Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On ne peut penser à être acceptable aux yeux des autres avant de l’être pour nous-mêmes.» MALCOLM X

Promotion de l’entrepreneuriat : Une nouvelle initiative pour la formation de 250 femmes

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • lundi 29 novembre 2021 à 16h30min
Promotion de l’entrepreneuriat : Une nouvelle initiative pour la formation de 250 femmes

Le conseiller technique du ministre de l’industrie, Honoré Yonli, a procédé, ce lundi 29 novembre 2021, au lancement de "Women and young women digital masterclass learning tour", un programme intensif de formation au profit de 250 bénéficiaires dans les régions du Centre, Centre-nord, Centre-ouest, Nord et des Hauts-Bassins. La cérémonie a vu la présence effective du représentant du PNUD, Aboubacar Oualy.

Consciente des avantages du numérique, l’Agence de financement et de promotion des petites et moyennes entreprises (AFP-PME), pour répondre à sa mission de contribuer au développement du secteur privé, s’est lancée depuis quelques années dans la conception, la formulation et l’exécution de projets et programmes impactant les micros, petites et moyennes entreprises.

C’est ainsi qu’elle a formulé, en partenariat avec le PNUD, l’initiative « Women and young women digital masterclass learning tour » dont le but ultime est de développer les connaissances et compétences de jeunes filles et femmes, entrepreneures ou désireuses d’entreprendre dans les domaines de l’entrepreneuriat basé sur le digital.

Des bénéficiaires de l’initiative de l’AFP-PME

Cette initiative a été officiellement lancée dans la matinée du lundi 29 novembre 2021, à Ouagadougou. Pour le conseiller technique du ministre en charge de l’industrie, Honoré Yonli, le digital est une opportunité d’une importance capitale pour le Burkina Faso en général et les entreprises en particulier. Si cette opportunité de digitalisation doit être saisie par les femmes et jeunes filles, il estime qu’il y a des préalables. Ces préalables, selon lui, consistent au renforcement des capacités et de partage des connaissances avec cette catégorie de la population.

A ce propos, l’initiative « Women and young women digital masterclass learning tour » entre dans le cadre de la réalisation du projet de transformation numérique inclusive en vue d’accélérer la marche vers les ODD. Ce programme intensif de formation d’une durée de six mois devrait permettre d’inculquer aux jeunes filles et femmes des notions de base solides en entrepreneuriat, création et gestion d’une micro, petite et moyenne entreprise digitale prenant en compte les défis de développement durable au Burkina Faso, selon M. Yonli. Il sera mis en œuvre dans les régions du Centre, Centre-nord, Centre-ouest, Nord et des Hauts-Bassins.

L’’AFP-PME dispose, à ce jour, d’un encourt de plus de 10 milliards de F CFA

Dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet, un appel à candidatures a été lancé en ligne et diffusé à travers les réseaux sociaux en vue de recruter les bénéficiaires. Sur 800 candidatures réceptionnées, ce sont au total 250 jeunes filles et femmes qui ont été retenues pour bénéficier des sessions de formation. Ces bénéficiaires ont été sélectionnées sur la base du niveau de connaissance des réseaux sociaux ; mais le jury a retenu en premier lieu les personnes déplacées internes quel que soit leur niveau de connaissance des réseaux sociaux, a précisé la directrice des affaires juridiques et du contentieux, Sylvie Koulibaly qui s’exprimait au nom du directeur général de l’AFP-PME.

Samiratou Ouédraogo, étudiante en communication/journalisme, fait partie des 250 candidates sélectionnées. Son souhait, au sortir de ces sessions de formation, est d’acquérir les compétences nécessaires dans le domaine du digital pour ouvrir une éventuelle entreprise digitale. « De nos jours, tout passe indéniablement par le digital. Qu’on le veuille ou pas, le digital sera, dans les années à venir, au centre de toutes activités. C’est dans ce sens que je m’y intéresse », se justifie-t-elle.

Les participantes ont été invitées à être assidues aux différentes sessions de formation

Les travaux qui ont débuté ce lundi 29 novembre 2021, prévoient dix sessions de formation reparties de la manière suivante : trois sessions de formation pour 75 participantes pour chacune des régions du Centre et des Hauts-Bassins, deux sessions pour 50 participantes pour le Centre-ouest et une session de 25 participantes pour chacune des régions du Centre-nord et du Nord.

Quant aux modules qui seront enseignés aux participantes, ils sont au nombre de six et sont formulés comme suit : transformation digitale et opportunité de création de PME ; la cybercriminalité et cybersécurité ; conception et validation de son modèle de PME ; entreprendre à zéro franc emprunté pour le numérique ; le marketing digital et le e-commerce ; le business plan et la recherche de financement.

Tout en rassurant l’ensemble des acteurs qu’ils mettront tout en œuvre pour la réussite de ce projet, Mme Koulibaly a remercié le PNUD pour la confiance placée à l’AFP-PME pour exécuter cette initiative dont l’investissement est évalué à plus de 42 millions de francs CFA.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Le Droit et le métier de Juriste avec Aurelie Compaore
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés