Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On ne peut penser à être acceptable aux yeux des autres avant de l’être pour nous-mêmes.» MALCOLM X

Trésor public : Un deuxième plan stratégique 2021-2025 en soutien au PNDES II

Accueil > Actualités > Economie • Lefaso.net • vendredi 14 janvier 2022 à 16h00min
Trésor public : Un deuxième plan stratégique 2021-2025 en soutien au PNDES II

Dans le cadre du lancement officiel du plan stratégique 2021-2025, s’est tenue une cérémonie, ce vendredi 14 janvier 2022 à la direction générale du Trésor et de la comptabilité publique (DGTCP). Ce nouveau plan stratégique se veut être un instrument dans la mise en œuvre du PNDES II.

Après la mise en œuvre du premier plan stratégique 2011-2020 ayant engrangé de nombreux résultats, le Trésor public a entrepris de renouveler sa stratégie d’intervention au sein de l’économie à travers un nouveau plan de développement institutionnel. C’est ainsi qu’a été élaboré le plan stratégique 2021-2025.

Deuxième stratégie du genre, ce plan vient consacrer la culture de la planification stratégique dans l’administration du Trésor pour lui permettre d’être plus performante au profit des populations du Burkina Faso.

Les acteurs présents au lancement du plan stratégique 2021-2025

Ce nouveau plan s’articule autour de cinq axes, à savoir la valorisation de la fonction bancaire du Trésor, la gestion optimale des deniers publics, la gestion efficace de la tutelle et le renforcement des relations économiques financières et monétaires, la tenue efficace de la comptabilité et de la reddition des comptes et la valorisation du capital humain et de la performance organisationnelle.

Dans son discours d’ouverture, le directeur général du Trésor et de la comptabilité publique, Célestin Santéré Sanon, a expliqué que la mise en œuvre du plan stratégique permettra de « mobiliser le personnel autour de la même vision ; offrir des services bancaires modernes ; renforcer la gestion de la tutelle ; développer des outils modernes pour améliorer la qualité des prestations à l’endroit des clients et des partenaires et assurer le financement optimal du développement du Burkina Faso. »

Le directeur général du Trésor et de la comptabilité publique, Célestin Santéré Sanon

Et pour ce faire, la DGTCP, entend opérer avec un plan d’action prioritaire, un cadre de mesure du rendement, et un plan d’action de gestion du changement.

En outre, le plan stratégique a pour objectif « ultime », l’amélioration de la performance et de la redevabilité dans la fourniture des services publics. Il ambitionne également jouer sa partition dans la mise en œuvre du nouveau référentiel national de développement, dénommé Plan national de développement économique et social (PNDES II), adopté en juillet 2021.

Martine Kouda, ministre déléguée chargée du budget

Pour sa part, Martine Kouda, ministre déléguée chargée du budget, n’a pas manqué de féliciter l’ensemble des cadres de la DGTCP, pour avoir relevé le défi de l’élaboration de ce nouveau plan et en a profité pour rappeler l’impérieuse nécessité pour toute administration de disposer d’une sorte de bréviaire, en l’occurrence un plan stratégique, qui orientera ses actions pour lui éviter d’aller au gré du vent.

Par ailleurs, effectif depuis 2021, le nouveau plan stratégique a déjà engrangé des acquis et d’autres qui sont à venir tels que la disponibilité prochaine du portefeuille électronique GIM UEMOA, la plateforme de paiement du trésor et l’interconnexion de la DGTCP aux systèmes de paiement de l’UEMOA via le SICA et le STAR-UEMOA.

Nado Ariane Paré
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Effets de la grippe aviaire au Burkina : Au bord de l’effondrement, Moablaou SA attend toujours la main tendue de l’Etat
Société Générale Burkina Faso et African Guarantee Fund facilitent l’accès au financement des PME burkinabè
Burkina : Le gouvernement attend du secteur privé une solidarité active dans la limitation de la hausse des prix
Contrôle des prix des produits de grande consommation : 111 tonnes de céréales et 22950 pagnes Faso Dan Fani saisis entre janvier et avril 2022
Lutte contre la concurrence déloyale au Burkina : Les journalistes à l’école de la facture normalisée
Embouteillage de boissons gazeuses : Coca Cola et Castel rompent leur partenariat
BCEAO : Le Burkinabè Norbert Toé nommé gouverneur par intérim
Direction générale des impôts : Daouda Kirakoya veut poursuivre l’œuvre de la digitalisation des services
Financement de la filière miel au Burkina : La Maison de l’entreprise met face à face banquiers et apiculteurs
Achat de véhicules neufs : Un bon investissement à long terme, selon Camille Ndessoko, directeur général de CFAO
Burkina : Le RENCOF délivre son rapport d’enquête relatif aux opérations de contrôle des commerces par le gouvernement à Ouagadougou
Ministère de l’Economie : Les nouveaux responsables du cabinet et du secrétariat général installés
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés