Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui veut faire quelque chose trouve un moyen ; Qui ne veut rien faire trouve une excuse.» Proverbe Arabe

Mines, géologie et carrières au Burkina : Un Conseil national pour concilier les intérêts des investisseurs, des communautés locales et de l’Etat

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Mines, mineurs, miniers, énergie • LEFASO.NET • mardi 7 décembre 2021 à 10h30min
Mines, géologie et carrières au Burkina : Un Conseil national pour concilier les intérêts des investisseurs, des communautés locales et de l’Etat

Le lancement du Conseil burkinabè des mines, de la géologie et des carrières ( CBMGC) a été fait le 6 décembre 2021. C’était au cours d’une conférence de presse à Ouagadougou.

Fondé le 26 octobre 2021, le Conseil burkinabè des mines, de la géologie et des carrières (CBMGC) est une association à but non lucratif, apolitique et non confessionnelle, dotée de la personnalité morale et de l’autonomie financière.

Il a été créé pour concilier les intérêts des investisseurs, des communautés locales et de l’Etat burkinabè. Il vise la promotion des secteurs dans le respect des lois et règlements et dans le respect des populations impactées et des engagements pris en leur faveur.

Selon le président du CBMGC, Rasmané Sawadogo, la compétence est le premier élément important pour la gestion d’une mine, et c’est dans ce sens que le CBMGC ambitionne de faire former chaque année des personnes dans les pays à potentiels miniers tels que le Canada, l’Afrique du Sud, l’Australie.

« Il faut travailler à ce que les institutions financières qui accompagnent les promoteurs aient confiance aux nationaux », Rasmané Sawadogo, président de la structure

« Il faut briser les stéréotypes et les clichés qui tendent à confier la promotion de grands projets nécessitant de lourds investissements à la compétence exclusive des sociétés étrangères et des expatriés. L’expertise nationale peut et doit être mise en avant pour le développement de ces secteurs », a déclaré le conseiller exécutif du CBMGC, Cyrille Bambara.

Le président de la structure, Rasmané Sawadogo, a par ailleurs rassuré qu’il n’y aura pas de conflit d’intérêt entre la Chambre des mines et le CBMGC, car ce dernier en plus des mines, intervient aussi dans le domaine des carrières et de la géologie.
Le Conseil burkinabè des mines, de la géologie et des carrières est porté par des hommes et femmes mus par un ardent désir de voir ces secteurs travailler résolument pour la prise en compte des intérêts des communautés et pour la promotion d’un développement humain durable inclusif et créateur de richesses pour tous.

Le CBMGC poursuit, entre autres, des objectifs tels que la promotion, la protection et la défense des intérêts matériels, moraux et professionnels de l’industrie minière, de la géologie et des carrières et particulièrement ceux de ses membres ; la promotion du droit minier, de la géologie et des carrières ; le développement et la compétitivité de ces secteurs à l’échelle sous régionale et africaine ; la promotion de la responsabilité sociale des entreprises dans le domaine des mines, de la géologie et des carrières et l’amélioration de la contribution de ces secteurs au développement économique et social du Burkina Faso.

Peuvent adhérer au CBMGC les personnes physiques ou morales exerçant dans le domaine des mines, des carrières et de la géologie au Burkina Faso qui approuvent les statuts de l’association et qui acceptent de se soumettre à son règlement intérieur.

Hanifa Koussoubé (Stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Mines : La mine de Karma joue sa survie
Mine de Perkoa : Quatre corps retrouvés
Fermeture et réhabilitation des mines : Le Burkina à l’école du Niger
Mine de Perkoa : Après l’atteinte de la chambre de refuge, c’est l’insoutenable attente
Exploitation minière : Houndé Gold opération pris à partie par les orpailleurs
Mine de Perkoa : "La chambre de refuge n’est pas inondée", selon les sapeurs-pompiers
Mine de Perkoa : La chambre de refuge serait inondée
Drame de Perkoa : « Il reste dix mètres de profondeur pour atteindre la chambre de refuge où nous espérons retrouver les huit mineurs », Lionel Bilgo
Burkina - Mine de Perkoa : « 21 jours après le drame, les villageois semblent perdre espoir »
Perkoa : Les sauveteurs non loin de la chambre de refuge
Perkoa : L’Union européenne et le Maroc aux côtés du Burkina Faso pour sauver les 8 mineurs
Perkoa / Burkina : Une commission d’enquête pour faire la lumière sur le drame de la mine de zinc
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés