Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Si quelqu’un fait un saut dans le feu, il lui reste encore un autre saut à faire. » Proverbe burkinabè

Coup d’Etat au Burkina : Les Dédougoulais donnent leurs appréciations

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Putsch du MPSR • Lefaso.net • mardi 25 janvier 2022 à 19h20min
Coup d’Etat au Burkina : Les Dédougoulais donnent leurs appréciations

Quelques heures après la prise du pouvoir par le Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR), les habitants de la ville de Dédougou donnent leurs avis. Voici quelques réactions.

Adama Yoda

Adama Yoda, citoyen à Dédougou : « Le départ du pouvoir de Roch Kaboré nous a beaucoup plu parce que nous étions dans la souffrance. C’est bien ce que les militaires ont fait. Nous voulons que le régime actuel fasse tout pour que les déplacés qui ont laissé leurs maisons pour venir chez nous puissent repartir dans leurs zones respectives. Nous leur demandons de ne pas laisser le président Kaboré sortir du territoire national et de tout faire pour que la paix revienne dans le pays. Nous voulons que les militaires restent au pouvoir parce que ce sont eux qui connaissent comment faire la guerre. Ils n’ont qu’à diriger maintenant pour que la paix puisse revenir dans le pays ».

Boukari Zoromé, vigile

Boukari Zoromé, vigile à Dédougou : « Nous, nous prions Dieu pour que celui qui a pris le pouvoir soit une bonne personne afin de répondre à nos aspirations et mettre fin à cette guerre qui dure. Nous voulons travailler ensemble pour que notre situation puisse s’améliorer parce que nous subissons de l’injustice et nous ne pouvons pas parler. Nous prions Dieu pour qu’il aide les militaires à gérer le pays. Nous ne voulons pas qu’ils rendent le pouvoir à un civil parce qu’un civil ne peut pas bien diriger un pays dans un moment de crise. »

Samuel Zoungrana

Samuel Zoungrana : « Nous tenons à saluer l’armée pour avoir écouté le peuple afin qu’il y ait un changement dans le pays. Pour moi, vu le contexte dans lequel nous vivons, il n’y a pas quelqu’un qui connaît mieux les dispositifs pour restaurer l’Etat que l’armée. Donc, je pense qu’ils sont mieux placés pour diriger la transition. Etant donné que les intéressés sont formés en la matière, je pense qu’ils peuvent réussir à ramener la sécurité s’ils travaillent avec intégrité. Moi j’attends surtout qu’ils restaurent l’Etat, qu’ils restaurent tout ce qui ne va pas dans le pays et surtout qu’ils corrigent les inégalités sociales. Il faut que chaque Burkinabè se retrouve dans ce nouveau vent qui est en train de souffler au Burkina Faso. Je ne crains pas les sanctions. Si cela venait à arriver, nous allons résister comme le Mali est en train de le faire. Ce coup d’Etat était un mal nécessaire pour ce pays. »

Abdramane Traoré, chauffeur

Abdramane Traoré, chauffeur à Dédougou : « La situation du pays n’allait pas, nous nous attendions donc à ce qui vient d’arriver. Mais nous ne pouvons pas trop nous prononcer. Nous prions Dieu pour que le pouvoir en place maintenant essaie d’apaiser les esprits, d’organiser les élections le plus tôt possible. Tout ce que je leur demande aux militaires, c’est qu’ils passent la main à un civil le plus tôt possible, qu’ils laissent la place à une transition civile pour que le pays puisse avancer. Un coup d’Etat met un pays en retard ».

Harouna Kindo, syndicaliste

Harouna Kindo, syndicaliste : « Tout fait social n’est pas isolé, c’est le produit de l’histoire politique de notre pays. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Yipénè NEBIE
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
LCL Daba NAON : « Le MPSR invite tous les Burkinabè à s’impliquer sans réserve dans le processus en cours pour une restauration de notre intégrité »
Burkina Faso : Le M21 se réjouit de la prise de pouvoir par le MPSR
Burkina Faso : Le Comité de soutien au MPSR propose le recrutement de 500 000 jeunes pour appuyer l’action des VDP
Prise et gestion du pouvoir MPSR au Burkina : Paul Henri Sandaogo Damiba apporte des éclairages
Bilan du coup de force du MPSR : Deux morts et une douzaine de blessés
Coup d’Etat du 24 janvier 2022 : Près de 76 % des Burkinabè favorables, selon un sondage
Burkina/MPSR : Une coalition d’organisations annonce un « giga-meeting » pour ce samedi 19 février 2022 à la Place de la nation de Ouagadougou
LCL Paul Henri S. Damiba, président du Faso : "L’œuvre de refondation portée par le MPSR ne s’inscrit pas dans une logique révolutionnaire mais un retour aux fondamentaux"
Ibrahima Maïga : "Je partage la vision du MPSR et j’ai adhéré"
Burkina : Une organisation de la société civile donne six mois au MPSR pour restaurer l’intégrité du territoire
Burkina Faso : Une délégation de "l’Appel de Manéga" rend visite à l’ex président Roch Kaboré
Burkina/Pouvoir MPSR : « Il faut combattre cette crise morale qui caractérisait les pouvoirs Kaboré et Compaoré », préconise Pr Etienne Traoré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés