Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Que chacun apprenne à porter son fardeau tête nue, car dans certains lieux, il n’y a pas de chiffons» Proverbe burkinabè

Filière solaire au Burkina : Des acteurs réfléchissent sur les potentialités du domaine

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • jeudi 2 décembre 2021 à 10h20min
Filière solaire au Burkina : Des acteurs réfléchissent sur les potentialités du domaine

Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’appui à la compétitivité de l’Afrique de l’Ouest volet Burkina Faso (PACAO-BF), l’Agence nationale des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (ANEREE) organise le 1er et 2 décembre 2021 à Ouagadougou, un cadre de concertations et d’échanges dans le domaine de l’énergie solaire.

Ce cadre d’échanges est placé sous le thème : « Les potentialités de la filière énergie solaire au Burkina Faso ». Il vise à offrir aux acteurs du solaire une tribune de discussion sur les questions essentielles liées au développement du secteur et de faciliter les échanges et les partages d’expériences.

Durant deux jours les participants vont développer des mécanismes de promotion des acquis en matière de développement de la filière à travers des panels

« Ce cadre de concertation est une occasion de réunir les différents acteurs du domaine pour qu’ensemble, nous puissions échanger sur les opportunités et les défis », a laissé entendre le directeur général de l’ANEREE, Issouf Zoungrana. Les défis, pour lui, sont, entre autres, l’organisation du secteur au niveau de la réglementation, le renforcement des capacités des acteurs et la prospection des opportunités dans l’atteinte des objectifs.

le directeur général de l’ANEREE, Issouf Zoungrana, a salué les partenaires pour leur accompagnement

Le secrétaire général du ministère de l’Énergie, des mines et des carrières, Souleymane Konaté, a ajouté que l’initiative apporte une valeur ajoutée aux actions entreprises par le ministère de tutelle dans le processus de développement du domaine des énergies renouvelables. « D’ici 2025, nous aurons environ 500 mégawatts produits au Burkina Faso avec aussi 16 centrales en projet », a-t-il confié.

Le secrétaire général du ministère de l’Energie, des mines et des carrières, Souleymane Konaté, a félicité les organisateurs

A en croire le secrétaire du ministère, l’objectif de tous ces efforts de son département est de favoriser l’accès universel à moindre coût de l’énergie aux Burkinabè. Chose qui va permettre, poursuit-il, de développer la compétitivité des entreprises et le développement socio-économique du pays. L’ANEREE a donc été créée pour cette raison. Elle a pour mission d’organiser le secteur de l’énergie solaire, renforcer les capacités du secteur et de contrôler la qualité de tous les équipements solaires au Burkina.

Le chef de projet PACAO-BF, Saydou Namanegué, a salué l’engagement des acteurs de la filière solaire

Le chef de projet PACAO-BF, Saydou Namanegué, s’est réjoui de la tenue de ce cadre de dialogue, qui pour lui, rentre en droite ligne avec les objectifs du projet.

Des panels au programme

Plusieurs panels sont prévus durant ces deux jours de concertation. Outre le thème général, d’autres sous thèmes seront abordés. Il s’agit de « Energie solaire et développement durable », « Energie, jeunesse, formation et employabilité », « partage d’expériences sur l’entrepreneuriat dans le domaine de l’énergie solaire : facteurs de succès, facteur d’échecs, défis majeurs et stratégie de durabilité » et d’autres thèmes relatifs à la réglementation et au contrôle seront abordés.

L’activité a bénéficié d’un soutien financier et technique de l’Union européenne (UE) et de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF).

Serge Ika Ki (stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Appel à la marche du 22 janvier 2022 : « Il ne faut pas marcher pour marcher », selon l’Observatoire indépendant des valeurs civiques et citoyennes (OIVC)
L’initiative « Joining Forces » en réflexion au Burkina Faso
Crise à l’université Nazi Boni : L’Association des étudiants burkinabè en France condamne la repression contre leurs camarades
Projet « Sécurité humaine et accès à la justice » : Le top départ de la mise à l’échelle de la phase 3 lancée
Centre de formation en transport routier et activités auxiliaires : 260 chauffeurs formés en 2021
Fête du petit séminaire de Tionkuy : Les organisateurs font le point des préparatifs
Projet Benkadi : Les acteurs renforcent leurs capacités sur le concept genre et l’inclusion
Burkina Faso : Les petits commerçants menacent d’augmenter les prix des marchandises
Perturbations de la déserte en eau : L’ONEA est à pied d’œuvre pour y remédier
Promotion immobilière au Burkina Faso : Voici la liste des 105 projets jugés recevables
Plateforme E-passeport au Burkina : Le directeur général de la police nationale signale des perturbations et rassure
Les Anciens de l’Appel de Manéga aux Burkinabè : « Chacun de nous a le devoir de manifester une ferveur civique pour aider le Faso »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés