Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Si quelqu’un fait un saut dans le feu, il lui reste encore un autre saut à faire. » Proverbe burkinabè

Burkina Faso : Aucune prise de pouvoir par l’armée, selon le gouvernement

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • dimanche 23 janvier 2022 à 09h04min
Burkina Faso : Aucune prise de pouvoir par l’armée, selon le gouvernement

Dans ce communiqué, le porte parole du gouvernement, Alkassoum Maiga dément une quelconque prise de pouvoir par l’armée burkinabè, ce dimanche 23 janvier 2022.

Cette réponse vient ainsi infirmer la rumeur circulant sur les réseaux sociaux qui a annoncé un possible coup d’État par l’armée.

Toutefois, il reconnaît que dans certaines casernes des tirs ont été effectués.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 23 janvier à 09:28, par ancien En réponse à : Burkina Faso : Aucune prise de pouvoir par l’armée, selon le gouvernement

    Pendant que certains meurent au front sous les balles de l’ennemi, d’autres sont dans des casernes entrain de tirer.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 09:47, par Le Duc du Yatenga Nouveau En réponse à : Burkina Faso : Aucune prise de pouvoir par l’armée, selon le gouvernement

    De toutes façon, il y a longtemps que le pouvoir est mis en vente aux enchères par les tenants eux-mêmes ! Le pouvoir est dans la rue ! ne vous faites aucune illusion. Le Duc n’avait jamais cessé de vous prévenir. Comment Rock et ses compagnons vont ramener le pouvoir du MPP de la rue à Kossyam ? : voici la question à résoudre et ne songez pas aux dérives répressives. Le Duc a la réponse si vous voulez !

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 10:31, par Papa En réponse à : Burkina Faso : Aucune prise de pouvoir par l’armée, selon le gouvernement

    Oui dementez tant que vous voudrez, il n’ya pas 2 sans trois tant que ROCH ne se ressaisit pas il risque d’avoir un problème avec l’armée. Il ya le problème sécuritaire qui ne s’améliore pas et il ya surtout ceux-là aux côtés de Roch qui jouissent impuni ment et de façon criarde et insultante l’argent public et en toute impunité. Le pays est très mal géré et rien de positif ne pointe à l’horizon. ROCH doit faire très attention pour éviter l’humiliation par l’armée.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 12:41, par Cisse En réponse à : Burkina Faso : Aucune prise de pouvoir par l’armée, selon le gouvernement

    La politique nest pa fait pour Les africains ils sont tous Des marrionnetes de la france et le mali a belle et bien comprit çela regarde maintenant comment l’armée malien monte en puissance le mali a bien comprit que Les politiciens sont en aft que pour travailller pour la france çest tout

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier à 19:36, par seraphin Pierre En réponse à : Burkina Faso : Aucune prise de pouvoir par l’armée, selon le gouvernement

    Burkina Faso : Aucune prise de pouvoir par l’armée, selon le gouvernement

    OU

    Burkina Faso : Aucune mutinerie dans les casernes, selon le gouvernement ?

    HUM, Roch a encore trouvé. Après :
    1- avoir soupçonné le colonel Denise Auguste Barry, ex-ministre de la sécurité de la Transition de vouloir faire un coup d’Etat (1ère année de Doctorat du Doctorant) ;
    2- Enfermé le Lieutenant-Colonel Emmanuel ZOUNGRANA pour avoir voulu faire un coup d’Etat (2ème année de Doctorat du Doctorant), c’est maintenant ;
    3-une mutinerie dans plusieurs casernes et dans plusieurs provinces (3ème année de Doctorat du Doctorant).

    Le Chercheur Doctorant vient de finir sa recherche et soutiendra certainement très prochainement.

    TRAVAILLEZ BIEN MAINTENANT CAR APRES, IL N’Y AURA PAS DE MOBILE ET ÇA risque d’être le début de la thèse du Peuple du pays réel.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 08:13, par Ed51 En réponse à : Burkina Faso : Aucune prise de pouvoir par l’armée, selon le gouvernement

    Le Burkina est tombé bien bas et chacun a sa part de responsabilité. Facile de dire que tout ce qui ne va pas vient du Président et que les jeunes sauraient mieux faire. Les militaires assurent La Défense d’un pays, pas sa gouvernance. Il y a confusion des rôles et c’est grave.
    Ne mélangeons pas l’Etat français et La France dont les citoyens ont déjà fort à faire pour conserver leur liberté.
    Chacun peut apporter sa contribution pour aller mieux. C’est un choix à faire pour ne pas retomber dans l’errance.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 12:59, par Don Carlos En réponse à : Burkina Faso : Aucune prise de pouvoir par l’armée, selon le gouvernement

    Il n’ y a aucune prise de pouvoir par l’Armée ? selon le gouvernement, avec une signature scanée du porte parole nul et arrogant du gouvernement tout aussi nul et arrogant, à la limite de l’inconscience.
    Bon débarras à ces criminels corrompus
    Vive l’armée

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : « Nous n’allons pas surfer sur la détresse des Burkinabè pour nous refaire une image », scande le président du MPP, Bala Alassane Sakandé
Burkina : « Depuis le 24 janvier 2022, nous avons reculé d’une décennie par rapport aux problèmes du pays », Newton Ahmed Barry
100 jours du président Damiba : « La transition n’aura pas droit à l’erreur », prévient le capitaine Alissi Ouédraogo
Roch Kaboré en résidence surveillée : « Le MPP s’élève contre ce déni de justice que rien ne saura justifier », porte Bala Alassane Sakandé
Succès Masra, leader politique tchadien : « Plus jamais, les impossibilités ne feront partie de notre vocabulaire »
Insécurité au Burkina : « Juger le MPSR en l’espace de 100 jours, c’est de l’arbitraire » Achille Tapsoba, premier vice-président du CDP
Transition au Burkina : Le chef de l’Etat demande l’accompagnement des populations des Hauts-Bassins
Politique : Démissionnaire de l’UPC, Rabi Yaméogo dépose ses valises au PPS
Mouvement SENS : Les jeunes s’engagent à lutter contre la corruption
Politique de partenariat sécuritaire au Burkina : « Le pays est libre de nouer des partenariats avec ceux qui peuvent l’aider à se développer », clame le président Damiba
CDP : Le récépissé « qui bloque » la visite de Zéphirin Diabré ?
Mise en œuvre de la Transition : Paul-Henri Sandaogo DAMIBA échange avec les forces vives des Hauts-Bassins
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés