Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Si quelqu’un fait un saut dans le feu, il lui reste encore un autre saut à faire. » Proverbe burkinabè

Coupure de Facebook au Burkina : Pour le CDP, « Le gouvernement a une fois de plus abusé de ses prérogatives »

Accueil > Actualités > Politique • Déclaration • mardi 18 janvier 2022 à 12h00min
Coupure de Facebook au Burkina : Pour le CDP, « Le gouvernement a une fois de plus abusé de ses prérogatives »

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) dénonce, dans cette lettre ouverte, la coupure du réseau social Facebook au Burkina. Le parti de l’opposition exige le rétablissement « dans les meilleurs délais » de la connexion mobile du réseau social Facebook et le respect du droit élémentaire des Burkinabè au libre accès à l’information.

« Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) note que depuis le mardi 11 janvier 2022, les Burkinabé ont encore une fois de plus constaté que le gouvernement a abusé de ses prérogatives, en ôtant au peuple un de ses droits élémentaires, celui d’accès à l’information par la restriction de la connexion mobile du réseau social Facebook. En effet, sans aucune communication préalable ni aucune explication, le peuple burkinabé ne peut plus utiliser la connexion mobile pour accéder au réseau Facebook, se partager des informations sur une grande échelle.

Sachant que la connexion mobile permet au plus grand nombre d’accéder à la connexion du réseau Facebook, la restriction ne permet plus au peuple, surtout les plus démunis de s’informer sur ce qui ce passe au Burkina Faso ni ce qui se passe dans le monde. Car, la quasi-totalité des médias ont des pages Facebook, accessibles à tous, pour une information utile et vraie.

Aussi, cette situation de l’interruption de la connexion mobile Facebook entraîne un questionnement sur les motivations réelles du gouvernement. Pourquoi ce silence ? Que craignent les autorités ? Est-ce à cause de la présomption de coup d’Etat comme le prétendent certains ? Est-ce à cause des conclusions du sommet des chefs d’Etat de la CEDEAO sur la situation au Mali comme le soutiennent d’autres, ou encore la marche, de certaines organisations, projetée pour le samedi 22 janvier ?

Quoiqu’il en soit, le peuple a le droit de s’informer et d’utiliser comme bon lui semble les canaux de communication officiellement reconnues. Même les régimes décrits comme dictatoriaux ou autoritaires ne sont pas allés à cette extrémité à travers le monde.

Chose ahurissante, le chef de l’Etat lui-même communique à travers le même réseau social et nous pouvons citer l’exemple du jeudi 13 janvier 2022 où, à travers une publication, il a encouragé l’équipe nationale qui dispute actuellement les phases finales de la coupe d’Afrique des nations (CAN 2021) au Cameroun. Ce message d’encouragements cible quel public si le plus grand nombre n’a pas accès à la connexion ?

Cette injure de trop, faite au peuple est inacceptable. Quelles qu’en soient les raisons, il est loisible de constater que les Burkinabé ont trouvé des voies de contournements pour accéder à ce réseau social, ce qui vient remettre en cause la pertinence de l’opération, même si ces dispositions engendrent des coûts supplémentaires pour l’utilisateur déjà durement éprouvé et meurtri.

Le congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) dénonce avec la dernière énergie cette situation qui vient en rajouter à la difficile période que vivent les Burkinabé.
Par conséquent le CDP exige le rétablissement dans les meilleurs délais de la connexion mobile du réseau social Facebook et le respect du droit élémentaire des Burkinabè au libre accès à l’information.

Le CDP se réserve le droit d’entreprendre des actions légales devant conduire le gouvernement au rétablissement de la connexion du réseau social. »
Démocratie-Progrès-Justice

Le Secrétariat à la communication

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : « Nous n’allons pas surfer sur la détresse des Burkinabè pour nous refaire une image », scande le président du MPP, Bala Alassane Sakandé
Burkina : « Depuis le 24 janvier 2022, nous avons reculé d’une décennie par rapport aux problèmes du pays », Newton Ahmed Barry
100 jours du président Damiba : « La transition n’aura pas droit à l’erreur », prévient le capitaine Alissi Ouédraogo
Roch Kaboré en résidence surveillée : « Le MPP s’élève contre ce déni de justice que rien ne saura justifier », porte Bala Alassane Sakandé
Succès Masra, leader politique tchadien : « Plus jamais, les impossibilités ne feront partie de notre vocabulaire »
Insécurité au Burkina : « Juger le MPSR en l’espace de 100 jours, c’est de l’arbitraire » Achille Tapsoba, premier vice-président du CDP
Transition au Burkina : Le chef de l’Etat demande l’accompagnement des populations des Hauts-Bassins
Politique : Démissionnaire de l’UPC, Rabi Yaméogo dépose ses valises au PPS
Mouvement SENS : Les jeunes s’engagent à lutter contre la corruption
Politique de partenariat sécuritaire au Burkina : « Le pays est libre de nouer des partenariats avec ceux qui peuvent l’aider à se développer », clame le président Damiba
CDP : Le récépissé « qui bloque » la visite de Zéphirin Diabré ?
Mise en œuvre de la Transition : Paul-Henri Sandaogo DAMIBA échange avec les forces vives des Hauts-Bassins
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés