Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On a beau n’être pas envieux, on rage toujours quand les autres chaussent vos souliers et vous écrasent.»  Emile Zola

Burkina Faso : « 220 villages et 675 757 personnes supplémentaires ont eu accès à l’eau potable grâce aux contributions du Danemark et d’autres bailleurs de fonds »

Accueil > Petites annonces > Communiqués • • jeudi 2 décembre 2021 à 08h30min
Burkina Faso :  « 220 villages et 675 757 personnes supplémentaires ont eu accès à l’eau potable grâce aux contributions du Danemark et d’autres bailleurs de fonds »

Les excellentes relations d’amitié et de coopération existantes depuis 1973 entre le Burkina Faso et le Danemark ont permis la réalisation de différents projets bilatéraux dans les secteurs de l’eau, de la bonne gouvernance, de la sécurité, agriculture et entre autres.

Le programme bilatéral de cinq ans couvrant la période 2016-2020 visait à réduire la pauvreté, á renforcer la bonne gouvernance fondée sur les droits humains et l’égalité du genre, et à promouvoir la croissance économique et particulièrement l’emploi des jeunes et des femmes.

Le secteur de l’eau est très important pour le Burkina Faso malgré les aléas climatiques et l’insécurité auxquels ce secteur est confronté. Dans les zones rurales, le pourcentage de la population ayant accès à l’eau potable est passé de 65% en 2016 à 69,5% en 2020. L’Ambassade du Danemark en collaboration avec les autorités locales en charge de l’eau a soutenu leur gestion de l’eau en protégeant les sources d’eau. 220 villages et 675 757 personnes supplémentaires ont eu accès à l’eau potable dans la période grâce aux contributions du Danemark et de tous les autres bailleurs de fonds. En outre des projets de constructions de latrines ont été réalisés visant à améliorer les conditions d’assainissement.

Pour le renforcement de la bonne gouvernance au Burkina Faso, le Danemark a travaillé en étroite collaboration avec les Ministères de la Sécurité, de la Justice et des Droits Humains également avec la Société Civile Burkinabé. Avec nos différents partenaires, nous avons pu renforcer l’effectivité des droits humains et de la crédibilité de la Justice ; notamment avec les matières pénales pour réduire un stock d’arriérés d’affaires des dossiers judiciaires. Ce qui a permis de contribuer à la résorption par les juridictions d’un stock d’arriérés d’affaires de plus de 500 dossiers.

Les problèmes de sécurité qui existent dans certains pays frontaliers du Burkina Faso a également franchi les frontières du Burkina Faso. Plus de 1 500 membres des forces de sécurité ont bénéficié des formations aux droits humains. En vue de l’augmentation de la confiance entre la population et les forces de sécurité, nous avons soutenu la présence des forces de sécurité dans les régions du Nord, de l’Est et du Sahel à travers la construction ou de la normalisation des services de sécurité suivant un plan type ainsi que leurs équipements.

Nous avons appuyé l’assiette fiscale de la Direction Générale des Impôts (DGI) et leur capacité a été renforcée en matière de procédures et techniques de recouvrement. Ceci dans le but de soutenir le Gouvernement burkinabé dans ses réformes fiscales et ses efforts pour s’assurer que les revenus générés bénéficient à la population toute entière.

Pour les élections présidentielles en décembre 2020, le Danemark a soutenu et formé les agents électoraux et a également fourni du matériel informatique afin de renforcer la sécurité autour des élections. Des journalistes et des attachés de presse qui jouent un rôle important dans la construction de la Société Civile et le suivi des élections présidentielles ont été formés.

Dans le secteur agricole et secteur privé, nous avons mis en œuvre un programme de croissance économique qui a contribué à une augmentation de la productivité, des valeurs ajoutées et des revenus agricoles, la croissance économique nationale et une réduction de la pauvreté. 500 très petites entreprises et 203 petites et moyennes entreprises ont bénéficié d’appui conseil.

A la fin de ce fructueux programme bilatéral 2016-2020, le Burkina Faso et le Danemark ont signé en juin 2021, un nouveau programme bilatéral pour la période de 2021-2025. La vision globale qui sous-tend l’engagement danois au Burkina Faso pour la période 2021-2025 est de renforcer la paix et la stabilité dans le respect des principes de l’État de droit, et réduire la pauvreté et les inégalités à la faveur d’une meilleure résilience et d’une croissance économique durable. Le budget pour le programme de développement bilatéral est environ 92 milliards de F CFA (1 050 millions DKK).

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Recrutement d’un prestataire pour fournir de la farine enrichie au profit de l’OCADES Caritas Burkina : Projet MAE
Recrutement d’un prestataire de transfert cash
Appel à tous les entrepreneurs africains : Postulez MAINTENANT au programme d’entrepreneuriat de la Fondation Tony Elumelu
UFC-Dori recherche des candidatures pour le recrutement du personnel pour la mise en œuvre de son projet
UFC-Dori recherche des candidatures pour le recrutement du personnel pour la mise en œuvre de son projet (2)
Avis de formation : EXECUTIVE MASTER EN POLITIQUES ET PRATIQUES DU DEVELOPPEMENT (DPP)
The embassy of the United States of America announces the Annual Competition for the Fulbright & Humphrey Exchange Programs
Liste des projets immobiliers jugés recevables : LOGIQ-SA rassure la clientèle, ses partenaires et l’ensemble de la population
Ouagadougou : Des travaux d’entretien entraineront une suspension temporaire de la fourniture de l’électricité ce weekend-end
Le projet de lutte contre le covid-19 met en place un plan de gestion des déchets biomédicaux et de lutte contre les infections (PLIGD)
Offre de formation certifiante sur la prise en charge du psychotraumatisme
Lancement du processus de consultation des travaux pour le Plan-Cadre de Coopération des Nations Unies pour le Développement durable
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés