Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Si quelqu’un fait un saut dans le feu, il lui reste encore un autre saut à faire. » Proverbe burkinabè

Mali : Air France autorisée à reprendre le trafic Paris - Bamako - Nouakchott et retour

Accueil > Actualités > International • • samedi 15 janvier 2022 à 17h53min
Mali : Air France autorisée à reprendre le trafic Paris - Bamako - Nouakchott et retour

Dans un document en date du 13 janvier 2022 adressé au chef d’escale adjointe d’Air France Bamako, l’Agence nationale de l’aviation civile malienne a donné son quitus à la compagnie française pour l’exploitation de la liaison Paris - Bamako - Nouakchott et retour.

« Je vous notifie mon accord, à titre exceptionnel, pour l’approbation de votre changement de route à compter du 13 janvier 2022 jusqu’à l’ouverture des frontières aériennes avec les États membres de la CEDEAO. Les horaires de vols restent ceux valides par le comité d’attribution des créneaux horaires », peut-on lire dans la lettre d’autorisation d’exploitation de vols via Nouakchott.

Cette autorisation intervient à la veille d’un communiqué dans lequel le ministère des infrastructures et des transports invitait toutes les compagnies qui desservent le Mali à bien vouloir confirmer à l’Agence nationale de l’aviation civile, la continuité de leurs services dans les 72h à compter du samedi 15 janvier 2022.

Notons que Air France avait annoncé, mercredi 12 janvier, la suspension de ses liaisons avec le Mali « avec effet immédiat », après que Paris a emboîté le pas à la Cedeao pour sanctionner la junte militaire. Nous vous proposons l’intégralité de la correspondance.

LeFaso.net

Vos commentaires

  • Le 15 janvier à 18:38, par Esmond En réponse à : Mali : Air France autorisée à reprendre le trafic Paris - Bamako - Nouakchott et retour

    Je sais si nous africains on est spécialiste du hakiri. La France soutient les sanctions de la Cedeao contre le Mali mais permet que sa compagnie continue ses rotations alors nous africains on interdit nos compagnies d’aller au Mali. Je pense que sur le plan commercial on est entrain de se faire mal.

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier à 18:40, par À qui la faute ? En réponse à : Mali : Air France autorisée à reprendre le trafic Paris - Bamako - Nouakchott et retour

    C’est à ne rien comprendre. En gros la junte militaire accorde une faveur à Air France qu’elle n’a pas demandée ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier à 18:57, par Yadega En réponse à : Mali : Air France autorisée à reprendre le trafic Paris - Bamako - Nouakchott et retour

    Pour ceux qui ne comprennent toujours pas ce qu’on appelle "politique", et bien, voilà.
    La politique c’est comme de la magie : c’est l’art de détourner l’attention ! Wend na songdo !!!!!
    Les êtres humains sont pathétiques !!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier à 18:58, par Mogo En réponse à : Mali : Air France autorisée à reprendre le trafic Paris - Bamako - Nouakchott et retour

    Ça c’est un signal fort donné à la CEDEAO et à ses dirigeants qui ne semblent pas comprendre les enjeux politico-socio-economiques de leurs décisions. Un homme fort est celui qui reconnaît ses erreurs, les admet et les corrige. Le Burkina doit comprendre que ces sanctions vont plus faire mal au pays qu’au Mali. Si la France a négocié cette porte de sortie, nos autorités doivent être lucides et comprendre que la solidarité africaine doit être de mise. Certains valets de la France vont comprendre cela à travers la réaction de leur peuple

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier à 19:22, par levieux En réponse à : Mali : Air France autorisée à reprendre le trafic Paris - Bamako - Nouakchott et retour

    Je croyais que ces maliens étaient vraiment intègres et qu’ils allaient coupes le lien ombilicane avec la France, voilà qu’ils autorisent air France à continuer à desservir Bamako via la Mauritanie.

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier à 19:27, par levieux En réponse à : Mali : Air France autorisée à reprendre le trafic Paris - Bamako - Nouakchott et retour

    Je croyais que ces maliens étaient vraiment intègres et qu’ils allaient coupes le lien ombilicane avec la France, voilà qu’ils autorisent air France à continuer à desservir Bamako via la Mauritanie.

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier à 19:37, par Substance Grise En réponse à : Mali : Air France autorisée à reprendre le trafic Paris - Bamako - Nouakchott et retour

    Si le ridicule pouvait tuer
    On se ferme les frontières entre nous africains de la zone cedeao et la France qui est derrière toute cette merde désert le Mali par Air France et ose même dire que ses avions militaires doivent aller au Mali et y sortir comme ils veulent
    Chers africains revisitons notre histoire depuis plus de 400 ans particulièrement avec cette France avant de savoir où voulons-nous être demain.Surtout pour nos enfants
    Si nos dirigeants ne veulent pas changer de paradigme avec cette France,les populations vont vous montrer le chemin à suivre
    L’intérêt des peuples ouest africains d’abord

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier à 19:43, par Vérité Indiscutable En réponse à : Mali : Air France autorisée à reprendre le trafic Paris - Bamako - Nouakchott et retour

    Pas possible. Deux jours seulement de woba woba !
    Vive le Mali !
    Vive le Mali !
    Vive le Mali !
    Vive le Mali !
    France connaît pas HONTE devant son affaire d’argent ohhhh. De vrais brigands de toutes les générations.
    Les vrais salaups sont encore les africains moutons de la CEDEAO. Vous assistez maintenant bouche bée au partage juteux du gâteau financier avec la France et vous avez même honte de faire marche arrière !!!
    Karisahhhhh !!!!!
    On peut être aussi bêtes que ça ?
    Tchrrrrrr....

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier à 19:44, par M.k En réponse à : Mali : Air France autorisée à reprendre le trafic Paris - Bamako - Nouakchott et retour

    Dans tout ça qui ensortira perdant ? La CEDEAO bien sure. La France saint que les employes de air France ont des Familles a nourire, et celui de air Burkina, ivoire, Senegal...?

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier à 19:51, par Johny54 En réponse à : Mali : Air France autorisée à reprendre le trafic Paris - Bamako - Nouakchott et retour

    Tandis qu’Air Ivoire, Air Senegal et Air Burkina suspendent leur vols vers Bamako, Air France les fait rétablir "exceptionnellement".
    Ainsi Air France va se taper un monopole de fait sur Bamako et se faire de l’argent.
    Après nous Africains reviendrons crier sur la France, sans jamais souligner nos propres turpitudes.
    "A quand l’Afrique ?" Pr Joseph KI-ZERBO.
    Dommage pour nous !

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier à 20:34, par figo En réponse à : Mali : Air France autorisée à reprendre le trafic Paris - Bamako - Nouakchott et retour

    La France et les Français savent ce qu’ils veulent. Rappelons nous que pendant la période de la traite négrière, aucun blanc n’a couru derrière un noir pour le capturer. Ce sont toujours nos propres frères qui étaient à la manœuvre. Nous sommes toujours dans cette dynamique.

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier à 21:37, par Gwandba En réponse à : Mali : Air France autorisée à reprendre le trafic Paris - Bamako - Nouakchott et retour

    Voila, une fois de plus la preuve que nous avons à la tête de nos pays africains des zozos soumis à ceux qui n’ont pas intérêt que le Mali prenne son destin en mains. Ces nazes de chefs d’états, le notre en premier par manque caractère et de personnalité se sont faits avoir une fois de plus par la France qui envoie les nazes se brûler les ailles pendant qu’elle fait du bénéficie.
    Pauvres nègres de maisons !!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier à 23:12, par Dindon En réponse à : Mali : Air France autorisée à reprendre le trafic Paris - Bamako - Nouakchott et retour

    Eh bien Ouattara et sa cdeao ! ça donne à réagir hien ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier à 23:30, par Horus En réponse à : Mali : Air France autorisée à reprendre le trafic Paris - Bamako - Nouakchott et retour

    Plus crétins que les chefs d’Etats de la CEDEAO, tu meures !!! Voilà que c’est eux le dindon de la farce

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier à 11:46, par ollo En réponse à : Mali : Air France autorisée à reprendre le trafic Paris - Bamako - Nouakchott et retour

    Si cela peut contribuer à ouvrir l’intelligence des gouvernants des pays de la CEDEAO, c’est tant mieux. C’est totalement irréfléchi de prendre de telles décisions sur le Mali sans évaluer les conséquences. Combien rapporte au Burkina le transit des marchandises du Mali et qui va combler le manque à gagner ? Comment avoir la collaboration du Mali dans la lutte contre le terrorisme et la surveillance des 3 frontières si on entreprend de telles méchancetés contre lui. Même si c’est sur injonction des puissances extérieures, où le Président KONARE a-t-il eu le courage pour ne pas répondre à la convocation des chefs d’Etat du pré-carré de la France à Dakar par Chirac ?

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier à 13:25, par Sacksida En réponse à : Mali : Air France autorisée à reprendre le trafic Paris - Bamako - Nouakchott et retour

    Comprenez que tous les vouvouzela politique politicienne ne sont bien sur que du griotisme, pour tromper les naifs qui pensent que le regime de la Junte Malienne des Goita est revolutionnaire consequente. Je redis bien sur que les gouvernants de cette Transition Malienne doit faire prevaloir des negociations diplomatiques avec la CEDEAO pour trouver une solution urgente d’une Transition de deux annees au plus. L’unite de la Nation Ouest Africaine et des Peuples Africains doit etre mis en oeuvre pour resoudre nos problemes operationnels sociaux economiques et politiques. Le plutot serait le mieux. Salut

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier à 14:42, par Saam En réponse à : Mali : Air France autorisée à reprendre le trafic Paris - Bamako - Nouakchott et retour

    La France sait s’envoyer ! Elle a ni..é nos présidents aller-retour ! Lol !

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier à 18:47, par Fasovision En réponse à : Mali : Air France autorisée à reprendre le trafic Paris - Bamako - Nouakchott et retour

    "Si le lion rugissant au cœur du bois en sort pour se découvrir une nature d’agneau, et se comporter comme tel, il n’y a guère à lever les boucliers à son encontre. On le traitera comme un agneau, qui aura compris que le temps et l’environnement ne sont pas à son avantage." Proverbe d’ici même, chez nous. On n’ira pas chercher loin...

    Les autorités maliennes leur ont demandé de clarifier leur position sous 72 heures. Ils ont réagi, dans les délais, pour soumettre leur doléance. C’est un geste responsable et d’humilité de leur part, concédons-leur au moins cela !

    En plus, la transition n’est pas entrain de se plier à leurs desiderata, loin s’en faut. C’est au contraire un geste qui s’inscrit, d’abord, dans la tradition africaine qui consiste à ne pas fermer les portes de sa case à l’étranger. Ensuite, question de pragmatisme, la communauté malienne vivant en Europe, en France, particulièrement, est très forte, ne l’oublions pas. Et elle voyage beaucoup entre les deux pays, à ce qu’il est donné de constater. Air France offre, certainement, le meilleur routing (trajet), autrement dit, sans beaucoup trop d’escales. De ce point de vue et pour ne pas retourner l’épée vaillante contre soi, ce brin de pragmatisme s’impose, à mon avis dans l’échange d’amabilités auquel on assiste entre les autorités françaises et celles de la transition malienne.

    Si les autres sujets de discorde pouvaient emprunter la même approche, il est à parier que l’escalade de discours en cours, entre les deux parties, retombe et que la normalité soit envisagée à bien des égards.
    Pour l’heure, c’est plutôt un autre bon point engrangé par les autorités maliennes du moment.

    Répondre à ce message

  • Le 17 janvier à 07:25, par Beoneré En réponse à : Mali : Air France autorisée à reprendre le trafic Paris - Bamako - Nouakchott et retour

    Le Mali vient de monter sa maturité face à la France. Par peur de sanctions des autorités maliennes, Air France reprend rapidement. Félicitations au gouvernement !

    Répondre à ce message

  • Le 17 janvier à 09:02, par Passakziri En réponse à : Mali : Air France autorisée à reprendre le trafic Paris - Bamako - Nouakchott et retour

    je pense que si nous ne quittonds pas la puérilité de voir en tout la bravour et l’héroisme , mais aprés 1000 ans nous serons encore là à vociférer pendant que les autres avancent à grands pas :
    Bonnes gens, dites moi ce qu’il y’a de spectaculaire qu’une Compagnie qui avait décidé d’elle même revienne sur sa décision, parce que moi je ne vois pas ce qu’air France économiquement rapporte à la France et à nos pays dans leur ensemble ? C’est une compagnie déficitaire chronique , et voyager avec elle ne change rienà la vie de populations qui à peine peuvent quitter leur village pour le village voisin. C’est à cette masse silencieuse ou reduite au silence et engloutie baignant dans la tristesse qui devait être le centre de nos efforts. Malheureusement nous semblons obsédés à chercher des héros et des actes de bravour partout que nous nous perdons dans les détails qui ne nous font guére avancer : Comment comprendre qu’on érige un mineur en héro national pour avoir "abattu" un "drône" sans que personne se s’interroge si la place de cet enfant n’est pas pûtot à l’école ou sur une ère de jeu qu’à participer à des manifestations ? Si nous n’y prenons garde, c’est la fixation aux détaillons en ignorant l’essentiel qui sonnera le glas de notre fragile nation.

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 18 janvier à 02:12, par soundiata En réponse à : Mali : Air France autorisée à reprendre le trafic Paris - Bamako - Nouakchott et retour

    bonsoir,
    je vois plusieurs écrit au sujet d air France mais n oubliez pas que Air France est une compagnie prive son but premier est de faire du chiffre.
    n avançons pas sur des suppositions, mais sur des certitudes a preuve du contraire la France ne siège pas a la CEDEAO.
    Soyons solidaire entre nous et avançons les mains ds les mains
    vive le mali libre ..

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier à 07:25, par Alexio En réponse à : Mali : Air France autorisée à reprendre le trafic Paris - Bamako - Nouakchott et retour

    Les interets de la France obligent. Voyez vous la magouille de l Elysee ? Maintenant ils auront le monopole France- Bamako. Cependant, les autres compagnie serons sur la touche, grace a la stupidite des membres de la CEDEAO pilotes par Macron et ses vassaux de la sous-region.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Sénégal : Le ministre de la Santé limogé après la mort de onze bébés dans l’incendie de l’hôpital de Tivaouane
Sénégal : Onze nouveaux-nés périssent dans l’incendie d’un hôpital
Catherine Colonna : Une « chiraquienne » pour gérer le Quai d’Orsay
Retrait du Mali du G5 Sahel : « Cette décision est lourde de conséquences », selon le président en exercice
Variole du singe : Plusieurs dizaines de cas suspects en Europe et en Amérique du nord
CEDEAO : Il faut lever les sanctions contre le Mali pour sauver les peuples et l’organisation
Guerre Russie – Ukraine : Mélégué Traoré préconise la négociation pour éviter le pire
Mali : Les autorités annoncent avoir déjoué un coup d’État
Opération Keletigui 1 : 12 terroristes neutralisés
G5-Sahel : Assimi Goïta annonce le retrait du Mali de l’organisation
Guinée : L’interdiction de manifester pendant la Transition qui crée polémique
Tchad : Manifestation contre la présence française
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés