Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui veut faire quelque chose trouve un moyen ; Qui ne veut rien faire trouve une excuse.» Proverbe Arabe

Coup d’État au Burkina : « La peur de Roch a fini par le bouffer »

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Putsch du MPSR • Lefaso.net • lundi 24 janvier 2022 à 22h30min
Coup d’État au Burkina : « La peur de Roch a fini par le bouffer »

La rumeur est partie comme une traînée de poudre le dimanche 23 janvier 2022 faisant état d’un présumé coup de force militaire visant à déstabiliser le pouvoir en place. Des tirs nourris ont été entendus dans différentes casernes à Ouagadougou et dans d’autres villes du Burkina. C’est finalement dans la soirée du lundi 24 janvier 2022 que le Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR) annonce avoir pris le pouvoir.

Avant la proclamation du MPSR, nous avons recueilli quelques avis des populations sur ce qui visiblement s’apparentait à un coup d’État. De façon générale, tous cautionnent l’arrêt de Roch Kaboré par les militaires mutins. A les entendre, depuis son avènement à la tête du pays, le peuple burkinabè vit "l’enfer sur terre". L’insécurité, le copinage, la mauvaise gouvernance sont, entre autres, les souvenirs que certains Burkinabé retiendront toute leur vie de ce régime.
La suite dans les deux vidéos ci-dessous.

"La peur de Roch a fini par le rattraper" a déclaré Sophie Kaboré, présidente de l’association "Mouvement". Les témoignages de cette dame laissent croire que le régime Kaboré n’a été qu’un calvaire pour les populations du Burkina Faso. La peur du président déchu de composer avec les autres a fini par le rattraper, estime-t-elle. « Il a toujours eu peur de composer avec l’ancien régime même avec certains corps de l’armée de peur d’être renversé. Aujourd’hui, 24 janvier 2022, c’est cette peur qui a fini par le bouffer », lance-t-elle.

Sophie Kaboré, présidente de l’association "Mouvement"

D’après cette activiste, c’est un « coup d’État salvateur » puisqu’elle affirme que le peuple burkinabè était déjà dans l’impasse. Elle pointe du doigt la nomination de ses amis « médiocres » à de « hauts postes ». « Le régime Kaboré était un danger pour nous », a-t-elle martelé. « Nous avons toujours eu une armée très forte. Je souhaite que les militaires restent au pouvoir pour nous garantir la paix », a suggéré Sophie Kaboré.

Vue des populations exprimant leur soutien aux militaires

Arouna Radbo est apprenti chauffeur à Ouagadougou. On retient qu’il a été arrêté le 22 janvier 2022 par la Compagnie républicaine de sécurité suite à la marche à double vocation (démission du président Roch Kaboré et soutien au peuple malien). « Je viens d’être relâché de prison après 48 heures de détention illégale », affirme-t-il. Comme le dit un adage, « cabri mort n’as plus peur de couteau », Arouna Rabdo préfère, dit-il, mourir pourvu que Roch Kaboré ne dirige plus le pays des hommes intègres.

Dofinitta Augustin Khan

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 24 janvier à 19:32, par Ed51 En réponse à : Coup d’État au Burkina : « La peur de Roch a fini par le bouffer »

    Ah ! Pourquoi à l’intérieur du pays ce coup d’état à la télévision est- il condamné ? Des partis - des individus.
    On ne parle même pas des condamnations extérieures qui vont priver le Burkina des aides dont le peuple a besoin.
    Il ne faut pas confondre la prise de conscience des problèmes existants et leur résolution.
    L’impact du Covid en Europe a empêché la collaboration utile et nécessaire pour le pays. La pauvreté vient aussi de là.
    Le terrorisme s’est installé avant la venue de Roch Kaboré.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 23:36, par SID PAWALEMDE En réponse à : Coup d’État au Burkina : « La peur de Roch a fini par le bouffer »

    Nous ne voulons pas que le RSP gère notre pays point barre. En tout cas, un militaire ne renverse pas un civil par qu’il gère mal le terrorisme car li peut aller lui même au front. Les terroristes n’ont*ils pas tué une quarantaine de civils villageois au Mali la semaine passée. Mais qui est au pouvoir au Mali ??? Burkinabè de tous les bords, mobilisons nous pour dire non à la prise du pouvoir par le au RSP.

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier à 00:29, par Passakziri En réponse à : Coup d’État au Burkina : « La peur de Roch a fini par le bouffer »

    Pour une population de 20 millions, c’est bien maigre comme liesse !!. NON aux poltrons en treillis qui se barricadent dans les salons politiques !!!

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier à 06:57, par HUG En réponse à : Coup d’État au Burkina : « La peur de Roch a fini par le bouffer »

    Si le mpp avait ecouter les critiques de HUG il serait toujours au pouvoir.Samedi le jour de la marche ka m avait qualifié de manipulé.Non ka, je ne suis d aucun bord politique et personne ne pourra me manipuler.HUG analyse de maniere appronfie les situtations.Pourquoi personne n est sorti pout soutenir le mpp quand le mpp à appelé a sortir pour faire echec au tentative de coup d etat.Meme pas ka,AMADOU, gohoga et autres supporters aveuglés du mpp sur le fasonet.Allons seulement.Non on observe pour voir d abord.

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier à 08:29, par burkintinga En réponse à : Coup d’État au Burkina : « La peur de Roch a fini par le bouffer »

    AH oui le peuple du Burkina faso vient encore de montrer qu’ils sont un peuple mouton. qu’ont peut utiliser comme on veut. je ne soutien pas ROCK mais en realité ROCK est competent sinon tres competent mais rendu incompetent par un systeme pouri. croyer moi que le regime du CDP vas revenir avec ses vampires.mais cette fois ci pour toujour.car il ne perdrons jamais le pouvoir encore au burkina si vous oser les faire perdre alors ils ferons recours au terorisme pour recuperer leur pourvoir. ces militaires ( dont je ne condamne pas d’ailleurs leurs actes, car leur acte c’est a dire le coup d’Etat est beaucoup plus salutaire au president Rock qu’au peuple Burkinabé) ne sont que la main caché d’Adam’s smith wait and see.

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier à 08:56, par le Nomade En réponse à : Coup d’État au Burkina : « La peur de Roch a fini par le bouffer »

    Pauvre Faso, un vrai peuple mouton pret a tout avaler. Le regime de Rock a effectivement echoue mais il faut se demander quelle est la part des FDS dans ce echec. Rock ne commande pas les armes, Rock ne fait pas de strategie militaire et ce n’est pas son role d’aller faire la guerre. Alors si les FDS n’arrivent pas a bout du terrorrisme, forcement ils ont une part de responsabilite on ne peut pas tout mettre sur Rock ou les civils c’est trop facile.

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier à 08:57, par HUG En réponse à : Coup d’État au Burkina : « La peur de Roch a fini par le bouffer »

    Si le mpp avait ecouter les critiques de HUG il serait toujours au pouvoir.Samedi le jour de la marche ka m avait qualifié de manipulé.Non ka, je ne suis d aucun bord politique et personne ne pourra me manipuler.HUG analyse de maniere appronfie les situtations.Pourquoi personne n est sorti pout soutenir le mpp quand le mpp à appelé a sortir pour faire echec au tentative de coup d etat.Meme pas ka,AMADOU, gohoga et autres supporters aveuglés du mpp sur le fasonet.Allons seulement.Non on observe pour voir d abord.

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier à 09:01, par HUG En réponse à : Coup d’État au Burkina : « La peur de Roch a fini par le bouffer »

    Au moins on a la connexion internet.ce nest pas comme sous le mpp ou le burkina etait devenu une propriete du mpp

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier à 09:06, par Kitemona Essone En réponse à : Coup d’État au Burkina : « La peur de Roch a fini par le bouffer »

    Non mais sérieux, beaucoup d’entre nous pensent sérieusement que nous africains avons besoin d’aide de l’Europe. C’est plutôt l’Afrique qui aide l’Occident depuis la seconde guerre à nos jours et en retour on nous pillé, massacre et nous sommes racisé au quotidien c’est ça l’aide des occidentaux. Les africains n’ont pas besoin d’aide ce dont nous avons besoins c’est des patriotes comme Pr ASSIMI GOÏTA au Mali et Pr ARCHANGE TOUADERA. La Chine a été par terre et elle s’est servit de sa servitude pour rayonner aujourd’hui. Alors si nous voulons continuer dans cette misère dans laquelle la France et tous ses compagnons s’y plaisent alors continuer d’attendre leur aide. A bas la CDAO, A bas la France, à bas les énemis internes et exogènes de l’Afrique.

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier à 09:55, par sala En réponse à : Coup d’État au Burkina : « La peur de Roch a fini par le bouffer »

    Ils ont reussi !!
    Bravo aux anciens dignitaires du regime de blaise. Mission accomplie, des le debut, on savait que vous etiez derrière ces attaques ! bravo
    Une chose est sûre, on aura plus d’ attaques teroristes au pays puisqu’ils ont atteint leur objectifs !
    wait and see !

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier à 15:35, par Ed51 En réponse à : Coup d’État au Burkina : « La peur de Roch a fini par le bouffer »

    De mon point de vue, Le Président Roch Kaboré n’avait pas peur mais voulait être attentif à ne pas se tromper. C’est une attitude respectueuse.
    on lit des insanités prétendant que le MPP empêchait les connexions Internet alors que Facebook a été coupé pour le coup d’Etat.
    ceux qui disent que l’Afrique n’a nul besoin des autres, devrait s’informer sur les compétences au Burkina pour assurer le développement du pays.
    Le modèle de la Chine est sûrement pas à imiter si l’objectif est la liberté. Ils vont bouffer le Burkina.
    D’ici la fin de la semaine, il y aura du changement.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
LCL Daba NAON : « Le MPSR invite tous les Burkinabè à s’impliquer sans réserve dans le processus en cours pour une restauration de notre intégrité »
Burkina Faso : Le M21 se réjouit de la prise de pouvoir par le MPSR
Burkina Faso : Le Comité de soutien au MPSR propose le recrutement de 500 000 jeunes pour appuyer l’action des VDP
Prise et gestion du pouvoir MPSR au Burkina : Paul Henri Sandaogo Damiba apporte des éclairages
Bilan du coup de force du MPSR : Deux morts et une douzaine de blessés
Coup d’Etat du 24 janvier 2022 : Près de 76 % des Burkinabè favorables, selon un sondage
Burkina/MPSR : Une coalition d’organisations annonce un « giga-meeting » pour ce samedi 19 février 2022 à la Place de la nation de Ouagadougou
LCL Paul Henri S. Damiba, président du Faso : "L’œuvre de refondation portée par le MPSR ne s’inscrit pas dans une logique révolutionnaire mais un retour aux fondamentaux"
Ibrahima Maïga : "Je partage la vision du MPSR et j’ai adhéré"
Burkina : Une organisation de la société civile donne six mois au MPSR pour restaurer l’intégrité du territoire
Burkina Faso : Une délégation de "l’Appel de Manéga" rend visite à l’ex président Roch Kaboré
Burkina/Pouvoir MPSR : « Il faut combattre cette crise morale qui caractérisait les pouvoirs Kaboré et Compaoré », préconise Pr Etienne Traoré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés