Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Si quelqu’un fait un saut dans le feu, il lui reste encore un autre saut à faire. » Proverbe burkinabè

Coup d’État au Burkina Faso : Le PDP/PS suggère des valeurs aux nouvelles autorités dans la conduite des affaires

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Putsch du MPSR • LEFASO.NET • vendredi 28 janvier 2022 à 18h18min
Coup d’État au Burkina Faso : Le PDP/PS suggère des valeurs aux nouvelles autorités dans la conduite des affaires

Après sa sortie de demande de démission du président Roch Kaboré pour n’être « pas à la hauteur des défis de gouvernance », le jeudi, 22 janvier 2022, le Parti pour la démocratie et le progrès/Parti socialiste (PDP/PS) a organisé , ce vendredi 28 janvier 2022 à Ouagadougou, une conférence de presse pour apprécier la situation nationale marquée depuis lundi 24 janvier 2022 par la gouvernance du MPSR.

Par cette sortie, Toro Drabo, président du PDP/PS, et ses camarades, ont fait des propositions en guise de contribution au nouvel élan national en marche. Le parti dit ne pas avoir de raison de ne pas croire au MPSR (Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration, Mouvement dont se réclament les nouvelles autorités) et entend l’accompagner, quand bien même il dit ne pas perdre de vue que seule l’incarnation en actions du discours est la chose la plus importante.

Pour les responsables du PDP/PS, la « priorité des priorités », c’est d’œuvrer à ramener les populations déplacées dans leurs localités d’origine. « Celui qui vient, et qui dit qu’il veut bien faire, nous, nous apportons nos propositions, aussi minimes soient-elles », explique le président Toro Drabo.

Ainsi, en termes de contributions, le PDP/PS propose une gestion axée sur la transparence dans la pratique sociale guidée par la sincérité, une parfaite accessibilité de l’information dans les domaines qui concernent l’opinion publique, dans le but de s’opposer à l’opacité ; la liberté (individuelle, civile et politique) ; la justice (corriger les inégalités, sanctionner les fautes…) ; la vérité ; le progrès (élévation du niveau de vie, l’amélioration sensible de l’éducation, la formation, la santé…).

La direction politique du parti suggère également que la gouvernance tienne compte des valeurs endogènes (le parti étant fidèle à son concept de développement endogène). « Tout peuple, qui n’est pas capable de porter sa culture, n’est pas capable de porter un quelconque combat », avise Toro Drabo.

O.L.
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
LCL Daba NAON : « Le MPSR invite tous les Burkinabè à s’impliquer sans réserve dans le processus en cours pour une restauration de notre intégrité »
Burkina Faso : Le M21 se réjouit de la prise de pouvoir par le MPSR
Burkina Faso : Le Comité de soutien au MPSR propose le recrutement de 500 000 jeunes pour appuyer l’action des VDP
Prise et gestion du pouvoir MPSR au Burkina : Paul Henri Sandaogo Damiba apporte des éclairages
Bilan du coup de force du MPSR : Deux morts et une douzaine de blessés
Coup d’Etat du 24 janvier 2022 : Près de 76 % des Burkinabè favorables, selon un sondage
Burkina/MPSR : Une coalition d’organisations annonce un « giga-meeting » pour ce samedi 19 février 2022 à la Place de la nation de Ouagadougou
LCL Paul Henri S. Damiba, président du Faso : "L’œuvre de refondation portée par le MPSR ne s’inscrit pas dans une logique révolutionnaire mais un retour aux fondamentaux"
Ibrahima Maïga : "Je partage la vision du MPSR et j’ai adhéré"
Burkina : Une organisation de la société civile donne six mois au MPSR pour restaurer l’intégrité du territoire
Burkina Faso : Une délégation de "l’Appel de Manéga" rend visite à l’ex président Roch Kaboré
Burkina/Pouvoir MPSR : « Il faut combattre cette crise morale qui caractérisait les pouvoirs Kaboré et Compaoré », préconise Pr Etienne Traoré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés