Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Que chacun apprenne à porter son fardeau tête nue, car dans certains lieux, il n’y a pas de chiffons» Proverbe burkinabè

Fermeture de frontières avec l’Afrique du Sud : Un devoir de solidarité africaine engagée par Macky Sall ?

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Coronavirus • LEFASO.NET • dimanche 5 décembre 2021 à 18h30min
Fermeture de frontières avec l’Afrique du Sud : Un devoir de solidarité africaine engagée par Macky Sall ?

L’Afrique du Sud a été coupée du monde, après la découverte d’un nouveau variant du Covid-19 dénommé Omicron. Ce qui vaut au pays de connaître une restriction, voire une suspension, des vols de certains pays occidentaux, dont la France, en direction ou en provenance de ce pays d’Afrique australe, et bien d’autres de la région. Les autorités sud-africaines ont appelé à la levée de cette mesure d’isolation, qualifiée d’ « afrophobie ».

Le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, s’est dit « profondément déçu » par ces fermetures de frontières qui, pour lui, sont une discrimination à l’égard de son pays. Le dimanche 28 novembre 2021, le président Ramaphosa avait demandé aux pays ayant imposé des restrictions de voyage aux Sud-africains, de les lever de façon « immédiate et urgente ».

Si cet appel est resté quasiment sans effet auprès de ses destinataires occidentaux, des dirigeants africains, avec à leur tête le président sénégalais Macky Sall, ont exprimé une sorte de solidarité africaine à la nation arc-en-ciel.

Une position que le président Macky Sall a vaillamment exprimée à l’ouverture du Forum sur la coopération Chine-Afrique, le lundi 29 novembre 2021 à Dakar. « L’Afrique ne fermera pas ses portes à l’Afrique du Sud et à l’Afrique australe », a-t-il défendu, invitant cependant les pays africains à être vigilants relativement au respect des mesures-barrières.

En visite en Côte d’Ivoire, le président Cyril Ramaphosa a, jeudi 2 décembre 2021, dénoncé cette forme « d’apartheid sanitaire » dans la lutte contre la pandémie de Covid-19, qui isole son pays du reste du monde.

Le président ivoirien Alassane Ouattara a exprimé sa solidarité avec le gouvernement et le peuple sud-africains pour cette période difficile marquée par l’apparition du nouveau variant, et son incompréhension vis-à-vis de certains pays ayant coupé tout lien avec l’Afrique du Sud.

Est-ce un véritable élan de solidarité envers un pays en « détresse » ? En tous les cas, ils sont de nombreux Africains à penser que la pandémie de Covid-19 a, une fois de plus, montré l’incapacité de l’Afrique à trouver des alternatives face aux questions cruciales. Non seulement des frontières restent fermées entre des pays africains (le Burkina n’a rouvert les siennes que le 1er décembre 2021), mais aussi le continent reste à la traîne dans la recherche de traitements endogènes de cette pandémie.

Pourtant, la médecine traditionnelle a prouvé son efficacité dans biens de cas, et est beaucoup sollicitée par les Africains. Malheureusement, les tentatives en la matière ont toutes été « sabotées ». Tous les pays africains se sont vu imposer des vaccins venant d’autres continents, et dont l’efficacité est d’ailleurs controversée. C’est dire donc que l’Afrique est en train de traverser, passivement, un tournant décisif de la marche du monde. Hélas…, l’interrogation du Pr Joseph Ki-Zerbo reste plus que d’actualité : « A quand l’Afrique ? ».

O.L.O
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 4 décembre 2021 à 17:36, par TANGA En réponse à : Fermeture de frontières avec l’Afrique du Sud : Un devoir de solidarité africaine engagée par Macky Sall ?

    Mais qu’à fait la presse dont lefaso.net quand au remède proposé par le béninois ( l’API irine) ?
    Vous n’avez pas fait d’article proposant de voir clair dans ce remède, vous n’avez fait que répéter ce que nos gouvernants corrompus ou ménacés par l’occident ont dit.
    Chacun doit porter sa crois.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2021 à 18:44, par Zango En réponse à : Fermeture de frontières avec l’Afrique du Sud : Un devoir de solidarité africaine engagée par Macky Sall ?

    C’est être idiot pour écouter Makhi Sall et sa suite, combien de FDS burkinabè sont tombés en quelques semaines, quel est ce pays africain qui a donné un appui quelquonque au bf ?? Parce que on empêche nos voleurs de voyager qu’ils se solidarisent pour pouvoir fuire ou exporter ce qu’ils ont volé. Au début du covid, un honorable voulait embarqué à Sapouy avec sa famille avec vivres groupe électrogène etc....et fermé sa villa à Ouaga, alors son ami infirmier, sage, lui conseilla de ne pas bouger, car, il n’aura pas de l’oxygène en brousse ou tout autre soins approprié, l’idiot accepta les conseils, car dit-il partout c’est fermé même en côte d’ivoire, Ghana,Togo, Bénin, on pouvait pas aller. Tout juste dire que chacun des dirigeants ne pense qu’à ses intérêts.

    Répondre à ce message

  • Le 4 décembre 2021 à 20:12, par Jonassan En réponse à : Fermeture de frontières avec l’Afrique du Sud : Un devoir de solidarité africaine engagée par Macky Sall ?

    Le Burkina a rouvert ses frontières mais on oublie qu’une frontière n’appartient pas à une seule personne quand on est enclavée. La Côte d’Ivoire qui parle beaucoup-là refuse d’ouvrir les siennes DONC la frontière Burkina-Cote d’Ivoire reste fermée.

    Répondre à ce message

  • Le 6 décembre 2021 à 05:02, par YAYI L’Africain En réponse à : Fermeture de frontières avec l’Afrique du Sud : Un devoir de solidarité africaine engagée par Macky Sall ?

    Je dis aux Africains que le réveil sera plus douloureux. L’ Afrique du Sud voilà un pays qui a déçu énormément les africains. Qui de nous ne se souvient pas de toutes ces grandes manifestations tambour battant pour la libération de Nelson Mandela où de la fin
    de l’apartheid ? Tout le continent avait espoir qu’un jour ce grand pays riche et puissant allait être le protecteur des Africains. Désillusion et grosse déception
    Les enfants de Mandela ont déçu toute l’Afrique. Pire ils ne se sont pas intéressés ni à la géographie ni à l’histoire des peuples africains. Résultat des corrompus et assoiffés de pouvoir aux destinés de ce pays. C’est tout l’espoir d’un continent à terre. Mandela est mort avec sa vision révolutionnaire. On parle de fermer les frontières avec ce pays ? Et les premiers avocats de ce pays sont nos frères présidents ADO et Macky Sall. Messieurs les présidents , le Burkina Faso, Le Niger, le Mali brûlent à côté de vous . De grâce mettez vos énergies en commun pour défendre vos frères à portée de main. N’attendez plus une minute . Arrêtez les paroles et grandes rencontres inutiles. Nous avons besoin d’actions concrètes et tout de suite. Feu le président Sankara avait envoyé des fusils à la SWAPO pour l’aider dans sa lutte pour l’indépendance de la Namibie. N’attendez pas qu’on déstabilise ces pays pour vous retrouver encore à Accra où sais-je encore ? Aujourd’hui c’est le Burkina, c’est le Niger, c’est le Mali... mais les barbus sont déjà à vos portes. Tous ces grands projets ( Côte d’Ivoire émergent , Sénégal Chine émergent) de héros solitaires tomberont à l’eau et certainement avec la gouvernance et les projets de 3eme mandat.
    A bon entendeur salut !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Coronavirus au Burkina : 41 nouveaux cas positifs à la date du 16 janvier 2022
Lutte contre le Covid-19 : Le ministre de la santé sollicite l’accompagnement du secteur privé
Covid-19 au Burkina : 54 nouveaux cas confirmés à la date du 15 janvier 2022
Covid-19 au Burkina : 168 décès enregistrés parmi 462 patients présentant des formes graves
Covid-19 au Burkina : 86 nouveaux cas à la date du 11 janvier 2022
Covid-19 au Burkina : 241 cas positifs enregistrés les 3 et 4 janvier 2022
Covid-19 au Burkina : 1 005 nouveaux cas, 531 guéris et 15 décès entre le 27 décembre 2021 et le 02 janvier 2022
Burkina : Augmentation de cas graves du COVID-19, le ministère en charge de la santé interpelle les populations
Covid-19 au Burkina : 592 cas confirmés durant la période du 20 au 26 décembre 2021
COVID-19 au Burkina : 368 cas confirmés, 21 décès dans la période du 13 au 21 décembre 2021
Lutte contre le Covid-19 : 20 associations bénéficient d’un accompagnement de 3,5 millions de francs CFA chacune
Covid-19 : 02 cas du nouveau variant "Omicron" détectés au Burkina Faso
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés