Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On ne peut penser à être acceptable aux yeux des autres avant de l’être pour nous-mêmes.» MALCOLM X

Performance artistique : Nezaket Ekici, combine mode, chorégraphie et danse

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • jeudi 13 janvier 2022 à 13h00min
Performance artistique : Nezaket Ekici, combine mode, chorégraphie et danse

Nezaket Ekici, artiste performeuse turque, a procédé à la restitution de son atelier de résidence par une performance artistique. Une activité du « Village opéra », à travers un projet culturel dénommé « Les résidences artistiques ». C’était le mercredi 12 janvier 2022, à Ziniaré, dans le Plateau-central

Nezaket Ekici, artiste performeuse, a rendu le fruit de deux mois de recherches. Elle a réalisé une performance artistique à travers la restitution de son atelier de résidence. Le spectacle comportait non seulement de la chorégraphie mais aussi de la danse. C’est de l’art vivant tout simplement. C’était le mercredi 12 janvier 2022, à Ziniaré, chef-lieu de la région du Plateau-central.

Nezaket Ekici évolue depuis une vingtaine d’année dans la peinture, la sculpture et surtout la performance

L’artiste turque Nezaket Ekici évolue depuis une vingtaine d’année dans la peinture, la sculpture et surtout la performance. De ses explications, on retient qu’un artiste « performeur » est un tout. La performance artistique, a-t-elle résumé, se rapporte au corps, à l’esprit et aussi à l’âme. « C’est comment questionner les limites du corps, l’insérer dans l’espace et le temps et de questionner le monde », a-t-elle définie.

Dix élèves ont participé à l’exécution de la performance artistique de l’artiste

Elle a confié qu’à la base, elle ne savait pas ce qu’elle allait présenter au cours de la restitution. « La manière de faire et de s’habiller des uns et des autres ici au Burkina Faso, la façon de travailler des couturiers d’ici m’ont profondément inspiré », a-t-elle laissé entendre. Dix élèves de l’école du Village opéra, six couturiers, un musicien et une chorégraphe ont participé à cette création. Ces derniers, notamment les élèves, ont appris en même temps la musique, la danse, et la couture. Parallèlement à cette activité, Nazeket Ekici a présenté une initiative pédagogique qui est pour elle, est une installation empreinte de couleur, de formes et de peinture. Il s’agit de la maison dictionnaire. Elle constitue un échange de mots en allemand et en français.

D’après Abdoulaye Ouédraogo, l’activité se loge dans un grand ensemble qu’ils appellent « Les résidences artistiques »

Abdoulaye Ouédraogo est le directeur de l’école du Village opéra. Il est en même temps superviseur des cours d’arts. D’après lui, cette activité se loge dans un grand ensemble qu’ils appellent « Les résidences artistiques ». Parce que le Village opéra, a-t-il soutenu, est un projet multi sectoriel et l’activité du jour s’inscrit dans son volet culturel. « Nous avons des spectacles ponctuels, nous tenons, notamment des ateliers avec les artistes qui viennent du monde entier et des résidences comme celle de ce matin », a ajouté le directeur de l’école du Village opéra. A l’école du Village opéra, l’enseignement classique occupe 80% du programme. Les 20% sont dédiés à l’enseignement artistique (danse, musique, arts plastiques), foi du directeur de l’école.

Une couturière qui a participé au projet

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Culture : Des associations culturelles à l’école de la gestion d’entreprise
Mode au Burkina : Levée de rideaux sur la troisième édition de Ouaga Fashion week
Festival « Zembala-son » : La 2e édition se tient sous le sceau de l’entrepreneuriat culturel
Reggae au Burkina : « La contribution de cette musique à la lutte contre le terrorisme est palpable et vraie », dixit Madess
Musique : Les rideaux tombent sur le festival jazz à Ouaga
Festival du patrimoine culturel à Imkouka (FESPACI) : La 2e édition se tiendra du 27 au 29 mai 2022
Humour : Boukary « le phoulosophe » en spectacle ce samedi 7 mai 2022 à Canal Olympia
Musique : Otoufo et Adama Victorine enflamment le public de jazz à Ouaga
Santé : La musicothérapie pour soigner la drépanocytose
3e édition du Festival de films pour enfants : 14 films et trois ateliers au programme
Musique : L’abbé Arnaud Wangrawa dédicace son premier album
Culture : Le Cercle des Arts vivants présente « Simporé et ses amis »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés