Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La grandeur d’un métier est avant tout d’unir les hommes ; il n’est qu’un luxe véritable et c’est celui des relations humaines.» Antoine De Saint-Exupéry

Journées portes ouvertes de la douane au Burkina : Des dons pour les déplacés internes

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • dimanche 19 décembre 2021 à 21h48min
Journées portes ouvertes de la douane au Burkina : Des dons pour les déplacés internes

La direction générale des douanes vient en aide aux Personnes déplacées internes (PDI). Elle a procédé à une remise de vivres et de non-vivres au ministère du Genre, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l’Action humanitaire qui sera chargée de faire la distribution aux PDI. La cérémonie de remise de ce don s’est tenue le samedi 18 décembre 2021 à Ouagadougou.

Au Burkina Faso, la dégradation de la crise sécuritaire a occasionné plus d’un million 400 mille déplacés internes. Ces populations, après avoir fui la violence, se retrouvent en situation de vulnérabilité. La Direction générale des douanes a décidé d’agir. Elle leur offre des vivres et non-vivres pour les soulager dans leur détresse.

Il s’agit de riz, d’huile, de cartons de savon, de sel iodé, de maïs et de nattes. Dans son allocution, le directeur général de la douane, Elie Kalkoumdo, a dit mesurer la vulnérabilité des PDI. « De nombreux fils et filles de ce pays ont déjà contribué à cet élan de solidarité. Nous avons décidé d’apporter notre modeste contribution pour permettre aux déplacés internes de ne pas dormir à jeun parce qu’on dit souvent ‘mieux vaut donner le fond de la marmite à racler que de dire à la personne d’aller dormir à jeun’. C’est en ce sens que, malgré le geste modeste, nous pensons que cela pourra aider », a-t-il relevé. Elie Kalkoumdo a rappelé que la douane est également touchée de plein fouet par le terrorisme. Plusieurs postes ont été fermés et dans certains endroits, les administrations douanières ne sont plus opérationnelles. Des agents ont dû se déplacer comme de nombreux civils.

Remise symbolique des dons.

Un exemple à suivre

Le ministère du Genre, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l’Action humanitaire a été chargé de transmettre les donations aux PDI. Le directeur de cabinet du ministre, Seydou Soulama, a félicité la solidarité de la douane à l’égard de personnes déplacées internes. « C’est avec une grande joie que notre ministère reçoit ce don parce que, depuis plusieurs années, notre pays fait face à une crise humanitaire sans précédent avec des conséquences dramatiques sur nos populations. Dans ces situations, il y a des besoins alimentaires, des besoins en abris, en eau. Nous saluons à sa juste valeur ce geste notable de l’administration douanière », s’est-il exprimé.

Elie Kalkoumdo, directeur général de la douane.

Seydou Soulama a demandé à ceux qui le peuvent d’emboiter le pas de la douane, car les besoins sont énormes. Une minute de silence a été observée pour les victimes du terrorisme.

Cette cérémonie de remise de dons vient refermer les rideaux des journées portes ouvertes de la douane. Elles ont eu lieu les 16, 17 et 18 décembre 2021. Au menu des activités, des communications, des remises de dons aux veuves et orphelins des Forces de défense et de sécurité.

Samirah Bationo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 20 décembre 2021 à 10:12, par Dubitatif En réponse à : Journées portes ouvertes de la douane au Burkina : Des dons pour les déplacés internes

    Sur le principe, il faut bien évidemment saluer le don effectué par la Direction des Douanes.
    Les PDI souffrent trop et ont clairement besoin de la solidarité nationale.
    Néanmoins, comme l’article ne le précise pas, je m’interroge sur l’origine des fonds qui ont permis ce don. Cela peut provenir :
    1/ Du budget de la Direction des Douanes, donc du budget de l’Etat, donc de nos impôts… Dans ce cas, ce n’est pas vraiment un effort mais plutôt un coup de communication.
    2/ D’un effort individuel de chaque douanier, ce qui serait une juste retour des choses, vu tous les prélèvements illégaux opérés par eux auprès des populations comme l’évoquent régulièrement les articles du Faso,net sur le racket des autorités.
    A n’en pas douter, l’opération main propre réclamée ardemment par le Peuple va contribuer à mettre un terme à ces agissements scandaleux.

    Répondre à ce message

  • Le 20 décembre 2021 à 13:58, par S. DIALLO En réponse à : Journées portes ouvertes de la douane au Burkina : Des dons pour les déplacés internes

    Le premier ministre ZERBO après avoir supprimé les activités de parrainage par les membres du gouvernement doit interdire ces pratiques par les démembre de l’état : la douane n’a pas à se préoccuper des déplacés et autres en faisant des dons. Elle doit rester focus sur sa mission. C’est la porte ouverte à des pratique de détournement des ressources de l’état. Seul le ministère des actions sociales doit par le biais de son budget utiliser les ressources de l’état pour s’occuper de ces problèmes.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Insécurité alimentaire au Burkina : Environ 3,5 millions de personnes auront besoin d’assistance d’ici à août 2022
Burkina : La direction générale des douanes fait son auto-critique sur la question de l’intégrité
Burkina Faso : Des kits d’activités génératrices de revenus offerts à 80 femmes et jeunes filles du Centre-nord
Prévention des risques de catastrophes au Burkina : Un atelier pour renforcer les capacités des acteurs
Burkina : La Banque commerciale du Burkina et l’université Norbert Zongo unis par un protocole d’accord
Union nationale des supporters des Etalons : Le président Ousséni Tougouma offre une carte de président d’honneur au directeur général de la BCB
Confédération des institutions financières d’Afrique de l’Ouest : Des résultats appréciables obtenus au titre de l’exercice 2021
Sitarail : En moyenne 18 000 consultations médicales sont assurées chaque année
« Résidence surveillée » de Roch Kaboré : « Ce gouvernement en manque de vision portera toute la responsabilité des conséquences qui en découleront » (appel de Bobo-Dioulasso)
Le métier de chargé de mission en ressources humaines avec Marc Ouedraogo
Paix au Sahel : Les Conférences épiscopales régionales d’Afrique de l’Ouest appellent à des actions concrètes
« Opération Mana-Mana » : Les supporters des Etalons apportent des coups de balais aux rues de Pissy
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés