Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «On a beau n’être pas envieux, on rage toujours quand les autres chaussent vos souliers et vous écrasent.»  Emile Zola

Autorisation de la marche du 27 novembre 2021 : La Mairie de Ouagadougou apporte des éclaircissements (communiqué)

Accueil > Actualités > Société • Lefaso.net • vendredi 26 novembre 2021 à 21h30min
Autorisation de la marche du 27 novembre 2021 : La Mairie de Ouagadougou apporte des éclaircissements (communiqué)

Depuis hier 25 novembre, la première page d’un Procès-Verbal de refus de réception issu du cabinet d’huissier du Maître BALEMA Moumouni, circule sur les réseaux sociaux laissant croire que les services de la commune de Ouagadougou auraient refuser de réceptionner un courrier de la « coalition du 27 novembre » qui comptait participer à une marche meeting de soutien aux Forces de Défense et de Sécurité prévue pour le samedi 27 Novembre 2021.

En réalité, la diffusion partielle du Procès-Verbal à dessein, prouve la mauvaise foi des auteurs en ce sens que la deuxième page soigneusement cachée, révèle les motifs du refus de la réception qui sont :
- La coalition n’est pas dans le délai,
- Les CNIB des requérants n’ont pas été jointes aux deux (2) lettres alors que ce sont les conditions en la matière.

En effet, la loi exige que la demande d’autorisation soit déposée au moins 72 heures avant la date de rassemblement.
Ce présent éclaircissement est publié en réponse aux allégations tendancieuses des auteurs.

La commune de Ouagadougou se réserve le droit de poursuivre toute personne qui viendrait à diffuser de fausses informations à son encontre.

DCRP/CO

Vos commentaires

  • Le 27 novembre 2021 à 16:18, par Bernard Luther King ou le Prophete Impie En réponse à : Autorisation de la marche du 27 novembre 2021 : La Mairie de Ouagadougou apporte des éclaircissements (communiqué)

    Est-ce que les mêmes raisons invoques sur le constat d’huissier ont été inscrite ou notifité en retour sur le demande d’autorisation. C’est facile de refuser "point-blank" une demande sans raison et de se rattraper devant un huissier de justice en donnant des raisons. Est-ce que les requerants peuvent nous eclairer ? On n’a pas besoin à mon avis d’un huissier de justice pour ce constat. Si on est une adminsitration et qu"on recoive une demande, on doit pouvoir apposer son avis favorable ou defaviorable sur la demande en precisant les raisons. Et ceci est une preuve suffisante pour lesquelles on n’a même pas besoin d’un constat d’hissier.
    -1) Est-ce que la Mairie a repondu en apposant son refus sur la demande avec justification ?
    -2) Si Non, alors la Mairie endosse le tort moral de cette situation
    - 3) Si oui, alors le debat se deporte ailleurs que sur le rejet aveugle sans raison comme cela est donné de comprendre à priori.
    Les Demandeurs de manifestation, c’est grave si vous ne connaissez pas les delais de depôt en la matière ! Comment peut-on vouloir manifester dans un tel contexte de controvers nationale tout en ignorant les delais ?
    Je reste sur ma soif. Il ya anguille sous roche.
    A bas Dieu et vive l’intellection methodique !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Le couvre-feu met à mal les activités de la soirée
Départ officieux, retour officiel : L’armée accueillie en liesse par la population de Kaya
Froid et climatisation en Afrique : « Un secteur méconnu mais pourtant porteur d’espoirs », selon Madi Sakandé
Journée internationale de l’Education 2022 : Ensemble pour tenir nos promesses vis-à-vis des enfants
Coup d’État au Burkina : Les cours suspendus dans les universités et instituts supérieurs jusqu’au 29 janvier 2022
Grippe aviaire au Burkina : « Si l’on n’arrive pas à contrôler cette maladie, c’est un véritable drame qui s’apprête à frapper les éleveurs », Anatole Zabre
Coup d’Etat au Burkina Faso : La suspension des cours dans les établissements scolaires prolongée jusqu’au 29 janvier 2022
Thèse de doctorat unique en sciences de la population : Pengdewendé Maurice Sawadogo interpelle le public sur le problème de la malnutrition chronique
Conversion de Saint Paul : Le petit séminaire de Tionkuy célèbre son saint patron
Archidiocèse de Ouagadougou : Dédicace du sanctuaire marial notre Dame des pauvres de Saponé
Coton et textile : En mode hybride, la 3e édition du SICOT va réunir plus d’un millier de participants
Protection civile au Burkina : La France offre du matériel aux sapeurs-pompiers
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés