Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Si quelqu’un fait un saut dans le feu, il lui reste encore un autre saut à faire. » Proverbe burkinabè

Crise à l’université Nazi Boni : Deux organisations de la société civile demandent la prise en charge les étudiants blessés et la libération de ceux arrêtés

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • dimanche 16 janvier 2022 à 19h17min
Crise à l’université Nazi Boni : Deux organisations de la société civile demandent la prise en charge les étudiants blessés et la libération de ceux arrêtés

La Convergence Citoyenne et Panafricaine (CPP) et l’Alliance pour la Défense de la Patrie (ADP) dénoncent dans une déclaration conjointe, ce dimanche 16 janvier 2022, « le caractère excessif et disproportionné de la force déployée contre les étudiants » de l’Université Nazi Boni. Les deux organisations appellent les autorités à « ouvrir un dialogue sincère avec les organisations d’étudiants », à « prendre en charge les étudiants blessés » et à « faire libérer immédiatement les étudiants arrêtés dans le cadre des manifestations ». Nous vous proposons l’intégralité de la déclaration.

DÉCLARATION SUR LA RÉPRESSION DES ÉTUDIANTS DE L’UNIVERSITÉ NAZI BONI DE BOBODIOULASSO

Les 13 et 14 janvier 2022, il a été donné de voir sur les réseaux sociaux des vidéos et des images de répressions des étudiants de l’université Nazi Boni de Bobodioulasso. Ces vidéos et images présentent tout auss des étudiants blessés dont certains dans un état grave. Ce qui dénote de l’ampleur de la violence déployée contre ces étudiants. Pire des étudiants affirment avoir fait l’objet de tires à balles réelles des forces de sécurité pendant les manifestations.

Cette situation d’affrontements et de courses poursuites entre étudiants et forces de sécurité serait consécutive à la non autorisation de l’autorité en charge de l’université Nazi Boni d’une assemblée générale de la coalition des structures de syndicats et de délégués d’étudiants à llAmphi SB1 de l’INSSA..

Quoiqu’il en soit, la Convergence Citoyenne et Panafricaine (CPP) et l’Alliance pour la Défense de la Patrie (ADP) dénoncent le caractère excessif et disproportionné de la force déployée contre les étudiants. La CCP/BF et llADP interpellent l’autorité compétente à diligenter dans les brefs délais une enquête pour vérifier si dans l’action de rétablissement de l’ordre des éléments de la sécurité ont tiré à balles réelles sur des étudiants manifestants afin que la justice soit dite. Dans un pays de démocratie et de droit de l’homme comme le Burkina Faso, rien ne doit justifier l’utilisation de balles réelles sur des manifestations non armés.

D’ores et déjà, la CCP/BF et l’ADP appellent le ministre Maiga Alkassoum à :

- ouvrir un dialogue sincère avec les organisations d’étudiants pour le retour de la quiétude et la paix.

- prendre en charge les étudiants blessés dont certains dans un état grave.

- faire libérer immédiatement les étudiants arrêtés dans le cadre des manifestations.

Notre pays le Burkina Faso traverse des moments très difficiles au plan sécuritaire. Il sied pour l’autorité de ne pas aggraver la situation en ouvrant des fronts de contestations.

Pour la CCP/BF

Ousmane SO
(Président)

Pour l’ADP

Abraham BADOLO
(Président)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Saisie de cocaïne à Bobo : Ce qui a mis la puce à l’oreille des douaniers
Afrique : Les dirigeants et les partenaires de développement appelés à combiner l’intensification d’une réponse humanitaire
Manifestations d’orpailleurs à Houndé : Une ville sous haute tension, le gouverneur des Hauts-Bassins en sapeur-pompier
Education : Les syndicats de l’éducation demandent aux autorités de prendre des dispositions afin de protéger leurs collègues dans les zones à forts défis sécuritaires
Renforcement des capacités des acteurs du Cadre MRV national sur l’utilisation du Logiciel et lignes directrices du Groupe d’Experts Inter-gouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC)
Fonds commun genre : Seize projets retenus pour 2022-2023
Manifestation des orpailleurs à Houndé : Le gouverneur de la région des Hauts-Bassins prône le dialogue
Burkina Faso : Le comité de revue du PN/GIRE se penche sur les activités menées en 2021 et celles à mettre en œuvre en 2022
Burkina : L’Organisation des personnes handicapées plaide pour la cause des élèves vivant avec un handicap
Burkina Faso : Les étudiants de "Aube nouvelle" à l’école de la protection des données à caractère personnel
Sécurité routière au Burkina : Billa TV offre le permis de conduire à 66 999 FCFA
Burkina : L’Unité d’Action Syndicale (UAS) s’exprime Sur la situation sécuritaire, la vie chère et la revalorisation des salaires des membres du gouvernement
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés