’habitude. C’est ce qui justifie ce choix comme logo ! Mais c’est malheureux, sachez une chose, comme dit Jean Zoé, les gens " toon, Nina pookamin" on sait maintenant faire la part des choses, on sait tous que vous ce sont vos intérêts qui vous intéressent, a travers vos agissements on sait tous que vous n’êtes crédibles. Des nomades politiques. Le POE naaba c’est son 3 em partis ( UPC, Modem et PPS, de même que MOSSE. Dites moi, quelle est votre idéologie en fin de compte ? C’est pas la peine ! Karissa !!

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 13:40, par Aol En réponse à : Burkina : Abdoulaye Mossé, président du PPS

    😂😂😂 ! PPS on va tout voir ici. CDP, MPP, PPS juste des suiveurs de mil.

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 13:52, par TANGA En réponse à : Burkina : Abdoulaye Mossé, président du PPS

    Tous ces gens s’entendaient dans l’ombre au temps de Rock. Ehhhj Rock, ouf Toogoh.
    Cela veut dire que le Rocko lui même était mal entouré ; c’est confirmé.

    Répondre à ce message

    • Le 7 août à 14:47, par Yacouba SEIHON En réponse à : Burkina : Abdoulaye Mossé, président du PPS

      Bonjour à toutes et à tous,permettez moi de me présenter : Yacouba SEIHON au secteur 49 de l’arrondissement 11 de Ouagadougou,je m’excuse auprès de tous,PPS est un nouveau né oui mais c’est pas parce que notre Burkina Faso connais Aujourd’hui le Terrorisme que d’autres personnes doivent annuler leurs projets non et sans offensé,les Burkinabés n’adhèrent pas un parti politique à cause d’un logo,ni du président du parti mais plutôt d’une proche ( parents,amis, voisins...etc) et c’est ça que les uns et les autres ne comprennent pas, ça s’appelle le" Pardon Total"et c’est ce qui manquait au Burkina Faso depuis la mort de : Capitaine Thomas Sankara, Norbert Zongo et même après le Départ de Blaise Compaoré...etc
      Le Burkina Faso est vaste et quand nous sommes prêts jusqu’au mépris pour nos intérêts personnels,c’est injuste si aujourd’hui je presse la parole de Dieu et qu’on me rappelle de mon passé....on né pour avancer... j’aime PPS parce que j’ai un frère là-ba mais ce que je sais est que le plus bon peut devenir le plus mauvais mais arrêtons de juger...
      Vive un Burkina Faso sans Terrorisme...!
      *** Yacouba SEIHON ***

      Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 14:25, par Vérité Indiscutable En réponse à : Burkina : Abdoulaye Mossé, président du PPS

    Tous ces aigris reconvertis reconvertis ne peuvent absolument rien nous servir de bien. Un parti qui naît de façon pompeuse en deux jours avec ce nombre de personnes : soit la population est BETE ; soit c’est toujours la même méthode d’achat des consciences ; ou les deux à la fois.
    Malheur à ceux qui vont voter ces personnes.
    Nous avons besoin d’un Burkina Faso nouveau dans sa sphère politique.

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 14:31, par Sarah En réponse à : Burkina : Abdoulaye Mossé, président du PPS

    Si seulement le ridicule tuait ! Burkina Faso, pays des hommes autrefois intègres. Oh Seigneur vient à notre secours

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 14:32, par Citoyenne En réponse à : Burkina : Abdoulaye Mossé, président du PPS

    PPS : pug pousoum (mariage traditionnel pour demander la main d’une femme) et le logo aussi est là pour en témoigner (représenter par une femme). Soyons un peu sérieux pour un pays en proie aux terroristes.
    Que Dieu nous aide.

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 14:36, par SANOGO En réponse à : Burkina : Abdoulaye Mossé, président du PPS

    Bon, certainement en se plaçant dans un cadre étique (quoiqu’en politique cette notion laisse à desirer) on peut trouver à redire mais n’oublions pas aussi comment le MPP avait été formé en 2014. Donc c’est tout à fait logique que les memes causes produisent les memes effets. Et puis à quelque chose malheur est bon, cette situation va peut-etre decrisper le processus de réconciliation nationale surtout entre les politiciens car on peut dire, comme dirait l’autre, entre MPP et CDP c’est match nul 1 but partout.

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 14:44, par ancien En réponse à : Burkina : Abdoulaye Mossé, président du PPS

    J’accordais un peu de sérieux à ce parti jusqu’à ce que je vois le nom d’Idrissa NOGO. A la création d’un parti, ce n’est pas la quantité qui compte mais la qualité. La quantité viens après. L’avenir nous dira.

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 15:57, par Zouk351 En réponse à : Burkina : Abdoulaye Mossé, président du PPS

    Le Burkina est un désastre. On crée un parti tous les jours. Cela finira par être compliqué pour trouver des adhérents.
    On se gargarise avec des mots au lieu de passer aux actions.
    Mais que faire d’utile dans ce pays ?
    C’est simple, il faut se préoccuper des enfants. Ils ont besoin de manger et d’apprendre. Alors, au lieu de discutailler, regardez autour de vous et préoccupez vous de ceux qui feront le devenir du Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 16:46, par Bernard Luther King ou Le Prophète Impie En réponse à : Burkina : Abdoulaye Mossé, président du PPS

    Ah même la Commune de Saaba est representée ! "Mon peuple meurt par manque d’ignorance" pour anti-paraphraser ironiquement certains versets saints. Ayons la foi, cher concitoyens, les mêmes causes ne produisent pas les mêmes effets. C’est la foi qui manque.

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 17:08, par Paco En réponse à : Burkina : Abdoulaye Mossé, président du PPS

    C’est ceux-là que Le Président Sankara appelait les "caméléons équilibristes. Ils vont au gré du vent, au gré de leur VENTRE, sans aucun souci de la DIGNITÉ, de l’HONNEUR. Ils ont tour à tour été ODP/MT, CDP ou CNPPS, PDP/PS ou RDA, ADF/RDA puis MPP, NTD, ...Demain, ils seront autre chose. Comprenons que le terrorisme a de beaux jours avec ceux-là. Ceux qui font la politique du ventre n’ont pas le souci de la sécurité de leur peuple. Moi j’en veux toujours au MPSR qui n’a pas eu le courage d’assumer son coup d’Etat, qui n’a pas eu le courage de suspendre les partis politiques et les OSC qui sont collégialement responsables de la dégradation de la situation sécuritaire. Aucun, de 2015 à nos jours n’a fait de propositions concrètes contre le terrorisme. Le seul souci qui a guidé tout ce monde, c’est comment faire tomber le régime RMCK, avec l’espoir d’un poste dans le régime de ses successeurs. Certains en tout cas sont satisfaits, ils sont députés, ils ont refusé la gratuité de cette charge ; d’autres attendent leur nomination à un poste de responsabilité, sans quoi, soyez certain qu’ils vont encore semer la pagaille. Avec cette politique de l’ESTOMAC, le Burkina ne s’en sortira oas

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 17:19, par Sage En réponse à : Burkina : Abdoulaye Mossé, président du PPS

    Ont-ils le droit d’utiliser PPS ?
    Maintenant pour aller demander la main d’une fille, on est obligé de dire votre nom ?
    Pour éviter toute confusion, changer de nom parce que vous êtes venus trouver PPS qui appartient à tout le monde.
    C’est quoi ça ! Vous aussi.

    Répondre à ce message

    • Le 3 avril à 13:31, par Le citoyen En réponse à : Burkina : Abdoulaye Mossé, président du PPS

      « Sage », ta réaction m’a beaucoup fait marrer, walaye. En tout cas, PPS était déjà très populaire au Burkina 😂😂

      Répondre à ce message

    • Le 4 avril à 09:15, par SAVADOGO Adaman En réponse à : Burkina : Abdoulaye Mossé, président du PPS

      Bonjour Cher internaute Sage,
      Effectivement, il sied que l’autorité en charge des libertés publiques a qui reviendra la charge d’octroyer le récépissé a ce nouveau parti, soit regardant. En effet, notons que bien même avant l’adoption par une frange de la société (notamment les jeunes) de l’acronyme PPS pour "Poug Poussoum", au risque de banaliser une cérémonie pourtant porteur de valeur dans la tradition Moaga, déjà en début de la dernière décennie du siècle dernier, en faveur de l’avènement de la IV -ème République au Burkina Faso, un groupe de patriotes révolutionnaires, désirant poursuivre le combat pour l’épanouissement du Peuple du Burkina Faso s’était retrouvé pour porter sur les fonts baptismaux le PARTI DU PROGRES SOCIAL (PPS).
      Dans tous les cas la jurisprudence regorge de pareilles situations et nous gageons qu’une solution sera trouvée a celle-ci servie par les derniers aventuriers.
      C’est ma contribution a vos interrogation sur l’attitude a tenir.
      Salutations.

      Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 17:27, par Le Duc du Yatenga Nouveau En réponse à : Burkina : Abdoulaye Mossé, président du PPS

    Internaute SALA, PPS veut dire Poug-poussom en mooré. C’est normal que le logo soit une femme. Il y aura certainement beaucoup de fiançailles de nombreux transfuges pour converger vers le Poug-poussom. Là où je ne suis pas sûr c’est l’évolution vers un mariage solide puisqu’il y a une seule fiancée et la rivalité sera âpre. En tout cas M. MOSSE est parti pour être le candidat en ligne de mire pour la prochaine présidentielle. Que Balla SAKANDE se pré pare ou qu’il réjoingne rapidement le cérémonial du Poug-Poussom. Zeph DIABRE ne voudrait certainement plus exécuter quelques pas de danse avec le Poé Naaba. Le Duc imagine déjà l’orientation politique de ce PPS. Il ne peut même pas être panafricain.

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 18:03, par L’étudiant noir En réponse à : Burkina : Abdoulaye Mossé, président du PPS

    Je ne suis pas surpris.Ils sont les mêmes.Quelle honte ? Quelle singerie ? L’intégrité a fui notre terre et chacun se bat pour sa panse .Kato !

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril à 18:23, par Manuel En réponse à : Burkina : Abdoulaye Mossé, président du PPS

    Bonjour
    Triste, vraiment très très triste !
    Le président Rock est embastill et ce monsieur de Mosse n’a rien à faire que de créer un parti politique !
    Dommage pour mon pays et pour mon frère Rock !

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 11:39, par Justace En réponse à : Burkina : Abdoulaye Mossé, président du PPS

    Notre pays frôle tellement l’abîme que désormais, toutes sortes de politicards se croient présidentiables et ne se rêvent plus que présidents de ce pauvre Faso en déliquescence. C’est ainsi que dans un pays pauvre en proie au terrorisme, certains n’ont en tête que de créer des rassemblements de moutons de Panurge qu’ils appellent ""partis"". Désormais, on retrouve ces pseudos partis du ventre à tous les coins de rue. A ce rythme, nous aurons bientôt autant de partis que de burkinabè. Après avoir mangé au MPP profitant de la naïveté sans bornes de Roch, Mr MOSSE et ces amis rêvent sûrement de kosyam pour manger à rendre gorge. Bonne chance. Il est temps je trouve, de réguler le nombre des partis au Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 13:34, par Étienne PIZONGO En réponse à : Burkina : Abdoulaye Mossé, président du PPS

    Le logo me pose problème : une femme à genoux, allaitant en plus, ça sent de la servitude, quelque soit ce qu’elle est entrain d’accomplir : servir un ou des hommes, allaiter son bébé (avec une mauvaise posture dailleurs)... Ce n’est pas ça le panafricanisme.

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril à 09:28, par Raina En réponse à : Burkina : Abdoulaye Mossé, président du PPS

    Honte à vous .... un président que vous avez contribué à faire tomber est privé de liberté ..... c’est pas votre problème. L’insécurité est notre maître mot, on ne peut plus se déplacer, la faim règne, les écoles fermés ... c’est pas votre problème ! vous c’est politique votre travail .... Ahiwa !!!!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Politique au Burkina : Le front patriotique mobilisé pour une transition légitime et souveraine
Situation confuse à Ouagadougou : « Libérez Zoungrana ! » scandent plusieurs manifestants à la Place de la nation
Confusion au Burkina Faso : Le LCL Damiba invite au calme et à la prudence
Burkina Faso. : Situation toujours confuse à Ouagadougou ; Lionel Bilgo dément avoir été arrêté
Burkina Faso : Situation confuse à Ouagadougou ce 30 septembre 2022
Burkina/ MPP : Roch Kaboré et Simon Compaoré instruisent de « sortir de la crise »
Burkina : L’Unité d’action syndicale échange avec le Premier ministre sur les questions de l’insécurité et de la vie chère
Université Jean Moulin de Lyon : Blaise Compaoré risque de perdre son titre de Docteur Honoris causa
77e AG des Nations unies : Le président Damiba demande le soutien de la communauté internationale pour freiner l’expansion du terrorisme
Burkina : Alpha Barry, Bachir Ismaël Ouédraogo, Alpha Oumar Dissa et bien d’autres disent adieu au MPP
77e AG des Nations unies : le Président du Faso est arrivé à New York
Burkina : « On a vu ces conférences de presse des OSC avec l’arrivée de Blaise Compaoré, mais quand les audios attisant la haine ont circulé, aucune n’a daigné lever le doigt », déplore Olivier Nacoulma du MIDE
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés