Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est seulement avec astuce qu’on parvient à chasser une mouche, non en agissant rapidement.» Proverbe Africain

Média au Burkina : Impact TV change de logo et améliore ses programmes

Accueil > Actualités > Multimédia • Lefaso.net • vendredi 3 décembre 2021 à 19h35min
Média au Burkina : Impact TV change de logo et améliore ses programmes

La chaîne de télévision confessionnelle "Impact TV" a organisé ce vendredi 3 décembre 2021, une conférence de presse au sein de son siège à la faveur de sa rentrée télévisuelle. Les responsables ont annoncé que pour les 11 ans d’existence de la chaîne évangélique, des modifications ont été opérées.

11ans, c’est le nombre d’années d’existence d’Impact TV. Pour marquer cet événement, il a été organisé une conférence de presse. Au menu des échanges, la nouvelle organisation de la télévision. Et également, le changement de logo qui représente ce désir d’innover. Les deux couleurs du logo sont le bleu et l’orange. Un choix qui n’est pas le fait du hasard. Cela a des connotations spirituelles. Le bleu symbolise le calme et la confiance, l’intelligence, la responsabilité. La couleur orange, la créativité, la communication, la jeunesse et l’enthousiasme.

Le nouveau logo de la télévision

Afin de redonner un nouveau souffle à la chaîne, une dizaine d’émissions ont été ajoutées au programme. Il s’agit, entre autres de "La voix de la mission" dédiée à l’œuvre missionnaire du Centre international d’Évangélisation, de "Au cœur du développement", consacré à la culture et au développement. Il y a aussi une émission faite par les femmes et pour les femmes, "Actu 7" qui décrypte l’actualité, un contenu en rapport avec la médecine alternative (naturo-théraphie), une émission sportive, pour ne citer que ceux-là.

Certains contenus sont réservés aux jeunes et aux enfants. Les anciennes émissions, elles, seront relookées tout en gardant leur substance de base. Dorénavant, Impact TV évolue en saisons. La première saison s’étend de décembre à juin. La grande saison, c’est-à-dire celle des vacances, sera meublée avec des émissions de « distraction saine » selon les responsables du média.

Edmond Coulibaly, DG de Impact TV

Communiquer sur des valeurs chrétiennes

« Nous estimons qu’après 11 ans d’existence, il fallait apporter des innovations notamment sur notre logo type. Il fallait aussi adopter une nouvelle charte graphique pour continuer à communiquer de manière harmonieuse et cohérente envers nos téléspectateurs. Nous voulons continuer de communiquer nos valeurs chrétiennes à travers les émissions que nous faisons. Pour le logo, il y a d’abord la typographie Impact TV qui demeure. Impact TV parce que le promoteur, en créant sa chaîne, a voulu apporter de la transformation dans la vie des téléspectateurs. Et cette transformation se fait par le biais des prêches qu’il fait et ceux d’autres serviteurs de Dieu qui viennent sur nos plateaux. Nous avons estimé que la parole de Dieu ne peut pas avoir de l’impact dans la vie des fidèles sans la puissance du Saint Esprit » s’est exprimé Edmond Coulibaly, directeur général d’Impact TV.

Il a notifié que l’entreprise de presse s’est inscrite dans une nouvelle dynamique en diversifiant ses contenus. Cela devra lui permettre d’attirer toutes les couches de la population.
Pour cette rentrée télévisuelle, d’autres activités sont à prévoir.

Les journalistes en train de poser des questions

Le samedi 4 décembre 2021, l’un des responsable de la télévision procèdera à la dédicace d’un ouvrage sur comment sécuriser ses comptes sur les réseaux sociaux. Elle se tiendra au sein de la télévision sis au quartier Dassasgho de Ouagadougou. Une conférence publique initiée par la direction générale abordera la question de la place des médias confessionnels dans une période d’insécurité marquée par le coronavirus et le pluralisme médiatique.

Impact TV est disponible sur le bouquet Canal plus au numéro 252, sur la TNT et en streaming à l’adresse WWW. impacttele.tv. Son propriétaire est le pasteur Mamadou Philippe Karambiri. C’est une sous entreprise du groupe de communication Rhema Media Center.

Samirah Bationo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Postes et communications électroniques au Burkina : L’Autorité de régularisation en tandem avec les médias pour un service de qualité
Office national du tourisme burkinabè : La journaliste Marguerite Yelli Sou nommée directrice générale
Votre journal « Courrier confidentiel » Numéros 279 est disponible
Cyberattaque au Burkina : Vers la détection de talents pour sécuriser le cyberespace national
Burkina Faso : Voici le top 5 des tiktokeurs
Sud-ouest : Les hommes de médias outillés sur le traitement de l’information en période de crise
Mémoire de licence à l’ISCOM : La multiplicité de sites médias au Burkina Faso n’est pas synonyme de diversité de l’information, démontre Nado Ariane Paré
Offre de formation : Certificat en communication digitale
1ère Edition du concours Start Up challenge : Moov Africa Burkina initie une formation sur l’Entrepreneuriat digital au profit de 37 jeunes candidats de ladite édition
Start-up challenge Moov Africa Burkina : Qui remportera la subvention de 5 millions de francs CFA ?
Prix de la lutte anti-corruption : Aimé Nabaloum de Le Reporter et Jean Baptiste Bouda de la RTB radio sont les lauréats
Cybersécurité : Avec l’entreprise CVP, prenez une longueur d’avance avec les solutions Kaspersky
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés