Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La grandeur de l’homme est dans sa décision d’être plus fort que sa condition.» Florian Monkam

Bassin du fleuve Niger : Fin de la 40e session ordinaire du conseil des ministres

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • lundi 29 novembre 2021 à 15h30min
Bassin du fleuve Niger : Fin de la 40e session ordinaire du conseil des ministres

La 40e session ordinaire du conseil des ministres de l’Autorité du bassin du Niger (ABN) a refermé ses portes ce vendredi 26 novembre 2021 à Ouagadougou. C’est le ministre de l’eau et de l’assainissement du Burkina Faso, Ousmane Nacro, par ailleurs président en exercice du conseil des ministres de l’ABN, qui a présidé la cérémonie de clôture.

Portée sur les fonts baptismaux le 21 novembre 1980, l’Autorité du Bassin du Niger a 40 ans d’exercice de coopération régionale. Elle a pour mission principale l’amélioration des conditions de vie des populations à travers la préservation de la durabilité des ressources naturelles en eau du Bassin du fleuve Niger.

Le fleuve Niger est long de 4 200 km. 1,5 million de km2 de bassin hydrologiquement actif, offre un potentiel de développement énorme, a rappelé le président en exercice du conseil des ministres de l’ABN. Toutefois, selon ses propos, seulement 9% des terres aménageables sont aménagées et 25% du potentiel hydroélectrique est exploité, d’où la faiblesse du nexus "eau-énergie" dans le bassin.

"De plus, de nouveaux défis sont apparus, à savoir le changement climatique, le partage d’informations géo-climatiques, l’insécurité liée au terrorisme et la forte croissance démographique avec une projection de plus de 180 millions d’habitants en 2025", a souligné M. Nacro. A cela s’ajoutent d’énormes défis d’ordre économique liés au financement autonome et durable, le défi de gouvernance lié aux aspects organisationnels et celui politique dû à la participation et au renforcement du rôle de la société civile.

Ousmane Nacro, président en exercice de l’ABN, par ailleurs, ministre de l’eau et de l’assainissement du Burkina Faso

En dépit de ces grands défis cités ci-dessus, le patron de la cérémonie a rassuré ses collègues dès l’ouverture des travaux. Pour lui, la 40e anniversaire de l’ABN s’apparente à une restructuration voire une refondation car, dit-il, "elle permettra de clarifier les textes régissant le fonctionnement du secrétariat exécutif, notamment le statut du personnel, le règlement intérieur et le code d’éthique et de déontologie. De façon opérationnelle, elle permettra également d’adopter l’annexe 5 de la charte de l’eau relative aux ouvrages communs et d’intérêt communs."

À l’issue des travaux dans la soirée du vendredi 26 novembre 2021, le conseil des ministres de l’ABN a adopté les résolutions portant sur : l’adoption du rapport du secrétariat exécutif du 30 novembre 2020 ; celui du contrôleur financier, des audits externes pour la gestion comptable et financière de l’exercice 2019 de l’ABN ; l’adoption de l’annexe 5 de la charte de l’eau sur les ouvrages communs et ouvrages d’intérêt communs, le redéploiement temporaire en interne du personnel du secrétariat exécutif de l’ABN, etc.

À cet effet, le ministre Ousmane Nacro a exprimé à ses pairs, sa satisfaction sur certains points qui, pour lui, sont considérés comme une avancée majeure qui mettront fin aux situations de crises et créeront la sérénité au sein de l’organe d’exécution de l’ABN. Il s’agit de la clarté apportée au statut du secrétaire exécutif et de son mode de recrutement en prenant le principe de rotation.

Une autre avancée est celle du financement autonome et durable de l’ABN et la construction d’un nouveau siège. Pour cela, le président en exercice de l’ABN a invité l’ensemble des pays à travailler pour être à jour de leurs contributions financières nécessaires pour la bonne marche de l’institution. C’est pourquoi, tout en remerciant ses homologues des 9 pays membres, et les partenaires techniques et financiers, il leur a réitéré sa disponibilité pour toute sollicitation et suggestion utile pour la mise en œuvre de différentes résolutions et pour l’atteinte des objectifs de l’ABN.

Les participants à la 40e session ordinaire du conseil des ministres de l’ABN au Burkina Faso.

Pour rappel, la 39e session ordinaire du conseil des ministres de l’autorité du Bassin du Niger, s’est tenue le 10 décembre 2020 à Abuja, République fédérale du Nigeria. Pour l’heure, la date de la prochaine rencontre n’est pas connue. Aussi, notons que c’est lors du dernier sommet des chefs d’État et de gouvernement tenu en visioconférence le 3 juin 2021 que le Burkina Faso a été porté à la présidence de l’ABN.

Dofinitta Augustin Khan
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Départ officieux, retour officiel : L’armée accueillie en liesse par la population de Kaya
Froid et climatisation en Afrique : « Un secteur méconnu mais pourtant porteur d’espoirs », selon Madi Sakandé
Coup d’État au Burkina : Les cours suspendus dans les universités et instituts supérieurs jusqu’au 29 janvier 2022
Grippe aviaire au Burkina : « Si l’on n’arrive pas à contrôler cette maladie, c’est un véritable drame qui s’apprête à frapper les éleveurs », Anatole Zabre
Coup d’Etat au Burkina Faso : La suspension des cours dans les établissements scolaires prolongée jusqu’au 29 janvier 2022
Thèse de doctorat unique en sciences de la population : Pengdewendé Maurice Sawadogo interpelle le public sur le problème de la malnutrition chronique
Conversion de Saint Paul : Le petit séminaire de Tionkuy célèbre son saint patron
Archidiocèse de Ouagadougou : Dédicace du sanctuaire marial notre Dame des pauvres de Saponé
Coton et textile : En mode hybride, la 3e édition du SICOT va réunir plus d’un millier de participants
Protection civile au Burkina : La France offre du matériel aux sapeurs-pompiers
Rentrée des médias diocésains au Burkina : « Rechercher l’unité et la cohésion dans votre communication », Monseigneur Justin Kientega
Burkina Faso : Un couvre feu décrété, les établissements scolaires fermés pour 48 heures
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés