Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La grandeur de l’homme est dans sa décision d’être plus fort que sa condition.» Florian Monkam

Réouverture des frontières : La vaccination contre le Covid-19 ou le test PCR comme conditions d’accès

Accueil > Actualités > Société • • mardi 30 novembre 2021 à 18h55min
Réouverture des frontières : La vaccination contre le Covid-19 ou le test PCR comme conditions d’accès

La réouverture des frontières terrestres et ferroviaires, annoncée par le Conseil des ministres du 17 novembre, sera effective ce 1er décembre 2021. Mais, selon le gouvernement, pour sortir du territoire national, le voyageur doit remplir certaines exigences.

Dans un décret signé ce mardi 30 novembre 2021, le président du Faso définit les conditions à réunir pour quitter le Burkina Faso. En effet, au nombre de ces mesures, le voyageur doit présenter une carte de vaccination contre le Covid-19 datant d’au moins quatorze jours et attestant de l’achèvement du schéma vaccinal complet.

À défaut de ce document, celui qui désire voyager doit présenter un test PCR ou TDR négatif datant d’au plus cinq jours à compter de la date du prélèvement. Le gouvernement exige que les vaccins et les tests soient faits par des structures agréées par le Burkina Faso. « La liste des tests rapides ainsi que les conditions de paiement des frais desdits tests seront arrêtées par voie règlementaire », précise le décret.

En rappel, dans le cadre de la lutte contre la maladie à coronavirus, le gouvernement avait fermé les frontières du Burkina Faso le 21 mars 2020. Leur réouverture pourra apporter une bouffée d’oxygène à l’économie nationale.

Lefaso.net



Vos commentaires

  • Le 30 novembre 2021 à 19:41, par Soura Abdou-Rassidi En réponse à : Burkina Faso : L’Ouverture des frontières terrestres et ferroviaires sera effectif ce 1er décembre 2021 à zéro heure ( décret)

    Salut on n’a reçu le message merci d’avance mais et la frontière côte d’ivoire ?

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre 2021 à 23:15, par Claude En réponse à : Ouverture des frontières : La vaccination contre le Covid-19 ou le test PCR comme conditions d’accès

    Si un parcours vaccinal complet suffit à franchir les frontières terrestres et ferroviaires, il en est nécessairement de même pour les frontières aériennes.
    Ceux qui ont fait l’effort de se faire vacciner vont enfin pouvoir entrer dans l’aéroport Thomas SANKARA sans être obligé de produire un test PCR.

    Répondre à ce message

  • Le 30 novembre 2021 à 23:35, par Dibi En réponse à : Ouverture des frontières : La vaccination contre le Covid-19 ou le test PCR comme conditions d’accès

    Incompétence, débilité, corruption, irresponsabilité...
    On les retrouve toujours abonnés aux mêmes servitudes coloniales qui nous imposent les bases militaires étrangères, les mêmes modalités de pillages de nos richesses, et aujourd’hui, les mêmes politiques sanitaires qui les obligent à imposer des injections nocives à la santé de nos populations et néfastes à l’économie nationale comme à la liberté de circuler ; rien que des mesures idiotes, copiées bêtement de l’Occident et très rentables pour les affairistes très habiles à organiser des corridors parallèles de passage pour toutes sortes de trafics.
    L’intelligence n’est vraiment pas au pouvoir chez nous quand on voit toutes ces signatures d’idiots utiles et intéressés au système.
    Il faut arrêter la mascarade sanitaire car le Covid ne tue que 0,05°/° des gens atteints de comorbidité importantes (diabète, obésité, insuffisances cardiaques...).
    Un covid bien moins mortel que la rougeole, la méningite, le paludisme, les maladies liées aux eaux sales, l’onchocercose, le Kwashiorkor... et contre lesquels on ne voit nullement vos mesures de santé publique.
    Le système occidental, vous impose de jouer les représentants de commerce pour ses poisons de dépopulation en Afrique. Prenez vos dessous-de-table, vos pots de vin et épargnez nous de vos stratégies de corruption criminelle systémique.
    Laissez nous vaquer à nos affaires. On vous connais tous !
    Na an lara, an sara !

    Répondre à ce message

  • Le 1er décembre 2021 à 12:35, par Arsène Arnaud En réponse à : Réouverture des frontières : La vaccination contre le Covid-19 ou le test PCR comme conditions d’accès

    Santé public Angleterre a publié que : << Une personne vacciné a 4 fois plus de chance de mourir que un non vacciner .>>
    Écoutez moi bien et même très bien . JE NE VAIS PAS PRENDRE UN PRODUIT EXPÉRIMENTALE POUR ETRE ACCEPTER DANS UNE SOCIÉTÉ DE MALADE .

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Grippe aviaire au Burkina : « Si l’on n’arrive pas à contrôler cette maladie, c’est un véritable drame qui s’apprête à frapper les éleveurs », Anatole Zabre
Coup d’Etat au Burkina Faso : La suspension des cours dans les établissements scolaires prolongée jusqu’au 29 janvier 2022
Thèse de doctorat unique en sciences de la population : Pengdewendé Maurice Sawadogo interpelle le public sur le problème de la malnutrition chronique
Conversion de Saint Paul : Le petit séminaire de Tionkuy célèbre son saint patron
Archidiocèse de Ouagadougou : Dédicace du sanctuaire marial notre Dame des pauvres de Saponé
Coton et textile : En mode hybride, la 3e édition du SICOT va réunir plus d’un millier de participants
Protection civile au Burkina : La France offre du matériel aux sapeurs-pompiers
Rentrée des médias diocésains au Burkina : « Rechercher l’unité et la cohésion dans votre communication », Monseigneur Justin Kientega
Burkina Faso : Un couvre feu décrété, les établissements scolaires fermés pour 48 heures
Burkina/Ouagadougou : Le siège de campagne du parti au pouvoir (MPP) vandalisé
Burkina/Ouagadougou : Réunis près de l’échangeur de l’Ouest, des manifestants expriment leur soutien à l’armée
Burkina : Le ministre de la Défense invite l’armée à rester républicaine
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés