Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La grandeur de l’homme est dans sa décision d’être plus fort que sa condition.» Florian Monkam

École nationale des travaux publics : 1 186 agents désormais aptes à servir le Burkina

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 30 novembre 2021 à 12h10min
École nationale des travaux publics : 1 186 agents désormais aptes à servir le Burkina

Les promotions 2019, 2020 et 2021 de l’École nationale des travaux publics (ENTP) ont reçu leur parchemin marquant leur sortie au terme de leur formation. C’était le 26 novembre 2021 dans l’enceinte de l’ENTP, sise au quartier Gounghin de Ouagadougou. Ce, au cours d’une cérémonie placée sous le parrainage du président directeur général du groupe Kanazoé et frères, Djibril Kanazoé, et le patronage du ministre des infrastructures et du désenclavement, Eric Bougouma.

38 ingénieurs géomètres, 158 ingénieurs en génie civil, 86 masters en génie civil, 78 licences en génie civil, 28 licences en génie mécanique, 480 techniciens supérieurs en génie civil, 44 techniciens supérieurs géomètres, 69 techniciens supérieurs en génie mécanique, 182 agents techniques en génie civil et 23 conducteurs polyvalents d’engins. Voilà la brochette des récipiendaires sortis des entrailles de l’ENTP et désormais aptes à servir la nation, après une formation théorique et pratique qui a duré 2 ans pour les uns, et 3 ans pour les autres.

Le DG de l’ENTP, Adrien Lankoandé, pendant son allocution

Ouvrant la cérémonie, le directeur général de l’ENTP, Adrien Lankoandé, a tenu à faire un rappel historique de l’Ecole créée par décret, le 24 juillet 1975 sous l’appellation "Centre de formation professionnelle des travaux publics". Avant de connaître des mutations qui ont abouti à sa dénomination actuelle en juillet 2018. Le directeur général a poursuivi en prodiguant des conseils aux impétrants : « A l’image de votre parrain, soyez des filleuls dignes par votre comportement quotidien, par la recherche de l’excellence dans l’exécution des tâches qui vous seront confiées ».

Le directeur de cabinet du ministère des Infrastructures et du désenclavement, Siaka Laurent Ganou, a représenté le ministre Eric Bougouma, patron de la cérémonie

Pour sa part, le parrain Djibril Kanazoé, par ailleurs pur produit de la famille des travaux publics, a exprimé sa gratitude pour l’honneur à lui fait pour parrainer la cérémonie. Puis, il a félicité les impétrants et baptisé les promotions sortantes, « Résilience ». « Résilience, parce que malgré les difficultés du pays sur le plan sécuritaire et sanitaire, vous avez trouvé la force d’aller au bout de votre formation », a-t-il soutenu. Il n’a pas manqué de saluer les efforts des premiers responsables du ministère des Infrastructures et du désenclavement grâce auxquels, depuis 40 ans, l’ENTP a pu former des agents au service du Burkina Faso. Avant de s’adresser à ses filleuls : « La formation technique que vous avez acquise, ne servira le pays que si vous respectez les règles de professionnalisme et restez attachés à l’éthique ». Car, justifie-t-il, « sans éthique, les travaux publics deviennent des dégâts publics, des drames publics, comme nous en voyons de plus en plus ».

Le SG du ministère des Infrastructures, Franck Ollo Kansié (à droite) remettant une attestation à un impétrant

« La formation comme un outil incontournable du développement »

Ces conseils ont été bien assimilés par les impétrants dont les majors, au nombre de 10, ont reçu leur attestation de succès, des tablettes et des gadgets. Ainsi, Nabi Sanou, Ahmed Traoré, Frédéric Sanou, Inoussa Bamogo, Kévin Bazongo, Elisée Guindéga, Hamado Ouédraogo, Adéwalé Onadokun, Abdoul Sané et Amadine Somé dont les performances varient de 15,85 à 17,39 de moyenne, ont vu leurs efforts récompensés.

L’un de ces majors, Nabi Sanou (en génie civil), a souhaité un soutien conséquent du parrain afin de faciliter l’insertion professionnelle des impétrants.

Bouclant la boucle, le directeur de cabinet du ministère des Infrastructures et du désenclavement, Siaka Laurent Ganou, représentant le ministre Eric Bougouma, s’est réjoui de la sortie des promotions concernées et salué « la synergie entre le secteur public et le secteur privé ».

Le parrain Djibril Kanazoé remettant des tablettes aux 10 majors des promotions sortantes

Accompagné à la cérémonie par le secrétaire général Franck Ollo Kansié et rendant le discours officiel du ministre, il a exprimé l’attention particulière que le département du ministre porte à la formation à travers l’Ecole placée sous la tutelle administrative dudit département. « Je considère la formation comme un outil incontournable du développement », s’est-il exclamé. Avant d’inviter ses « futurs collaborateurs » à avoir « le souci du travail bien fait » dans leurs responsabilités à venir. « Soyez probes et mettez vos compétences au service de l’Etat », a-t-il renchéri.

Adama KABORE
(Correspondance particulière)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Grippe aviaire au Burkina : « Si l’on n’arrive pas à contrôler cette maladie, c’est un véritable drame qui s’apprête à frapper les éleveurs », Anatole Zabre
Coup d’Etat au Burkina Faso : La suspension des cours dans les établissements scolaires prolongée jusqu’au 29 janvier 2022
Thèse de doctorat unique en sciences de la population : Pengdewendé Maurice Sawadogo interpelle le public sur le problème de la malnutrition chronique
Conversion de Saint Paul : Le petit séminaire de Tionkuy célèbre son saint patron
Archidiocèse de Ouagadougou : Dédicace du sanctuaire marial notre Dame des pauvres de Saponé
Coton et textile : En mode hybride, la 3e édition du SICOT va réunir plus d’un millier de participants
Protection civile au Burkina : La France offre du matériel aux sapeurs-pompiers
Rentrée des médias diocésains au Burkina : « Rechercher l’unité et la cohésion dans votre communication », Monseigneur Justin Kientega
Burkina Faso : Un couvre feu décrété, les établissements scolaires fermés pour 48 heures
Burkina/Ouagadougou : Le siège de campagne du parti au pouvoir (MPP) vandalisé
Burkina/Ouagadougou : Réunis près de l’échangeur de l’Ouest, des manifestants expriment leur soutien à l’armée
Burkina : Le ministre de la Défense invite l’armée à rester républicaine
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés