Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Que chacun apprenne à porter son fardeau tête nue, car dans certains lieux, il n’y a pas de chiffons» Proverbe burkinabè

Ministère en charge de l’éducation : Un atelier pour faciliter l’implantation du BEP électricité et installation d’équipements solaires dans le système éducatif

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • vendredi 3 décembre 2021 à 13h20min
Ministère en charge de l’éducation : Un atelier pour faciliter l’implantation du BEP électricité et installation d’équipements solaires dans le système éducatif

Ziniaré accueille du 2 au 4 décembre 2021, un atelier sur le processus d’implémentation de la formation en énergie solaire dans les établissements d’enseignements et de formation technique et professionnelle (EFTP). Organisé par le ministère de l’Education nationale, cet atelier est financé par la coopération autrichienne à travers le projet « Berufsbildung Erneuerbare Energie in Burkina Faso » (BBEE-BF).

Cet atelier va permettre aux différents participants d’harmoniser des référentiels de formation en énergie solaire au profit des chefs d’établissements et des chefs de travaux. Son objectif général est de faciliter l’implantation de BEP électricité et installation d’équipements solaires par les administrations des établissements partenaires.

Au cours de ces trois jours d’échanges, il s’agira pour les participants d’acquérir des connaissances sur le référentiel d’information ainsi que sur la méthodologie utilisée au Burkina Faso en ce qui concerne les enseignements et formations techniques et professionnels.

Solange Compaoré, directrice générale de l’EFTP

Après avoir salué la tenue de l’atelier, la directrice générale de l’EFTP, Solange Compaoré, a indiqué que cette initiative du projet BBEE de la coopération autrichienne a consisté à soutenir des établissements dans la formation en énergie solaire par leur dotation en équipements et par la formation des acteurs.

Elle a laissé entendre à l’endroit des participants que leurs contributions sont à saluer parce que le solaire est l’un des leviers importants pour le développement du Burkina Faso.

Au terme de cet atelier, sont attendus, entre autres, un référentiel du BEP électricité et installation des équipements solaires ; une analyse de la situation des enseignants par les établissements ; des échanges sur les pratiques de planification et de suivi pédagogiques dans les écoles ; des données d’orientation pour une bonne programmation des emplois de temps par les chefs de travaux des écoles et établissements et une feuille de route pour une meilleure implantation de la nouvelle spécialité.

Hanifa Koussoubé (Stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Crise à l’université Nazi Boni : Le CFOP rend visite aux blessés de la manifestation des 13 et 14 janvier 2022
Energie solaire au Burkina : Des lampadaires solaires d’une valeur de dix millions de FCFA offerts au village de Séloghin dans la commune de Kombissiri
Projet Benkadi Burkina : Des protocoles de partenariat signés avec les ONG de mise en oeuvre du projet
Dori : Les femmes déplacées internes les plus vulnérables bénéficient de vivres
Crise à l’université Nazi Boni : Les parties fument le calumet de la paix en attendant le respect des engagements
Ecole privée de santé Sainte Julie de Ouagadougou : 327 infirmiers et sages-femmes en fin de formation
Education : Le ministre Stanislas Ouaro dans les locaux du lycée technique de Koudougou
Crise à l’université Nazi Boni : Deux organisations de la société civile demandent la prise en charge les étudiants blessés et la libération de ceux arrêtés
Province du Gourma : Deux morts dont une enseignante dans une attaque à main armée
Burkina Faso : Quatre nouveaux officiers aux commandes dans les régions de la Boucle du Mouhoun, à l‘Est, au Nord et au Sahel
Burkina Faso : Qui est le nouveau contrôleur général d’Etat ?
Santé/Burkina : Le ministre de la santé, Charlemagne Ouédraogo parle "santé publique" avec le Mogho Naaba.
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés