Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Si quelqu’un fait un saut dans le feu, il lui reste encore un autre saut à faire. » Proverbe burkinabè

Situation nationale : Le Balai citoyen annonce un meeting de protestation le 19 février 2022

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • dimanche 23 janvier 2022 à 00h21min
Situation nationale : Le Balai citoyen annonce un meeting de protestation le 19 février 2022

Le Balai citoyen a animé une conférence de presse le vendredi 21 janvier 2022. Il a été question pour cette organisation de la société civile de donner sa lecture de « la situation de restriction des libertés individuelles et collectives » au Burkina Faso. Le mouvement prévoit un meeting de protestation le 19 février 2022.

Le Balai citoyen ne prend pas part à la marche du samedi 22 janvier 2022. Cependant, Il entend organiser des meetings de protestation dans les villes et villages du Burkina Faso, le samedi 19 février 2022, pour dire non aux « mesures de confiscation des libertés » au Burkina Faso. Cette annonce a été faite le vendredi 21 janvier 2022, au cours d’une conférence de presse.

En attendant, le mouvement réclame le rétablissement intégral de l’accès à Internet et à Facebook. Il appelle à la mobilisation populaire pour le renforcement des idéaux de l’insurrection populaire. Selon son porte-parole, Serge Martin Bambara, le nombre d’interdictions arbitraires de manifestations ne cesse de croître depuis l’avènement du régime dirigé par Roch Kaboré. A cela s’ajoutent des « mesures restrictives des libertés individuelles et collectives, notamment la coupure abusive d’Internet et de Facebook, et la remise en cause systématique des acquis démocratiques », énumère-t-il.

Le porte-parole du Balai citoyen a annoncé la tenue d’un meeting de protestation le 19 février 2022

Au regard de ce qui précède, le Balai citoyen dénonce et condamne les restrictions de libertés sous prétexte de la sécurité. « Il s’agit là de mesures administratives abusives, liberticides et d’un précèdent inacceptable, qui remettent en cause des acquis démocratiques obtenus de hautes luttes », a dardé le porte-parole du Balai citoyen. Il tient le gouvernement pour responsable de la détérioration du climat social, et prend l’opinion nationale et internationale à témoin de cette « énième » confiscation des libertés citoyennes aux allures de « diktat ».

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Saisie de cocaïne à Bobo : Ce qui a mis la puce à l’oreille des douaniers
Afrique : Les dirigeants et les partenaires de développement appelés à combiner l’intensification d’une réponse humanitaire
Manifestations d’orpailleurs à Houndé : Une ville sous haute tension, le gouverneur des Hauts-Bassins en sapeur-pompier
Education : Les syndicats de l’éducation demandent aux autorités de prendre des dispositions afin de protéger leurs collègues dans les zones à forts défis sécuritaires
Renforcement des capacités des acteurs du Cadre MRV national sur l’utilisation du Logiciel et lignes directrices du Groupe d’Experts Inter-gouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC)
Fonds commun genre : Seize projets retenus pour 2022-2023
Manifestation des orpailleurs à Houndé : Le gouverneur de la région des Hauts-Bassins prône le dialogue
Burkina Faso : Le comité de revue du PN/GIRE se penche sur les activités menées en 2021 et celles à mettre en œuvre en 2022
Burkina : L’Organisation des personnes handicapées plaide pour la cause des élèves vivant avec un handicap
Burkina Faso : Les étudiants de "Aube nouvelle" à l’école de la protection des données à caractère personnel
Sécurité routière au Burkina : Billa TV offre le permis de conduire à 66 999 FCFA
Burkina : L’Unité d’Action Syndicale (UAS) s’exprime Sur la situation sécuritaire, la vie chère et la revalorisation des salaires des membres du gouvernement
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés