Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un problème sans solution est un problème mal posé » Albert Einstein

Primature du Burkina : Quels sont les atouts du nouveau « lutteur » Lassina Zerbo ?

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Lassina Zerbo, Premier ministre • Lefaso.net • dimanche 12 décembre 2021 à 23h02min
Primature du Burkina : Quels sont les atouts du nouveau « lutteur » Lassina Zerbo ?

C’est en vrai sauveteur que le fonctionnaire international,Lassina Zerbo, a été appelé en cette soirée de vendredi, 10 décembre 2021. Celui qui venait, dit-on, de décrocher un contrat avec le Rwanda de Paul Kagamé, a préféré répondre à l’appel de la patrie. Il arrive dans un contexte difficile certes, mais il dispose de plusieurs atouts pour conduire la dynamique pour sortir du bourbier dans lequel son pays est plongé depuis quelques années.

Le nouveau Premier ministre, le troisième de Roch Kaboré depuis son accession au pouvoir, dispose de plusieurs atouts pour exercer ses missions, à commencer par l’incontestable visage de virginité qu’il offre aux Burkinabè. Et c’est un défi majeur à relever par Roch Kaboré : celui d’avoir réussi à nommer une personnalité dont l’image n’est associée à aucun des épisodes de crise que le Burkina a connus et qui hantent toujours le quotidien collectif.

Car, faut-il le dire, l’une des faiblesses du Burkina, c’est cette difficulté à présenter une personnalité dont le nom et/ou l’image ne sont pas mis en parallèle avec une des nombreuses crises qui agacent la vie des Burkinabè. Les plus en vue actuellement ont des images tramées à la vie politique de ces trois, voire quatre dernières décennies de la vie politique burkinabè et surtout des crises qui ont caractérisé cette période.

Pour preuve, à peine porté à son poste, Christophe Dabiré se verra coller la crise de l’année invalidée de l’Université de Ouagadougou (99-2000). Ce qui était déjà un passif qui ne plaidait pas à un élan total de solidarité dans le contexte de son arrivée et auprès d’une certaine couche de la société.

Lassina Zerbo sort donc du lot de ces nombreuses personnalités, qui auraient pu être appelées à ce poste à ce stade, mais dont le visage rime avec des moments difficiles. Ce, pas parce qu’elles sont forcément responsables ou coupables, mais tout simplement par effet du temps et de l’action conjugués.

Un autre atout, c’est le contexte de son arrivée. Ce qui lui donne, on présume, toutes les marges de manœuvre dans les conditions à poser pour conduire le navire et ainsi de jouer carte sur table avec son collaborateur hiérarchique, le président du Faso. Mieux, n’étant pas étranger à la vie nationale (il a été présent au Burkina depuis ces années à travers des évènements de diverses envergures), Dr Lassina Zerbo mesure sans doute les attentes des Burkinabè en ce moment précis.

L’autre élément à son avantage, qui découle du contexte, c’est la liberté vis-à-vis du parti au pouvoir. C’est quand la vie nationale se porte bien, qu’il y a gloire à être parti au pouvoir. De ce fait, le principal souci des cadres et militants devra être d’œuvrer à sauver les meubles, que de chercher le sexe des anges.

Un autre atout, c’est que, et contrairement aux interpellations et perceptions galvaudées d’hommes politiques à une « unité sacrée et au patriotisme », les Burkinabè, dans leur ensemble, ne sont pas dépourvus de ces valeurs. Il leur a simplement manqué des hommes capables de transformer leur solidarité et leur esprit patriotique en idéal commun de gouvernance.

Ils n’ont pas perdu leur fibre patriotique, encore moins leurs sens du sacrifice, ils désespèrent simplement de voir leurs efforts et leur amour pour la patrie, à la traîne, du fait de l’incapacité de leurs dirigeants à les porter à des fins d’intérêt national. Les évènements récents de l’insurrection populaire et du putsch manqué de septembre du CND en sont illustratifs.

L’« union sacrée et le patriotisme » tant clamés ne vont pas consister en une coalition de tous les Burkinabè pour alimenter les privilèges ou constituer un bouclier pour une minorité. En un mot comme en mille, les ressorts existent toujours pour relever les défis auxquels fait face le pays.

C’est de tout cela dont est riche le Premier ministre Zerbo. Dans ce décor, l’accompagnement déterminant reste, sans doute, celui de Roch Kaboré, le président du Faso, seul à qui est dévolu le pouvoir de nommer et de démettre. C’est aussi dire que le président Kaboré ne doit pas encombrer le nouveau promu de la maison blanche de Koulouba (primature) par des amitiés personnelles au détriment de l’intérêt du pays.

Lui-même, Roch Kaboré, dit avoir compris les Burkinabè. Eh bien, l’une des grognes de ces derniers, c’est à ce niveau. Valeur humaine d’amitié certes, mais pas au détriment du pays. Quelle fierté dans une amitié qui ne vit, voire ne se fertilise, qu’à proportion du nombre de veuves, orphelins et de Burkinabè malheureux qui fuient leur milieu de vie ?

Comme l’a dit le mouvement Balai citoyen à une de ses conférences de presse, le jeudi, 18 janvier 2018, « la gouvernance, ce n’est pas la gentillesse … » . Alors, nouveau Premier ministre certes, mais cela ne dédouane pas le président Roch Kaboré de ce qu’il doit faire, et pleinement. Bref, avec tous ces ingrédients, il ne devrait pas être trop difficile au nouveau Premier ministre, Dr Lassina Zerbo, de tirer les leçons pour mieux agir.

*Note d’explication : Selon la parenté à plaisanterie, les Samos sont qualifiés de lutteurs par les Mossis.

Oumar L. Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 11 décembre 2021 à 17:38, par jeunedame seret En réponse à : Primature du Burkina : Quels sont les atouts du nouveau « lutteur », Lassina Zerbo ?

    Un ZERBO burkinabè dans la virginité ? Belle ironie ! Huumm.. attendons de revoir ensemble son curriculum vitae. Car après MARIE, dans ce monde de toutes les malhonnêtetés, on n’en trouve plus. Surtout pas au Faso où la corruption est un enseignement et un programme politique. Mais souhaitons quand même cette virginité à ce PM. Et c’est beaucoup plus un talent qu’un atout pour lui. Car le défi est énorme. « C’est aussi dire que le président Kaboré ne doit pas encombrer le nouveau promu de la maison blanche de Koulouba (primature) par des amitiés personnelles au détriment de l’intérêt du pays » C’est vous qui le dites ; pas Dieu. Ce ministre ZERBAL doit seulement démarrer avec DÉNISE et ROSINE et la FERMETÉ. Sinon, il sera envoûté par ses propres supérieurs et collaborateurs.

    Répondre à ce message

  • Le 11 décembre 2021 à 17:52, par Yako En réponse à : Primature du Burkina : Quels sont les atouts du nouveau « lutteur », Lassina Zerbo ?

    Un brillant parcours à l’international,une fierté nationale dans une certaine mesure sauf que le profil ne sied pas au contexte difficile du moment selon mon analyse.Certes il est animé de bonnes intentions il est jeune et plein d’énergie mais j’aurai préféré un officier jouissant de grand prestige au sein de l’armée comme PM pour stabiliser le front d’autant plus qu’il n’est pas interdit par la loi,seulement on doit s’assurer qu’il ne fera rien à son retour d’Égypte et cette garantie est à la portée de main.En français facilite un PM normal dans un contexte anormal n’a aucune chance de mener le navire à bon port. Yako

    Répondre à ce message

  • Le 11 décembre 2021 à 18:18, par Ka En réponse à : Primature du Burkina : Quels sont les atouts du nouveau « lutteur », Lassina Zerbo ?

    ’’’’’’’’’’’’’’Lui-même, Roch Kaboré, dit avoir compris les Burkinabè. Eh bien, l’une des grognes de ces derniers, c’est à ce niveau. Valeur humaine d’amitié certes, mais pas au détriment du pays.’’’’’’’’’’’’’’’ Merci Oumar pour cette analyse limpide : Tu as tout dit. Et comme je l’ai déjà dit : Ici, la réussite de monsieur Lassina Zerbo dépende de Roch Kaboré, à condition que le président le laisse choisir des ministres neutres qui ne sont pas de son entourage. Si nous sommes arrivés jusqu’à ce point de non-retour, c’est que Roch Kaboré n’a pas laissé les mains libres a ses premiers ministres.

    Comment voulez –vous voir un ministre qui gratte le dos du président dans deux mandats en étant dans le même ministère ? Si Lassina Zerbo accepte ces personnes dans son gouvernement, ça sera comme je l’ai déjà dit, ’’’’un pas en avant, trois pas en arrière.’’’ C’est la troublante chorégraphie de nos dirigeants depuis notre indépendance.

    Que Lassina Zerbo saute le pas en oubliant quelques cadres du MPP qui sont eux déconnecté de la réalité du terrain, car, préoccuper a manger des deux mains, oubliant le problème du peuple.... Si Roch Kaboré a crier sur les toits qu’il a compris son peuple, avec ce jeune ministre, il doit le laisser les mains libres de choisir des ministre a son hauteur. C’est là qu’on comprendra que Roch Kaboré est là pour faire ce qui est bien pour le pays sans tenir compte des états d’âme des uns et des autres. Seules comptent la paix et la stabilité pour aller vers le progrès et le développement du pays.

    Répondre à ce message

  • Le 11 décembre 2021 à 19:10, par Lool En réponse à : Primature du Burkina : Quels sont les atouts du nouveau « lutteur », Lassina Zerbo ?

    Les compétences de ce Monsieur sont indéniables. Mais il va conduire sa gouvernance sous les injonctions du président RMCK. Or l’orientation politique même du président est clairement réactionnaire avec des directives reçues des impérialistes français, du consortium colonialiste franchement fasciste makhzen-sioniste. Quelque soit le travail d’hercule que Monsieur Lassina Zerbo va abattre rien ne va changer dans ce cas. Or pour réussir, il faut changer les paradigmes. Il faut une politique clairement progressiste panafricaniste, en clair une autre politique étrangère. Tourner le dos à toute influence extérieure réactionnaire et ne compter que sur les propres forces du peuple burkinabé, un peuple travailleur et intègre.

    Répondre à ce message

  • Le 11 décembre 2021 à 20:21, par Paul En réponse à : Primature du Burkina : Quels sont les atouts du nouveau « lutteur », Lassina Zerbo ?

    Dans quelques jours, nous serons rapidement fixés s’il pourra relever les défis ou pas i Une équipe très reserrée et avec des bosseurs intègres, l’envoi de tous les dossiers de détournement... à la justice pour être jugé, y compris des dossiers chez les maires comme les casseroles du maire de Ouaga derrière ces voitures, et, incapable, de nettoyer sa ville de plus en plus sale et polluée etc. Un audit sérieux de tous les ministères et, surtout, de la grande muette qui affame ses propres soldats ! Le délai de grâce est de quelques semaines... et, si rien ne bouge, la crise larvée actuelle sera de retour dès le 1er trimestre 2022.

    Répondre à ce message

  • Le 11 décembre 2021 à 20:23, par Yéoh En réponse à : Primature du Burkina : Quels sont les atouts du nouveau « lutteur », Lassina Zerbo ?

    Chapeau à vous monsieur le journaliste Oumar L. Ouédraogo, votre analyse vole très haut et vous avez tout et bien dit en quelques phrases. Son excellence Roch Marc Christian KABORE a tout pour réussir, il suffit simplement d’écouter et de s’attacher de volonté.

    Répondre à ce message

  • Le 11 décembre 2021 à 21:54, par Vérité En réponse à : Primature du Burkina : Quels sont les atouts du nouveau « lutteur », Lassina Zerbo ?

    Y en a marre des longs écrits et discours. On attend juste le maçon au pied du mur. Pourvu que ça ne soit pas un Kaba bis. S’il vous plaît vite au travail. Ça urge

    Répondre à ce message

  • Le 11 décembre 2021 à 22:29, par Vérité Indiscutable En réponse à : Primature du Burkina : Quels sont les atouts du nouveau « lutteur », Lassina Zerbo ?

    Quelqu’un qui n’a séjourné que dehors ne peut que s’appuyer sur des gens qui ont duré dans le pays. La question fondamentale est la suivante : "qui sont les personnes sur lesquelles il va s’appuyer ?".
    S’il est bien influencé, Dieu nous sauvera. Autrement, les mêmes acabits le contamineront et malgré son expérience professionnelle, ça coulera entre ses doigts.
    A bon ENTENDEUR, paix sur le Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 11 décembre 2021 à 22:43, par Bella En réponse à : Primature du Burkina : Quels sont les atouts du nouveau « lutteur », Lassina Zerbo ?

    Analyse très pertinente, rien à ajouter. Je crois à Lassina ZERBO et prie Dieu qu’il puisse donner enfin satisfaction, car le pays a trop souffert et continue de souffrir. Comme l’a si bien dit le journaliste, le nouveau Premier Ministre a tous les atouts pour réussir sa mission.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2021 à 03:02, par West En réponse à : Primature du Burkina : Quels sont les atouts du nouveau « lutteur », Lassina Zerbo ?

    La clé de la réussite du premier Cabinet Zerbo va être le choix des hommes / femmes, idéalement des personnes compétentes et indépendantes de fortune (sans problème d’argent), des nouveaux visages inspirants et ambitieux et il y en a au Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2021 à 03:59, par Zazou En réponse à : Primature du Burkina : Quels sont les atouts du nouveau « lutteur », Lassina Zerbo ?

    Le peu que l’on puisse dire concernant Zerbo c’est que c’est un gars de la Francafrique. Dernierement il etait candidat a la Francophonie or Francophonie rime avc notre perte. Il etait adoubé par Blaise Compaoré et son gouvernement. Et enfin c’est toujours les copains d’enfance que Roch nomme. Je me souviens des Tiébas, les Zerbos et autres jouer sur le terrain du Lycé Zinda a Ouaga. C’est une bande de copain quoi...
    On dit que c’est au pied du mur que l’on juge le maçon. Et Kemi Seba dit que " C’est à la fin du bal qu’on paye les musiciens mais parfois au debut du bal on peu voir des indices.
    Ce qui est certain ca n’est pas un Choguel Kokalla Maiga que nous aurons eu comme premier ministre meme si on souhaite qu’il le soit.
    Donc prions...

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2021 à 07:32, par NZ En réponse à : Primature du Burkina : Quels sont les atouts du nouveau « lutteur », Lassina Zerbo ?

    Pourvu qu’il ait un bon parapluie. Chez nous au Faso il pleut tellement que quand tu arrives tu t’embourbes facilement. A défaut de parapluie, je lui souhaite d’avoir de bonnes bottes pour pouvoir s’extirper de cette boue et retourner de là d’où il vient. Sinon y a un qui s’est tellement embourbé qu’il est resté sur place. Espérons que cette pluie cesse un temps soit peu et que le ciel s’éclaircisse un tout petit peu afin que nos enfants puissent sortir jouer dans la cour à nouveau.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2021 à 12:22, par Dani En réponse à : Primature du Burkina : Quels sont les atouts du nouveau « lutteur », Lassina Zerbo ?

    Analyse très véridique. C’est sûr que ça ne va pas plaire à des gens du pouvoir mais c’est la pure vérité qu’ils gagneraient à prendre en compte. Le Président ROCH MARC CHRISTIAN KABORE a sa dernière cartouche, il doit foncer sans réserve en corrigeant ses nombreux points faibles. Le BURKINA FASO a trop souffert de sa gouvernance sans tête ni queue.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2021 à 16:08, par Taonsa le chasseur En réponse à : Primature du Burkina : Quels sont les atouts du nouveau « lutteur », Lassina Zerbo ?

    A part le Ministre de la défense et celui de la sécurité qu’il faut garder, tous les autres il faut les balayer pour insuffisance d’amour pour le Burkina Faso. Tous les égoïstes politiciens calculateurs, ils faut les mettre de côté. Seul le Burkina Faso compte. Président c’est ton nom qui sera gravé dans l’histoire du Burkina Faso pour avoir Bien ou mal gouverné le Burkina Faso. Aucun courtisan ne va venir à ton secours. Laisse Zerbo qui visiblement est un bon choix nommé qui il veut et le Burkina sortira de cette situation difficile.

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2021 à 01:16, par Dibi En réponse à : Primature du Burkina : Quels sont les atouts du nouveau « lutteur », Lassina Zerbo ?

    Attention ! Et attendons de voir de quoi est capable le maçon au pied du mur, pendant que l’autre, le chef du chantier, a les deux pieds dans le même sabot !
    - Mr Zerbo aura-t-il toutes latitudes pour impulser une nouvelle dynamique tant que l’appareil d’Etat reste caporaliser par des éléments affairistes parasitaires pourris, incompétents et irresponsables ?
    - Il intègre un pouvoir qui a en héritage, plus de trente ans de pratiques endocoloniales quant à la gouvernance (comme ils le disent = pour gouvernement) réactionnaire mi-féodal-ethnique du pays ; et rien, dans cette optique, ne lui sera facilité.
    - Enfin le bénéfice d’un haut degré d’intégration dans les arcanes internationales des Nations Unies, de l’UA, de l’UE de la CEDEAO, toutes des structures en réseau de la domination occidentale et du grand capital néolibéral prédateur, ce bénéfice là est loin d’être un facteur favorable à l’émancipation autonome et affirmée de la souveraineté de l’Etat néocolonial qu’est le Burkina-Faso.
    En ce sens, cette forte intégration aux structures réseautiques de la domination occidentale capitaliste et impérialiste l’empêchera de prendre des mesures radicales de rupture avec le système qu’il doit ici localement gérer. C’est le propre même de la Hte fonction publique internationale. Tout sauf des révolutionnaires.
    Mr Zerbo et l’autre qui le nomme ne portent pas une Révolution que des raclures de notre peuple ont assassiné par le passé. En tous cas, aucun d’eux n’est présentement porteur d’une telle perspective ; je veux dire une deuxième révolution.
    Mais n’empêche, on lui souhaite, sans illusion, à Mr Zerbo de réussir à sortir notre peuple de l’insécurité criminelle qu’il subit et qui, tous les jours l’endeuillent.
    Na an lara, an sara !
    La patrie ou la mort !

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2021 à 07:22, par Toto En réponse à : Primature du Burkina : Quels sont les atouts du nouveau « lutteur », Lassina Zerbo ?

    Dans un régime Présidentiel, le poste de premier ministre n’a pas d’importance. C’est le Président qui dirige, même si par mimétisme il renvoie souvent eu Gouvernement.
    On en aura la preuve avec la publication du Gouvernement.
    La seule question qui vaille, c’est comment redonner confiance aux Burkinabè pour que l’envi de s’investir pour le.pays soit de nouveau de mise ? Cela.passe par une lutte sans concession contre la corruption. ce qui nous arrive n’a pas d’autres origines.
    Est-il, lui-même investi ? Je n’en ai pas eu l’impression à l’écouter lors de l’entretien accordé à la presse le 12/12.

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2021 à 08:50, par TOUSNOUSVAINCRONS En réponse à : Primature du Burkina : Quels sont les atouts du nouveau « lutteur » Lassina Zerbo ?

    "La gouvernance, ce n’est pas la gentillesse … " Tout à fait vrai.
    Gouverner ce n’est pas gérer une boutique où l’on fait appelle à des frères, des sœurs, des beaux, des nerveux. : GOUVERNER, C’EST DU SERIEUX, c’est l’avenir et les conditions de vies de toute une population, de tout un peuple. SOYONS SERIEUX ET TRAVAILLONS AVEC DES PERSONNES COMPETENTES ET SERIEUSES.
    NOUS COMPTONS SUR VOUS MONSIEUR LE PM.
    MONSIEUR LE PM, AYEZ SEULEMENT L’AMOUR POUR LE PEUPLE ET DIEU FERA LE RESTE.
    QUE DIEU VOUS DONNE LA SAGESSE.

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2021 à 08:53, par Stalinsky En réponse à : Primature du Burkina : Quels sont les atouts du nouveau « lutteur », Lassina Zerbo ?

    On ne peut pas dire que le bilan de Roch soit négatif sur tous les plans. Malgré la situation sécuritaire mauvaise au plan économique il a pu avec Chrisrophe Dabiré, Kaba maintenir le Burkina Faso loin du désastre. Le problème est que lorsque l’on fait des analyses parfois on ne tient pas compte de la nature de classe de ce régime. Ce régime n’est pas un régime révolutionnaire mais un régime bourgeois et le MPP est un parti bourgeois. Le problème de Roch et de son parti c’est qu’ils n’ont pas un Plan de guerre avant de supposer mobiliser les masses pour un combat. Un plan de guerre suppose la définition claire et nette de l’ennemi principal qui est ici l’impérialisme Français en collaboration avec l’Arabie Saoudite, le Qatar et les émirats arabes pour empêcher l’exploitation minière du Sahel par la Russie, la Chine ou l’Inde. Le sahel regorge de richesses minières et surtout des terres rares. Pour empêcher l’exploitation par ses concurrents la France doit maintenir un Etat de guerre permanente dans ce Sahel d’où son désir de se maintenir avec d’autres pays Européens antirusses (Lituanie, Tchèques, Pologne, Suède). La solution = demander le départ de l’armée Française. Ce que Roch ne peut oser faire car c’est signer sa mort. C’est le Mali qui doit oser le faire pour recouvrer son territoire contre des Touaregs qui parlent à France 24 de retour de l’administration dans les "provinces de l’AZAWAD". Leur Etat est créée et ils ont besoin de cadres.
    Ce faisant Roch et Lassina Zerbo ne peuvent gagner cette guerre car ils n’ont pas un langage anti impérialiste comme Thomas SANKARA. Ils parlent d’un terrorisme abstrait et d’’un patriotisme creux. Il faut être précis. Roch ferait mieux d’aller rencontrer les soldats au front, a Inata, Solhan etc... comme le fait Bazoum du Niger.
    A propos de la valeur scientifique de Lassina Zerbo sans jalousie, il faut savoir qu’au Burkina il y a beaucoup de chercheurs qui ont reçu des prix internationaux et qui ont des Brevets et écris des livres dans leur spécialité. Je ne pense pas que Lassina ait obtenu un brevet ou écrit un livre en Géo-physique. Si maintenant sa diplomatie scientifique peut permettre d’avoir des armes de qualités (Blindés BTR 80, Drônes turques, Gilets para balles de qualité, Hélicoptères MI 24 et MI 17,avion de transport de troupes C130) tant mieux. Le Niger vient d’obtenir un C 130. Au plan scientifique de guerre,Il nous faut en moyenne par village 250 combattants pour assurer la sécurité du Burkina. Il appartient à Roch et l’Etat major de voir comment recruter ces hommes et les rémunérer. Pour l’argent si l’on établit des taxes sur les bénéfices des bourgeois le problème est résolu.Nous les révolutionnaires nous disons que la pratique est le seul critère de vérité.

    Répondre à ce message

    • Le 13 décembre 2021 à 10:42, par SOME En réponse à : Primature du Burkina : Quels sont les atouts du nouveau « lutteur », Lassina Zerbo ?

      Tres belle analyse qui tombe d’ailleurs sous les sens car c’est une affaire de bon sens, surtout pour une personne qui aime un minimum l’autre et son pays. Malheureusement beaucoup ne se donne pas la peine de percevoir les evenements en profondeur ; Mais que veux tu ? Que nous presente-t-on au sommet de l’etat ? Ce n’est pas une affaire de diplome (le burkina n’en manque pas), c’est une question de volonte politique : ca nos dirigeants en manquent enormement
      SOME

      Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2021 à 09:24, par sidbala En réponse à : Primature du Burkina : Quels sont les atouts du nouveau « lutteur » Lassina Zerbo ?

    Ce premier ministre ne choisira pas ses ministres. on va lui coller des ministres qui parfois vont le défier comme pour son prédécesseur. En bon SAMO il doit avoir le courage une fois qu’il verra que les gens n’ont rien compris en réalité et qu’ils se disent que le mauvais temps est passé, de déposer sa démission. Ne pas être la marionnette de qui ce soit. Je ne sais pas pourquoi mais j’ai comme l’impression qu’il ne fera pas mieux que les autres. Wait and see

    Répondre à ce message

    • Le 13 décembre 2021 à 13:46, par KOMBASSERE N JOSEPH En réponse à : Primature du Burkina : Quels sont les atouts du nouveau « lutteur » Lassina Zerbo ?

      Bonjour chers internautes, toutes nos bénédictions accompagne ce petit Samo. Tout est une question de volonté politique du premier responsable de ce pays. Pour que ce premier ministre réussisse c’est d’avoir les mains libres et être intransigeant dans les prises des décisions. Hors la corruption est un système de gouvernance de puis plusieurs décennies au BURKINA FASO. Le chien ne change jamais sa façon de s’asseoir. C’est encré.

      Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2021 à 10:53, par warzat En réponse à : Primature du Burkina : Quels sont les atouts du nouveau « lutteur » Lassina Zerbo ?

    Je demanderais peut être au nouveau nommé d’être concret, d’être dans le vrai. Un exemple simple : des vivres PAM destinés aux déplacés, sont revendus par les commerçants qui les disposent visiblement sur leurs étals à Pensa, selon les dires. Alors que des déplacés crèvent de faim. Pour nous autres quidams de la populace, il suffit d’arrêter les commerçants receleurs et ils donneront à la justice leurs fournisseurs voleurs. Alors quand, on nous dit que l’on est en train de mener des enquêtes......Vous comprenez pourquoi, les non instruits ne font plus confiance à l’administration.

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2021 à 10:55, par LE FORGERON En réponse à : Primature du Burkina : Quels sont les atouts du nouveau « lutteur » Lassina Zerbo ?

    Bonjour,

    Nous félicitons ce SAMO pour sa nomination et nous le souhaitons la bienvenue dans cette guerre contre le terrorisme. Beaucoup de courage à vous. Monsieur le PM, vous devez mettre votre énergie dans les deux ministères qui sont la défense et la Sécurité. Mettez les vrais hommes de terrains dans ces deux ministères et non des hommes politiciens qui ont l’habitude de mentir au peuple.
    Nous voulons des discours vrais et non des discours politiques. Trouvez les moyens techniques pour former une équipe qui pourra utiliser les meta données satelitaires et autres pour un renseignement fiable pour traquer les terroristes qui se deplacent generalement en motos et véhicules. Vous devez vous surpassés des accords inadmissibles et trouvez les moyens pour acheter des hélicoptères (3) de types russes capables de combattre les terroristes.
    Mettez les moyens sur les rispostes aériens et non terrestres.
    S’il y a un blocage au niveau de l’achat des hélicoptères de guerre, prière informer l’opinion publique et donnez le nom de la structure qui bloque l’achat et on verra.

    Bonne chance et beaucoup de courage.

    La Patrie ou la Mort , Nous vaincrons !!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2021 à 12:25, par YK En réponse à : Primature du Burkina : Quels sont les atouts du nouveau « lutteur » Lassina Zerbo ?

    Humm

    Espérons que ce monsieur aura les mains libres pour travailler. Nous ne sommes pas faciles avec ceux-là qui veulent secouer l’arbre. On a vu avec Dame Rosine Coulibaly. Dès que ça touche les intérêts de quelques individus, on se lève contre et le Président suit aveuglement. Où est passé Rosine Coulibaly ??? Ailleurs pour ceux qui veulent un sincère développement, ailleurs pour ceux qui veulent sincèrement des mains propres. Tandis que les autres pays courent derrière nos cadres pour se développer, on est sur nos fesses entrain de crier. Attendons de voir encore. Les mème seront encore aux abois lorsque les choses iront contre leurs intérêts ; et au PRESIDENT encore de faire leur jeux comme d’habitude. Pauvre burkinabè

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2021 à 12:45, par Zambo zambo En réponse à : Primature du Burkina : Quels sont les atouts du nouveau « lutteur » Lassina Zerbo ?

    Bonjour à tous et Bravo au PM nominé.

    La situation sera beaucoup plus compliquée pour le "Lutteur" San qu’on ne peut pas imaginer.

    Rappelons nous que le MPP a compéti et a gagné la présidentielle et les législatives.
    C’est donc son pouvoir à lui et il a appelé d’autres partis pour l’accompagner dont le NTD , l’UNIR/MPS et l’UPC ont eu les meilleurs scores aux législatives.

    Le Chat Noir du Nayala, un autre San, idéologue un peu agité et chargé de la formation politique du MPP a été très très clair :
    Le MPP ayant conquis le pouvoir d’État doit l’exercer pleinement en gouvernant et l’opposition doit s’opposer.

    Ainsi, le chat ne veut pas partager sa proie avec d’autres chasseurs qui n’ont pas participé à la battue.

    Si Zerbo n’ a pas encore sa carte du MPP ce qui m’étonnerait très fort, il a intérêt à la prendre mais ça ne le dédouanera pas d’être qualifié des arrivants de la dernières heure.

    Quand on milite dans le parti au pouvoir ou qu’on migre dans la mouvance présidentielle c’est pour bien sur brouter. Seule la charmante Saran Sérémé, encore une San, a fait le mouvement contraire. Décidemment Samogo est plus fort que Mogo.

    Dans la formation du gouvernement le Rocko va garder sur lui la décision concernant la nomination aux ministère dits de souveraineté comme la Défense, les Affaires Estrangères, l’Économie et les Finances, les Infrastructures, les Transports et certains ministères à problème comme l’Éducation, l’Enseignement Supérieur, la Santé et la Fonction Publique.

    Le drame du MPP et ses alliés est que toute observations critiques de la gouvernance provient nécessairement des ennemis du système, des gens qui sont contre Rock ou contre Bala et ses Baladins.

    A partir de là on a aveuglé le gentille ROCKO et on a mis en place un des système de gouvernance le plus corrompu et pourri depuis l’existence du Pays. La conséquences est que et la situation est tellement dégradée que l’on se demande que vient faire le petit Samo dans cette galère.
    Le problème n’est pas Rock mais son entourage et ses amis dit-on souvent. Mais comment on peut comprendre que le Chef s’entoure de voleurs et que ceux pris la main dans le sac ne sont pas rappelé à l’ordre.

    Pour revenir au nouveau PM, il est difficile de se faire des illusions. Il risque d’être noyauté par les politiciens qui ont batillé et pris le pouvoir et qui veulent en profiter. De toutes les façons les semaines et mois à venir nous édifierons sur la tournure des événements.

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2021 à 12:56, par lapatriote En réponse à : Primature du Burkina : Quels sont les atouts du nouveau « lutteur » Lassina Zerbo ?

    J’ai fini par comprendre qu’on ne dirige pas ce pays en restant en haut. Vous n’aurez jamais la realite et la temperature reelle. Les dirigeants doivent redescendre au niveau du peuple. sinon tous ces discours, diplomes...rien ne fonctionnera.
    les dernieres cartes sont jetees, jouons !

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2021 à 13:52, par Alexio En réponse à : Primature du Burkina : Quels sont les atouts du nouveau « lutteur » Lassina Zerbo ?

    Quels sont financeurs de ses pseudos djihadistes et autres terroristes anciens traffiquants de drogues, de ciguarettes reconvertient a cette minable geo-militaro economique que l Occident veut nous imposer par le gendarme et sous-traitant du Sahel, la France ?

    Avec des traites coloniaux absoletes de defence avec pays nous sommes lies a ce marche de dupe qui n est rien d autres qu un redeploiement d une force d occupation. Une recolonisation qui ne veut pas dire son nom.

    De quel moyen un pays endette hus qu au cou a les moyens de cette operation fiasco depuis sa presence au Sahel ?

    Pas de doute pour ma part que la source du financement de sa presence est soit relever des comptes d operations des pays de l UEMOA.

    La centrale banque europeenne est sous controlle allemande.

    Les AUTORITES BURKINABE NE NOUS ONT JAMIS UN AUDIT DES AVOIRS DU BURKINA FASO AU TRESOR FRANCAIS.

    Les Maliens ont ete pragmatiques, apres que le regime d IBK a magouiller sur le prix de 6 helicopteres d occasion comme nouveau, le pays est revenus en force avec les Russes.

    Un arsenal dernier cri pour combattre les faux djihadistes et autres bandits de grand chemin sur son territoires.

    La Russie atteint un coup de fil RMCK pour lui venir en aide. Va-t-il oser ce gifle a Macron, ou a Ives le Driant ?

    Le faux Jacques Foccart

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2021 à 17:20, par Bernard Luther King ou le Prophète Impie En réponse à : Primature du Burkina : Quels sont les atouts du nouveau « lutteur » Lassina Zerbo ?

    Nicephore Soglo, l’homme Providentiel du PNUD et de tout le tremblement, au secours du Benin ! La suite, tout le monde a vu ! "Il n’a venté vent, ni n’a plu pluie". On laisse le dos de l’âne en intumescence pour abattre toute la chirurgie sur l’ecureil. A mission d’impasse, une seule sortie honorable : demission d’impasse.
    Bravo à l’Exotisme face au Terrorrisme !
    Vive Dieu le plus grand Dictateur de l’Univers.

    Répondre à ce message

  • Le 13 décembre 2021 à 19:08, par Ka En réponse à : Primature du Burkina : Quels sont les atouts du nouveau « lutteur » Lassina Zerbo ?

    ’’’’’’’A’’’’’’’’’Stalinsky : Merci de dire, ’’On ne peut pas dire que le bilan de Roch soit négatif sur tous les plans. Malgré la situation sécuritaire mauvaise au plan économique il a pu avec Christophe Dabiré, Kaba maintenir le Burkina Faso loin du désastre. Le problème est que lorsque l’on fait des analyses parfois, on ne tient pas compte de la nature de classe de ce régime.’’ Oui Stalinsky, beaucoup n’ont pas compris pourquoi le choix de ce joker dit Lassina Zerbo par Roch Kaboré ?

    Roch Kaboré est un homme de parole : Son parti qui a promis de préparer des jeunes pour une alternance politique saine, cette promesse est une réalité avec la nomination de Lassina Zerbo qui a surpris les cadres du parti prétendants du fauteuil présidentiel en 2025. Qu’il soit populiste de l’AN ou autres, si Zerbo réussisse dans sa neutralité de renverser la vapeur, le peuple Burkinabé le sera reconnaissant.

    Roch Kaboré a su au bon moment pour choisir son joker. Et comme je ne cesse de le dire dans ce forum :

    nous surprenne agréablement, d’autant qu’il aura à coup sûr plus de marge de manœuvre que ses prédécesseurs, son patron de président ne s’étant pas manifestement remis de ses angoisses et de ses émotions depuis qu’il a vu son fauteuil devenir brinquebalant avec les derniers événements survenus dans le pays. Mais s’il a l’avantage d’être politiquement neutre et donc à équidistance des différentes chapelles, il lui faudra assez de poigne et un soutien sans faille de Roch Marc Christian Kaboré pour affronter les ultra du parti au pouvoir, qui peuvent ne pas voir d’un bon œil ce parachutage, surtout qu’il pourrait leur ravir la vedette en 2025, si par extraordinaire, il arrivait à réussir sa mission de pacification du pays et de moralisation de la vie publique.

    Je pense que l’endoctrinement politique d’une part et sa propre capacité à l’ouverture d’esprit et de tolérance d’autre part. En choisissant Lassina Zerbo, Roch Kaboré a compris qu’il faut évolué dans nos mentalités a faire ce pays un Faso quand un Samo sera candidat du MPP, ou un mossi candidat de l’UPC, ou un Bissa du CDP...

    Il y a 7 ans, c’était un énorme travail à faire au sommet de l’état pour impulser ce changement, une colossale révolution à effectuer pour chacun de nos concitoyens pour se sentir Burkinabé avant d’être mossi, Samo, ou Dagara : Avec le choix de Lassina Zerbo tout est possible, car, nous n’avons qu’un seul choix celui de vivre ensemble sur notre terre à tous, notre développement socio-économique est à ce prix pour nos enfants et les générations future.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Lutte contre la corruption au Burkina : Demain n’est donc pas la veille ?
Burkina : Le Premier ministre Lassina Zerbo « investi » par l’Assemblée nationale
Burkina : « L’état de la défense et de la sécurité réclame des gestes audacieux et rapides », déclare Lassina Zerbo
Burkina : Voici la première déclaration de politique générale du Premier ministre Lassina Zerbo
Burkina : Le Premier ministre Lassina Zerbo devant l’Assemblée nationale pour son examen d’investiture
Dr Lassina Zerbo, Premier ministre : « L’avenir appartient aux peuples qui ne baissent pas les bras »
Burkina Faso : La sécurité, priorité du premier mois du gouvernement Zerbo
Gouvernement de Lassina Zerbo : Roch montre qu’il peut faire des amputations
Burkina/Gouvernement Lassina Zerbo : Huit ministères fusionnent, un autre voit le jour
Primature : Le Premier ministre Lassina Zerbo échange avec ses plus proches collaborateurs
Burkina Faso : Le nouveau gouvernement compte 25 membres et enregistre 10 entrants et 19 sortants
Burkina Faso : « C’est dans l’union que nous pourrons être mieux engagés pour vaincre le terrorisme », lance Lassina Zerbo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés