Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Toucher le fond est une victoire pour celui qui s’en sort.» Smarty

Procès « Thomas Sankara et douze autres » : Me Paul Kéré invite le tribunal à faire fi de l’opinion publique au moment de rendre son verdict

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Procès Thomas Sankara • LEFASO.NET • vendredi 25 mars 2022 à 12h28min
Procès « Thomas Sankara et douze autres » : Me Paul Kéré invite le tribunal à faire fi de l’opinion publique au moment de rendre son verdict

Me Paul Kéré, l’un des conseils de Gilbert Diendéré, a plaidé pour son acquitement pur et simple pour toutes les infractions retenues contre lui, parce qu’il n y aurait pas d’éléments à charge. Me Kéré dit avoir parcouru les différents témoignages sur lesquels s’adosse le parquet pour requérir 20 ans contre son client, mais n’a rien trouvé de compromettant contre celui-ci.

En ce qui concerne le chef d’accusation de complicité d’assassinat, l’avocat soutient que c’est parce que Gilbert Diendéré n’est pas l’auteur principal du crime, que cette infraction a quand-même été retenue contre lui, à tort. Et à ce propos, Me Kéré se demande en quoi son client est complice puisqu’il n’a ni fourni les armes au commando qui a assassiné Thomas Sankara et ses compagnons, ni fait partie du dit commando. " Si quelqu’un affirme l’avoir vu participer au commando, alors condamnez le, sinon acquitez le, pas au bénéfice du doute mais parce qu’il n y a pas d’éléments contre lui", a-t-il plaidé auprès du tribunal.

Pour ce qui est de l’accusation d’attentat à la sûreté de l’Etat, Me Kéré soutient que son client ne s’est en rien rendu coupable d’une telle infraction. Il n’était que l’adjoint du chef de corps Blaise Compaoré, et à ce titre n’était qu’un exécutant. Il va plus loin en laissant entendre que Gilbert Diendéré a d’ailleurs eu la chance d’être en tenue de sport au moment des faits, car s’il avait été en tenue militaire, il aurait été abattu pendant les tirs car considéré comme un résistant. " J’ai fait la formation militaire au CNEC. Je sais comment ça marche, on tire sur tout ce qui bouge dans ce genre de cas", explique l’avocat.

A en croire Me Kéré, aucun élément contenu dans le dossier ne prouve la culpabilité de son client pour les quatre chefs d’accusation pour lesquels il est poursuivi. Il pense d’ailleurs que l’une des infractions à lui reprochée qui est la subornation de témoin, a été retenue juste pour l’acculer. Avant de clore sa plaidoirie, il s’est adressé au tribunal en ces termes :" vous allez être inscrits dans les annales de l’histoire. Votre décision ne doit pas tenir compte de l’opinion publique... Acquitez Gilbert Diendéré non pas parce qu’il pourrait être utile dans le dispositif de lutte contre le terrorisme, mais parce qu’il n’ y a aucun élément contre lui".

Armelle Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Dossier Thomas Sankara et autres : Le volet international en cours, l’inhumation des restes en perspective
Procès Thomas Sankara : Les accusés condamnés à payer 1 franc symbolique aux ayants droit du père de la révolution
Procès Sankara et compagnons : Quand les réclamations « fantaisistes » fâchent les avocats de la défense !
Intérêts civils dans le procès Thomas Sankara : L’État réclame plus d’un milliard 145 millions de francs CFA pour les préjudices subis
Intérêts civils dans le procès Thomas Sankara : La famille de feu Thomas Sankara réclame une "somme symbolique"
Procès Thomas Sankara : Sept personnes condamnées font appel
Procès Sankara et douze de ses compagnons : L’audience sur les intérêts civils est renvoyée au 25 avril 2022
Procès Thomas Sankara : « Au Burkina, quand on parle de réconciliation, on revient presque toujours à la question de la grâce ou de l’amnistie » (Me Boukary Willy)
Verdict du procès « Thomas Sankara » : Pour le CDP, le verdict éloigne le peuple de la réconciliation nationale
Procès Thomas Sankara et douze autres : Justice enfin pour les familles !
Procès Thomas Sankara et douze autres : Ablassé Ouédraogo trouve le verdict humiliant pour certains condamnés
Procès Thomas Sankara et douze autres : Une victoire dans la lutte contre l’impunité, selon les avocats de la famille de l’ancien président
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés