Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Si quelqu’un fait un saut dans le feu, il lui reste encore un autre saut à faire. » Proverbe burkinabè

Marche du 22 janvier 2022 : Le maire de la commune de Ouagadougou donne des directives

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • vendredi 21 janvier 2022 à 19h33min
Marche du 22 janvier 2022 : Le maire de la commune de Ouagadougou donne des directives

Dans le présent communiqué, le maire de la commune de Ouagadougou, Armand Béouindé, porte à la connaissance du public, que l’accès à certaines avenues et rues sera soumis à un filtrage pour la journée du 22 janvier 2022, évoquant des raisons de sécurité.

Il s’agit notamment de l’avenue Monseigneur Thévenoud à partir de l’hôtel Amiso ; l’avenue Nelson Mandela à partir du rond-point du grand lion ; la rue de l’hôtel de ville à partir du feu situé au niveau de la banque SGBB ; l’avenue Bassawarga à partir de Hage et matériaux ; l’avenue du capitaine Kouanda à partir du feu de la cité AN 3 ; l’avenue Kadiogo à partir du Rond-point de la bataille du rail et enfin l’avenue du Yatenga à partir des rails.

L’application de ces instructions sera assurée par le directeur régional de la police nationale du Centre, le commandant du groupement de gendarmerie départementale du Kadiogo et le directeur général de la police municipale de Ouagadougou, précise la note.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 21 janvier à 19:44, par HUG En réponse à : Marche du 22 janvier 2022 : Le maire de la commune de Ouagadougou donne des directives

    On interdit une marche et en meme temps on parle de filtrage de personnes dans le centre ville de ouaga demain.La peur semble gagner les hommes forts du burkina faso .Allons seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier à 19:52, par HUG En réponse à : Marche du 22 janvier 2022 : Le maire de la commune de Ouagadougou donne des directives

    On interdit une marche et en meme temps on parle de filtrage de personnes dans le centre ville de ouaga demain.La peur semble gagner les hommes forts du burkina faso .Allons seulement.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier à 20:11, par Jean Paul En réponse à : Marche du 22 janvier 2022 : Le maire de la commune de Ouagadougou donne des directives

    Pensez-vous museler le peuple par vos décisions anticonstitutionnelles ?
    On coupe internet, on coupe Facebook, on interdit de manifester. Vous vous croyez où, sur Mars ?
    En tout cas vous ne perdez rien à attendre. Quand le peuple va se lever, malheur à ceux qui auront tenté de le bâillonner.

    Répondre à ce message

  • Le 21 janvier à 21:09, par TANGA En réponse à : Marche du 22 janvier 2022 : Le maire de la commune de Ouagadougou donne des directives

    Chers tous, même si la marche n’est pas autorisée, elle peut ne pas être empêchée. C’est pour cela qu’il y aura filtrage.
    Comme vous le savez, depuis un certain temps, des messages de haine, de destruction et même de mort sur ceux qui oseront travailler planent sur les réseaux sociaux. Alors marcher pour dénoncer la CEDEAO et l’UEMOA, soutenir le Mali, amener le PF à se désolidariser des autres chefs d’état, c’est normal ; c’est censé être pacifique avec remise de lettre à qui de droit. Mais menacer les vendeurs qui oseront ouvrir leurs portes pour avoir à manger, c’est trop.
    A partir de ce moment on est en droit de se poser la question à savoir si parmis les marcheurs il n’y a pas de sympathisant de terroristes et ou des terroristes. Oui, ces dernier semeront leur désordre pour permettre à leurs accolythes d’entrer dans le pays.
    Que chacun a analyse et après retir la raison de l’interdiction et ou du filtrage aux dirigeants.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier à 07:32, par LE GRAND ZAPATA En réponse à : Marche du 22 janvier 2022 : Le maire de la commune de Ouagadougou donne des directives

    EN SOMME, LA MAIRIE DE OUAGADOUGOU A SUBTILEMENT TRACÉ DES ZONES DITES « ROUGES » POUR LA JOURNÉE DU SAMEDI 22 JANVIER 2022 : Trait pour trait, LE RÉGIME KABORÉ suit les pas du RÉGIME COMPAORÉ et fait même pire. On constate que ces dernières heures c’est à dire depuis LE VENDREDI 21 JANVIER 2022, UNE PLUIE DE COMMUNIQUÉS s’abatte sur notre pays à un rythme effréné. Et ils émanent tous du RÉGIME KABORÉ qui veut prendre toutes les dispositions nécessaires afin que LA MARCHE DU SAMEDI 22 JANVIER 2022 soit complétement étouffée dans l’œuf = connaisse un échec cuisant. Pas de doute que LA CAPITALE POLITIQUE OUAGADOUGOU sera une ville morte et les activités vont tourner au ralenti avec LA PRUDENCE qui sera observée de toute part par tous.

    En décidant unilatéralement de « FILTRER L’ACCÈS DE CERTAINS AVENUES ET RUES DE LA COMMUNE DE OUAGADOUGOU », il est clair que LE MAIRE ARMAND ROLAND PIERRE BEOUINDÉ donne des directives en vue D’INTERDIRE CES ZONES AUX USAGERS. Sinon, sur quels critères se fera CE FILTRAGE ??!! Cela nous rappelle étrangement cette affaire de « ZONES ROUGES » catégoriquement interdites aux manifestants pendant LES MARCHES qui ont durement éprouvé notre pays et qui sont consécutives à L’ASSASSINAT SAUVAGE ET BARBARE DE L’ÉMÉRITE JOURNALISTE NORBERT ZONGO en DÉCEMBRE 1998. L’histoire est un perpétuel recommencement et semble se répéter à une variante près car ce sont LES MÊMES DIRIGEANTS POLITIQUES qui sont aujourd’hui au pouvoir !

    ON NE DIRIGE PAS UN PAYS CONSTAMMENT DANS LE FAUX ET LE MENSONGE !

    PARCE QU’ON SE CROIT FORT, ON IMPOSE TOUT AU PEUPLE INTÈGRE BURKINABÈ AVEC MÉPRIS ET ARROGANCE !

    LES DICTATURES PRENNENT TOUJOURS FIN BRUTALEMENT !

    TÔT OU TARD, LE PEUPLE INTÈGRE BURKINABÈ VA RÉCUPÉRER « SA DIGNITÉ » BAFOUÉE PAR LE RÉGIME KABORÉ ET QU’IMPORTENT LES MANIÈRES !

    QUE DIEU LE PÈRE TOUT PUISSANT BÉNISSE LE BURKINA FASO !

    PAIX ET AMOUR AU BURKINA FASO !…………….L’HOMME DU RENOUVEAU BURKINABÈ, LE GRAND ZAPATA !!!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Manifestation des orpailleurs à Houndé : Le gouverneur de la région des Hauts-Bassins prône le dialogue
Education : Les syndicats de l’éducation demandent aux autorités de prendre des dispositions afin de protéger leurs collègues dans les zones à forts défis sécuritaires
Burkina Faso : Le comité de revue du PN/GIRE se penche sur les activités menées en 2021 et celles à mettre en œuvre en 2022
Burkina : L’Organisation des personnes handicapées plaide pour la cause des élèves vivant avec un handicap
Burkina Faso : Les étudiants de "Aube nouvelle" à l’école de la protection des données à caractère personnel
Sécurité routière au Burkina : Billa TV offre le permis de conduire à 66 999 FCFA
Burkina : L’Unité d’Action Syndicale (UAS) s’exprime Sur la situation sécuritaire, la vie chère et la revalorisation des salaires des membres du gouvernement
Internet haut débit au Burkina : CANALBOX offre une connexion à grande vitesse au prix de 15 000 et 30 000 FCFA via la fibre
Burkina : Le Syndicat National des Travailleurs de l’Agriculture ( SYNATRAG) dénonce le pillage des terres agricoles par les promoteurs immobiliers et les politiciens reconvertis en agrobusinessmen
Les dirigeants africains et les partenaires de développement appelés à combiner l’intensification d’une réponse humanitaire avec la prévention, alors que la situation s’aggrave pour des millions d’enfants souffrant de malnutrition aigüe sévère - UNICEF
Houndé : Les manifestants bloquent encore l’axe Bobo-Ouaga
Augmentation du prix du pain : Une mesure diversement appliquée
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés