Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Si quelqu’un fait un saut dans le feu, il lui reste encore un autre saut à faire. » Proverbe burkinabè

Éleveurs et agriculteurs du Burkina : ‘’Tond la Taaba’’ pour promouvoir la cohésion sociale

Accueil > Actualités > Culture • Lefaso.net • jeudi 20 janvier 2022 à 16h00min
Éleveurs et agriculteurs du Burkina : ‘’Tond la Taaba’’ pour promouvoir la cohésion sociale

Le chanteur burkinabè Art Melody a procédé à la dédicace de son single Tond la Taaba (on est ensemble). Le public a pu savourer en live cette chanson qui prône la paix entre les éleveurs et les agriculteurs au Burkina Faso. La dédicace a eu lieu le lundi 10 janvier 2022 à Ouagadougou.

Les conflits entre agriculteurs et éleveurs font partie des maux qui minent la cohésion sociale au Burkina Faso. C’est fort de ce constat que le chanteur Art Melody a décidé de mettre sa voix au service de l’unité entre ces frères parfois ennemis. Etant lui-même agriculteur, il a pris conscience des enjeux qui menacent la paix au sein des agriculteurs et des éleveurs. De sa plume est né le titre Tond la Taaba (on est ensemble).

Art Melody pendant la prestation avec les 9 autres musiciens

Art Melody a été accompagné par neuf autres musiciens, à savoir Niky Dembélé, Léonce Traoré, Oumarou Thiombiano, Saifal Diarrha, Mariam Sorgho, Issouf Diabaté, David Zemba, Abrahim Traoré, Mamadou Diallo. L’œuvre musicale est chantée en quatre langues : mooré, fulfuldé, gulmanceman et dioula. L’enregistrement s’est fait entièrement en live.

Tond la Taaba est un projet musical qui vise à montrer comment la culture aide à recoudre le tissu social entre des communautés en conflit et sert de norme pour la régulation de la vie quotidienne. « Si on utilise la musique dans le bon sens, cela peut apporter quelque chose de positif. On ne peut pas matérialiser l’impact de la musique, on se demande comment elle peut amener les gens à vivre ensemble alors que cela est une réalité. Les gens écoutent les artistes », a soutenu Art Melody, Mamadou Konkobo son nom à l’état-civil. Il a insisté sur le fait que les éleveurs et les agriculteurs dépendent tous les uns des autres d’où l’obligation de s’unir davantage.
Le chanteur a été accompagné par l’association "Koudougou doc" dont Michel K. Zongo est le promoteur.

Michel K. Zongo de l’association Koudougou doc

Il a signifié que l’objectif est de sensibiliser en toile de fond la population et surtout celle rurale sur la nécessité de prioriser le dialogue. Pour lui, Tond la Taaba est une manière de répondre intelligemment à la promotion du vivre ensemble au Burkina. « Bien avant le terrorisme, les conflits entre éleveurs et agriculteurs faisaient partis des problèmes qui empoisonnaient le vivre ensemble. Le terrorisme y a trouvé un lit confortable pour s’y installer, il faut donc repartir à la base pour lutter contre le terrorisme », a-t-il martelé.

Les invités à la dédicace

Art Melody totalise 25 ans de carrière dans la musique. Pour pérenniser ce projet culturel, des tournées se feront à Dori et à Boulsa. Deux-cent CD de la chanson seront distribués gratuitement à des autorités locales, des stations de radios communautaires et des associations de jeunes et de femmes. La production de cette œuvre a été rendue possible grâce au financement de l’Agence de développement internationale du gouvernement des États-Unis (USAID), à travers une activité nommée « On Est Ensemble ». Cette activité vise à renforcer les liens entre les communautés d’éleveurs et d’agriculteurs afin de promouvoir résilience et de cohésion sociale des populations.

Samirah Bationo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Landry Kaboré sacré vainqueur du concours de slam pour la sécurité routière
Journées viatoriennes des arts et de la culture : La 14e édition se tient sous le signe de la culture et de l’éducation
Journée internationale des musées 2022 : « Les musées sont des lieux de ce que nous sommes », déclare Valentin Kambiré, directeur général du livre et de la lecture publique
Culture : Des associations culturelles à l’école de la gestion d’entreprise
Mode au Burkina : Levée de rideaux sur la troisième édition de Ouaga Fashion week
Festival « Zembala-son » : La 2e édition se tient sous le sceau de l’entrepreneuriat culturel
Reggae au Burkina : « La contribution de cette musique à la lutte contre le terrorisme est palpable et vraie », dixit Madess
Musique : Les rideaux tombent sur le festival jazz à Ouaga
Festival du patrimoine culturel à Imkouka (FESPACI) : La 2e édition se tiendra du 27 au 29 mai 2022
Humour : Boukary « le phoulosophe » en spectacle ce samedi 7 mai 2022 à Canal Olympia
Musique : Otoufo et Adama Victorine enflamment le public de jazz à Ouaga
Santé : La musicothérapie pour soigner la drépanocytose
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés